Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Critiques de Jules Renard


Classer par:       Titrecroissant     Datecroissant     Les plus appréciéescroissant
    • Livres 4.00/5
    Par araucaria, le 23/07/2013


    Poil de Carotte Poil de Carotte de Jules Renard

    Un très grand classique qui évoque le désamour, voire la haine, d'une mère pour son fils. Un sujet difficile, longtemps tabou puisqu'on fait l'éloge de l'amour maternel. Un livre bien écrit pour tout public, pas seulement les enfants auxquels cet ouvrage était plutôt destiné.


    Lien : http://araucaria20six.fr/

    Critique de qualité ? (47 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par PiertyM, le 15/03/2014


    Poil de Carotte Poil de Carotte de Jules Renard

    Jules renard nous fait vivre quelques moments bouleversants de son enfance à travers le petit garçon nommé François devenu poil de carotte à cause de ses cheveux roux et des taches qui couvrent sa peau. Il est le plus jeune de la famille Lepic. En tout cas, c'était à l'écran que je m'étais familiarisé avec poil de Carotte. A l'époque c'était le côté comique qui faisait l'affaire, on se marrait bien des ruses à répétitions de Poil de carotte. ce n'est qu'en lisant le livre original qu'on prend conscience du traumatisme auquel Poil de carotte est victime.

    Poil de carotte, le benjamin de la famille Lepic, au lieu de mériter plus d'attention étant le plus petit, est le plus rejeté, le mal aimé, c'est à lui que reviennent les claques lorsque rien ne va dans la maison. Tous ses actes sont réprimandés. Il n'a aucun droit de dire non sur quoi que ce soit peut lui demander d’exécuter tout membre de la famille, en premier lieu sa mère. Même s'il faut accomplir certaines taches dans l'obscurité, ce qui est une grande épreuve pour tout enfant à qui le lueur sombre effraie toujours, son grand-frère et sa grande sœur peuvent désister mais pas lui le plus petit.est obligé d'affronter les fantômes. Bien d'injustices persécutent l'enfance de Poil de Carotte qu'il développe en lui très vite une barrière de défense et de responsabilité contre l'environnement, il conçoit les choses à sa manière, il devient désagréable au monde tel qu'il l'est envers lui...
    Un livre destiné aux enfants mais c'est une bonne étude sur la psychologie infantile!

    Critique de qualité ? (36 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par isajulia, le 25/03/2013


    Poil de Carotte Poil de Carotte de Jules Renard

    Pauvre Poil de Carotte...Ce livre fend le coeur,j'ai du mal avec la violence psychologique et là je trouve qu'elle atteint son pinacle! Amplement inspiré de l'enfance de Jules Renard,le récit nous montre que le destin joue parfois de bien mauvais tours selon le contexte familial dans lequel on tombe.Même si dans l'histoire Poil de Carotte maltraite de petits animaux,je pense qu'il se venge à sa manière de ce qu'il subit sous son toit.Une mère telle qu'elle est décrite dans le livre n'est même pas digne de ce qualificatif.C'est une lecture révoltante,qui donne matière à s'insurger sur les traitements que les enfants subissaient à l'époque (et même encore maintenant,sauf qu'avant c'était caché et dans les us et coutumes).Je le conseillerai aux jeunes qui pensent que la vie est injuste,ça leur permettrait de comprendre que même quand c'est pas juste c'est pas si mal que ça.
    Pour ceux qui l'ont lu ou veulent le découvrir c'est un classique du genre que l'on ne peut ignorer.

    Critique de qualité ? (26 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par PiertyM, le 30/04/2014


    Poil de Carotte (version théâtre) Poil de Carotte (version théâtre) de Jules Renard

    Dans la pièce de Poil de carotte on découvre que le père Leplic est bien plus malheureux que son fils qu'il appellerait pour la première fois par François.

    En effet, Poil de carotte est adolescent, il est au collège, il vient passer tant bien que mal ses vacances auprès de ses parents. Il aurait voulu rester au collège, il a aussi d'autre projets, il mijote de quitter définitivement la maison parentale et oublier à tout jamais madame Leplic qui lui est toujours aigrie. Annette, une nouvelle servante, arrive, elle emmène un autre vent. Elle voudrait Poil de carotte fasse un front à madame leplic. le plus surprenant pour Poil de carotte est d'avoir une première longue conversation avec son père.

    Il découvre que son mère encore bien plus malheureux que lui. Ils ont enfin l'occasion de se livrer à l'intimité, de se confier des secrets, quant à son envie de quitter la famille, il n'en a plus. Il s'est maintenant fait un allié avec qui, ensemble, ils feront face à la méchanceté de mère Léplic.
    Une pièce très agréable à lire!

    Critique de qualité ? (23 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par brigittelascombe, le 07/06/2011


    Poil de Carotte Poil de Carotte de Jules Renard

    Récit autobiographique qui parle de rejet et de maltraitance, Poil de carotte au même titre que "Vipère au poing" d'Hervé Bazin, est un classique du genre. Cette littérature dite jeunesse, s'adresse pourtant également à tous les adultes car elle est un plaidoyer en faveur des droits des enfants, surtout qu'on ne les prenne jamais pour des souffre douleurs.
    Ici, pas de viols ni de tortures physiques mais du plus fin, nous plongeons au coeur de "l'injonction paradoxale" chère aux psy celle qui donne de bons schizophrènes: Poil de Carotte, réponds donc quand on te parle, dit Madame Lepic sa mère.
    Boui, banban.
    Alors elle lui reproche de parler la bouche pleine.
    Donc, quoi qu'il fasse il a tout faux.
    D'ailleurs étrangement l'auteur parle de ce petit mal aimé à la troisième personne et joint au texte quelques dialogues de théatre pour créer une sorte de mise à distance.
    "J'ai l'esprit anticlérical et le coeur d'un moine" dira plus tard l'écrivain, pas de schizophrénie, mais de l'ironie,de l'humour en réponse à la violence subie et dans le livre de la ruse (il ment pour gagner du temps), car sous le couvert de résignation,le petit garçon avant la révolte finale se venge sur son pain dur en l'attaquant à coups de dents, s'endurcit en se disant que c'est lui le plus fort, même lorsqu'il partage les déchets de melon avec les lapins,non on ne lui imposera pas ses gouts, oui il mangera son dessert fruité comme on savoure un vin sucré.
    Est ce dans l'indifférence du père qu'il a trouvé la force en lui d'écrire?
    Ces livres qu'on lui a refusé en lui disant, rien de bien compliqué, après tout pourquoi de pas les écrire?
    Des portraits incisifs et cruels malheureusement toujours d'actualité, une belle écriture, elle aussi toujours d'actualité.

    Critique de qualité ? (21 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par PiertyM, le 30/04/2014


    Le plaisir de rompre : Poil de Carotte : Le pain de menage Le plaisir de rompre : Poil de Carotte : Le pain de menage de Jules Renard

    Poil de carotte
    Jules renard nous fait vivre quelques moments bouleversants de son enfance à travers le petit garçon nommé François devenu poil de carotte à cause de ses cheveux roux et des taches qui couvrent sa peau. Il est le plus jeune de la famille Lepic. En tout cas, c'était à l'écran que je m'étais familiarisé avec poil de Carotte. A l'époque c'était le côté comique qui faisait l'affaire, on se marrait bien des ruses à répétitions de Poil de carotte. ce n'est qu'en lisant le livre original qu'on prend conscience du traumatisme auquel Poil de carotte est victime.

    Poil de carotte, le benjamin de la famille Lepic, au lieu de mériter plus d'attention étant le plus petit, est le plus rejeté, le mal aimé, c'est à lui que reviennent les claques lorsque rien ne va dans la maison. Tous ses actes sont réprimandés. Il n'a aucun droit de dire non sur quoi que ce soit peut lui demander d’exécuter tout membre de la famille, en premier lieu sa mère. Même s'il faut accomplir certaines taches dans l'obscurité, ce qui est une grande épreuve pour tout enfant à qui le lueur sombre effraie toujours, son grand-frère et sa grande sœur peuvent désister mais pas lui le plus petit.est obligé d'affronter les fantômes. Bien d'injustices persécutent l'enfance de Poil de Carotte qu'il développe en lui très vite une barrière de défense et de responsabilité contre l'environnement, il conçoit les choses à sa manière, il devient désagréable au monde tel qu'il l'est envers lui...
    Un livre destiné aux enfants mais c'est une bonne étude sur la psychologie infantile!

    Critique de qualité ? (18 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par PiertyM, le 15/03/2014


    Comédies : le plaisir de rompre, le pain de ménage, Poil de carotte, Monsieur Vernet Comédies : le plaisir de rompre, le pain de ménage, Poil de carotte, Monsieur Vernet de Jules Renard

    Dans la pièce de Poil de carotte on découvre que le père Leplic est bien plus malheureux que son fils qu'il appellerait pour la première fois par François.

    En effet, Poil de Carotte est adolescent, il est au collège, il vient passer tant bien que mal ses vacances auprès de ses parents. Il aurait voulu rester au collège, il a aussi d'autre projets, il mijote de quitter définitivement la maison parentale et oublier à tout jamais madame Leplic qui lui est toujours aigrie. Annette, une nouvelle servante, arrive, elle emmène un autre vent. Elle voudrait Poil de carotte fasse un front à madame leplic. Le plus surprenant pour Poil de carotte est d'avoir une première longue conversation avec son père. Il découvre que son mère encore bien plus malheureux que lui. Ils ont enfin l'occasion de se livrer à l'intimité, de se confier des secrets, quant à son envie de quitter la famille, il n'en a plus. Il s'est maintenant fait un allié avec qui, ensemble, ils feront face à la méchanceté de mère Léplic.
    Une pièce très agréable à lire!

    Critique de qualité ? (18 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par PiertyM, le 30/04/2014


    Théâtre de Jules Renard : La Demande, Le Plaisir de rompre, Le Pain de ménage, Poil de carotte, Monsieur Vernet, Huit jours à la campagne, Le Coucin ... J'ai le coeur plein de feuilles mortes Théâtre de Jules Renard : La Demande, Le Plaisir de rompre, Le Pain de ménage, Poil de carotte, Monsieur Vernet, Huit jours à la campagne, Le Coucin ... J'ai le coeur plein de feuilles mortes de Jules Renard

    Dans la pièce de Poil de carotte on découvre que le père Leplic est bien plus malheureux que son fils qu'il appellerait pour la première fois par François.

    En effet, Poil de carotte est adolescent, il est au collège, il vient passer tant bien que mal ses vacances auprès de ses parents. Il aurait voulu rester au collège, il a aussi d'autre projets, il mijote de quitter définitivement la maison parentale et oublier à tout jamais madame Leplic qui lui est toujours aigrie. Annette, une nouvelle servante, arrive, elle emmène un autre vent.

    Elle voudrait que Poil de carotte fasse un front à madame leplic. le plus surprenant pour Poil de carotte est d'avoir une première longue conversation avec son père. Il découvre que son mère encore bien plus malheureux que lui.

    Ils ont enfin l'occasion de se livrer à l'intimité, de se confier des secrets, quant à son envie de quitter la famille, il n'en a plus. Il s'est maintenant fait un allié avec qui, ensemble, ils feront face à la méchanceté de mère Léplic.
    Une pièce très agréable à lire!

    Critique de qualité ? (17 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par gargamel00, le 09/05/2012


    Poil de Carotte Poil de Carotte de Jules Renard

    Tantôt drôle, émouvant ou cruel, Poil de Carotte est à la fois un gamin que l'on plains sincèrement pour avoir une famille aussi dure et terre à terre, et d'autres fois on se dit que ce sale gamin qui fait souffrir les animaux pour son bon plaisir n'a que ce qu'il mérite. Mais malgré tout j'aime ces petits romans qui nous ramènent en arrière, ou tout semblait alors plus simple, ou l'on s'en tenait à l'essentiel, où l'on se posait beaucoup moins de questions me semble-t-il. Était-ce pour autant mieux avant? Pas sûr, mais je me plais à la croire parfois...

    Critique de qualité ? (16 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par cicou45, le 30/07/2011


    Poil de Carotte Poil de Carotte de Jules Renard

    Poil de carotte est un jeune garçon qui est le souffre-douleur de sa famille, et plus particulièrement de sa mère. François Lepic, qui doit son surnom à sa tignasse rousse et à ses nombreuses tâches de rousseur, marque ainsi sa différence des autres enfants de son âge. A force de servir de souffre-douleur et sujet à de nombreuses risées de la part du monde qui l'entoure en vient à devenir lui-même bourreau en s'attaquant à de petits animaux afin d'évacuer la colère qui est en lui. Jules Renard utilise ici l'ironie et tourne son roman en dérision afin que le lecteur, au lieu de s'apitoyer sur le triste sort de notre jeune héros, rit de ses farces et de ses nombreuses aventures. Une prouesse de la part de l'auteur !

    Critique de qualité ? (16 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Omegane, le 04/04/2013


    Histoires naturelles Histoires naturelles de Jules Renard

    En 1896 naissent, sous la plume de Jules Renard, les très belles Histoires Naturelles, qui seront mises en musique par Maurice Ravel. En quelques lignes, ou dans une courte narration, l'auteur trace le portrait vivant et sensible de la faune sauvage ou domestique qui évolue sous ses yeux. Un rare sens du détail et de l'observation, une langue précise et élégante, donnent à chaque sujet une présence vibrante d'émotion. Le noble cerf comme le répugnant crapaud accèdent à la même dignité, que leur confère le talent de l'auteur. Son imagination fertile, capable de transformer des gouttes de pluie en « perles d'eau », s'apparente à la poésie qui se glisse parfois dans les mots d'enfants, empreints d'humour et de fraîcheur créative, maîtrisée par l'art de l'écrivain.



    Un regard attentif, capable de saisir l'infime et précieuse pulsation de la vie dans chaque être, est ce qui caractérise cette œuvre. Un regard capable de se défaire des préjugés communs, grâce auquel l'écrivain se fait l'avocat des espèces calomniées (cochon, crapaud, chauve-souris...) et interroge le rôle convenu que l'humain s'attribue face aux animaux (celui de l'éleveur, du chasseur, du pêcheur...). Il est sans doute important de considérer que le monde dont parle Jules Renard n'avait pas encore connu les mutations survenues dans le nôtre après « la grande boucherie » de 1914-1918, les exterminations massives de 1939-1945, la mécanisation de l'agriculture, le remembrement, l'urbanisation et l'expansion démographique, qui ont forcément changé notre approche de la vie, et de la mort. L'auteur possède une proximité avec la nature que nombre d'entre nous ont perdu et que certains tentent de reconquérir, sur la base de relations nouvelles. Jules Renard, s'adonnant lui-même, non sans quelques scrupules, à la chasse et à la pêche, trace quelques pistes de réflexion, lorsqu'il parle du chagrin causé par la mort d'un animal. Suivons les derrière lui, l'esprit aux aguets : Dédèche, le petit chien euthanasié, l'a été, non parce qu'il souffrait, mais parce qu'il causait du désagrément à ses maîtres. Brunette la vache meurt, entourée de la sollicitude et des regrets de toute une famille (qui la destinait, n'est-ce pas, à l'abattoir ?). Le chasseur tire le lièvre au gîte, et reconnaît, un peu tard, sa lâcheté. Monsieur Vernet, affligé par la souffrance du gibier, puis des poissons, cesse la pêche après avoir cessé la chasse : préserver la vie annoncerait donc la « sagesse » comme une « perte du goût de vivre » ? Une prometteuse amorce de débat philosophique sur un sujet qui intriguera les jeunes lecteurs.



    Lien : http://libr.animo.over-blog.com/

    Critique de qualité ? (15 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par kathy, le 06/08/2011


    Poil de Carotte Poil de Carotte de Jules Renard

    Poil de carotte est un enfant très mal aimé, qui, pour lutter contre les humiliations quotidiennes et la haine maternelle, n'a que la ruse, cette arme des faibles. Sans doute est-ce dans cette enfance malheureuse qu'il faut chercher les sources du scepticisme et de l'ironie de Jules Renard, son art de la litote, son style dense et précis, sa cruauté d'observation. Le récit autobiographique publié en 1894 se présente comme une suite de courts croquis formant des chapitres.

    Critique de qualité ? (13 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par araucaria, le 26/04/2012


    Poil de Carotte Poil de Carotte de Jules Renard

    Un grand classique de la littérature traitant du désamour maternel et de la maltraitance. Un texte assez dur parfois. Un bon sujet. Un bon livre.


    Lien : http://araucaria.20six.fr/

    Critique de qualité ? (12 l'ont appréciée)


    • Livres 2.00/5
    Par fleurdusoleil, le 03/04/2010


    Poil de Carotte Poil de Carotte de Jules Renard

    Publié en 1894, “ Poil de carotte” fut un grand succès.
    Ce petit roman est écrit sous forme de plusieurs saynètes ( mises en situation). Dans chacune d’elles, Poil de carotte se fait taquiner, rabrouer, maltraiter par ses parents ( surtout sa mère : Madame Lepic est une femme froide et dure avec con cadet qu’elle n’aime pas) et ses aînés (son frère Grand Félix et sa sœur Ernestine).
    Dès le début , nous avons des éléments importants qui nous ouvrent un univers de tension et de drame au sein de cette famille.
    Pour ce roman, Renard puise dans ses souvenirs d’enfance, mais reste tout de même dans la fiction, même si l’on compte de nombreux points communs entre la biographie et le récit.
    Le texte est riche en vocabulaire, ce qui est un point intéressant pour l’apprentissage de la langue pour un jeune lecteur.
    J’ai lu ce livre lorsque je n’étais qu’une petite fille. C’est pour cette raison que j’ai choisi pour mon challenge ABC. Je voulais me replonger dans une histoire de mon enfance. Malheureusement, je me suis rendue compte que nous n’avons pas la même perception des choses à 10 ans et à …( non je ne vous donnerai pas mon âge !!!). Comme je l’indique précédemment, le roman de Jules Renard est riche en vocabulaire, c’est ce qui a dû aiguiser ma curiosité lorsque j’étais enfant. Ma soif d’apprendre a été satisfaite. Mais aujourd’hui, je recherche autre chose dans la lecture, au delà de la grammaire,, la conjugaison, le vocabulaire, je m’ intéresse davantage à l’histoire elle-même, à la psychologie des personnages. Et ce récit ne m’a pas convaincu, je n’ai pas accroché. Sans vouloir vous offenser Monsieur Renard !
    La lecture fut fastidieuse ( j’avoue, j’ai sauté certaines saynètes). Comme beaucoup de romans qui datent , l’histoire est un peu désuète, elle ne colle plus au monde d’aujourd’hui, elle ne nous parle plus comme auparavant.
    Donc voilà une petite déception.


    Lien : http://ecritureetpoesie.canalblog.com/archives/2010/04/03/17458848.html

    Critique de qualité ? (12 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par Missbouquin, le 11/07/2014


    Le Mauvais Livre : Et autres tablettes Le Mauvais Livre : Et autres tablettes de Jules Renard

    Il n’est pas donné à beaucoup d’éditeurs de revendiquer l’édition d’un mauvais livre. Et pourtant, un immense écrivain français osa lui-même ce titre pour l’un de ses textes. Qu’on se rassure, dans le Renard tout est bon, surtout quand il est question de livre, de littérature et d’écrivains. Observateur du petit monde des Lettres et des auteurs, Jules Renard consigne dans ses Coquecigrues les remarques que lui inspira ce curieux métier d’écrire. Éloi, son double, grave des tablettes où la drôlerie la plus subtile épouse l’acuité la plus singulière en suivant cette règle :

    « Si tu es un véritable homme de lettres, agis comme moi, sans scrupules. »

    Cisaillant ses pairs sans pitié, Jules Renard porte un regard acerbe sur la littérature de l’époque. Il fait ainsi dialoguer son héros avec quelques auteurs, qui n’en sortent pas indemnes. Successivement Homme de plume, Homme des champs, et même Homme du monde – alors qu’il l’exècre, il avoue en faire partie, Éloi – avatar à peine masqué de Jules Renard – passe la société au crible, pour notre plus grand plaisir.
    Comme toujours, les éditions de l’Arbre Vengeur excelle dans la recherche de pépites, et on ne peut que louer leur idée de rassembler les quelques saynètes, maximes et dialogues écrits par Renard à la fin du XIXe, qui trouvent ensemble tout leur sens.


    Lien : http://missbouquinaix.com/2014/07/10/bilan-de-juin-tenez-vous-bien-22/

    Critique de qualité ? (10 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par grumpydoll, le 27/01/2014


    Poil de Carotte Poil de Carotte de Jules Renard

    C'est vrai que c'est un exemple d'enfant défavorisé par le rejet de sa mère. Il semble ne pas correspondre aux critères qui ferait qu'elle en serait fière. Pour cause d'une couleur de cheveux qui n'était pas bien acceptée dans la France d'une certaine époque. C'est un phénomène qui existe de partout, qu'une petite distinction au niveau physique contribue à une sorte de discrimination.
    Mais on a bien changé en France, j'ai la même couleur de tifs et tout le monde depuis le début de ma vie me dit que j'ai bien de la chance.
    Donc, ça plait ou ça ne plait pas, c'est tout. Bien qu'en fait, je ne crois pas que cela dépende de ça. Ce n'est qu'un "red herring".
    C'est pourtant tellement idiot, ces histoires d' "apparence physique": on nous dit de s'accepter soi-même, faudrait-il aussi que les autres nous acceptent pour y arriver? La vie ou la mort pour si peu? comme être albinos ou imberbe dans certains pays? ou encore autre chose? si la tolérance est quelque chose de difficile, il est encore permis de comprendre ce qu'il nous est difficile à accepter et alors comment évoluer à partir de là? éviter? se confronter? arriver à s'expliquer? tisser des liens, on ne sait trop comment?
    Certainement, on apprend de ses erreurs, même si cela semble impossible à Madame Lepic. Et le père, au caractère mou, qui ne s'impose pas et n'est d'aucune aide, ce qui arrive parfois si le rejet de la mère est trop fort ou incurable. Il a peur pour lui-même et son petit confort, comme trop souvent.
    C'est un livre utile dans la mesure où il montre comment l'enfant s'adapte à cette situation. Une adaptation qui provoque une déformation. Et parfois le suicide... Ceci dit, ici le rejet est clairement établi, on sait qui rejette et qui subit. Il arrive que cela ne se voit pas, qu'un vernis d'apparence correcte cache tout ça... et c'est encore bien pire non?

    Critique de qualité ? (9 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par gill, le 11/10/2012


    Monsieur Vernet Monsieur Vernet de Jules Renard

    "Monsieur Vernet" est l'adaptation à la scène d'un des meilleurs romans de Jules Renard : "L'écornifleur".
    Un brave bourgeois vit heureux entre sa famille et son commerce. Il rencontre, un jour, Henri, un jeune poète vaniteux et sans talent, dont il se prend d'amitié. Il l'accueille chez lui, le comble de prévenances et songe même à lui donner sa nièce en mariage.
    Mais c'est à Mme Vernet que le jeune artiste s'intéresse, il l'éblouit, trouble ses pensées et fait tant et si bien que l'honneur conjugal n'est sauvé que de justesse...
    Au lendemain de la première représentation donnée à la Comédie Française en 1933, Léon Blum, que la politique n'avait pas encore distrait de toute préoccupation littéraire, écrivait dans "La renaissance" : "Et s'il faut s'en tenir au résultat obtenu, n'est-il pas évident que la beauté de ses livres ou de ses pièces tient essentiellement au bonheur et à la richesse des formules, à leur puissance évocatrice ?"
    Le succès de "Mr Vernet" fut éclatant bien que l'écriture de cette pièce fut littéraire et rende un peu ardu l'accès à sa poésie. L'art de Jules Renard est exigeant, il est un penseur très fin, très subtil à qui quelques lignes suffisent pour faire surgir, soudain, un paysage, un personnage ou un sentiment.

    Critique de qualité ? (9 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par Aela, le 17/02/2011


    Poil de Carotte Poil de Carotte de Jules Renard

    Un récit dans lequel Jules Renard relate ses relations difficiles avec ses parents. Il multiplie les scènes brèves, les épisodes, souvent dialoguées comme au théâtre. Un récit sous forme de "tranches de vie" dans lesquelles le pauvre Poil de Carotte apparaît comme un souffre-douleur de la famille et plus particulièrement de sa redoutable mère, la terrible Mme Lepic.
    Son frère Félix et sa soeur Ernestine multiplient aussi les vexations, n'épargnant pas non plus les souffrances physiques et morales.
    Un humour grinçant et dévastateur qui dénonce l'hypocrisie et la méchanceté...

    Critique de qualité ? (9 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Liver, le 07/08/2013


    Histoires naturelles Histoires naturelles de Jules Renard

    Ce recueil fait partie de ces livres sans prétention qui laissent dans votre mémoire une jolie trace et qu'on a envie de rouvrir juste pour le plaisir d'une belle phrase, d'une comparaison poétique ou d'un détail remarquablement décrit. Ces "récits animaliers" sont pleins de fraîcheur et devraient faire partie de ces textes qui se transmettent de génération en génération, en une culture commune

    Critique de qualité ? (8 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Azalais, le 01/07/2013


    Poil de Carotte Poil de Carotte de Jules Renard

    Poil de carotte : un livre pour enfants ?! En tous cas les réflexions auxquelles il ouvre semblent bien faites pour les adultes… car ce gentil garnement maltraité nous invite à nous poser bien des questions.
    A travers une écriture simple et directe, Jules Renard réussit un coup de maître : sous la forme de chapitres courts où une nouvelle aventure se déroule à chaque fois, comme autant de courtes nouvelles, les descriptions, les réflexions des personnages, les chutes à contre-courant, nous entraînent dans un univers qu’on pourrait sans doute situer à mi course entre Tom Sawyer et Les Contes du Chat Perché. Bref, un régal !

    Critique de qualité ? (8 l'ont appréciée)




Faire découvrir Jules Renard par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz