Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique
Ajouter une citation

Citations de Arthur Conan Doyle (300)

Classer par Datecroissant     Les plus appréciéescroissant


  • Par LydiaB, le 06/02/2013

    Le chien des Baskerville de Arthur Conan Doyle

    Lorsque le docteur Mortimer eut achevé sa lecture, il remonta ses lunettes sur son front et regarda Sherlock Holmes. Ce dernier bâilla, jeta le bout de sa cigarette dans le feu et demanda laconiquement :
    « Eh bien ?
    — Vous ne trouvez pas ce récit intéressant ?
    — Si ; pour un amateur de contes de fées. »

    Commenter     J’apprécie          0 37         Page de la citation


  • Par Zu, le 02/08/2013

    Arthur Conan Doyle Arthur Conan Doyle

    Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.

    Commenter     J’apprécie          1 33         Page de la citation


  • Par lecassin, le 23/12/2012

    Le chien des Baskerville de Arthur Conan Doyle

    C'était un chien, un chien énorme, noir comme du charbon, mais un chien comme jamais n'en avaient vu des yeux de mortel. Du feu s'échappait de sa gueule ouverte; ses yeux jetaient de la braise; son museau, ses pattes s'enveloppaient de traînées de flammes. Jamais aucun rêve délirant d'un cerveau dérangé ne créa vision plus sauvage, plus fantastique, plus infernale que cette bête qui dévalait du brouillard.

    Commenter     J’apprécie          0 32         Page de la citation


  • Par nastie92, le 11/03/2014

    Arthur Conan Doyle Arthur Conan Doyle

    (Extrait de "Sur un baleinier dans les mers arctiques")

    Voici comment les choses se sont passées. Un après-midi à Edinburgh, alors que je me morfondais à potasser un de ces examens qui gâchent le vie des étudiants, vint à moi un certain Currie, un condisciple que je connaissais peu. L'incroyable question qu'il me posa chassa toute idée d'études loin de mes préoccupations.
    - Que dirais-tu, me dit-il, d'embarquer la semaine prochaine sur un navire baleinier ? Tu serais le chirurgien du bord pour deux livres dix par mois, plus trois shillings par tonne d'huile rapportée.
    - Comment sais-tu qu'il y a un poste pour moi ? demandai-je, bien sûr.
    - Parce que c'est de mon poste qu'il s'agit. Je viens de découvrir que je ne pouvais pas partir, et je cherche quelqu'un pour me remplacer.

    (Sir Arthur Conan Doyle partira donc pour une campagne de chasse de sept mois, à bord du baleinier "Hope".)

    Commenter     J’apprécie          0 21         Page de la citation


  • Par LydiaB, le 12/03/2013

    Contes de terreur : L'Horreur du plein ciel - L'Entonnoir de cuir - De nouvelles catacombes - L'Affaire de Lady Sannox - Le Trou du Blue John - Le Chat brésilien de Arthur Conan Doyle

    – Je vais vous montrer le joyau de ma collection, me dit-il. Il n’y en a qu’un autre spécimen en Europe, maintenant que le petit de Rotterdam est mort. C’est un chat brésilien.
    – En quoi diffère-t-il d’un autre chat ?
    – Vous allez voir, me répondit-il en riant. Voudriez-vous faire glisser le guichet et regarder à l’intérieur ?
    J’obéis. J’avais vue sur une grande salle nue, dallée, qui avait de petites fenêtres à barreaux sur le mur d’en face. Au milieu de cette salle, une grosse bête de la taille d’un tigre, mais noire et luisante comme de l’ébène, était couchée dans un rayon de soleil. C’était tout simplement un chat gigantesque et très bien soigné. Pelotonné sur lui-même, il se chauffait béatement comme n’importe quel chat. Il était si gracieux, si musclé, et si gentiment, si paisiblement diabolique que je demeurai au guichet un bon moment à le contempler.
    – N’est-il pas splendide ? me demanda mon hôte avec enthousiasme.
    – Magnifique ! Je n’ai jamais vu un plus bel animal.
    – On l’appelle parfois un puma noir, mais en réalité il n’est pas un puma. De la tête à la queue il mesure trois mètres cinquante. Il y a quatre ans, il n’était qu’une petite boule de poils noirs d’où émergeaient deux yeux jaunes. On me l’a vendu tout de suite après sa naissance dans une région sauvage située près des sources du Rio Negro. Sa mère avait été abattue à coups de lance parce qu’elle avait tué une douzaine d’indigènes.
    – Ce sont donc des bêtes féroces ?
    – Les plus sanguinaires et les plus traîtres des animaux vivant sur cette terre ! Parlez d’un chat brésilien à un Indien des hauts plateaux, et vous le verrez sursauter… Les chats brésiliens préfèrent l’homme à n’importe quel gibier. Celui-ci n’a pas encore goûté au sang d’un être vivant ; mais le jour où il y goûtera, il deviendra une terreur. Actuellement il ne supporte personne d’autre que moi dans sa cage. Même Baldwin, le groom, n’ose pas l’approcher. Mais moi, je suis à la fois son père et sa mère…
    Tout en parlant il ouvrit brusquement la porte, à mon grand étonnement, et il se glissa à l’intérieur après l’avoir aussitôt refermée derrière lui. Au son de sa voix, le gros animal souple se leva, bailla, et alla frotter affectueusement sa tête ronde et noire contre la taille de son maître qui lui rendit ses caresses.

    (Extrait du "Chat brésilien")

    Commenter     J’apprécie          4 21         Page de la citation


  • Par ibon, le 19/02/2013

    Une étude en rouge de Arthur Conan Doyle

    Je considère que le cerveau de l'homme est, à l' origine, comme une petite mansarde vide et que vous devez y entasser tels meubles qu'il vous plaît. Le sot y entasse tous les fatras de toutes sortes qu'il rencontre, de sorte que le savoir qui pourrait lui être utile se trouve écrasé [...]
    (La science de la déduction)

    Commenter     J’apprécie          0 21         Page de la citation


  • Par belette2911, le 25/11/2012

    Sherlock Holmes, tome 2 de Arthur Conan Doyle

    Je suis un cerveau, Watson. Le reste de mon individu n'est que l'appendice de mon cerveau. Donc, c'est le cerveau que je dois servir, d'abord!

    Commenter     J’apprécie          0 18         Page de la citation


  • Par lecassin, le 22/05/2013

    Le signe des quatre de Arthur Conan Doyle

    Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation


  • Par Deuzenn, le 26/06/2012

    Le chien des Baskerville de Arthur Conan Doyle

    Le monde est plein de choses claires que personne ne remarque jamais.

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation


  • Par ibon, le 20/05/2013

    Le dernier problème, suivi de "La maison vide" de Arthur Conan Doyle

    - Je professe, Watson, une théorie selon laquelle l'individu représente dans son développement toute la série de ses ancêtres, ses brusques orientations vers le bien ou vers le mal traduisant une puissante influence qui trouve son origine dans son pedigree. L'individu devient, en quelque sorte, le résumé de l'histoire de sa propre famille.
    - Théorie assez fantaisiste !

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la citation


  • Par jadzia, le 18/02/2014

    Une étude en rouge de Arthur Conan Doyle

    Il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Tout ce qui est, a déjà été.

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation


  • Par ibon, le 29/08/2013

    Le Brigadier Gérard de Arthur Conan Doyle

    Quand je rencontre un chambellan ou un maréchal du palais, quand il faut que je choisisse les mots pour un empereur, quand je découvre que tout le monde insinue ou suggère au lieu de parler tout franc, je me sens comme un pur-sang qu'on aurait attelé à une calèche. Ce n'est pas mon métier, de simuler et d'affecter!

    -Les exploits du brigadier Gérard-

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation


  • Par ladesiderienne, le 29/12/2012

    Le chien des Baskerville de Arthur Conan Doyle

    Vous n'êtes peut-être pas une lumière par vous même, Mais vous êtes un conducteur de lumière. Certaines personnes dépourvues de génie personnel sont quelquefois douées du pouvoir de le stimuler.. Mon cher ami, je vous dois beaucoup !

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation


  • Par diborde, le 27/07/2010

    Le Vampire du Sussex de Arthur Conan Doyle

    - Mais pourquoi n'avez-vous pas mangé?
    - Parce que les facultés s'aiguisent quand vous les faites jeûner. Voyons, mon cher Watson, en tant que médecin vous admettez bien que ce que votre digestion fait gagner à votre sang est autant de perdu pour votre cerveau? Je suis un cerveau, Watson. Le reste de mon individu n'est que l'appendice de mon cerveau. Donc, c'est le cerveau que je dois servir d'abord!
    " La pierre de Mazarin"

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation


  • Par nanoucz, le 30/11/2009

    Le chien des Baskerville de Arthur Conan Doyle

    C'est le grand bourbier de Grimpen, déclara-t-il. Un faux pas là-dedans et c'est la mort assurée pour l'homme ou l'animal. Pas plus tard qu'hier j'ai vu un des poneys de la lande s'y aventurer. Il n'est jamais ressorti. Pendant un bon moment j'ai aperçu sa tête qui se tortillait au-dessus de la tourbière, avant de finir par se faire engloutir. Même en saison sèche la traversée n'est pas recommandée, mais après ces pluies d'automne l'endroit est comme qui dirait terrifiant. Et pourtant je sais comment m'y repérer pour en atteindre le centre, et en revenir vivant. Mon Dieu, voilà encore l'un de ces malheureux poneys !

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation


  • Par belette2911, le 28/06/2013

    Archives sur Sherlock Holmes de Arthur Conan Doyle

    En un dixième de seconde, il avait tiré un revolver d’une poche intérieure et fait feu, deux fois. Je sentis comme une cautérisation au fer rouge à la cuisse. Puis le revolver de Holmes s’abattit sur la tête de l’homme. J’eus la vision de Killer Evans s’étalant sur le plancher, de son sang qui s’écoulait de sa figure, et de Holmes le fouillant pour le désarmer.

    Enfin les bras de mon ami m’entourèrent et me conduisirent sur une chaise.

    – Vous n’êtes pas blessé, Watson ? Pour l’amour de Dieu, dites-moi que vous n’êtes pas touché !

    Cela valait bien une blessure, beaucoup de blessures, de mesurer enfin la profondeur de la loyauté et de l’affection qui se cachaient derrière ce masque
    impassible ! Pendant un moment je vis s’embuer les yeux durs, et frémir les lèvres fermes. Pour la première fois de ma vie, je sentis battre le grand coeur digne du grand cerveau. Cette révélation me paya de toutes mes années
    de service humble et désintéressé.

    – Ce n’est rien, Holmes. Une simple égratignure.

    Il avait déchiré mon pantalon avec son canif.

    – Vous avez raison ! s’écria-t-il en poussant un immense soupir de soulagement. La blessure est très superficielle…

    Son visage prit la dureté du silex quand il se tourna vers notre prisonnier, qui se dressait sur son séant avec une figure ahurie.
    –… Cela vaut mieux pour vous. Si vous aviez tué Watson, vous ne seriez pas sorti vivant de cette pièce. A présent, monsieur, qu’avez-vous à nous dire pour votre défense ?

    The Adventure of the Three Garridebs (3GAR)

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la citation


  • Par Morgouille, le 06/05/2010

    Une étude en rouge de Arthur Conan Doyle

    Ce que vous faites n’a pas d’importance aux yeux du public, repartit mon compagnon avec amertume. Ce qui compte, c’est ce que vous lui faites croire !…

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la citation


  • Par belette2911, le 08/12/2012

    Sherlock Holmes, tome 2 de Arthur Conan Doyle

    (Watson juge les méthodes de Holmes faciles et le lui prouve en déduisant sur le détective...)

    - Vous avez terminé, Watson ?

    - Je suis certain que je pourrais déduire encore d'autres faits, Holmes, mais en mentionnant ces quelques points, j'ai voulu vous montrer qu'il est en ce monde des gens capables de se montrer aussi habiles que vous.

    - Et d'autres nettement moins, rétorqua Holmes. Je crains, mon cher Watson, de devoir vous compter parmi eux.

    - Que voulez-vous dire, Holmes ?

    - Simplement mon cher ami, que j'ai grand peur que vos déductions ne soient pas aussi heureuses que je l'aurais souhaité.

    - Vous voulez dire que je me suis trompé ?

    - C'est plus ou moins cela, oui, je le crains. Prenons les faits dans l'ordre : je ne me suis pas rasé parce que j'ai donné mon rasoir à aiguiser. J'ai mis mon costume parce que, hélas, j'ai rendez-vous de bonne heure avec mon dentiste. Il se nomme Barlow et sa lettre confirmait le rendez-vous. La page sportive fait face à la page financière et j'ai voulu savoir si, en cricket, le Surrey l'avait emporté sur le Kent. Mais continuez Watson, continuez ! C'est un truc des plus superficiels et, sans aucun doute, vous l'aurez vite appris.

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la citation


  • Par Metaphore, le 30/08/2012

    Le chien des Baskerville de Arthur Conan Doyle

    Enfin je l’entendis. Assez loin je perçus le tintement clair d’un soulier heurtant la pierre, puis une autre et une autre encore, et le pas se rapprochait de plus en plus. Je m’enfonçai dans le coin le plus sombre et j’armai mon revolver dans ma poche, déterminé à ne pas me montrer avant d’avoir eu la possibilité d’apercevoir l’inconnu. Un long moment s’écoula, l’homme s’était arrêté. Puis de nouveau, les pas se rapprochèrent et une ombre obscurcit l’ouverture de la hutte.

    - Une soirée délicieuse, mon cher Watson, fit une voix bien connue. Vraiment je crois que vous serez bien plus à votre aise dehors que dedans

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la citation


  • Par letitbe, le 12/12/2013

    Le chien des Baskerville de Arthur Conan Doyle

    - Etes-vous armé Lestrade ?

    Le petit détective sourit.

    - Tant que je porte un pantalon, j'ai une poche revolver, et tant que j'ai une poche-revolver je mets quelque chose dedans.

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la citation





Faire découvrir Arthur Conan Doyle par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz