Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Critiques de Elvire Murail


Classer par:       Titrecroissant     Datecroissant     Les plus appréciéescroissant
    • Livres 5.00/5
    Par Jumax, le 12/07/2012


    La prophétie de Venise La prophétie de Venise de Elvire Murail

    Un livre vraiment sympas, avec une enquête, un soupçon de surnaturel et des personnages drôles et attachants (pour la plupart en tout cas !)

    Maxime ancien policier maintenant détective, est engager par un riche vieillard pour résoudre un crime sordide qui a eu lieu 16 ans en arrière. Il élève seul son fils, un ado pas facile et complètement farfelu qui aime mettre son nez dans ses enquêtes. L'enquête prend une drôle de tournure mêlant meurtres rituels, sectes et grande machination. Et si ces horribles meurtres recommençaient cette année... personne n'est innocent !

    Critique de qualité ? (18 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Jumax, le 06/10/2013


    L'immortel L'immortel de Elvire Murail

    On retrouve, avec plaisir, Maxime et Lubin Dancourt pour une nouvelle enquête toujours en rapport avec les enfants du zodiaque. D'ailleurs ces enfants sont à nouveau en grand danger donc Maxime décide de les loger tous dans le manoir dont il vient d'hériter, situations tendus en perspective ! Quand vient s'ajouter à tout ça une bande d'illuminés qui se pensent immortels, Maxime va devoir encore risquer sa vie… et sa clavicule !

    Critique de qualité ? (14 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par canel, le 31/10/2013


    Le Poisson dans le bocal Le Poisson dans le bocal de Elvire Murail

    Le père et la grand-mère d'Anaïs lui répètent sans arrêt qu'elle est très jolie en lui attribuant de gentils surnoms. Mais pas sa mère, qui se sent responsable de son seul défaut : elle a "un oeil qui regarde le ciel et un oeil qui regarde les pâquerettes".

    Anaïs a des amis, elle ne se soucie guère de cette différence, jusqu'au jour où Daniella arrive dans sa classe et se moque d'elle, faisant rire les autres. La vie à l'école devient difficile, la fillette place alors beaucoup d'espoir dans la chirurgie qui doit lui rendre un regard "normal"...

    Tout en simplicité, ce petit roman est très beau, plein de phrases bien senties, d'illustrations mignonnes. On ne peut qu'admirer le courage d'Anaïs et la subtilité de la grand-mère.

    (2009)

    Critique de qualité ? (12 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Jangelis, le 12/05/2014


    Le Petit Coeur brisé Le Petit Coeur brisé de Elvire Murail

    Une sombre histoire de famille, très sombre même. Avec la belle écriture de Moka.
    On vibre avec Mélaine, on la plaint, on veut comprendre ce qui se passe.
    A la fois roman policier, enquête au coeur d'une famille. Certains personnages apportent une note d'humour, bienvenue au milieu de quelques meurtres et de la crainte des fantômes du passé.
    Un vrai bon roman, facile à lire.
    Un de mes préférés de Moka, même si j'aime beaucoup la plupart de ses livres

    Critique de qualité ? (10 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par canel, le 25/08/2012


    La chose qui ne pouvait pas exister La chose qui ne pouvait pas exister de Elvire Murail

    Lucille a gagné le premier prix d'un concours sur les animaux : une croisière à bord d'un voilier. Dommage, elle visait le 3e prix, une encyclopédie animalière. Avec la poisse qu'elle a, elle redoute le voyage. Et, en effet, il ne sera pas de tout repos : tempête, mal de mer, monstre, etc. comme le laisse présager la couverture...

    Une petite leçon d'écologie (l'homme détruit la nature comme si elle lui appartenait, et cela se retourne contre lui) qui fait flipper les jeunes lecteurs au passage, par son côté aventures, monstre visqueux et scénario catastrophe. L'occasion de voir que les enfants peuvent être plus débrouillards que les adultes, les filles plus dégourdies que les garçons, et l'animal plus fort que l'homme !

    Une déception pour moi quand même par rapport à ce que semblait promettre le libraire qui nous l'a conseillé.

    Critique de qualité ? (9 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par PegLutine, le 10/09/2014


    Ailleurs : Trilogie : Ailleurs, rien n'est tout blanc ou tout noir ; Le puits d'amour ; A nous la belle vie Ailleurs : Trilogie : Ailleurs, rien n'est tout blanc ou tout noir ; Le puits d'amour ; A nous la belle vie de Elvire Murail

    Avant tout une petite mise en garde: Ailleurs regroupe trois romans écrits par Moka et parus dans les années 90 à l'Ecole des Loisirs (c'est pour ça qu'on ressent un décalage quand les baby-sitters se font payer en francs et que les ados n'ont pas de téléphone et doivent compter leur monnaie dans la cabine téléphonique!!). Ces trois récits mettent en scène les mêmes personnages principaux: Francès, dit Frankie, sa soeur Constance, et leurs parents.
    L'héroïne Frankie est très attachante: elle a un certain sens de la répartie, elle cultive l'anormalité, elle a beaucoup de courage et on la suit volontiers dans ses aventures, que ce soit lorsqu'elle lutte contre le racisme, lorsqu'elle tente de sauver des enfants d'un incendie de forêt, ou quand elle fugue et traverse la moitié des USA en train. D'un autre côté, il ne faut pas trop s'attacher à la vraisemblance dans toutes ces histoires: les dialogues sonnent justes, mais pas toujours les réactions des personnages (Constance qui se rend compte brusquement que son petit ami est raciste, le père qui accepte voire encourage l'idylle entre Frankie et le major...).
    Mon avis est donc assez mitigé même si j'ai bien aimé le rythme de l'écriture et le côté "rebelle" au grand coeur de Frankie. A tester avec le public visé!

    Critique de qualité ? (7 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Tristhenya, le 10/05/2012


    Le Petit Coeur brisé Le Petit Coeur brisé de Elvire Murail

    Un roman jeunesse d’une auteure que j’apprécie beaucoup ^^ Une histoire mystérieuse, un suspense haletant et des personnages attachants, en particulier les vieilles cousines aux caractères très particuliers. Une aventure fraiche et entrainante qui ne manquera pas de vous procurer quelques frissons…

    Ecrit de la plume légère et entrainante de Moka, cette histoire nous mettra face à des énigmes toujours plus nombreuses tout au long de l’histoire. La petite Mélaine, personnage principale de ce roman y sera confrontée elle aussi… Quels sont les terribles secrets de famille qui l’entoure ? D’où vient ce "petit cœur brisé" qu’elle porte autour du cou ? Et surtout qui est Clarisse ?

    Mélaine, la petite orpheline trouvera les réponses à ces questions en partant à la recherche de ses racines pour retrouver son identité.
    Elle y parviendra, mais seulement après avoir traversé beaucoup d’épreuves…

    J’ai trouvé l’enquête savamment menée et le style parfaitement maitrisé par l’auteure. Ce fût une très bonne lecture même s’il ne s’agit pas du meilleur roman de Moka que j’ai lu...
    Mon coup de cœur est et restera pour « L’enfant des ombres » !

    Je vous le conseille, il est très rapide à lire en plus ;-)


    /*\ Rendez-vous sur mon blog pour l'intégralité de cette critique ^^ /*\


    Lien : http://www.passionlitteraire.be/le-petit-c-ur-brise-de-moka-3184790.html

    Critique de qualité ? (7 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Ancolie, le 02/05/2012


    Le Petit Coeur brisé Le Petit Coeur brisé de Elvire Murail

    Mélaine, 11 ans, se retrouve encore une fois orpheline : ses parents sont morts quand elle était petite et maintenant, sa grand-mère décède à son tour. Le reste de la famille est plus préoccupé par l'héritage que par son avenir et finalement, elle est recueillie par deux vieilles cousines pittoresques.
    Et au grand regret de tous, Mélaine hérite non seulement de tous les biens de sa grand-mère mais elle reçoit aussi, en cachette, un médaillon étrange, un petit coeur brisé dont elle va vouloir trouver l'origine.
    Mystères, secrets de famille bien dissimulés, fantômes, assassins,... vont parsemer sa quête et au final, elle découvrira, avec l'aide de ses tutrices, qui est le petit coeur brisé.
    J'ai lu ce roman car il est souvent demandé par les professeurs aux élèves. Quelle belle surprise ! Quel bon roman, bien ficelé. L'auteur n'a pas peur de faire monter le suspens et de nous raconter une histoire sordide portée par des héroïnes aux caractères bien trempés.

    Critique de qualité ? (6 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par c.brijs, le 12/11/2011


    L'enfant des ombres L'enfant des ombres de Elvire Murail

    Ce livre m'a valu quelques ennuis il y a quelques années... Plainte d'un papa, convocation de mon directeur de l'époque, consultation des inspecteurs... et finalement, gain de cause: le livre pouvait rester au programme. Depuis, je ne le mets sur les listes qu'avec la mise en garde d'usage "peut heurter la sensibilité de jeunes lecteurs"! Malgré ce côté un peu gore, il n'en reste pas moins un très bon roman fantastique. Le suspense y est bien présent et l'intrigue haletante. Je le conseille donc vivement à tous les jeunes qui n'ont pas froid aux yeux et qui aiment jouer à se faire peur!

    Critique de qualité ? (6 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par LunaZione, le 02/06/2013


    Ah, la famille! Ah, la famille! de Elvire Murail

    J'aime beaucoup ce livre, il est simple, sans chichis mais nous parle de choses qui n'arrive pas à tout le monde ! Je ne pense pas que beaucoup d'entre nous ont une grand-mère Sioux !

    C'est simple, bien écrit, drôle... On y parle de sentiments qu'on connaît bien : l'inquiétude, la jalousie, l'incompréhension...



    Céline, le personnage central est vraiment une petite fille comme les autres, assez sage en plus. Elle se pose et pose beaucoup de questions à son entourage, comme tous les enfants de son âge !

    Elle est fraîche et agit comme bon lui semble, elle n'a pas d'hésitation et succombe à sa curiosité...

    J'imagine qu'elle a 8 ans, mais à son âge je n'aurais jamais osé écrire comme ça à des gens que je ne connais pas... Ce qui me chagrine un peu, c'est qu'elle agit parfois comme une adulte, comme au moment ou elle écrit une lettre, on a l'impression de se retrouver face à une lettre de motivation tellement les formules de politesse sont présentes : c'est dommage, ça se veut drôle mais au final on y croit pas, à cet âge là, on ne connaît pas tout ça ! Je ne sais pas si c'est une volonté de Moka, de la rendre un peu surréaliste, mais je trouve ça dommage...



    En bref, c'est une jolie histoire pour quand on commence à lire : le vocabulaire est assez simple, l'histoire est sympathique, les dessins sont jolis...

    Ah, la famille ! est un livre parfait pour quand on commence à lire !


    Lien : http://lunazione.over-blog.com/article-ah-la-famille-moka-73811169.html

    Critique de qualité ? (5 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par c.brijs, le 23/09/2012


    Pourquoi ? Pourquoi ? de Elvire Murail

    Voilà des années que je rechignais à lire ce titre. En raison du thème de ce récit: l'excision et l'infibulation des jeunes filles. Je craignais les descriptions trop réalistes de ces mutilations génitales pratiquées pour empêcher le plaisir et garentir la virginité. De ce côté-là, l'auteur reste sobre mais les quelques lignes qui l'évoquent resteront, je pense, gravées à jamais.

    Tout au long du récit, on est assaillis de "pourquoi"? Aux interrogations de Cali et d'Abdourahim sur ce qui a poussé leurs soeurs à s'enfuir font écho nos propres questions quant au pourquoi de telles pratiques, interdites tant par la religion que par la loi.

    L'auteure, sans se permettre le moindre jugement, y répond avec beaucoup de justesse.

    "Pas étrangère, pas africaine, pas nègre, pas black, pas noire. Française! C'était ça, ce qu'elle n'avait jamais eu le courage de crier à ses parents: je ne vous juge pas, je ne vous en veux pas, mais je ne suis pas comme vous, je suis française."

    Wafa, comme ses deux frères, est tiraillée entre deux mondes: d'une part, le monde de ses aïeux, celui de sa grand-mère en particulier, avec ses impératifs économiques particuliers, et, d'autre part, le monde dans lequel elle s'est insérée, un monde dont elle envie la liberté et l'insouciance. Il leur faudra faire un choix!

    Ce choix constitue tout le suspense du livre et il vous sera bien difficile de le déposer avant la fin. Mais, comme on dit: "Choisir, c'est renoncer"! Aussi, l'issue elle-même, suscite de nombreuses nouvelles questions...

    Dernier point qui risque de surprendre quelques lecteurs, l'auteur prend son temps pour répondre à la question de savoir pourquoi les femmes somali ont toujours l'air triste. Un temps en suspens pour, peut-être, reculer quelque peu l'inéluctable... Cette façon de faire prépare le jeune lecteur aux révélations de la tante Halimo (le lecteur aguerri aura lui compris depuis le début quasi) mais permet également de suivre Wafa et sa petite soeur dans leur périple parisien. Celui-ci m'a fait penser quelque peu au Zazie dans le métro de Queneau! En effet, toutes deux, visiteront la Tour Eiffel et feront des rencontres truculentes... L'occasion pour Moka de nous parler aussi d'un autre sujet d'actualité, celui des SDF... A ce propos, la signification de ces lettres proposée par l'auteure est bien plus criante de vérité que le "sans domicile fixe" usuel:

    "Wafa ne savait pas encore ce que SDF signifiait: Solitude - Désespoir - Faim. La rue allait vite le lui apprendre."

    En conclusion: un titre que j'ai lu sous la contrainte mais qui, en définitive, valait vraiment qu'on s'y arrête!


    Lien : http://lacoupeetleslevres.blogspot.be/2012/09/pourquoi.html

    Critique de qualité ? (5 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par Bernie, le 08/07/2012


    L'enfant des ombres L'enfant des ombres de Elvire Murail

    Résumé

    Camilia, Valentine, Catherine, Morgane Clément et Gall sont dans un pensionnat pendant l'année scolaire. Un automne, le temps se détraque : pluies et vents ne cessent de sévir, empêchant les enfants de sortir. Morgane quant à elle, affirme voir des Ombres qui hantent les couloirs. Ses amis fondent un club pour tenter de comprendre ce qui se passe.

    Tout ressemble à un jeu et à des terreurs de petite fille. Jusqu'au jour où un professeur trouve la mort dans les escaliers, et où un ancien pensionnaire leur fait parvenir un cahier où il relate d'étranges événements datant du début du siècle...



    Mon avis

    Un roman fantastique qui se lit très rapidement, et qui plaît beaucoup aux collégiens qui le lisent, d'après notre documentaliste. L'atmosphère inquiétante est bien rendue, on ne sait pas trop ce qu'il en est au début, où veut aller l'auteur dans son récit. La fin est même carrément effrayante, à mon avis, pour de jeunes lecteurs parfois impressionnables.

    Les personnages sont peut-être un peu nombreux pour l'intrigue, et du coup on peut parfois les confondre dans leurs répliques ou leurs comportements. Cependant, ce désagrément est vite surmonté, nous sommes emportés dans le tourbillon des événements, qui priment finalement sur les personnages.

    Les péripéties s'enchaînent, incompréhensibles et inexpliquées, ce qui correspond bien aux critères de la littérature fantastique. Si l'ensemble est bien mené, cela s'emballe sur les dernières pages, et j'ai eu l'impression que l'auteur a précipité les choses pour terminer plus rapidement.

    Un bon roman fantastique pour les jeunes, qui semblera un peu rapide aux adultes... Mais n'est-il pas normal que nous ayions chacun notre territoire littéraire ? ;-)


    Lien : http://lesloisirsdebernie.over-blog.com/article-l-enfant-des-ombres-105738240...

    Critique de qualité ? (5 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Tristhenya, le 27/07/2010


    L'enfant des ombres L'enfant des ombres de Elvire Murail

    L'histoire est bien écrite et facile à lire... J'ai bien aimé le style d'écriture...
    L'histoire dans son genre est pas mal du tout, mais je la destinerais plutôt aux plus jeunes (à partir de 12 ans...). Ce livre ma quand même donné des frisons et certaines scènes étaient un peu hard à imaginer je trouve...


    Lien : http://passion-litteraire.cowblog.fr/l-enfant-des-ombres-de-moka-2852356.html

    Critique de qualité ? (5 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par LaRoukine, le 04/10/2014


    Cela Cela de Elvire Murail

    Une de mes lectures d'adolescente que je n'oublierai pas. Je l'ai relu récemment, bien écrit, prenant, pour un public jeune et qui aime se faire peur...

    Critique de qualité ? (4 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par JulesPi, le 12/03/2014


    La chose qui ne pouvait pas exister La chose qui ne pouvait pas exister de Elvire Murail

    Un vrai roman d'aventure qui aurait pu être écrit par Jules Verne à la différence qu'il est beaucoup plus accessible avec sa narration simple (et non simpliste), ses nombreux dialogues et son rythme haletant. À noter l'agréable contraste entre la narration et la dimension fantastique proche du roman d’épouvante !
    Un très bon roman !

    Critique de qualité ? (4 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Sio, le 28/06/2013


    La prophétie de Venise La prophétie de Venise de Elvire Murail

    La Prophétie de Venise initie une série d'enquêtes teintées de surnaturel qui s'annonce prometteuse ; on suit les pérégrinations des personnages avec grand plaisir, dans les fils de cette difficile enquête. Le roman plaira, à n'en pas douter, tant aux jeunes lecteurs qu'à leurs parents !


    Lien : http://encres-et-calames.over-blog.fr/article-la-prophetie-de-venise-moka-118...

    Critique de qualité ? (4 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par shadow9159, le 21/09/2014


    Le Petit Coeur brisé Le Petit Coeur brisé de Elvire Murail

    On se laisse emporter par ce roman qui met en scène une sombre histoire familiale.

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Jangelis, le 08/06/2014


    La chambre du pendu La chambre du pendu de Elvire Murail

    Encore un Moka que j'ai relu suite à conversation sur Babelio !
    Je m'en souvenais comme d'un de mes préférés, notamment à cause de son humour.
    J'avais oublié combien les romans de Moka peuvent être noirs, même en collection Médium !
    Ici, il y a une histoire de secret, pas vraiment de famille mais presque, parfaitement sinistre et tout à fait haletant.
    Mais l'humour présent tout le long de l’histoire apporte une légèreté et permet de lire avec grand plaisir.
    Il y a un vrai suspens, même si on peut deviner certaines choses, on est obligé d'avancer dans sa lecture car on veut savoir la suite !
    Si vous ne connaissez pas encore les livres jeunesse de Moka, n'hésitez pas !

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par MissCaroline, le 13/06/2013


    La prophétie de Venise La prophétie de Venise de Elvire Murail

    Maxime Dancourt, détective privé, est engagé par Vianney de la Tour Audelange, pour enquêter sur un sordide fait divers datant de 1996, appelé "le massacre de Venise". Lors de ce massacre, douze adolescents ont été tué dans des circonstances terribles, sur l'île de Murano, chacun étant d'un signe astrologique différent. En examinant la vidéo de l'enterrement, Maxime découvre quelque chose d'étrange : les parents des victimes manifestent peu de tristesse... De plus, ce massacre a eu lieu une année bissextile, une année à treize lunes, tout comme 2012. Aidé de son fils, Lubin, Maxime va tenter de dénouer les fils de cette enquête et va vite comprendre que de nouveaux meurtres sont planifiés...

    Je partais avec une petite appréhension sur ce roman, due à la couverture qui m'a quelque peu rebutée. On rentre aisément dans l'histoire, grâce à une grande fluidité du récit, une dose de suspense et des personnages attachants (Maxime et son fils) et d'autres intrigants (Blandine, Agnès...). Le début est fort prometteur, et assez haletant, mais ce qui m'a laissée perplexe, c'est le déroulé de l'intrigue et sa multitude de protagonistes et de révélations : entre les néo-nazis, la mythologie un peu fumeuse du fameux "Crocodile", un serial-killer, des sacrifices humains, les égrégores, une secte, les menaces d'entrechoquement des univers, des coïncidences annoncées par Nostradamus lui-même, des poèmes de Victor Hugo récités par des jeunes filles possédées, bref des explications peu trop abracadabrantes pour moi...Mais je me suis laissée prendre par l'histoire, réellement haletante !

    Un polar qui lorgne fortement vers l'ésotérisme, mené de la plume experte de Moka. On retrouve l'humour de l'auteure, son goût pour l'angoisse et les petits frissons qui vont avec. Et surtout, j'ai pris en affection les deux personnages principaux, Maxime et son grand adolescent de fils, Lubin. Maxime et son faible pour son Alfa Romeo et les cafés en plein milieu de la nuit, Lubin et sa fantaisie et la touche de légèreté qu'il apporte à l'histoire. Les moments où le tandem est ensemble, sont ceux que j'ai préférés !

    La fin du roman inaugure donc la série "Dancourt & fils, détectives" et promet de nouvelles enquêtes pour nos deux héros.


    Lien : http://biblioado.canalblog.com/

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par ClaireDoc, le 13/04/2013


    Williams et nous Williams et nous de Elvire Murail

    Un court roman bouleversant sur la différence et son acceptation par des enfants. Moka traite ici de la maladie de Williams-Beuren, un syndrome rare qui touche des enfants que l'on dit "lutin" avec leur petit visage fin, leur nez en trompette et leur goût pour la musique. Un coup de coeur.

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)




Faire découvrir Elvire Murail par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz