AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Phébus

Les Éditions Phébus, créées en 1976 et spécialisées dans le roman, favorisent les récits de voyage et proposent également une collection de poche, Libretto.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Phébus



Dernières parutions chez Phébus


Dernières critiques
marieclaude64
22 avril 2017
La vie volée de Martin Sourire de Christian Chavassieux


«  Enle vé «  par caprice par Marie-Antoinette, puis délaissé, Martin finit par franchir le mur-prison de Versailles. Il découvre Paris, ses rues, ses quartiers, ses petits métiers. Il entend les murmures puis les grondements de la Révolution. La guerre de Vendée lui révèle un autre visage de la Révolution et de lui même.

La vie volée de Martin, c'est la vie confisquée, emportée par le flot de l'Histoire. Pour s'en sortir, Martin doit franchir des murs, ceux de Versailles et ceux des horreurs des massacres de Vendée.

Ch.Chavassieux fait revivre avec précision la vie du petit peuple, des oubliés de l'Histoire. Il nous fait aussi découvrir des personnages tels que les architectes Jean Louis Boullée, Richard Mique, des cuisiniers comme Beauvilliers. Le style lyrique, l'utilisation du vocabulaire de l'époque , une documentation remarquable rendent haletant et palpitant l'atmosphère du récit . A la fois roman d'initiation et roman historique ,c'est essentiellement la Révolution vu d'en bas. A découvrir.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Orzech
22 avril 2017
Certaines n'avaient jamais vu la mer de Otsuka Julie
J'ai commencé ce roman il y a quelques mois en version audio. N'étant pas habituée à ce genre de lecture qui nécessite beaucoup plus de concentration, je l'ai abandonnée en me promettant tout de même de terminer ce livre de façon traditionnelle. Aujourd'hui c'est chose faite et si, cette fois-ci, le support papier m'a permis d'aller jusqu'au bout, cette lecture s'est avérée une déception.



L'histoire de ces Japonaises qui au début du XX ème siècle ont quitté leur pays pour épouser des inconnus de l'autre côté de l'océan, m'était inconnue. Les espoirs de ces jeunes femmes pour trouver une vie meilleure auprès d'époux aimants dans un pays accueillant se sont vite évanouis. Je ne connaissais rien de leurs parcours difficiles, leurs souffrances et leur solitude dans une Amérique qui leur devenait de plus en plus hostile. Si j'ai trouvé le sujet intéressant, si j'ai pu grâce à cette histoire approfondir mes connaissances, je n'ai pas du tout adhéré à la forme du roman. Les longues séquences des faits et des gestes écrites à la première personne du pluriel m'ont lassée et m'ont enlevé toute empathie envers ces nombreuses héroïnes anonymes. Certes, original, ce procédé m'a empêchée d'apprécier ce roman que je n'aurais sans doute pas terminé, s'il avait été plus volumineux. Dommage.
Lien : http://edytalectures.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
mollymoon
22 avril 2017
Le retour de la fugitive de Glaspell Susan
Irma s'apprête à mourir mais un imprévu l'en empêche...

Contrariée dans son projet, elle se replie dans un mutisme total en guise d'ultime protection. Afin de rendre service, elle accepte d'embarquer pour une croisière en Grèce. Séduite par la beauté des lieux, elle décide d'y rester .

Installée dans l'enceinte sacrée de Delphes, sur les vestiges du sanctuaire d’Apollon, le dieu olympien de la lumière, du savoir et de l’harmonie, elle devient la Kyria et savoure la simplicité de sa nouvelle vie. La magie du site empreint de la sagesse antique agit sur elle comme un remède. Elle commence alors à réintégrer sa propre vie en se remémorant son enfance, son mariage et sa maternité. En se déchargeant du poids de ses émotions refoulées, Irma trouvera en elle une une force rédemptrice qui lui permettra de renaître au monde et et de libérer sa voix ...

Du Midwest au mont Parnasse en passant par Cap Code, ce roman retrace un itinéraire largement inspiré par la vie de l'auteur. Susan Glaspell y a capturé toute la saveur des lieux où elle a vécu. Ecrit en 1929 le texte reste étonnement frais et moderne par la grâce de son style lumineux et l'intemporalité des thèmes explorés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132