Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Critiques de Régine Pernoud


Classer par:       Titrecroissant     Datecroissant     Les plus appréciéescroissant
    • Livres 5.00/5
    Par LydiaB, le 15/01/2014


    Visages de femmes au Moyen-âge Visages de femmes au Moyen-âge de Régine Pernoud

    S'il y a bien un cliché qui perdure, c'est celui qui réduit, dans l'Histoire, le rôle des femmes à néant. Pourtant, nous savons, à l'aide de textes et de différentes études, que celles-ci avaient une place importante et que, très souvent, c'était leur avis que l'on prenait, même si on ne le criait pas sur tous les toits pour ne pas s'attirer la honte de ses congénères masculins. Et inutile aux machos de tout poil de venir aboyer ici ! Je suis loin d'être une féministe telle que nous les voyons à l'heure actuelle. Pour autant, il est toujours agréable, quand même, de lire ce genre de chose et de redorer le statut féminin.

    Régine Pernoud livre tout d'abord un tableau socio-historique mettant en parallèle l'Antiquité et le Moyen Âge. Alors, je vais vous dire : le premier qui osera venir m'ânonner, la bouche en cœur, comme j'ai pu l'entendre (ou le voir) à plusieurs reprises, que les gens de l'Antiquité étaient plus civilisés que ceux de la période médiévale, je lui fais manger le livre, feuille par feuille (264 pages de papier bien épais, ça laisse à réfléchir !) La femme n'avait pas sa place dans la société gréco-romaine. Tout était géré à sa place, y compris ses biens et même parfois sa vie. Par qui ? Par le père puis par l'époux. Tout ceci va changer dès le haut Moyen Âge avec la christianisation et les Évangiles qui donnent à la femme un autre statut. Malheureusement, à partir du XVe siècle, on retrouve de l'intérêt pour l'Antiquité et son droit romain et... je ne vous fais pas un dessin... que pensez-vous qu'il arriva ? Il faudra attendre le XXe siècle pour que la femme puisse accéder à certains postes de l'institution.

    En parallèle, l'Historienne nous fait découvrir ou redécouvrir des femmes ayant joué un rôle majeur dans leur époque : Clotilde, Geneviève, Radegonde ou encore Hildegarde de Bingen. Je laisse le mot de la fin à Régine Pernoud :

    "Il n'était donc pas inutile de rappeler par le texte et par l'image la place tenue dans l'expression littéraire comme dans la vie artistique par les femmes de cette époque encore si mal connue que nous appelons le "Moyen Âge". (P256)


    Lien : http://www.lydiabonnaventure.com/litt%C3%A9rature-des-xxe-et-xxie-si%C3%A8cle...

    Critique de qualité ? (71 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par LydiaB, le 16/04/2012


    Hildegarde de Bingen Hildegarde de Bingen de Régine Pernoud

    Ce livre dormait dans ma bibliothèque depuis quelques années. A force de les entasser sur les étagères, j'avoue que je prends généralement mes lectures sur le haut de la pile, ce qui est un tort, j'en conviens aisément.

    Écrit par Régine Pernoud, cet essai permet d'en savoir plus sur cette femme du XIIe siècle qui cumula de nombreuses fonctions et qui fascine toujours autant. A la fois moniale, musicienne, écrivain, elle s'occupa de moultes choses qui paraissent primordiales à l'heure actuelle : environnement, diététique et, ce qui m'intéresse le plus, la médecine. Avec philosophie et sagesse, Hildegarde délivra des textes impressionnants par ses prises de position, ce qui ne lui valut pas que des amis. Ceci dit, sa place, sa fonction et son entourage (elle conseillait même le Pape) firent qu'elle se sortit toujours - ou presque - des mauvais pas. Comment cette femme si fragile physiquement, souvent atteinte par la maladie, réussit-elle être aussi forte moralement ? Comment ses visions furent-elles perçues par les hautes instances ? Voici tout ce que nous délivre ce livre.

    On a souvent décrié Régine Pernoud. Pourtant, celle-ci décrit le moyen âge de façon simple, claire, de manière à intéresser tous les publics. Elle s'est attachée à mettre en avant les femmes, leur rendant toute leur place dans l'Histoire. Dans cet ouvrage riche en détails, le lecteur pourra découvrir une femme qui a marqué l'époque médiévale et qui a apporté un tournant dans la philosophie et le mysticisme. On lit cet essai comme un roman. Vous pouvez donc voir à quel point la fluidité du style rend la lecture agréable.

    Ce fut une très belle découverte pour moi et je ne peux que vous conseiller ce livre si vous vous intéressez aux grandes figures de l'Histoire.


    Lien : http://www.lydiabonnaventure.com/litt%C3%A9rature-des-xxe-et-xxie-si%C3%A8cle...

    Critique de qualité ? (40 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par Ode, le 25/11/2012


    Aliénor d'Aquitaine Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud

    Bien avant la romance imaginée par Mireille Calmel, cette sérieuse biographie datant de 1965 réhabilitait déjà Aliénor d'Aquitaine. Et quel ahurissant destin que celui de cette femme, deux fois reine - de France pendant quinze ans aux côtés de Louis VII, puis d'Angleterre pendant plus de trente ans à la suite de son remariage avec Henri Plantagenêt - et mère de dix enfants, dont les fameux Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre...

    « Aliénor d'Aquitaine a été comparée tantôt à Messaline et tantôt à Mélusine. Inutile de s'appesantir sur Messaline, mais l'assimilation à Mélusine n'est guère plus sympathique : il s'agit de la femme-fée des légendes poitevines, que son époux, inquiet de ses disparitions mystérieuses, suit une nuit, et qu'il a la pénible surprise de retrouver changée en serpent » explique Régine Pernoud dans sa préface.

    Cette éminente médiéviste, connue pour ses recherches sur la condition féminine de l'époque, reconstitue la longue existence d'Aliénor d'Aquitaine (1122-1204) en s'attachant à déminer la réputation sulfureuse de celle-ci, tout en battant en brèche de nombreuses idées reçues sur le Moyen Âge.

    Ici, pas de sensualité ni de détails scabreux, mais un ouvrage historique de référence pour celles et ceux qui souhaitent en savoir plus sur cette figure exceptionnelle du XIIe siècle, injustement vilipendée par l'Histoire de France.

    Critique de qualité ? (28 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par cequejelis, le 24/05/2012


    Les Templiers Les Templiers de Régine Pernoud

    Régine Pernoud cherche ici la vérité et ne s'occupe pas des légendes. Légendes soigneusement entretenues encore de nos jours par l'église pour ne pas désavouer les "juges" du Moyen Age. L'Ordre fût victime de l'orgueil d'un homme : le roi de France que l'on peut définir d'un mot plus contemporain : dictateur. Tout dans cette affaire ressemble aux procédés des staliniens (procès truqués) et des nazis (voir la Nuit des longs couteaux) ou encore de la Saint-Barthélémy.
    Ce texte reste un bon travail objectif.

    Critique de qualité ? (9 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par cequejelis, le 23/06/2012


    Pour en finir avec le Moyen Age Pour en finir avec le Moyen Age de Régine Pernoud

    Dernièrement le Louvre a fait une exposition de la Sainte Anne de Léonard de Vinci, restaurée. Elle a retrouvée toutes ses couleurs et l'on peut même maintenant voir le paysage qui avait pratiquement disparu.
    Régine Pernoud fait subir au Moyen-Age la même restauration. Elle le sort de l'ombre et ainsi découvrons-nous quantités d'événements et de mœurs que nous ne soupçonnions pas. Elle efface les "rajouts" de mensonges et de clichés laissés par les siècles. Si le Moyen-Age en sort rajeuni, dans sa vérité originelle, elle rend leurs biens aux autres périodes de l'histoire. L'esclavage c'est l'Antiquité, la Renaissance et l’époque moderne. Les procès de sorcellerie, c’est la Renaissance et la cour de Louis XIV, tout comme le recul du statut de la femme.
    « Pour en finir avec le Moyen Age » nous fait remettre en question non seulement nos idées acquises en classe ou aliieurs sur cette époque mais nous fait douter des historiens, et donc de l’enseignement de l’histoire en général. Puisqu’on nous a menti sur ce sujet pourquoi pas sur un autre ? Régine Pernoud nous donne une leçon de lucidité.

    Critique de qualité ? (6 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par barjabulette, le 15/06/2012


    La Femme au temps des cathédrales La Femme au temps des cathédrales de Régine Pernoud

    voici le livre complémentaire, à lire en parrallèle à Si je t'oublie Jérusalem.

    Pendant que les seigneurs partaient en croisade, que faisaient leur femme ?

    Pensez vous qu'elles restaient sagement assises à se languir du retour de leur homme ?
    Si oui, alors il vous faut rapidement lire ce livre. On y cotoye Aliénor d'Aquitaine, Blanche de Castille, Jeanne d'Arc et bien d'autres. On s'aperçoit que la condition de la femme était plus égalitaire qu'à certaines époques plus récentes.

    le style de l'auteur est parfois un peu lourd mais très bien documenté, bien construit. Ce livre appelle à d'autres découvertes... biographies ainsi que d'autres essais sur le Moyen Âge.

    Critique de qualité ? (5 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par sylvie2, le 15/11/2012


    Héloïse et Abélard Héloïse et Abélard de Régine Pernoud

    Il s'agit ici de l'histoire des deux grands amants Héloise et Abélard. Se retrouvant chacun dans un monastère, leur amour va se transformer en un amour spirituel à travers de longs échanges de lettres.

    Revisiter cette histoire sous la plume de Pernoud est un véritable régal.

    Critique de qualité ? (4 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Ubikson, le 18/05/2012


    Aliénor d'Aquitaine Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud

    Régine Pernoud nous conte les aventures d'Aliénor et force est de constater qu'une fois de plus, la réalité dépasse la fiction.

    Le style de Pernoud est clair et limpide, on y ressent l'amour qu'elle a pour cette période, et qu'elle nous communique aisément. Raconté à la manière d'un roman, Pernoud nous fait parcourir la vie de celle qui fut une grande Reine, et notamment grâce à qui le mythe de l'amour courtois et de la chevalerie est si souvent accolé au Moyen-Age.

    Et puis, on a dit tant de mal d'Aliénor d'Aquitaine, il fallait bien que quelqu'un lui rende hommage !

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Kyuss, le 03/02/2014


    Aliénor d'Aquitaine Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud

    Une excellente biographie qui témoigne d'un énorme travail de recherche. Régine Pernoud a de mon humble avis trouvé le meilleur moyen d'écrire un livre d'Histoire précis sans qu'il soi pour autant rébarbatif.
    Il y a un aspect romancé autour de ce personnage d'Aliénor d'Aquitaine, très bien choisi qui plus est, car il permet à Régine Pernoud de brasser quasiment un siècle d'Histoire de l'Europe Occidentale!
    Un livre qui plaira autant aux professionnels d'Histoire qu'aux amateurs. À noter pour ceux qui apprécieront particulièrement ce livre qu'il existe une suite consacrée à Blanche de Castille intitulée "La reine Blanche" qui n'est malheureusement plus éditée en neuf actuellement.

    Critique de qualité ? (2 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par archervert, le 10/03/2013


    La reine Blanche La reine Blanche de Régine Pernoud

    Un bon livre de vulgarisation sur la vie de Blanche de Castille. Une vie placée sous le signe de la transition. Transition entre deux des grands rois de France, son beau père, Philippe Auguste et son propre fils, Louis IX, Saint Louis.
    Arrivée à l'âge de 12 ans à la cour du roi Philippe Auguste, elle va voir son beau-père agrandir de façon significative le royaume de France, faire de Paris une des grandes villes d'Europe et donner une grande place à la Science. Marié à Louis VIII, celui-çi ne régnera que trois ans, entre 1223 et 1226, laissant à Blanche la responsabilité de son royaume qu'elle parviendra à maintenir uni, malgré les ambitions des barons. Son fils Louis IX sera couronné en 1234, mais Blanche restera la conseillère principale du roi et reprendra même les rênes du pouvoir lorsqu'il prendra la route des Croisades en 1247. Elle décédera en 1252, forçant son fils à revenir en France, pour y devenir l'un des souverains les plus populaire de France.
    Plus que la vie de Blanche, l'interessant finalement, c'est la personnalité de l'auteur. Regine Pernoud aura passé sa carrière à remettre en cause les idées reçues sur le Moyen-Age qui aurait été un age barbare et obscurantiste, mais qui finalement aura permis bien des avancées et surtout aura laissé une place bien plus importante qu'on l'imagine aux femmes. Une place qui, ironiquement, se réduira après... la Révolution française. Il n'y a qu'à voir d'ailleurs le sort réservé à Olympe de Gouges à cette époque et dont Benoite Groult (ou un nègre, vu comment elle maîtrisait mal son propre livre dans LA GRANDE LIBRAIRIE du 07/03/2013) vient de tirer un livre récent.
    Quand à LA REINE BLANCHE, on l'a dit, le travail de vulgarisation est très bien fait. On peut juste lui reprocher certaines parties un peu lourdes, notamment la partie sur le couronnement de Louis IX, qui se résument à l'énumération des comptes de l'époque. Mais le peu de documents d'époques et leur manque d'objectivité pour la plupart imposent sans doute d'exploiter au maximum ceux à disposition.

    Critique de qualité ? (2 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par cathcor, le 03/04/2012


    Villa Paradis Villa Paradis de Régine Pernoud

    Villa Paradis , petite rue à Marseille , où vécut notamment Régine Pernoud est un livre agréable qui retrace sa vie difficile , enthousiaste , pleine de ren - contres variées et enrichissantes . Régine Pernoud (1909-1998) , tantôt ensei- gnante , tantôt archiviste , tantôt paysanne , tantôt historienne , tantôt chartiste, tantôt médiéviste de renommée internationale est la preuve qu'à force de travail , de ténacité , de rigueur , on peut arriver à un destin qui était loin d'être inscrit au départ . Livre plein de gaieté , d'optimisme , au travers duquel on rencontre des univers très différents .

    Critique de qualité ? (2 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Sayyadina, le 03/12/2013


    Aliénor d'Aquitaine Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud

    Que puis-je dire d'un roman qui relate des faits historiques? Je peux parler de la façon dont l'histoire est retranscrite, ça c'est sur.



    J'ai bien aimé la façon dont l'Histoire a été écrite car quand on lit le résumé, on est pris au piège de croire que c'est une histoire comme un roman tout à fait banal mais dès les premières pages, on sait bien que c'est un travail minutieux de longue haleine.



    Je pense que les personnes qui adorent l'histoire de France et d'Angleterre (ou l'histoire tout court) vont aimer ce livre moi j'ai adoré car j'ai eu l'occasion d'aller en Aquitaine et d'entendre des histoires sur Aliénor et j'ai appris à lire des histoires sur elle grâce à Mireille Calmel (Le lit d'Aliénor) et l'histoire de ce personnage historique me fascine tellement.



    Ce roman a rendu la vie d'Aliénor tellement palpitante, on est tellement dans l'histoire que à la fin, on pleure alors qu'elle est plutôt une femme forte, on a pas tellement l'impression qu'elle a souvent pleuré dans sa vie malgré les malheurs qui se sont abattus (perdre ses enfants, tellement d'enfants).


    Lien : http://sayyadina.over-blog.com/article-alienor-d-aquitaine-de-regine-pernoud-...

    Critique de qualité ? (1 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par vally2, le 10/09/2012


    Lumière du Moyen Age Lumière du Moyen Age de Régine Pernoud

    Une autre vision du Moyen-Age.

    Critique de qualité ? (1 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par canel, le 02/06/2011


    Pour en finir avec le Moyen Age Pour en finir avec le Moyen Age de Régine Pernoud

    Un essai brillant et simple d'accès qui bouleverse bien des idées reçues sur ce qu'on a appris (et apprend encore) à l'école sur le Moyen-Age. Edifiant, instructif et de surcroît très plaisant à lire.

    Critique de qualité ? (1 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par Melisende, le 15/05/2011


    La reine Blanche La reine Blanche de Régine Pernoud

    Très intéressant ; mais la lecture est assez ardue. En effet, il ne s'agit pas vraiment d'un roman, même si Régine Pernoud tente d'intégrer toutes les sources historiques et littéraires dans une forme légèrement similaire. La vie de la Reine Blanche est passionnante - peut-être un peu moins que celle d'Alienor d'Aquitaine - mais tout de même,... La vie des femmes de l'époque, et surtout celle des femmes de pouvoir, n'était pas de tout repos. Il ne faut pas croire qu'elles passaient leur temps à la fenêtre d'une tour, à filer et bavarder, non. Elles devaient conseiller leur Roi et mari, s'occuper de la régence de leur fils, s'occuper de l'éducation des enfants, de leurs futurs mariages, des crises, des barons traîtres,... une vie bien remplie !


    Lien : http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/la-reine-blanche-de-regine-pernoud-...

    Critique de qualité ? (1 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par courgette, le 02/01/2010


    Pour en finir avec le Moyen Age Pour en finir avec le Moyen Age de Régine Pernoud

    J'ai beaucoup aimé, parce que ça met à bas pas mal de préjugés néfastes et obscurantistes. C'est un peu trop vindicatif et moralisateur, sinon. Mais ça ouvre des portes.

    Critique de qualité ? (1 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par SCOman, le 07/11/2013


    Les Hommes de la Croisade Les Hommes de la Croisade de Régine Pernoud

    Dans Les Hommes de la Croisade, Régine Pernoud revient sur ces hommes qui vécurent aux XIe, XIIe et XIIIe siècles les aventures des croisades en Palestine. Elle analyse la dynamique mentale extraordinaire qui conduisit des rois, des pauvres, des barons, des chevaliers, des clercs, des marchands à se rendre ensemble en Palestine. Le but déclaré est de reprendre Jérusalem aux hérétiques Sarrazins, pour une faire une véritable base chrétienne au Proche-Orient. Habités par une ferveur religieuse authentique, incarnée par la figure charismatique de Pierre l’Ermite, chevaliers et hommes de l’occident, que l’on appelle alors les Francs, débarquent ainsi à l’autre bout de la Méditerranée et fondent le royaume de Jérusalem et autres comté de Tripoli, principauté d’Antioche, comté d’Édesse ou royaume de Petite Arménie, autant de territoires qui étendent le champ d’influence de la chrétienté à l’est d’un empire byzantin en complète déliquescence. Pendant deux siècles les croisés tentent de coloniser ces territoires hostiles tout en organisant sa défense au moyen d’un réseau étendu de forteresses, dont la plus fameuse est sans doute le Krak des Chevaliers, construit à l’ouest de la Syrie et inscrit depuis 2006 sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. En face d’eux se dresse le monde arabo-musulman, avec ses logiques idéologiques et géostratégiques souvent - bien que non systématiquement - opposées. Utilisée aujourd’hui à tort et à travers, la notion de « choc des civilisations » prend à cette époque tout son sens. La découverte de l’inconnu et de l’étranger, éprouvée aussi bien par les croisés que les Sarrazins, s’écrit malheureusement à la couleur du sang versé au cours d’affrontements aussi meurtriers que récurrents. Les conditions climatiques sont souvent extrêmes, et ne font qu’ajouter à [...]


    Lien : http://leslecturesdares.over-blog.com/article-les-hommes-de-la-croisade-de-re...

    Critique de qualité ? (0 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par tracey11, le 20/05/2012


    Jeanne d'Arc Jeanne d'Arc de Régine Pernoud

    J'ai abandonné.
    Ce livre est très certainement bien fait, dans le sens où il cherche à relatera avec exactitude la vie de Jeanne d'Arc, sur fond de témoignages divers, mais cela rend l'ouvrage vraiment très répétitif... Dommage.


    Lien : http://readviewed.skyrock.com/28.html

    Critique de qualité ? (0 l'ont appréciée)




Faire découvrir Régine Pernoud par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz