AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Phébus

Les Éditions Phébus, créées en 1976 et spécialisées dans le roman, favorisent les récits de voyage et proposent également une collection de poche, Libretto.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Phébus



Dernières parutions chez Phébus


Dernières critiques
KRISS45
27 février 2017
La Maison sur le rivage de Daphné Du Maurier ()
★★★★★
★★★★★
Très déçue par ce roman qui est loin derrière "Rebecca" ou "ma cousine Rachel".

Dès les premières pages, j'ai compris que cette histoire basée sur le fantastique n'était pas pour moi. Sans être terre-à-terre ou obstinément rivée au réel, j'ai besoin d'un minimum de vraisemblance pour apprécier un récit.

Hier soir, dans l'excellent reportage d'Arte sur Daphné du Maurier, une libraire anglaise prétendait que "la maison sur le rivage" était, parmi tous les romans de l'auteur, le plus plébiscité par ses lecteurs. J'en doute un peu.





















Commenter  J’apprécie          32
Sonny18
27 février 2017
Longue marche, tome 1 : Traverser l'Anatolie de Bernard Ollivier
★★★★★
★★★★★
Ce livre et les 2 autres tomes m'ont accompagné les midis au restaurant pendant la pause lorsque j'étais seule pendant de nombreuses années (eh oui des années, je n'étais pas souvent seule à déjeuner). J'aurais pu le sortir de ma boite à gant et le lire chez moi, mais j'éprouvais un immense plaisir à retrouver Bernard Ollivier et son parcours, comme si moi aussi, lorsque j'étais seule, je faisais une longue marche.



J'y ai appris plein de choses sur l'hospitalité dans les pays étrangers et sur l'inhospitalité française en comparaison.

J'ai été émerveillée pas ses aventures, ses découvertes, j'y ai appris des mots dans une langue que je ne connaissais pas et un pays formidable (la Turquie)... j'ai retrouvé un peu de ce livre lors d'un voyage en Turquie et j'ai eu la chance de visiter un ancien caravansérail... je n'aurais pas eu cette chance si je n'avais pas lu le livre, je ne savais pas ce qu'était un caravansérail. J'ai demandé à notre guide si nous en avions sur notre route, s'il était possible d'en visiter un... et il l'a fait, il était si beau, j'étais émerveillée. Ce livre a été mon compagnon de route et je le redis j'ai éprouvé un immense plaisir à voyagé avec Bernard Ollivier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
chartel
26 février 2017
Martin Eden de Jack London
★★★★★
★★★★★
Toute la beauté de "Martin Eden" réside, selon moi, dans la peinture complexe du parcours de ce jeune autodidacte qui cherche à tout prix à vivre par l'écriture. Sa soif de découverte est couplée à la maladresse de ses recherches dans un univers de la connaissance infini et abyssal. Mais apprendre sans maître a l'avantage de se confronter à des pensées et des idées pas forcément académiques ou reconnues. Martin Eden ne sera pas un mouton bêlant méthodiquement ses leçons.

L'apprentissage se fait aussi par les rencontres. L'image sublimée qu'il pouvait avoir de la bourgeoisie et de ses valeurs s'effrite progressivement au contact des Morse, une famille bien estimable. Martin Eden se rend compte que tout bourgeois qu'ils soient, les Morse n'en sont pas moins des êtres humains ordinaires, se différenciant uniquement pas leur patrimoine, la connerie et la bêtise y pullulant comme ailleurs. Il réalise ensuite que la bourgeoisie nourrit bien plus les vices que les classes déshéritées, puisqu'elle place au centre de ses intérêts l'argent et les biens au détriment des rapports humains. Et la littérature n'y est estimée que si elle est capable de gonfler un compte bancaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100