AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières critiques /RSS

Rosemary, l'enfant que l'on cachait
24 mars 2017
Rosemary, l'enfant que l'on cachait de Kate Clifford Larson
★★★★★
★★★★★
Rosemary Kennedy née en 1918 est une enfant lente,moins performante que ses nombreux frères et sœurs,et cela est déjà une tare aux yeux de ses parents.

Elle sera définitivement exclue de toute vie publique après avoir subie une lobotomie,demandée par son père.

Lobotomie qui la lésera invalide .

Biographie bouleversante.





Commenter  J’apprécie          00
La petite lumière
24 mars 2017
La petite lumière de Antonio Moresco
« ô souffle, rouge reflet du ciel

« — qui déchiffrerait ton mystère

« saurait ce qu’il en est de la vie

et de la mort

... » (Martin Kaubish, Anthologie de la poésie allemande)



Une présence ou juste le reflet ?. «  Qu'est-ce que peut bien être cette petite lumière » ? Pour Antonio Moresco la vie et la mort sont indissociables, elles « s'embryonnent » l'une en l'autre. Qui peut dire où se situe le monde des vivants et celui des morts ? Le monde est une question et cette question Antonio Moresco en fait une flamme. De l'intimement proche à l'infiniment loin, l'homme s'interroge, et par la flamme il se rejoint. C'est un livre assez étonnant. D'une écriture particulièrement rythmée, poétique. L'état de Nature est omniprésent. Beauté et cruauté , voilà son chant. Un conte  ou juste le début d' une histoire sans fin ? Il y a un peu de mise en abîme dans ce livre, on est un peu pris de vertige , ...qui marche ? , qui meurt ?, qui rêve ?, qui vit ? , peut être que seule la petite lumière nous comprend.

Un excellent et assez étonnant moment de lecture .



Astrid Shriqui Garain

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Abandon, tome 1 : Abandon
24 mars 2017
Abandon, tome 1 : Abandon de Meg Cabot
Un livre que j'ai apprécié découvrir. J'ai aimé ce caractère funèbre qui se dégage du récit tout au long de l'histoire, d'autant plus que l'auteur nous plonge dans des références mythologiques appréciables. Le fait d'avoir des évocations d'Hadès, des Enfers, de Perséphone et de la Mort font de cette histoire quelque chose d'agréable.



Le personnage de Pierce n'a pourtant pas réussi à me convaincre tout à fait. Il y a des moments où j'ai plutôt eu l'impression de retomber dans ses pensées d'enfance alors qu'il s'agissait encore de passages présents. Il y a des détails qui ne sont pas forcément exploités au maximum mais je suppose que j'obtiendrai plus de réponses à mes questions dans les prochains tomes.



Pour ce qui est du personnage de John, je suis aussi mitigée. Il passe pour un enfant capricieux à certains moments, ce qui brise un peu son image de jeune homme au rôle de Seigneur des Ténèbres. J'ai aimé certaines de ses interventions mais j'ai trouvé que la fin allait un peu trop vite pour la compréhension générale.



Pour le coup, je pense que lire le deuxième tome me permettra d'approfondir un peu plus l'histoire et j'espère découvrir ce qu'il manque dans ce premier tome même s'il reste une bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Les Nuits Blanches
24 mars 2017
Les Nuits Blanches de Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski
Voici la lecture de mon premier Dostoievski terminé ! Un récit plutôt court, mais très émouvant. Une rencontre improbable entre deux âmes en peine. Une histoire déchirante, émouvante, troublante, mais pas tirée d'un conte de fées. L'amour est triste chez cet auteur, du moins dans ce texte. Des personnages torturés, que tout éloigne, mais qui se trouveront pendant quelques nuits, blanches, sans sommeil, avec beaucoup d'histoires à se raconter. J'ai aimé la plume, la tournure des phrases, les émotions qu'elles dégagent. Un fort ressenti, comme un coup au coeur, en lisant les dernières lignes. Un texte à découvrir.
Commenter  J’apprécie          100
Des âmes simples
24 mars 2017
Des âmes simples de Adrian Pierre
★★★★★
★★★★★
Pierre Adrian nous invite dans son voyage, que je qualifierais d'initiative, à travers la Vallée d'Aspe. Il part à la rencontre de Pierre, homme d'église, qui essaie de faire vivre la foi et la parole de Dieu. Là, il va cotoyer la souffrance de ces hommes et de ces femmes, qui à un moment de leur vie, vont faire appel à Pierre, dans un moment de déroute, de désespoir, de doute, de manque, de recherche d'un signe de Dieu. Il croise également la route des pèlerins qui viennent partager, le temps d'une halte, d'un parcours de vie, la vie du monastère. Pierre est de tous les combats, pour diffuser la bonne parole, accueillir dans la bonté. Il semble porter à bout de bras cette tâche difficile, dans une certaine solitude, malgré les personnes présentes autour de lui. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur qui est très agréable à lire. Les descriptions sont imagées. Je les ai trouvées belles, y compris dans la laideur. Par contre j'ai trouvé la Vallée très sombre, peut-être trop sombre par rapport à l'expérience que j'avais pu en avoir. Pierre vient toutefois illuminer ce récit, peut-être en gardant en tête qu'il faut avoir foi en l'Humain, dans toute son imperfection qui le rend tellement intéressant, tout simplement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Maîtres du jeu
24 mars 2017
Maîtres du jeu de Karine Giebel
★★★★★
★★★★★
Ce recueil de nouvelles est pour moi un écrin qui renferme deux magnifiques bijoux! Le seul point négatif que je peux trouver c'est qu'il n'y avait que deux nouvelles. Elles étaient tellement bien que j'aurais aimée qu'elle dure encore et encore et qu'elles soient plus nombreuses!

Chaque nouvelle est courte et va droit au but.

Chaque nouvelle est glaçante, brillante!

Si je dois choisir entre les deux, j'ai une petite préférence pour la première, surtout pour la chute de l'histoire qui m'a laissé sans voix! J'ai dû prendre quelques minutes avant d'attaquer la suivante en me demandant dans quel genre d'histoire j'allais encore mettre les pieds (et les yeux).

Encore un coup de cœur pour Karine Giebel et ses romans coup de poing.
Commenter  J’apprécie          20
Hell & conséquences, tome 2
24 mars 2017
Hell & conséquences, tome 2 de Sissie Roy
★★★★★
★★★★★
Lors du tome précédent, Ophélie a pris une décision qui m'a un peu/beaucoup laissé perplexe... Je me suis demandée comment allait faire Sissie pour nous faire avancer dans l'histoire...





Sissie n'y a pas été de mains mortes, prévoyez mouchoirs, brosse et pelle pour ramasser les morceaux de votre cœur, un bon plaid, un thermos de thé avec votre tasse fétiche et vous pourrez ensuite commencer votre lecture dans de bonnes conditions ! Du moins en partie, parce que ce que vous lirez ne vous laissera pas de marbre. Sissie frappe fort, très fort alors accrochez-vous bien !





Jake va enfin cracher le morceau et nous dire pourquoi il a quitté Ophélie comme une m*rde ! Si nous sommes soulagées qu'il vide enfin son sac, Ophélie va avoir du mal à digérer les explications de Jake. Elle regrette cet homme qu'elle a tant aimé, qui l'a charmé, qui l'a rendu heureuse, vivante, vibrante. Elle regrette son Jake d'avant ses démons mais terriblement.





Beaucoup de personnes leurs veulent du mal et tous les moyens sont bons pour les atteindre ! La bêtise humaine est au summum de la cruauté ! Comme si Jake et Ophélie n'avaient pas déjà assez souffert, d'autres épreuves vont venir se dresser devant eux ! Ils devront faire preuve d'une force de volonté incroyable, puisez en eux pour vaincre tous ces démons.





Jake est rongé par les remords, par la peur, par les sentiments qui le submergent. Il sait qu'une chose, il faut qu'il protège Ophélie quoi qu'il arrive, quitte à s'éloigner d'elle. Retourne-t-il dans ses travers ? Combien de temps encore Ophélie pourra-t-elle supporter son attitude ? Vont-ils pouvoir se donner une seconde chance ? Auront-ils droit à un happy end ?





Sissie joue avec nos nerfs comme elle joue avec les sentiments de ses personnages ! Sans cœur va !





Ophélie va faire preuve d'un grand sang-froid et elle forcera le respect ! En revanche, son franc-parler lui attirera des ennuis et on aura la peur au ventre pour elle.





Le maître mot de ce tome : danger, frisson !





L'histoire dans ce tome est à son paroxysme, les pages se tournent seules, on se laisse vitre happer par la plume des plus palpitantes, vibrantes, émouvantes de l'auteur !





Je ne peux que vous recommander la lecture de la nouvelle saga de Sissie Roy !






Lien : http://leslecturesdeladiablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Mathieu Hidalf et la bataille de l'aube
24 mars 2017
Mathieu Hidalf et la bataille de l'aube de Christophe Mauri
Attention ! Ce tome est le meilleur de la série, du moins, le meilleur des quatre premiers – le cinquième est en cours de lecture. Mathieu devrait être dans ce tome au bout du rouleau, fini, condamné à suivre les péripéties de l’extérieur de l’école – véritablement. Il devrait suivre la voie tracée par son père, qui est presque soulagé, se résoudre, se résigner. Et bien, non : il choisit une voie radicalement différente, étonnante, qui contraint la famille Hidalf à faire front, véritablement. Mention spéciale pour la maman de Mathieu, profondément dévouée, porteuse d’espoir alors que d’autres se seraient résignés. Le lecteur sait alors de qui Mathieu tient sa ténacité.

Oui, sa décision chamboule tout, et là encore, elle nous entraîne dans une voie étonnante, surtout si l’on a bien intégré tous les codes de la fameuse école de l’élite. Si Juliette d’Argent a veillé sur son frère (si, si, c’est possible), Juliette d’Airain a fait faire de gros progrès à la société. Quant à Juliette d’Or, elle effectue vraiment des choix étonnants elle aussi. Comme quoi, trois personnages peuvent porter le même prénom et être parfaitement individualisés.

Vite, la suite !
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Hell & Consequence, tome 1
24 mars 2017
Hell & Consequence, tome 1 de Sissie Roy
★★★★★
★★★★★
En commençant ma lecture, je m'étais imaginée une histoire de petits démons qui allaient devoir assumer leurs actes... Avais-je tort ?





Jake a abandonné sauvagement la pauvre Ophélie il y a de ça trois ans ! Il est parti du jour au lendemain sans dire pourquoi, où ! Pas un au revoir, pas d'explication, na-da ! Il l'a quitté comme une vieille chaussette alors qu'elle a toujours été là pour lui malgré son tempérament, malgré leur relation à haut risque et explosive. A l'époque Jake était un pur bad boy, il était toxic pour les autres et malheureusement Ophélie en a payé le prix fort en tombant amoureuse de cet énergumène qui l'a totalement détruite...





Il y a trois ans de cela, elle n'en avait plus entendu parler de lui mais le hasard ou le malheur l'a remis sur sa route... Ils vont se retrouver mais ce sera la douche froide pour la belle car la nouvelle copine de ce Don Juan n'est autre que la meilleure amie d'Ophélie, Callie...





Autant vous dire que cette histoire va nous donner envie de poursuivre la lecture de ce roman rapidement ! Les premières questions vont commencer à fuser, et on a qu'une obsession savoir ce qui a bien pu se passer il y a trois ans pour que Jake agisse comme le Roi des Connards ! Mais surtout, comment va encaisser la pauvre Ophélie le coup bas que vont lui porter Callie et Jake ?



Car si Ophélie et Jake ont refait leurs vies chacun de leurs côtés, Callie n'en reste pas moins la meilleure amie de la miss.





Ophélie a un homme dans sa vie : Justin... Mais la belle n'a vraiment pas de chance avec les hommes car pour lui aussi elle n'est pas sa priorité ! Il l'a fait passer avant son travail ! Mais ce n'est pas ce qui la ronge de l'intérieur ! Quand elle était avec Jake, il était volage, dealer et menteur alors que son amie à le droit à une version des plus stables... Mais le diable n'est jamais très loin, les mauvaises habitudes ont la vie dure ! N'est-ce pas une façade que nous présente Jake à la belle Ophélie ?



Le premier tome a failli être un coup de cœur ! Je me suis sentie très proche d'Ophélie, j'ai développé de l'empathie pour elle mais mon envie de coller des baffes à Jake est constante. Sissie est très douée pour nous créer des personnages torturés et tortueux. Ici, on n'échappe à la règle, on lit, on suit l'histoire avec envie et on adore ! Sa plume est fluide, étonnante, vibrante et très addictive.



La fin de ce tome est étonnante et je vous dirai même frustrante mais je ne suis pas restée frustrée longtemps car j'ai pu enchaîner ma lecture de suite ! Et c'est un conseil que je vous donne, quand vous commencerez la lecture de ce premier tome, assurez-vous d'avoir le second à portée de mains !
Lien : http://leslecturesdeladiablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Comme dans un film
24 mars 2017
Comme dans un film de Régis de Sá Moreira
★★★★★
★★★★★
Bonne surprise ! J'ai lu ce livre sans grande conviction au départ : une histoire d'Amour contemporaine, bon, pourquoi pas ?! Et voilà que je me retrouve devant deux héros qui racontent leur histoire de couple telle une pièce de théâtre... ou, si vous préférez, "comme dans un film". C'est léger, ça se lit sans prise de tête.

Commenter  J’apprécie          00
Le cri du coeur
24 mars 2017
Le cri du coeur de Pierre Pallardy
génial, touchant mais peut être que la fin se boucle trop vite. J'ai découvert un personnage qui est en fait quelqu'un de réel, un petit garçon qu'on voit évoluer au fil des pages.

Cependant beaucoup de répétitions.
Commenter  J’apprécie          00
The Girls
24 mars 2017
The Girls de Emma Cline
Evie jeune femme marquée ,nous fait revivre son parcours plus que chaotique d'adolescente.

Elle nous démontre comment on peut à cet âge fragile basculer dans un monde dangereux.

Son mal être,du peut-être à l'absence du père ou au refus d'accepter le compagnon de sa mère l'entraîne dans une secte où tout lui semble plus beau,amour,amitié,liberté.

L'univers émotionnel de l'adolescence nous est rendue avec beaucoup de précision par Emma Cline dont c'est le premier roman.

Une belle écriture riche et maîtrisée.
Commenter  J’apprécie          00
Before I Fall / Le dernier jour de ma vie
24 mars 2017
Before I Fall / Le dernier jour de ma vie de Lauren Oliver
Lu en anglais (paru en 2000) :



Une lycéenne fait partie d'un groupe de filles populaires. Suite à un accident de voiture, elle se réveille pour vivre sept fois la même journée. Elle tente donc de changer la journée, et remet en cause son monde et son statut de popularité, sa vie d'adolescente.

Elle essaie également de donner un sens à sa mort, après avoir passé toutes les étapes classiques du deuil.



Facile à lire (dans sa traduction aussi j'imagine), percutant.
Commenter  J’apprécie          00
Les coeurs fêlés
24 mars 2017
Les coeurs fêlés de Gayle Forman
Je l'ai lu à environ 12 ans et c'est peut être l'âge qui as fait que je n'ai pas tous compris. Cependant je l'ai lu d'une traite pendant toute une nuit incapable de m'en décrocher. A l'aube j'ai su que ce livre me marquerai et 5 ans après c'est toujours le cas.

Une magnifique preuve de courage, on rentre vraiment dans la tête du personnage mais celle ci nous réserve toujours des surprises.
Commenter  J’apprécie          00
Une vie
24 mars 2017
Une vie de Simone Veil
★★★★★
★★★★★
Simone Veil est une de ces femmes publiques pour qui j'ai une grande admiration et respect.

La première partie de ce témoignage est plus personnelle et intime, Mme Veil évoque avec beaucoup de tendresse et de pudeur ses premières années avec ses parents, ses sœurs et son frère à Nice. Puis commence la seconde guerre mondiale, elle nous raconte sa vie dans le camp à Auschwitz, le décès de sa mère, le retour du camp avec sa sœur Milou, les retrouvailles avec Denise son autre sœur et comment elles ont appris la mort de leur père et leur frère. Les mots sont simples et ne sonnent jamais faux. Peu de temps après la guerre elle rencontre Antoine Veil celui qui va devenir son mari pendant plus de 60 ans et avec qui elle aura 3 fils.

Dans la deuxième partie elle parle de sa vie professionnel et sa carrière politique, elle en parle avec beaucoup plus de distance que la première partie de ce livre. Même si je ne suis pas française, j'ai quand même bien aimé d'apprendre un peu par rapport à ce qui se passe dans "les coulisses politiques" et ce qu'elle pense de certaines personnes politiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
La Malédiction du shaman
24 mars 2017
La Malédiction du shaman de Jean-Pierre Van den Abeele
★★★★★
★★★★★
Autant le dire tout de suite, je suis très partagé sur cette lecture, certaines choses m'ont échappées, je n'ai pas pour habitude de critiquer pour critiquer et quoi qu'il en soit je reste objectif, il est rare que je classe une lecture au rang de récit moyen, pourtant ici ce sera le cas, en cause, plusieurs aspects qui m'ont véritablement déstabilisés.



La Colombie qui nous est décrite ici est vraiment propice à l'aventure, paysages à couper le souffle, comme on peut s'y attendre le pays est gangrené par la corruption et les problèmes vont s'enchaîner, les passages parlant des conquistadors sont courts mais intéressants, les lieux archéologiques sont magnifiques et on aimerait vraiment y être.



Les personnages eux sont somme toute assez classiques mais pas mauvais, du moins les deux compagnons d'aventure de notre héro (le personnage principal ne m'a pas laissé une grande impression de par son comportement, en exemple, il n'est pas archéologue mais connait tout de l'archéologie, sait décrire une scène de fouille en 5 minutes sans aucune preuves historiques, y croit et en plus au final a raison, il a tendance à réussir tout mieux que tout le monde).



Venons-en à la partie qui m'a interpellée, l'écriture.

Une écriture sage, trop sage, trop propre, d'un autre temps, d'un autre milieu peut-être, mais certainement pas adapté à un roman d'aventure.

Un roman d'aventure se veut par nature d'être un peu sale, destroy, plein de poussière, de transpi et d'argot, il faut que ça sente la sueur, l'adrénaline et la castagne.

Dans "La malédiction du shaman" tout est écrit de manière gentillette, le récit est rempli d'expressions dépassées du genre "revenons en à nos moutons", "je ne cédait pas d'un pouce" ou encore "mieux vaut prévenir que guérir" et c'est comme ça pendant tout le roman, sans compter la tournure des phrases toujours calculées et posées de manière très polie, presque naïve, avouez que c'est dommage pour une aventure qui devrait être bourrée de testostérone...

Ajoutez à cela qu'il y a beaucoup de répétition des événements par le narrateur qui nous explique presque ce qui va arriver, va nous raconter ce qui se passe dans le moment et va encore ensuite le répéter pour informer d'autres personnages plus loin, et ce plusieurs fois dans le roman.



Je suis également mitigé sur le choix du titre et de la couverture, ne vous y fiez pas, il est nullement question de magie ou autres malédictions, on croise le fameux shaman deux fois le temps de quelques lignes.



Autre chose, il n'y a pas de personnage féminin dans ce roman (sauf si on compte les deux vieilles dames croisées l'espace d'une demie page au trois quart du récit). Vous me direz que ce n'est pas très grave, non c'est vrai, mais c'est tout de même curieux.



Pour conclure, ce n'est pas un livre mauvais en soit ni incompréhensible, si vous aimez les histoires très propres et calculées pour ne pas choquer et que le fond de l'histoire vous importe peu, si vous souhaitez juste voyager pour découvrir la Colombie et ses superbes paysages, lisez le, si vous aimez l'aventure, la vraie, à l'instar d'un James Rollins ou d'un Thierry Poncet vous risquez d'être déçu comme je l'ai été.



On pourra tout de même proposer cette lecture aux jeune public d'une dizaine d'années, eux réussiront à profiter de l'histoire.



Voir la chronique sur mon blog :


Lien : http://unbouquinsinonrien.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ce que vivent les roses
24 mars 2017
Ce que vivent les roses de Mary Higgins Clark
★★★★★
★★★★★
Ce livre était mon premier roman de Mary Higgins Clark. J'ai découvert l'auteure avec grand plaisir avec ce thriller.

Une recette simple mais très efficace!

Une très bonne intrigue et un suspense bien présent au fil des pages. On rentre complétement dans l'histoire et on essai nous aussi de démêler le vrai du faux, on tente de démasquer le ou la coupable.

J'ai eus des soupçons sur beaucoup de personnages et j'ai fini ma lecture en étant choquée (dans le bon sens du terme) par l'identité de l'assassin! Il y a certain livre où il est inutile de chercher nous même à savoir qui est l'assassin parce qu'on ne le démasquera qu'au moment où l'auteur aura le plaisir de nous le dire. Pour ma part, "Ce que vivent les roses" en fait parti.
Commenter  J’apprécie          20
Truthwitch: A Witchlands Novel (The Witchla..
24 mars 2017
Truthwitch: A Witchlands Novel (The Witchlands) by Susan Dennard (2016-01-05) de Susan Dennard
★★★★★
★★★★★
Truthwitch traînait depuis plusieurs mois dans ma PAL (comme beaucoup), lorsque j’ai décidé de l’en sortir. J’étais curieuse de découvrir son univers, et j’en ressors plutôt satisfaite et emballée, même !



Le premier tome de Witchland nous emporte auprès de Safiya et Iseult, deux jeunes femmes qui vivent un peu de manière clandestine, et possèdent chacune un don de sorcellerie différent. Safiya possède la capacité de discerner avec sa magie la vérité du mensonge, et Iseult peut voir les émotions de ses pairs, en plus des liens qui se tissent parfois entre eux. Safiya tient sa magie secrète, puisqu’elle pourrait être utilisée dans des conflits politiques. Mais voilà qu’une suite d’évènements va les pousser à se battre, à se dévoiler, parfois, pour survivre et simplement assurer leur liberté. Y parviendront-elles réellement ?



Je réalise actuellement que l’intrigue de ce premier roman est assez riche et complexe. Pas complexe dans le sens où on ne comprend rien, mais dans celui où beaucoup de choses se déroulent et qu’un simple paragraphe ne peut nullement résumer tout ce qu’il s’y passe. De fait, c’est vraiment dense, sans impression de pesanteur, mais prenant et original !



Bien sûr, il s’agit d’un roman de fantasy assez classique, une course-poursuite, des découvertes et révélations au fur et à mesure… pourtant, je trouve que Susan Dennard a réussi à créer un univers relativement intéressant, avec des personnages charismatiques et des aspects qui ne recouvrent pas seulement nos deux héroïnes, et la magie, mais des dimensions économiques et politiques, par exemple. Le tout, de façon relativement accessible !



Bon, j’avoue, j’ai eu du mal à tout comprendre au tout début : je percutais mal quelle était la véritable magie d’Iseult, et le vocabulaire m’apparaissait vraiment spécifique. À ne lire que 30 minutes par jour, c’était peu évident ! Rapidement, toutefois, j’ai plongé dans l’histoire, et quand tout a commencé à se compliquer pour Safiya et Iseult, je voulais savoir comment elles allaient s’en sortir.



Les deux jeunes femmes ont des caractères différents, mais tout aussi attachants. Safiya est plus emportée, mais elle semble rompue aux jeux de rôles, à s’adapter au dernier moment, et c’est une vaillante combattante. Elle se bat pour vivre sa vie comme elle l’entend, et on la comprend. Iseult, quant à elle, est plus réfléchie. C’est elle qui sait planifier, faire des stratégies, même si elle possède elle aussi ses lacunes. J’ai beaucoup apprécié sa ténacité et sa force face à tout ce qui se passe, tout comme Safiya, même si elles ne réagissent pas de la même manière. Leur amitié est vraiment belle.



D’autres personnages secondaires s’ajoutent et forment une toile sympathique pour l’intrigue. Entre le Bloodwitch, Evrane, le prince, et tant d’autres, chacun apporte une petite étincelle qu’il est appréciable de suivre tout au long du roman. D’autant que pas un n’est inutile ! Ils ne servent pas de décoration, et même pour certains, ils servent une possible romance qui n’a pas laissé mon cœur de fleur bleue insensible… (é-vi-dem-ment, me direz-vous !)



Concernant l’aspect magique, je reste fascinée par tout ce qui est déployé. Truthwitch, Threadwitch, Bloodwitch, Firewitch… et tant d’autres ! Les possibilités sont multiples et on en apprend si peu, mais pourtant déjà beaucoup, dans ce premier tome ! Assez pour me donner envie d’en savoir plus et de voir tout ceci développé dans les tomes suivants ! Parce qu’au final, l’ensemble magique semble se réveiller, dans ce début. Le reste promet donc des surprises que je serais curieuse de lire, véritablement !



L’intrigue, quant à elle, nous laisse sur notre faim : comment les filles vont-elles être réunies ? (entre autres) Qu’est-ce que Safiya va être amenée à faire ? Et l’histoire d’amour ? Bref, ceci n’est qu’un léger échantillon des questions qu’on peut se poser concernant la suite qui nous attend. Les aspects politiques et commerciaux m’intéressent aussi… tout devient captivant !



Au niveau de la plume de Susan Dennard, je crois ne pas avoir grand-chose à en dire : je me suis laissée transporter, observant les paysages comme si j’y étais. En gros, j’ai fini par oublier que je lisais, ce qui est l’objectif principal du romancier pour son lecteur ! C’était fluide et agréable.



Concernant les valeurs, il y a bien sûr l’amitié qui passe en premier plan : Iseult et Safiya sont liées à la vie à la mort, et l’une ferait n’importe quoi pour l’autre (et réciproquement). Une si forte amitié est très belle, sincèrement. Ensuite, on trouve le sens d’une vie : se donner pour les autres. Agir non pour soi, mais pour faire le bien. De même, on voit l’impact que produit la confiance de quelqu’un pour une autre personne. Elle permet d’avancer, même si on ne la réalise que sur le tard. J’aime beaucoup ce message : cela prouve que même si on a de la peine à croire en nous, la confiance que nous porte notre entourage peut nous donner des ailes. Et il y a encore plein d’autres éléments, faites-moi confiance !



En conclusion, Truthwitch a été une super découverte pour moi. J’ai beaucoup apprécié Iseult et Safiya, qui sont totalement différentes mais complémentaires. La magie qui est présentée dans ce premier opus est fascinante, et m’intrigue beaucoup. C’est original et avec l’intrigue poussée et entraînante que nous rencontrons, c’est juste parfait pour ne plus lâcher le roman. Si on rajoute un soupçon de romance et des batailles, des moments plus difficiles émotionnellement parlant, et plein de choses… enfin, vous voyez, quoi ! C’est juste un excellent premier tome dont j’ai vraiment envie de découvrir la suite !

Ce sera donc un 18/20 pour moi et je vous le recommande !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Oh hé, ma tête !
24 mars 2017
Oh hé, ma tête ! de Shinsuke Yoshitake
★★★★★
★★★★★
DRÔLE!

Déjà la couverture... ce petit bonhomme coincé dans son tee-shirt qui agite les pieds désespérément, j'adore!

Ensuite, l'histoire... un petit garçon têtu qui ne veut en faire qu'à sa tête quitte à se retrouver dans une position délicate.



On ne peut que sourire aux situations cocasses voire loufoques imaginées pas notre petit obstiné au cas où son état "d'enfant coincé la tête dans le tee-shirt" devait perdurer.



Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester la lecture de ce livre après d'enfants mais je suis persuadée qu'ils adhéreront aux mésaventures de notre jeune héros. Il n'a pas été sans me faire penser à "Emile" de Vincent Cruveillier.



Merci à Babelio et aux éditions Kaléidoscope pour la découverte de ce génial petit album.
Commenter  J’apprécie          20
L'héritière des anges
24 mars 2017
L'héritière des anges de Florence Roche
Que d'émotions ! La vie d’Éléonore semble désespérée mais tout s'arrange de la plus belle manière qui soit. Merci à l'auteure pour ce chef-d’œuvre.
Commenter  J’apprécie          00


Suivez toutes les critiques de la presse Voir plus

Actualitte

1234 critiques

LeFigaro

1532 critiques

LeMonde

1183 critiques

Lhumanite

510 critiques

Liberation

1441 critiques

Bibliobs

1153 critiques

LePoint

548 critiques

LesEchos

864 critiques

Lexpress

3316 critiques

Telerama

2289 critiques

LaPresse

1506 critiques

LaLibreBe...

882 critiques