Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique
Ajouter une citation

Citations de Andrea H. Japp (464)

Classer par Datecroissant     Les plus appréciéescroissant


  • Par Carosand, le 19/06/2012

    Andrea H. Japp Andrea H. Japp

    Ecrire est mon unique moyen "sérieux" d'expression et de communication. Je n'aime pas vraiment parler. Je n'ai que rarement l'impression de dire des choses importantes à mes yeux. Je les écris. Parler est trop rapide pour moi. Ecrire, c'est le privilège du temps. Avoir le temps de s'interroger.

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la citation


  • Par LydiaB, le 23/10/2011

    Les enquêtes de M. de Mortagne, bourreau. Le brasier de justice de Andrea H. Japp

    Marie de Salvin le fixait, un rideau de flammes les séparant. Une médaille étincelait à son cou. Pourtant, on enlevait leurs bijoux aux condamnés. Ses longs cheveux couleur de blé mûr cascadaient jusqu'à sa taille. Pourtant, on les lui avait coupés à la hâte. Le silence. Un silence compact. Le brasier était muet. Aucun son, nul rire ne sortait des bouches ouvertes des badauds assemblés pour assister à son exécution. Il lui souriait, semblant inconscient du feu qui allait la consumer. Il s'entendait alors déclarer avec un calme joyeux :
    - Je ne vous ouïs point, ma mie. Votre pardon.
    Elle souriait à son tour et, entre deux langues roux-jaune de feu, lançait :
    - Peu importe, mon doux, attendons le demain.
    Leurs deux voix enchâssées dans un univers de silence.

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation


  • Par akhesa, le 14/02/2013

    Les Mystères de Druon de Brevaux, tome 1 : Aesculapius de Andrea H. Japp

    Ce que tu fais de bon,ne le fais pas pour les hommes,rares sont ceux qui le meritent.Fais-le pour Dieu et pour toi

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation


  • Par akhesa, le 01/08/2013

    Les enquêtes de M. de Mortagne, bourreau. Le brasier de justice de Andrea H. Japp

    Il lut pour la millieme fois sur les visages le meme deroutant melange d'emotions:degout meprisant pour lui et joyeuse ferocite pour le spectacle qui allait suivre

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation


  • Par Ode, le 08/10/2012

    La Dame sans terre, Tome 1 : Les Chemins de la bête de Andrea H. Japp

    Le village de Souarcy était juché en haut d'une motte. Des ruelles bordées de maisons montaient à l'assaut du manoir en serpentant de façon bien mal aisée, au point que les charrettes de foin devaient faire preuve d'une grande habileté pour ne pas écorner le toit des bâtisses au détour d'un nouveau méandre. Nulle imagination particulière n'avait présidé à ce semis d'habitations, pourtant, on eut dit qu'elles s'étaient tassées les unes contre les autres en bord de rues comme pour se rassurer. Souarcy, à l'instar des autres manoirs, n'avait pas droit d'armement.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation


  • Par carre, le 12/01/2012

    Dans la tête, le venin de Andrea H. Japp

    L'enfer Faust avait raison. L'enfer, c'est ici et maintenant.Le pire n'existe qu'en nous.Et pourtant...la terre est un Paradis. Nous n'en avons pas voulu.Nous avons avons détruit, avili tout ce que nous^pouvions; L'Homo Sapiens va disparaitre. Bon débarras !

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation


  • Par lauravanelcoytte, le 25/05/2009

    Dans la tête, le venin de Andrea H. Japp

    p.122: "Elle alluma une cogarette, souffla sa fumée sur l'écran parce qu'elle aimait la voir s'écraser sur la surface de verre et s'enfuir ensuite en ruisseaux le long des bords. Elle hésita. Yves était la seule personne à qui elle puisse dire la vérité. Cela étant, "dire la vérité" n'est parfois qu'un confort pour soi-même. Vider sa poubelle morale sur l'autre pour s'en décharger. Il faut de temps en temps aimer assez les gens pour leur mentir, se débrouiller avec sa culpabilité et ne pas s'en débarasser à mondre coût. Avoeur, c'est absoudre. C'est également parfois polluer l'autre avec des regrets, des souvenirs qui ne lui appartiennent pas et qu'il n'a aucune envie de suppoter."

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation


  • Par akhesa, le 04/03/2013

    Les Mystères de Druon de Brevaux, tome 2 : Lacrimae de Andrea H. Japp

    Sois assure que se taire parfois n'est point menterie mais plutot marque de compassion.Qu'est-il besoin d'empoisonner la vie des vivants avec les secrets que les morts ont souhaite emporter dans la tombe?

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation


  • Par akhesa, le 21/02/2013

    Les Mystères de Druon de Brevaux, tome 1 : Aesculapius de Andrea H. Japp

    La connaissance est comme un puissant ruisseau.Si l'on bloque son cours,tot ou tard,il en trouve un autre

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation


  • Par PtiteSouris, le 17/08/2012

    Les Mystères de Druon de Brevaux, tome 2 : Lacrimae de Andrea H. Japp

    Héluise n'avait aucune intention de se marier, de se retrouver reléguée entre la cuisine et le lit. Comment elle, la plus prodigieuse élève de son père qui ne cessait de s'émerveiller de son intelligence, de sa capacité de réflexion, pourrait-elle s'enfermer ainsi . Il lui avait appris, dans le plus grand secret, la chimie, la médecine, les mathématiques, l'astronomie, l'herboristerie, la chirurgie, le latin, le grec, tant d'autres choses, dont l'art des lames. Il lui avait recommandé mille fois de prétendre que, hormis son psautier, la broderie, la cuisine et la musique, elle était une parfaite donzelle, ne connaissant rien des merveilles de la science, de la nature et encore moins de l'épée. Sa survie se jouait à ce prix.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation


  • Par line70, le 12/06/2012

    Le ventre des lucioles de Andrea H. Japp

    Obsèques, d'obsequi, suivre, accompagner. Accompagner, la même racine que compagnon, companio, ceux qui partagent le pain. L'ancien français en avait fait compain. Accompagner dans la mort un camarade de pain. Les mots sont magiques, ils portent en eux la vérité des hommes, mais on les prononce trop vite pour s'en apercevoir encore.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation


  • Par luciolerouge, le 03/11/2009

    Cinq filles, trois cadavres mais plus de volant de Andrea H. Japp

    -Je me demande si je ne vais pas craquer, là? Non, je veux dire, un ça va encore, deux ça gâche pas mal.
    -Ca manque de considération, je suis d'accord avec toi. C'est un reflet de notre société, on devient de plus en plus égoïstes et discourtois... Et que je te colle mon cadavre parce que je ne sais pas quoi en faire. [...]
    -Bien. On se tape notre whisky avec un gros morceau de chocolat pour se refaire de mignons nerfs costauds, et on appelle les filles pour décider de la suite.
    -Ca tombe à pic, j'ai recontitué ma provision de tablettes, 85% cacao.
    -Venant de toi, le contraire m'aurait déçue. Tu connais beaucoup de femmes qui ne carburent pas au chocolat? Je trouve que ça devrait être remboursé par la Sécu. (p129)

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation


  • Par rkhettaoui, le 24/06/2014

    Le Tour d'abandon de Andrea H. Japp

    Le bon air pur et une abondante nourriture lui ont permis de retrouver belle vigueur.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation


  • Par Mafta, le 30/10/2013

    Cinq filles, trois cadavres mais plus de volant de Andrea H. Japp

    Je n'ai jamais eu une passion pour l'espèce humaine. Trop féroce, trop impitoyable. Pourtant, j'ai toujours cru que ce qui nous rachetait, c'était notre compassion, notre capacité à nous mettre à la place des autres, notre émotivité.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation


  • Par Le--salon-de--Madame, le 06/08/2012

    La Dame sans terre, Tome 4 : Le combat des ombres de Andrea H. Japp

    Qu'aurait Dieu à faire de la patience puisqu'il possède l'éternité?

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation


  • Par wictoria, le 16/10/2009

    Monestarium de Andrea H. Japp

    Elle tomba à genoux en se cramponnant au rebord de son étroit lit et pria longtemps pour le repos de la petite morte. Un terrifiant chagrin la submergea. Tout cela avait un sens. La mort, le meurtre avaient un sens, sombre et inacceptable, mais compréhensible. Elle devait le comprendre. Il le fallait car alors elle châtierait celui ou celle qui en était responsable, sans une hésitation, sans une arrière pensée.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation


  • Par lauravanelcoytte, le 25/05/2009

    Dans la tête, le venin de Andrea H. Japp

    p.120:"Humain? Tout dépend de la définition, chéri. Humain, ça se mérite, ça se gagne. On n'est pas humain au simple prétexte que l'on marche sur 2 pattes au lieu de 4 et qu'on sait allumer un poste sde tv , décapsuler une cannette de bière ou répondre au téléphone. On est humain parce qu'on le choisit et qu'on tracvaille à le devenir et à le rester. C'est du moins MA définition."

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation


  • Par Sarahcarabin, le 10/04/2008

    Le Sacrifice du papillon de Andrea H. Japp

    Il ne faut jamais que les souvenirs que l'on héberge enfantent d'autres souvenirs dans la mémoire des autres. Ils deviennent alors presque impossible à disperser.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation


  • Par rkhettaoui, le 17/01/2014

    Un cadavre peut en cacher un autre de Andrea H. Japp

    Quelle joie de sentir des odeurs d’herbe, d’arbres, ou d’animaux. Quelle jouissance de ne plus prendre en pleine truffe les miasmes insupportables de la grande ville : multiples parfums (ou remugles) d’humains, gaz d’échappement, nettoyant-désinfectant dans l’entrée de l’immeuble, etc.
    Il aimait vraiment bien cet endroit. Quel dommage que sa maîtresse ne se soit pas jointe à lui. Une chic nana. Sans doute aurait-elle, elle aussi, adoré patouiller dans la bouillasse ou creuser, comme une folle, dans l’espoir toujours déçu de choper une taupe. Y’a pas de taupe à Paris. Une ville très surfaite, au fond.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation


  • Par rkhettaoui, le 09/11/2013

    La Raison des femmes de Andrea H. Japp

    En Chine, les femmes n’ont droit qu’à un enfant  On détermine le sexe du bébé dès que possible et l’avortement est gratuit s’il s’agit d’une fille. Beaucoup de Chinoises avortent plusieurs fois, jusqu’à ce que l’enfant qu’elles portent soit un mâle.

    Commenter     J’apprécie          1 2         Page de la citation





Faire découvrir Andrea H. Japp par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz