Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique
Ajouter une citation

Citations de Jean-François Ménard (10)

Classer par Datecroissant     Les plus appréciéescroissant


  • Par Jangelis, le 20/10/2013

    Les Pieds de la sorcière de Jean-François Ménard

    Tu veux boire autre chose ? Un jus de méduse ? Une tisane de calamar ? Un soda aux huîtres ?

    Commenter     J’apprécie          2 3         Page de la citation


  • Par Arans3gcgroupe4, le 25/09/2013

    Quinze millions pour un fantôme de Jean-François Ménard

    J'ai adoré ce livre, il est vraiment très sympas a lire avec un texte facile. J'avais un doute avant de lire ce livre, mais finalement j'ai bien aimé ce livre. Certes c'est léger et c'est bien loin de la grande littérature, mais c'est bien meilleur que je le croyais. Donc une bonne surprise et un livre que je recommande pour passer un agréable moment sans prise de tête.
    J’ai trouvé l’histoire intéressante mais un peu ennuyante parfois parce qu’il n’y avait pas assez d’action mais ce n'est pas grave. Les descriptions des personnages sont très faciles à imaginer. Pendant la lecture, j'ai été agréablement surpris de voir des chapitre court et un texte fluide et extraordinaire. Je le recommanderais bien à tous.
    L’histoire commence avec le décès de Fernand Goulot, père sans enfants. Le notaire convoque sa famille pour lire son testament. Alors, il se trouve qu’il possède quinze millions d’euros, mais la famille croyait qu’elle était pauvre. Ils ont appris par le testament que l’argent allait passer seulement à son neveu et à sa nièce. Mais seulement sous certaines conditions. Ils ont un mois pour faire croire que l’Auberge d’Edimbourg est hantée.
    Les enfants sont très contents mais leurs parents sont très déçus parce qu’ils avaient prêté beaucoup d’argent à Fernand car ils pensaient qu’il était pauvre.
    Pourquoi Fernand Goulot voulait que l’Auberge soit hantée? Il pensait que la dame de l’Auberge, Catriona – sa maîtresse qui était déjà mariée, l’avait trahie et était responsable de son emprisonnement pendant cinq ans.
    Les enfants ont des tas d’idées et ils réussissent après beaucoup d’aventures à faire croire à Catriona que le fantôme de Fernand était revenu pour hanter son auberge. -Mehmet

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation


  • Par lilimarylene, le 18/09/2010

    Panique chez les Bouledogre de Jean-François Ménard

    - On s'en va ! annonça l'oncle Stan. J'ai une faim de pou !
    - De loup, corrigea Aurélia.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation


  • Par lilimarylene, le 18/09/2010

    Panique chez les Bouledogre de Jean-François Ménard

    - Tu es plus lente qu'une grimace ! protesta Tom.
    - On dit plus lent qu'une limace, soupira Aurélia.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par lilimarylene, le 18/09/2010

    Panique chez les Bouledogre de Jean-François Ménard

    - Après tout le travail qu'on a fait, on a droit à un petit casse-proute, marmonna l'oncle Stan, la bouche pleine.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par lilimarylene, le 18/09/2010

    Panique chez les Bouledogre de Jean-François Ménard

    - Je vais vous écrochifler, vous ratibougrer, vous étripatouiller !

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par lilimarylene, le 18/09/2010

    Panique chez les Bouledogre de Jean-François Ménard

    Il montra le livre à moitié caché par le coussin. Seule une partie du titre était lisible : emporte le vent.
    - Tu l'as lu ? demanda Aurélia, ravie.
    - Bien sûr. Emporte le vent. Très bonne histoire. Un peu longue peut-être, ajouta Homère en remarquant l'épaisseur du volume.
    - Emporte le vent ? s'étonna Aurélia.
    Homère prit le livre et découvrit alors le titre complet.
    - Autant en emporte le vent, si tu y tiens. Moi, je préfère abréger les titres des livres, c'est plus simple.
    [...]
    - Quel est ton personnage préféré ? demande-t-elle.
    Homère se mit à feuilleter les pages, à la recherche d'un nom qui puisse lui fournir une réponse.
    - Je les aime bien tous, marmonna-t-il. Surtout la fille..., ajouta-t-il en espérant que le roman comportait un personnage féminin sympathique.
    - Scarlett ?
    - Oui, c'est ça, Starlette...

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par lilimarylene, le 18/09/2010

    Panique chez les Bouledogre de Jean-François Ménard

    Par sainte Blanquette et sainte Marmite,
    Donnez-nous des viandes bien cuites
    Et que les Bouledogre barbares
    Soient transformés en steaks tartares !

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par lilimarylene, le 18/09/2010

    Panique chez les Bouledogre de Jean-François Ménard

    On y voyait les membres les plus illustres de la famille, notamment le vicomte de Croquebourru, un ogre élégamment bossu qui avait dévoré jadis Jack et son haricot magique et faisant rôtir le malheureux enfant avec des flageolets.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation


  • Par lilimarylene, le 18/09/2010

    Panique chez les Bouledogre de Jean-François Ménard

    Maudits soient les Croquebourru et que nos panses fassent bombance de viandes bien crues !

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation





Faire découvrir Jean-François Ménard par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz