Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Critiques de Roger Frison-Roche


Classer par:       Titrecroissant     Datecroissant     Les plus appréciéescroissant
    • Livres 5.00/5
    Par sandrine57, le 14/10/2012


    Premier de cordée Premier de cordée de Roger Frison-Roche

    Chez les Servettaz, on est guide de haute montagne de père en fils depuis des générations. Jean a beau aimer son métier et être l'un des meilleurs guides de Chamonix, il sait combien la montagne peut être dangereuse et il rêve d'un autre avenir pour son fils Pierre. Hôtelier, ce serait bien. Il faudrait agrandir le chalet, aménager quelques chambres d'hôtes et Pierre pourrait vivre à la montagne sans s'exposer à ses dangers. Ces projets, ces rêves s'effondrent le jour où Jean meurt, foudroyé dans les Drus à cause de l'imprudence d'un touriste américain. Pierre participe à l'expédition chargée de redescendre le corps dans la vallée et fait une mauvaise chute. Pourtant, sa décision est prise : il sera guide, comme son père. Mais sa chute a laissé des séquelles, Jean découvre le vertige et ses angoisses. Heureusement, solidaires, les autres guides vont l'aider à surmonter sa peur.


    A travers la vie d'une famille de guides, c'est toute la vie des montagnards chamoniards que nous raconte FRISON-ROCHE. On y ressent l'amour des hommes pour leur métier et leur montagne. On vit, comme si on y était, la beauté des paysages, le froid mordant, le danger partout présent. On sent tout l'amour de l'auteur pour ces hommes forts, courageux et solidaires. Hymne à la montagne, aux hommes, aux traditions, Premier de cordée est un livre magnifique et émouvant qui ravira ceux qui connaissent et aiment les Alpes et donnera aux autres l'envie de courir la montagne, de rencontrer les guides, d'apprendre avec eux à la respecter.

    Critique de qualité ? (31 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par LiliGalipette, le 01/02/2014


    Premier de cordée Premier de cordée de Roger Frison-Roche

    Chez les Servettaz, on est guide de haute montagne de père en fils. Mais pas Pierre : son père Jean, guide émérite, en a décidé autrement. Son unique fils n’exposera pas sa vie, il sera hôtelier. Déçu, mais obéissant, Pierre se plie à la volonté paternelle. Mais voilà qu’en emmenant un riche client vers un sommet dangereux, Jean Servettaz est foudroyé. Pierre est volontaire dans la cordée qui part chercher la dépouille. Plein de tristesse et d’imprudence, il décroche lors de l’expédition. Une fois remis de ses blessures, il découvre avec rage que l’accident lui a laissé des séquelles terribles pour un homme qui, comme lui, a l’âme d’un grimpeur.

    Il y a longtemps que je n’avais pas lu un aussi bon roman d’aventures. La montagne y est présente comme une entité belle et rude, prometteuse et meurtrière. « Le drame était sur la montagne, mais impavide et souveraine, elle montait la garde sur les vallées d’alentour, insensible aux pensées des hommes qui gîtaient dans ses flancs, frileusement pelotonnés dans leurs cabanes de pierre. Sa faction millénaire n’était troublée, de loin en loin, que par le sourd grondement des avalanches ou le fracas plus sec des chutes de pierres qu’un regel trop brusque venait de déclencher. » (p. 32). Mais, bien que sombre et dangereuse, elle ne cesse d’attirer et de fasciner les hommes. Les guides de haute montagne forment une élite privilégiée qui monte sur les sommets et, le temps d’une course, domine le monde. Mais ils n’oublient jamais que la montagne ne se laisse vaincre que si elle le souhaite, le courage et la force des hommes ne valant parfois rien face à ses caprices.

    Premier de cordée présente avec majesté la lutte entre l’homme et la nature, sorte de combat sans cesse renouvelé entre un David incertain et un Goliath grandiose. Outre cet affrontement de géant, il y a aussi la lutte que l’homme mène contre lui-même et ses terreurs. « Le vertige et les pieds gelés, les risques, ça a certainement été créé pour vous donner du goût à la vie. C’est seulement lorsqu’on est mutilé ou appauvri qu’on se rend compte de la valeur de l’existence. » (p. 309) Enfin, l’auteur rend hommage à la solidarité des hommes. Une cordée, c’est plus qu’un groupe d’hommes qui font la trace dans la neige et vainquent les parois escarpées, c’est une chaîne vivante où chaque maillon veille sur le précédent et le suivant, au péril de sa vie et pour la sécurité de tous. L’alpinisme n’est pas un sport individuel, mais l’expression la plus sublime et la plus humaine du sport collectif.

    Moi et mon vertige en avons pris plein les yeux pendant cette lecture palpitante. Le style est un peu daté et certains propos sont vieillots, mais dans l’ensemble, ce roman est une pépite que je recommande aux amateurs de sensations fortes.

    Critique de qualité ? (24 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par gill, le 05/07/2012


    Premier de cordée Premier de cordée de Roger Frison-Roche

    Écrit en 1938 ce roman est un livre inoubliable, il évoque avec talent la vie rude des montagnards et les sites grandioses de la région de Chamonix dans lesquels ils vivent.
    Pierre Servettaz, fils de Jean Servettaz, est, malgré qu'il se destine à devenir hôtelier, un fin grimpeur.
    Aussi fait-il partie de la cordée qui redescend le corps de son père tué par la foudre au dessus des Drus.
    Après avoir lui aussi chuté, Pierre prendra la décision de devenir guide de haute montagne mais il découvre que son accident lui a laissé une terrible séquelle : le vertige...
    Ce récit terriblement humain est une épopée du courage, de la volonté et des sentiments, sans jamais être larmoyant il est souvent très émouvant.
    C'est une "belle" histoire magnifiquement racontée.

    Critique de qualité ? (23 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par litolff, le 14/10/2012


    Premier de cordée Premier de cordée de Roger Frison-Roche

    J'ai lu "Premier de cordée", "La grande crevasse" et "Retour à la montagne" quand j'avais 13 ou 14 ans et j'en garde un souvenir impérissable. Frison-Roche qui semble aujourd'hui bien oublié (peut-être son écriture a-t-elle "vieilli") réussissait à transmettre dans cette trilogie son immense amour pour la montagne et les courses sur des pics inaccessibles. Encore aujourd'hui, la simple mention des "Drus" m'évoque instantanément une tragédie en montagne. Une magnifique histoire de passion, de courage et de solidarité entre les hommes.

    Critique de qualité ? (19 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Epictete, le 01/02/2014


    Premier de cordée Premier de cordée de Roger Frison-Roche

    On m'a offert ce livre alors que j'avais quatorze ou quinze ans.
    J'habitais alors une vaste plaine, sans autres reliefs que les forets et quelques monticules locaux qui auraient fait rire bien des cyclistes...
    Ce n'était pas encore l'époque où tout un chacun partait en vacances à la montagne (on dit maintenant "sport d'hiver", c'est bien plus plus classe et ça donne une meilleure conscience).
    Autant dire qu'à cette époque, la montagne, et encore moins l'escalade, la varappe ou l'ascension ne m'étaient familières.

    Et pourtant, cela a fonctionné. J'ai beaucoup aimé ce livre, le récit, l'expérience, le conflit, la notion de souffrance, de dépassement de soi étaient nouveaux pour moi, et j'étais en pleine découverte.

    J'en retiens une leçon : J' ai arrêté de chercher ce qui va plaire à nos jeunes pour "être bien vu". Je n'ai jamais offert "Harry Potter", même si je ne pense pas de mal de cette production.
    Mais je n'hésite pas à essayer de faire découvrir d'autres horizons, au risque de rater complètement mon coup.

    Un très bon livre, qui existe ausi en version avec des photos magnifiques..


    Critique de qualité ? (16 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par litolff, le 03/10/2012


    Lumière de l'Arctique : Le rapt ; La Dernière migration Lumière de l'Arctique : Le rapt ; La Dernière migration de Roger Frison-Roche

    Frison-Roche qui semble aujourd'hui bien oublié a fait partie de mes premières lectures "adultes" et j'en garde un souvenir ébloui et ému... "Premier de cordée" en particulier !
    Dans le cycle de la Lumière de l'Arctique, on suit le peuple Lapon qui est en train d'être rattrape par la modernité. Une très belle histoire d'aventure, de neige, de migration de Rennes et d'un peuple au mode de vie menacé.

    Critique de qualité ? (14 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par gill, le 05/07/2012


    La grande crevasse La grande crevasse de Roger Frison-Roche

    La jeune parisienne Brigitte Collonges rencontre Zian Mappaz, le jeune chef de l'école d'alpinisme.
    Ils s'aiment et se marient mais Brigitte supporte mal la solitude quand Zian reprend sa vie de guide.
    Elle part, désorienté Zian dans un passage facile a un accident...
    L'air de la montagne court dans ce roman passionnant de Roger Frison Roche auquel fait suite "retour à la montagne".
    Écrit dans un style un peu désuet qui lui donne encore plus de charme ce roman est une histoire profondément humaine dans un décor somptueux et implacable.

    Critique de qualité ? (14 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par gill, le 05/07/2012


    Les Montagnards de la nuit Les Montagnards de la nuit de Roger Frison-Roche

    Sabotages, représailles, embuscades et arrestations, c'est tout le tragique et le grandiose de la lutte clandestine que fait revivre Roger Frison Roche dans ce livre.
    Ivanoff et ses FTP sont pour la lutte à outrance tandis que Marceau lui cherche à saboter en limitant les risques pour la population civile.
    Mais ils travaillent pourtant ensembles sous la coordination du colonel "Partout" envoyé par Londres.
    Marceau, tué dans un accrochage, Rivier prend la direction des opérations. Frison Roche signe là un récit épique passionnant.

    Critique de qualité ? (12 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par gill, le 05/07/2012


    Retour à la montagne Retour à la montagne de Roger Frison-Roche

    Zian Mappaz a accepté cette course folle et fatale par désarroi,parce que l'absence de sa femme se prolongeait ?
    Or Brigitte Mappaz, la parisienne est de retour, elle a voulu que son enfant naisse dans le village de Zian.
    Un fils naît et pour lui elle doit lutter, trouver du travail malgré les visages hostiles et les portes qui se ferment.
    De son refuge elle aperçoit deux alpinistes en perdition...
    Un superbe roman, écrit par le journaliste et l'homme de la montagne qui a écrit ''Premier de cordée''.
    Ce roman fait suite à "la grande crevasse" dans lequel Brigitte et le jeune Zian font connaissance et vivent un grand amour qui les mènera à la tragédie.

    Critique de qualité ? (11 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par ivredelivres, le 22/05/2013


    Premier de cordée : Suivi de La grande crevasse et de Retour à la montagne Premier de cordée : Suivi de La grande crevasse et de Retour à la montagne de Roger Frison-Roche

    Un roman qui date de 1942 mais qui pourtant procure à l’écoute toujours le même plaisir.

    L’histoire de Pierre Servettaz qui veut devenir guide à la Compagnie des guides de Chamonix. Son père redoute pour lui les dangers de ce métier et lui a fait suivre une formation hôtelière.
    La montagne pour le plaisir d’accord mais pas pour en faire son gagne pain. Jusqu’au jour où le père et Jean Servettaz va être foudroyé aux Drus et le guide porteur George à la Clarisse devra ramener seul le client américain.
    Impossible de ramener le corps de Jean Servettaz malgré toute la volonté des guides chamoniards.
    Pierre et Georges chacun de leur côté sont des mutilés, l’un parce qu’il a eu les pieds gelés, l’autre parce qu’il a, tentant de rejoindre le corps de son père, fait une chute qui le laisse en proie au vertige.
    J’ai retrouvé avec bonheur ces deux jeunes hommes, leurs rêves, leur courage fou, leur entêtement et la prose si généreuse de Frison-Roche.
    Un récit qui certes a pris de l’âge : les secours en montagne avec hélico et tutti quanti ne ressemblent plus à la cordée du roman, mais la beauté et la force de la montagne sont bien toujours là avec le sens du service pour les guides, la solidarité devant l’adversité et la passion des sommets.


    Lien : http://asautsetagambades.hautetfort.com/archive/2013/03/01/premier-de-cordee-...

    Critique de qualité ? (10 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par opera64, le 20/10/2013


    Premier de cordée Premier de cordée de Roger Frison-Roche

    Je garde un souvenir mémorable de ce livre. Il m'a fait rêver. Il a pour cadre le sublime paysage de Chamonix et de ses environs.

    L'auteur nous fait partager sa connaissance et son amour pour la montagne.
    Pierre est un jeune vivant à Chamonix, son père est guide comme la plupart de ceux qui habitent dans la station mais Jean, ne veut pas faire de son fils un guide.

    C'est beaucoup trop dangereux dit-il. Il préfère lui faire apprendre le métier d'hôtelier qui n'inspire guère Pierre. Mais cela ne l'empêche pas d'aller faire des courses pour le plaisir avec toute sa troupe d'amis.

    A travers ses courses, on découvre l'univers de la montagne, ses secrets, les dangers.

    Cependant, un jour affreux arrive... Jean décède, la montagne l'a pris et par ce jour affreux, Pierre décide malgré tout de monter jusqu'aux Drus, là où la montagne a pris son père...

    Mais les difficultés commencent et Pierre persiste. Il continue mais il chute et à partir de là, sa vie va être complètement bouleversée. On lui annonce qu'il ne pourra plus refaire des courses. Malgré cela, Pierre va entreprendre une longue et dure rééducation avec l'un de ses amis qui lui aussi a joué de malchance (il a perdu le bout de ses pieds) lors d'une expédition.

    Ces moments de souffrance et de douleur alternent avec de superbes descriptions et des moments de fêtes et de traditions montagnardes.

    Critique de qualité ? (9 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Loutre_des_Rivieres, le 22/07/2013


    La grande crevasse La grande crevasse de Roger Frison-Roche

    Zian, guide de haute montagne rencontre Brigitte, une jeune notable parisienne en vacances à Chamonix. Leurs différences de milieux et d'instruction seront balayés par la découverte et la beauté de la montagne. Ennivré par les sommets, course après course, Brigitte tombe amoureuse de Zian et finit par l'épouser.
    Mais la vie de femme de guide est bien rude. Brigitte se retrouve bien souvent seule et succombe finalement à l'appel de ses parents et de leur monde plus luxueux. ELle tarde à revenir à Chamonix et Zian triste et soucieux part seul pour ses dernières randonnées de la saison...

    Finalement La grande crevasse, c'est une belle histoire d'amour née dans les sommets alpins, de magnifiques descriptions des paysages et de la vie de la montagne sans oublier quelques passages de purs aventure mêlé à un certain suspens.

    (Quelques personnages de Premier de cordée se retrouvent dans la grande crevasse, c'est agréable.)

    Critique de qualité ? (9 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par gill, le 05/07/2012


    Le rapt Le rapt de Roger Frison-Roche

    Dans la péninsule scandinave les Samisks mènent la même vie nomade d'il y a 30 000 ans, ils sont appelés ''les hommes du Renne''.
    Le romancier et montagnard Roger Frison Roche nous offre une peinture de ce peuple et de sa vie nomade tout en s'interrogeant sur les inter-actions de la vie moderne sur les moeurs de ce peuple ancien.
    Ce livre est une évocation saisissante où le don des images et de l'action s'associent pour recréer la vie et l'aventure.

    Critique de qualité ? (8 l'ont appréciée)


    • Livres 2.00/5
    Par coraline83100, le 21/07/2011


    Premier de cordée Premier de cordée de Roger Frison-Roche

    Pierre, fils d'un guide de montagne, se plaît à faire des courses en compagnie de ses amis. Mais un jour affreux arrive... Jean, son père décède, la montagne le lui a pris. Malgré tout, Pierre décide de grimper jusqu'aux Drus, afin de ramener son corps coûte que coûte. Les difficultés commencent mais Pierre persiste. Il continue, jusqu'à la chute. A partir de là, sa vie va être complètement bouleversée. Pierre ne pourra plus refaire de courses. Il va alors entreprendre une longue et dure rééducation avec l'un de ses amis qui a lui aussi joué de malchance lors d'une expédition.

    Ces moments de souffrance et de douleur alternent avec des descriptions de paysages magnifiques, ainsi que des moments de fêtes et traditions montagnardes, agréables à découvrir.
    Des passages parfois trop descriptifs qui alourdissent le livre.

    Critique de qualité ? (8 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Loutre_des_Rivieres, le 21/11/2012


    Premier de cordée Premier de cordée de Roger Frison-Roche

    Premier de cordée est un roman d'aventure et d'initiation où la montagne est le personnage principal. Les descriptions de la vallée de Chamonix sont superbes... les sommets, les changements de temps..
    Pierre fait partie d'une grande lignée de montagnards, et plus particulièrement de guides de haute montagne, dans la région de Chamonix. Pourtant, Jean, le père de Pierre, ne souhaite pas que son fils devienne guide, il aimerait le voir hôtelier, loin des dangers de la montagne.Tout va basculer le jour où Jean se fait foudroyer à la pointe du Dru, lui, le grand maître de la montagne n'est plus. Tout de suite, une équipée est envoyée aux Dru afin de descendre le corps de Jean, Pierre fait partie de l'équipée, il en reviendra en bien mauvais état. L'accident va changer sa vie... Grâce à la bienveillance de ses amis, il en viendra à bout.

    Critique de qualité ? (7 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par petitfrancois9712, le 26/09/2011


    Premier de cordée Premier de cordée de Roger Frison-Roche

    Un livre qui a marqué mon adolescence. Née dans cette région où le Mont-Blanc domine chaque sommet, je suis consciente de ce que la montagne peut avoir de magnifique et dangereux et cette série de livres de Frison Roche décrit merveilleusement ce paradoxe....

    Critique de qualité ? (7 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par sylvie2, le 02/06/2013


    Premier de cordée Premier de cordée de Roger Frison-Roche

    Pierre et ses amis aiment la montagne. La plupart d'entre eux ne rêvent qu'à devenir guide. Mais la montagne est aussi dangereuse et brise bien des vies. Malgré cela, ils en sont tous amoureux.

    Ce livre est un concentré de superbes descriptions des Alpes, de ses glaciers et de ses falaises. L'histoire n'est que le fil conducteur pour nous emener au coeur de cette nature majestueuse. A certains moments, les description mont quand même parues un peu longues.

    Critique de qualité ? (6 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par Zebra, le 20/07/2012


    Peuples chasseurs de l'arctique Peuples chasseurs de l'arctique de Roger Frison-Roche

    Pour celles et ceux que le froid polaire, la viande de phoque crue, l'attente interminable du gibier et la blancheur éternelle des paysages ne rebutent pas. Écrit en toute simplicité avec les détails qui conviennent. Une vraie histoire humaine.

    Critique de qualité ? (6 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par olivberne, le 21/06/2012


    Les Montagnards de la nuit Les Montagnards de la nuit de Roger Frison-Roche

    Frison-Roche, le grand spécialiste de la haute-montagne à travers des histoires d'alpinistes, raconte ici la résistance dans les Alpes, à travers l'histoire d'un group de personnages. La lecture est agréable et simple, le suspens, les actions et la peur très présents.

    Critique de qualité ? (6 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Away--x, le 05/07/2013


    L'esclave de Dieu L'esclave de Dieu de Roger Frison-Roche

    Quel voyage que ce livre-là ! On suit le parcours du héros avec intérêt et admiration, du début à la fin. J'avais du mal à m'en décrocher.
    Ce roman mériterait d'être davantage connu.

    Critique de qualité ? (5 l'ont appréciée)




Faire découvrir Roger Frison-Roche par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz