Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Critiques de Mark Leyner


Classer par:       Titrecroissant     Datecroissant     Les plus appréciéescroissant
    • Livres 3.00/5
    Par tedofkilter, le 02/04/2015


    Divin Scrotum Divin Scrotum de Mark Leyner

    Les origines du monde dans les résidus d’une gigantesque beuverie des dieux et la résultante d’une énorme gueule de bois. Au lendemain d’une sieste millénaire qui faisait suite à la plus grosse « teuf » divine, les dieux créèrent le monde tel que nous le connaissons.
    En Parallèle nous suivons la vie d’Ike Karton, boucher au chômage, hérétique incorrigible et dandy sauvage. D’ailleurs dans l’introduction la plus hallucinante qui puisse exister nous apprenons ceci sur Ike :

    Divin Scrotum est l’histoire d’un homme, un mortel, un boucher au chômage, en fait, qui vit dans à Jersey City, dans le New Jersey, dans un petit immeuble en briques haut d’environ six mètre. Cet homme est le héros IKE KARTON. Cette épopée s’achève par la mort violent d’Ike. Si seulement Ike avait pris pour devise « Silence, exil et ruse ». Mais ce n’est pas le genre de Ike. Ike est le seigneur de sa Véranda. Ike est un homme « à part ». Un homme marqué par le destin. Un homme des Dieux, à l’écoute des Dieux. Un homme frappé d’anathème par ses voisins.

    Après l’excellent « Megalomachine » et le moins bon mais tout aussi jouissif « Exécution I » Mark Leyner revient avec Divin Scrotum, ou les aventures divines et absurdes du monde à travers le point de vue d’un auteur omniscient. L’histoire part dans tous les sens – comme à son habitude me direz-vous pour ceux qui ont lu ses précédents romans- la démesure des personnages n’a d’égal que le génie du narrateur, et ce joyeux foutoir va vite vous perdre et vous balader dans un univers comme vous n’en avez pas vu deux fois dans votre vie. Après réflexion si vous avez lu la Bible alors en fait vous avez déjà lu le prequel de Divin Scrotum, mais le comité de censure de l’Institut pour un Monde Meilleur dans les Millénaires à Venir et Encore Après (IMMMVEA pour les intimes) a méthodiquement éliminé toutes références graveleuses ou drôles pour les remplacer par des chants, ce qui en soit aurait pu passer, mais l’anthropologue et historien Douglas Adams nous avait déjà parler de sa révélation sur le chapitre de l’ avènement du grand mouchoir blanc… Bref je m’égare.

    Un auteur indispensable ? Peut-être pas. Mais un auteur remarquable et passionnant, qui s’amuse et nous amuse dans chacun de ses romans. Inutile de préciser que la traduction de Claro est encore une fois impeccable, ah ben si je viens de vous le dire. Bon je terminerai juste en disant que si la curiosité vous pique alors foncez et si vous voulez savoir comment le monde a été crée alors foncez également.


    Lien : http://www.undernierlivre.net

    Critique de qualité ? (14 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par keisha, le 22/04/2012


    Execution Execution de Mark Leyner

    Mark Leyner? D'après la quatrième de couverture, son roman Mégalomachine "donne à ses lecteurs l'impression de devenir complètement cinglés." et "On a accusé ses ouvrages d'endommager les cerveaux de ses lecteurs."
    Curieusement ce genre de lecture m'attire (mon cerveau ne craint plus rien depuis longtemps) et je n'ai pas été déçue. Ouach!

    Joël Leyner, père du narrateur Mark (Leyner, donc) est condamné à mort suite à un homicide commis au mixer manuel et à la cuiller à glace, mais il survit aux injections létales et devra vivre sous la menace de l'EDENJ, à savoir "exécution discrétionnaire de l'Etat du New Jersey", "un peu comme une fatwa facultative."
    Par ailleurs Mark, treize ans, doit écrire avant le lendemain le scénario d'un film dont il a déjà écrit la critique, que le lecteur pourra d'ailleurs découvrir dans le roman.

    Mieux vaut ne pas tenter de résumer plus ce feu d'artifice inventif, complètement déjanté, et au style musclé. Parodies, alexandrins, digressions, morceaux de scénarios, langage très soutenu, ainsi que pafois langage genre d'jeun, dialogues dingues, attention ça bouscule, c'est hilarant et barré, ça part en digressions, ça retombe sur ses pattes, chaque page offre une surprise et les yeux du lecteur s'écarquillent...

    Que croise-t'on dans ce roman? Entre autres:
    - un jeu qui s'appelle Gianni Isotope. "C'est assez délirant. Le but ultime consiste à permettre au héros, Gianni Isotope, d'empêcher autant de rock stars que possible d'être changées en nuggets panés comestibles dans une usine de traitement spatiale dans l'amas de Lwor."
    - une version fitness de Jude l'obscur de Thomas Hardy
    - des stars bougainvillaises du spirobole
    - une directrice de prison un peu spéciale (drogue, alcool et plus si affinités)
    - des écrivains, chanteurs, stars américaines que Leyner intègre joyeusement à son roman, accusant certains écrivains de vols de romans
    - Depardieu (juste cité) et Carla Bruni (le roman date de 1997) "les super mannequins Nikki Taylor, Helena Christensen, Carla Bruni et Yameen Ghauri qui nagent le dos crawlé dans une piscine olympique remplie de gin et de vermouth, ses couloirs démarqués par des chapelets d'olives."

    Je crains que ce genre de roman soit du type "ça passe ou ça casse", en tout cas c'est vraiment spécial, et je connais des gens (ils/elles se reconnaîtront) qui devraient se jeter dessus sans tarder.


    Lien : http://en-lisant-en-voyageant.over-blog.com/article-execution-103553074.html

    Critique de qualité ? (4 l'ont appréciée)


    • Livres 1.00/5
    Par Lene, le 26/07/2009


    Mégalomachine Mégalomachine de Mark Leyner

    Heureusement qu’il ne fait pas plus de 300 pages parce que Megalomachine, ca va bien un petit peu mais au bout d’un court moment ca devient lourd ce délire mégalomane de l’auteur qui nous sert une histoire complètement rocambolesque, avec des personnages toujours aussi peu attachants les uns des autres. L’histoire est sans intérêt et on s’ennui très vite. Bref il porte bien son titre : quand la megalomachine est lancée on a peine à l’arrêter et pourtant on aimerait…


    Lien : http://bookslene.over-blog.com/

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Charybde2, le 17/03/2013


    Execution Execution de Mark Leyner

    Claque littéraire où un adolescent écrit un scénario "fou" tandis que son père attend l'exécution

    Le second roman de Mark Leyner, publié en 1998, et publié en français en avril 2012, constitue un moment de pur bonheur débridé.

    Le jeune Mark, treize ans, assiste à l'exécution de son père par injection létale. Bien que raisonnablement contrit, il est tout de même un peu pressé, car il doit rendre en urgence un travail : un scénario, qu'il n'a pas encore même ébauché, mais qui a déjà remporté un prix littéraire particulièrement juteux, grâce au talent de son agent. Las, le père résiste à l'injection létale, et se voit donc logiquement condamner à l'EDENJ (Exécution Discrétionnaire de l'État du New Jersey), qui le voit donc désormais sous l'épée de Damoclès d'un tirage au sort quotidien décrétant que, ce jour-là (que ce soit le lendemain ou dans trente ans), les forces de sécurité peuvent l'abattre à vue, sans souci d'éventuels dommages collatéraux...

    C'est le point de départ d'un complexe récit de la part de Mark, qui enchevêtre inexorablement sa narration personnelle, son scénario écrit en urgence, sa critique déjà écrite du film qui serait tiré du scénario, le tout avec l'aide de la directrice du pénitencier, au cours d'une mémorable partie de défonce et de jambes en l'air, saupoudrée, comme l'ensemble des différents récits entremêlés, de grosses gouttes de synchronisation musicale rock échevelée...

    "- EDENJ - exécution discrétionnaire de l'État du New Jersey.
    - Je crois avoir lu un truc là-dessus dans ELLE, dit papa. C'est un peu comme une fatwa facultative.
    - Le point que nous aimerions préciser aux relaxés concerne l'indétermination, reprend le superintendant. Vous vivez votre vie, vous suivez gaiement votre train-train, et soudain un matin vous vous réveillez pour découvrir un nain accroupi sur votre poitrine qui tranche habilement vos artères carotides avec deux étoiles ninja. Ou vous vous rendez en avion à Orlando, Floride, en lisant, hilare, les "Confessions" de saint Augustin, et pendant ce temps, dix mille mètres plus bas, un policier de la route du New Jersey sort de son véhicule, s'agenouille sur le bas-côté de la I-95, épaule un lance-missiles antiaérien et réduit votre 727 en étrons volants - et pffiiouu."

    Un livre qu'on souhaiterait citer quasiment in extenso, tant les moments hilarants et néanmoins vertigineux, fourmillant de références de culture pop comme de culture savante, joyeusement malaxées, sont présents presque à chaque page ! Et une belle prouesse d'édition et de traduction, pour laquelle on se doit de remercier Lot 49 et Claro.

    Critique de qualité ? (2 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par claraetlesmots, le 19/04/2012


    Execution Execution de Mark Leyner




    Alors qu’il assiste à l’exécution de son père, Mark apprend qu’il va recevoir un prix pour un scénario. Seul petit problème : il n’a pas écrit une seule ligne. Autre souci, son père ne succombe pas à l’injection mortelle.

    Oyez, oyez, vous qui n’avez pas peur de glousser, des fantasmes d’un jeune homme et de la revue People riche en articles croustillants, ce livre est pour vous !
    Mark Leyner nous embarque dans une histoire complètement déjantée !!! Tout commence à la prison où chacun donne son avis sur les dernières paroles que son père pourrait prononcer. Sauf que son père résiste à la terrible injection et que Mark trouve enfin une idée de scénario grâce à la revue People (oui, comme quoi ces revues ont un intérêt). Pour la suite, et bien lisez-le !

    Mélangeant habilement le roman et le scénario, voilà un livre fantasmagorique, iconoclaste qu’on ne lâche pas et qui déborde d‘imagination ! Truculent !


    Lien : http://fibromaman.blogspot.fr/2012/04/mark-leyner-execution.html

    Critique de qualité ? (2 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Charybde2, le 25/04/2015


    Divin Scrotum Divin Scrotum de Mark Leyner

    Ike Karton, boucher au chômage, favori des déesses et des dieux, enjeu de leurs guerres implacables et joueuses. Énorme.

    Sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2015/04/25/note-de-lecture-divin-scrotum-mark-leyner/


    Lien : http://charybde2.wordpress.com/2015/04/25/note-de-lecture-divin-scrotum-mark-...

    Critique de qualité ? (1 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par Lhumanite, le 15/05/2012


    Execution Execution de Mark Leyner

    La prostitution de l’écriture à quoi se livre Mark en son agent en reste, malgré sa drôlerie, l’inquiétant emblème. Mark Leyner a failli nous piéger : sa prose hilarante pourrait bien cacher un grand livre sérieux


    Lien : http://new.humanite.fr/culture/de-l%E2%80%99execution-capitale-vue-comme-spec...

    Critique de qualité ? (0 l'ont appréciée)




Faire découvrir Mark Leyner par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz