AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Finitude


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Finitude


Dernières critiques
MasterBook
29 mars 2017
En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut
Au fil des pages, nous rentrons dans la vie de ce couple farfelu à travers le regard de leur jeune garçon, spectateur de l’excentricité de ses parents. Fêtes, joie et insouciance sont les credo de cette famille ! C’est ainsi qu’ils adoptent par exemple un étonnant oiseau – une demoiselle de Numidie – qui vit avec eux dans leur appartement et qu’ils décident d’appeler Madame Superfétatoire à cause de sa propension pour le vacarme. C’est également ainsi que le carrelage du couloir se transforme en échiquier géant ou que les canapés du salon se muent en trampolines. Les parents, deux amoureux transis enfermés dans leur bulle joyeuse, refusent de grandir et font de la vie de leur fils une fête permanente : le papa n’appelle par exemple jamais sa femme par le même prénom plus de deux jours de suite, l’école se fait à la maison au rythme des envies, les mathématiques s’apprennent en remplissant des baignoires… Le garçon participe à toutes les réceptions organisées à l’appartement et apprend sur le tas tout ce qu’il faut savoir pour démarrer dans la vie. L’Ordure (un ancien sénateur), ami proche et fréquemment invité par les parents, lui inculque des règles de vie dignes de celles des plus grands philosophes, à l’instar de celle-ci : “Mon petit, dans la vie, il y a deux catégories de personnes qu’il faut éviter à tout prix. Les végétariens et les cyclistes professionnels”, sans autre forme de justification ! En somme, le couple délirant, autour duquel tourne (ou plutôt valse) toute cette histoire donne la part belle à l’insouciance et à la vie au jour le jour, en s’émancipant des carcans de la société. Mais cette folie permanente ne cache-t-elle pas quelque chose de plus sombre ? Est-il vraiment possible de vivre comme on l’entend, sans se soucier des conventions sociales ? Quand les problèmes économiques ou la maladie les ratrappent, comment poursuivre cette vie idéale et presque onirique ? Sauront-ils outrepasser, avec leur habituelle légèreté, les barrières qui se dressent devant eux ?



En attendant Bojangles a su totalement nous séduire ! Cette incroyable histoire d’amour, subliment tragique, reste loin de toute mièvrerie et nous a fait autant rire que pleurer. Les rebondissements inattendus et imprévisibles surprennent le lecteur tout au long du livre et le tiennent en haleine jusqu’à la dernière page. Vous ne lâcherez plus ce livre ! Les personnages sont attachants, tendres, inventifs et toujours plus déconcertants. L’écriture, toujours très juste, impose un rythme effréné au roman et nous fait danser avec les personnages au son de la célèbre chanson de Nina Simone qui donne son titre à l’oeuvre. Le livre se dévore à la vitesse grand V et, en parcourant la dernière page, on regrette presque de déjà devoir dire au revoir à cette famille exubérante.



Le succès que ce premier roman d’Olivier Bourdeault a connu à sa sortie en 2015 et les prix qu’il a reçus (le prix du Roman des Étudiants France Culture – Télérama, le Grand Prix RTL Lire et le prix roman France Télévisions) nous semblent entièrement mérités. Un roman très réussi !
Lien : https://mastereditionstrasbo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cricri124
28 mars 2017
En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut
★★★★★
★★★★★
Même si j'ai bien aimé ce livre, le battage médiatique dont il a fait l'objet me parait un peu disproportionné. Plus de 500 critiques déjà, et maintenant une de plus qui de surcroit n'apportera rien de nouveau sous le soleil ! Pas grave...



Le jeune narrateur dont je ne suis pas parvenue à déterminer exactement l'âge, nous conte avec émerveillement et naïveté la vie de sa famille, une famille atypique et fantasque qui fait fi des convenances, brise les conventions, et cultive un petit grain de folie en déployant des trésors d'imagination pour que chaque jour soit un enchantement. Il se rend bien compte par moment que la vie qu'il mène est inhabituelle et peu compréhensible pour les autres. A sa vision vient s'intercaler, sous forme de journal, celle d'un père un peu moins dupe mais complice.



C'est tendre, c'est drôle, c'est triste aussi. C'est écrit avec tellement de légèreté que j'ai fini par me laisser entrainer aux rythmes de l'insaisissable et touchant Mr Bojangles (dont j'ai découvert au passage les magnifiques interprétations de Nina Simone et Sammy Davis, surtout Nina Simone!). Le concept n'est pas sans rappeler celui de "la vie est belle" de Roberto Benigni, ou comment apporter une touche de magie à une situation foncièrement dramatique; un décalage qui fait parti du charme de cette histoire. C'est aussi un hymne à l'anticonformisme et surtout à l'amour d'un homme qui n'a absolument aucune limite. A mon avis, c'est certainement l'élément le plus beau mais également le plus tragique et le plus controversé de cette histoire.



Ce livre ne laissera probablement pas beaucoup de traces dans ma mémoire mais peu importe! Il est aussi léger et pétillant qu'une bulle folâtre dont l'air s'enfuit inexorablement



« Certains ne deviennent jamais fou...

Leurs vies doivent être bien ennuyeuses. »

Charles Bukowski





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Chasto
27 mars 2017
L'appel de la forêt de London Jack
★★★★★
★★★★★
Terres sans fin, température extrême et fièvre de l'or.



La réalité humaine s'affirme dans tous ses aspects, des pires aux meilleurs.



L'être humain dans sa dimension s'amenuise face à l'animal qui a toujours su vivre et profiter en intelligence avec son environnement.



De l'appel au profit, la vie se rappelle dans son retrait sauvage et distant face aux dérives dévastatrices de l'Homme.



Rencontre et défi de l'Homme face à cette nature et ses éléments.



A lire avec interrogations et découvertes.
Commenter  J’apprécie          102