AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915989729
Éditeur : Bibliothèque interdite (2008)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 44 notes)
Résumé :
La Grande Croisade est en cours. Les légions de l'Adeptus Astartes, branche suprême des armées de Terra, ramènent un à un les mondes dispersés de l'Humanité dans le giron de l'Imperium naissant. Les Primarques, aboutissement ultime des expérimentations génétiques de l'Empereur, ses fils surpuissants, imposants et magnifiques, mènent leurs armées de Space Marines de victoire en victoire. L'aube d'une ère de suprématie s'annonce pour l'Humanité. Le plus illustre parmi... >Voir plus
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
fnitter14 avril 2014
  • Livres 4.00/5
Premier tome d'une série qui compte (à l'écriture de ces lignes) 26 tomes plus trois hors séries sur l'un des univers les plus connus, les plus sombres de la sf : Warhammer 40.000
L'Empereur, par le biais des grandes croisades cherche à réunifier l'humanité, dispersée dans toute la galaxie. Il a crée pour cela les space marines, soldats génétiquement modifiés, surpuissants, organisés en légions sous les ordres d'un Primarque, dont le plus illustre d'entre eux et maître de guerre : Horus à la tête des Luna Wolfes.
Ce premier roman nous compte, à travers l'histoire de ce commandant en chef de la puissance militaire impériale et quelques uns de ses subordonnés, les campagnes de ces soldats, en trois parties (soumission d'une faction dissidente de l'humanité - guerre contre des xénos -et rencontre avec une autre civilisation humaine évoluée).
Un premier tome très abouti. Comme le titre de la série l'indique : l'hérésie d'Horus, un des mythes fondateurs de l'univers warhammer 40k, verra une étoile (vous l'avez, la référence à Lucifer ?) tomber. Mais on en n'est pas encore là. le maître de guerre est quelqu'un de puissant, politiquement retors, militairement irréprochable. Un homme à suivre.
Le livre n'est pas une succession de combats, mais une première immersion dans un univers sombre, riche, violent où l'on en apprend sur le fonctionnement interne de ce que fût les légions astartes (avant leur division en chapitre), les dissensions, les problèmes d'égo, les rivalités guerrières et politiques.
Nous y verrons aussi l'une des premières incursions du Chaos, amené à devenir, l'ennemi le plus puissant de l'humanité.
L'action n'est pas oubliée, mais elle est presque secondaire (chose assez rare dans la littérature warhammer que j'ai lue jusque là).
Je vais suivre cette série avec intérêt.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          634
Grecie
Grecie04 décembre 2013
  • Livres 5.00/5
Après avoir décrit avec maestria les faits d'armes d'un régiment de la Garde Impériale dans le cycle des Fantômes, Dan Abnett s'attaque avec la collaboration d'autres auteurs au mythe fondateur du monde de Warhammer 40K : l'Hérésie d'Horus.
En abrégeant outrageusement, voici les faits. Dans plusieurs milliers d'années de cela, l'Empereur, un être mystérieux né dans l'Anatolie antique, décide de regrouper sous la bannière de l'Imperium tous les peuples humains dispersés à travers l'univers. Pour cela, il a créé dix-huit êtres surhumains, aux capacités physiques hors-normes, les Primarques, qui mènent eux-mêmes dix-huit légions constituées d'humains modifiés selon leur génome propre, les Astartes. Et voici les Primarques lancés dans une croisade spatiale où il faut convaincre tous les humains de les rallier - par la parole et, s'ils s'y refusent, par la force. Car la race humaine est menacée par des ennemis nombreux et terribles...
Ce premier tome met en avant Gavriel Loken, un Astartes au grade élevé de la Légion des Luna Wolves, sous les ordres du Primarque Horus, le préféré des fils de l'Empereur. Loken représente l'Astartes tel que tous devraient l'être : physiquement parfait, bien sûr, mais surtout d'une loyauté absolue à son chef de légion, à l'Empereur et à l'Imperium. Or, à travers lui, l'on s'interroge : peut-on obliger l'autre à se rallier à ses vues, fut-ce pour son bien ? Doit-on arracher l'autre à ce qu'on considère comme des erreurs (le mysticisme, la religion) au risque de détruire son mode de vie et sa culture ? Peut-on arguer de la nécessité de survivre dans un monde impitoyable pour commettre des génocides de peuples ou de créatures jugés hostiles ? A quel moment la réflexion peut-elle forcer l'individu, notamment le militaire (et les Astartes sont des individus remarquablement conditionnés) à remettre en cause tout ce qui lui a toujours été inculqué ?
Voici un roman qui porte à réflexion, et c'est un tour de force car, tout à la fois, il sait aussi rester un récit d'action dans lequel est narré avec beaucoup de détails le déroulé d'une guerre de très grande ampleur. Dan Abnett, comme d'habitude, y déroule une écriture impeccable, de haute tenue, qui prouve que la science-fiction est un genre littéraire capable de produire de grandes oeuvres.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          30
zangdar1
zangdar121 juillet 2012
  • Livres 5.00/5
Résumer cette saga (qui en est à son 14e ou 15e roman si je me souviens bien, et qui hélas commence à s'essouffler) en quelques mots ? Grandeur et déchéance d'un être d'exception serait le "slogan" idéal, ou comment un astre à son apogée peut sombrer dans la pire des ignominies par la trahison de son entourage, et devenir ainsi le pion des puissances de la Ruine sans même se rendre compte de la supercherie.
Parmi cette multitude de romans, quelques perles se détachent du lot : les premiers, mettant en scène les troupes des Lunar Wolves (rebaptisées par la suite les Sons of Horus.....puis après l'Hérésie la Black Legion) mais aussi le destin tragique de deux autres de ses frères : Fulgrim et Magnus, primarques respectifs des Emperor Children et des Thousands sons.
Les romans : Fulgrim, des milliers de fils et Prospero brûle sont trois livres intenses et poignants dans un univers impitoyable comme celui de warhammer 40000, que je recommande.
Commenter    J’apprécie          20
dazboness
dazboness28 juin 2009
  • Livres 5.00/5
Très bien écrit, ce roman figure le début d'une grande saga livresque délivrant à ses lecteurs une histoire issue d'un univers de jeu complet et dont on ne connaissait que des bribes. Challenge d'autant plus difficile pour les auteurs qui se donnent la réplique dans les livres de cette saga : coucher sur le papier une histoire cohérente et épique issue d'un univers décrit comme chaotique et dont les créateurs gardaient volontairement les détails lesplus intéressants de l'historique dans l'ombre (par manque de temps autant que par commodité).
Ce premier volume met en scène le principal acteur d'un des plus formidables évènements de cet univers de WARHAMMER 40K, connu sous le nom "d'hérésie d'Horus". Et quel personnage serait plus central dans une trahison que le traître lui-même...
Les personnages principaux du roman sont des membres proches de cet illustre personnage, caricature futuriste et SF de Lucifer : Enfant d'un être surpuissant qui domine l'univers connu (je caricature un peu l'univers du livre bien sûr) qui trahit son père qu'il a fini par jalouser.
Bref un roman qui contient beaucoup de détails sur l'historique d'un des jeux de figurines et en ligne les plus connus des fans de SF. Mais il n'est pas essentiel de connaître le jeu pour apprécier le roman (même si ça aide). Très bien écrit il nous emporte allègrement dans cet univers unique et on se surprend, en finissant le roman, à vouloir lire le suivant pour savoir jusqu'où peuvent aller les personnages.
Lien : http://homelaet.canalblog.com
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          30
Wolfdan
Wolfdan17 novembre 2015
  • Livres 4.00/5
L'hérésie d'Horus est une saga inspirée par le jeu de plateau Warhammer 40000. C'est un jeu de plateau célèbre consistant à peindre des figurines achetées brutes et avec lesquelles on peut jouer. C'est le même principe qu'un Risk mais en plus permissif dans le sens où les tactiques sont multiples et le choix d'armées avec leurs spécificités remarquable. Si vous êtes intéressés par ce genre d'univers, je vous conseille d'aller faire un tour sur le site de Games Workshop, la marque qui édite ces miniatures. Vous y trouverez sur le même principe Warhammer, qui est un jeu du même genre mais plus axé Fantasy et mondes médiévaux, et la célèbre franchise du Seigneur des Anneaux, elle aussi déclinée en jeu de bataille.
Bref après cette remise en contexte, que penser de ce premier tome ?
Celui-ci raconte le tout début de cette immense histoire. L'Empereur de l'humanité, qui est une icône quasi divine a décidé d'arrêter sa croisade à travers l'espace visant à exterminer les xénos (comprenez les extraterrestres) et à ramener dans le giron de Terra, les colonies humaines perdues depuis des millénaires. Il délègue cette mission à Horus, son fils. Pour ce faire, celui-ci dispose d' innombrables armées de super-soldats humains modifiés génétiquement dont les motivations sont la recherche de la gloire de leurs compagnies et de l'Imperium en général.
Ce livre m'a laissé perplexe. J'ai ce sentiment qu'il pourra plaire aux personnes qui ont déjà joué au jeu précédemment décrit mais que l'histoire pourrait rebuter les lecteurs qui ne connaissent pas ce genre d'univers. Oui c'est bien écrit, il y a de l'action, et je ne me suis pas ennuyé. Mais en même temps, il y a la présence d'une certaine lourdeur... C'est à dire que l'Imperium est une machinerie bien huilée qui ne laisse place qu'au manichéisme. Soit on est humain, soit on est un ennemi à exterminer. Les tergiversation d'Horus qui se pose des questions sur ce précepte n'empêchent pas les événements de s'enchaîner de cette manière radicale.
En conclusion je pense que ce livre ravira tous les connaisseurs de cet univers et qu'il peut être déroutant pour les autres. Je lirai la suite pour parfaire mon idée.
Lien : https://readicurious.wordpress.com/2015/11/15/lh..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter16 avril 2014
Les mythes croissent comme des cristaux, selon des lois propres et constantes ; cependant, il leur faut un noyau convenable pour que cette croissance puisse commencer.
Commenter    J’apprécie          290
fnitterfnitter15 avril 2014
La différence entre les Dieux et les démons dépend pour une bonne part de la perspective de l'époque.
Commenter    J’apprécie          460
fnitterfnitter16 avril 2014
Même si elle peut être laide ou choquante, la vérité n'en devient pas fausse.
Commenter    J’apprécie          550
fnitterfnitter16 avril 2014
Nous sommes puissants parce que nous avons raison, Gavriel, et non l'inverse. Maudite soit l'heure où le contraire pourrait devenir notre credo.
Commenter    J’apprécie          222
fnitterfnitter15 avril 2014
Horus est une étoile montante, mais jusqu'où une étoile peut-elle monter avant de retomber ?
Commenter    J’apprécie          270
Videos de Dan Abnett (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dan Abnett
Bande-annonce du film d'animation "Ultramarines" scénarisé par l'auteur anglais Dan Abnett.
autres livres classés : science-fictionVoir plus





Quiz Voir plus

Ravenor, un homme, une équipe, un univers

Quel est le métier/statut de Ravenor?

Space Marine
Chasseur de prime
Inquisiteur
Empereur

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Ravenor, Tome 1 : Rencontres de Dan AbnettCréer un quiz sur ce livre