AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Piège dans les ruines (13)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
knitspirit
12 septembre 2012
Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un livre destiné aux adolescents (depuis que je ne suis plus ado en fait – ou pas, j'ai quand même lu les Harry Potter il n'y a pas si longtemps) mais étant donné que c'était un livre à suspens, j'avais bon espoir de ne pas m'ennuyer et effectivement, je ne m'étais pas trompée.
L'histoire de Jeanne, une ado un peu rebelle (limite cliché de petite parisienne qui n'aime pas la campagne), envoyée de force chez ses cousins à l'autre bout de la France, se révèle pleine de rebondissements pour la demoiselle et ses vacances sont loin de l'ennui auquel elle s'attendait.
Les personnages sont très attachants, l'écriture fluide et le livre se lit très (trop ?) vite (je l'ai avalé en à peine deux jours).
Tout comme Jeanne, je ne me suis pas ennuyée une seule fois durant ma lecture. Certains évènements sont un peu prévisibles mais cela ne gâche en rien la très grande qualité du livre. C'est une très belle découverte. Je regrette peut-être un peu que l'histoire n'ait pas été plus creusée et que le dénouement soit si rapide mais c'est surtout parce que j'aurai bien aimé passer plus de temps avec les personnages.
Alors même si vous n'êtes pas branchés « livres jeunesse », sachez que cet ouvrage vaut malgré tout le détour !
En bref : un gros gros coup de coeur.
Il va falloir que je me renseigne pour savoir si l'auteur a écrit d'autres livres car s'ils sont tous de cette qualité, ça promet de bons moments de lecture.
Lien : http://voxpopuleek.fr/2012/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
baboue666
15 mai 2012
Jeanne, quinze ans, part dans les Vosges contre son gré. Les parents l'envoient passer les vacances d'avril chez une tante qu'elle connaît à peine.

Deux jumeaux musiciens, un copain au passé ténébreux, un richissime et étrange voisin, un groupe de jeunes vauriens… l'action se déroule dans une forêt profonde.

La petite collégienne parisienne boudeuse reviendra changée de ce périple sur fond de magouille communale.



Le texte est écrit au présent, première personne. Jeanne en occupe les pensées.

L'écriture se coule comme une rivière, fluide et belle, aux réflexions bien dosées entre légèreté et gravité. Entraînante. Il se dégage de ce récit une atmosphère poétique. J'aime la forêt, sentir ses odeurs, et sa majesté est très bien décrite.

Happée par le suspens, j'ai lu le livre sur la journée. Bravo à l'auteur et merci pour ce moment de bonheur.

Elisabeth Charier
Lien : http://fantasy666.jimdo.com/..
Commenter  J’apprécie          30
Delphis
07 juillet 2016
Alice Adenot-Meyer signe une fois de plus un remarquable roman pour adolescents. de sa plume toujours aussi élégante, alliant avec brio poésie et efficacité, elle mène cette aventure de main de maître.
On se prend très vite d'affection pour la brochette de jeunes gens qui vont se faire entraîner dans des aventures mystérieuses et dangereuses: Jeanne, et son caractère bien trempé, ses cousins Christa et Bart desquels émanent à la fois douceur et joie de vivre, et bien sûr Elias, le mystérieux et séduisant ami de Bart.
En toile de fond, deux thèmes récurrents dans les oeuvres de cette auteure: la forêt, tout d'abord. Remarquablement décrite, dans ses couleurs, ses odeurs, ressentiments qu'elle inspire aux protagonistes, son côté à la fois maternel, rassurant, attirant et sa face plus sombre angoissante, oppressante parfois. Et évidemment, second thème très présent bien qu'en toile de fond: la musique. Une fois de plus, je ne peux que déplorer que les livres d'Alice Adent-Meyer ne soit pas livrés avec une bande-son, tant la musique est un acteur à part entière de l'histoire.
L'histoire d'ailleurs, parlons-en... mais pas trop pour ne pas déflorer le suspens! L'intrigue est menée avec brio, se tend et se resserre à mesure que la fin approche. le piège dont il est question joue avec l'une des angoisses les plus profondes sans doute de l'être humain (mais je ne vous dirai pas laquelle), d'où le fait qu'une fois entamée, cette lecture devient addictives et on ne peut lâcher le roman qu'une fois le fin mot de l'histoire connu.
Un remarquable roman donc, à recommander à tous dès 12 ans. Excellent moment de lecture garanti!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fee-tish
25 septembre 2012
Une maison d'édition inconnue. Une couverture pas tellement attirante. Mais un titre intrigant et une littérature adolescente qui semble différente des parutions actuelles. Alice Adenot-Meyer nous livre ici un roman qui n'est pas sans rappeler les aventures du Club des Cinq, grand best-seller de la célèbre Bibliothèque Rose. (edit après écriture : une lectrice a eu le même sentiment que moi ! Et je tiens à dire que j'ai lu sa chronique après écriture !)

Jeanne est une adolescente parisienne tout ce qu'il y a de plus normal : elle est amoureuse, bien habillée et greffée à son téléphone portable. Aussi, lorsque sa mère lui annonce qu'elle ira passer dix jours de vacances chez une tante dans les Vosges, son moral n'est pas au beau fixe. D'autant qu'elle ne connaît pas très bien ses cousins, Christa et Bart.
Mais une fois arrivée, elle rencontre Elias, un ami d'internat de Bart, très charmant, merveilleux musicien, qui ne semble pas vraiment s'intéresser à elle : rien de plus pour attiser l'attention d'une jeune fille en fleur !

Ces dix jours ne seront pas de tout repos : entre ballades en forêt, rencontre avec le mystérieux Bob ; ami de la famille ; et la mort du vieux Gilbert, le suspense est bien présent. Que se passe-t-il dans ce village vosgien ?
Les quatre amis vont chercher à comprendre ce qu'il en est, en étant légèrement casse-cou sur les bords. Une dose d'inconscience tout à fait typique des adolescents, qui saura certainement charmer un jeune public.

Le style de l'auteur est excellent et correspond bien à ce type de récit. L'orthographe est parfaite, le vocabulaire adapté et l'histoire plutôt bien construite. A titre personnel, je n'ai pas vraiment accroché au dénouement, que je trouve vraiment trop facile. Mais, replaçant l'histoire dans le contexte d'une littérature jeunesse, je pense que le public cible y trouvera son compte et se plaira dans l'intrigue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Alice84
01 janvier 2017
Mon adolescence est, hélas, déjà très loin derrière moi. C'est dire si je ne représente pas du tout le public cible de cet ouvrage. Et pourtant, j'ai adoré ! Je me suis plongée avec délices dans la forêt vosgienne si bien dessinée sous la plume souple et déliée d'Alice Adenot Meyer.

Les affres amoureuses des ados me laissent d'ordinaire de marbre. Ici, rien de tout ça. Une jolie histoire d'amour qui va éclore tout en douceur, sans acné, sans ricanements disgracieux et autres gamineries.

Mais ce qui est bien sûr au coeur du roman, c'est l'aventure et le mystère. L'auteur est responsable de mes nuits blanches. Impossible de poser le livre. Il me fallait connaître la suite. Et vite ! Certes, on n'est pas dans un thriller politico-james-bondesque avec retournements imprévisibles. Non. L'intrigue est sobre, sans falbalas inutiles et irréalistes. Et ça fait du bien.
Commenter  J’apprécie          10
AlouquaLecture
02 février 2016
Lorsque les parents de Jeanne lui annonce qu'elle va passer dix jours chez ses cousins dont elle ne se souvient même pas, c'est la catastrophe. Elle qui aurait préféré rester tranquillement chez elle à chatter avec ses amis, c'est raté ! Ah lala, merci les parents pfffff !

Le pire, c'est que lorsqu'elle arrive, on lui annonce que le réseau ne passe presque pas, pffff re-merci les parents, coupée d'internet durant dix jours !

Mais Jeanne va rapidement changer d'avis sur sa condition, en effet, elle va découvrir des cousins différents de ce qu'elle pensait au départ.

Ce sont de très bons musiciens, ils sont gentils avec elle, et le pote de son cousin est fort à son goût.

Elle est obligée d'être là, donc autant essayer de profiter pour connaître ses cousins, mais aussi le bel Elias ☺

Ensemble, ils vont faire des ballades en forêt, rendre visite à Bob (une personne importante du village) et profiter de sa piscine.

Mais Jeanne va ressentir bien malgré elle, une pointe de jalousie en surprenant quelques regards d'Elias sur sa cousine. Que se passe t-il vraiment entre eux ? Pourquoi ces regards ne lui plaisent pas trop ?

Un événement malheureux va venir perturber ses vacances, le vieux Gilbert va être retrouver mort.

Que lui est-il arrivé, est-il réellement tombé seul de cette falaise, ou l'a t-on un peu aider ?

Les adultes leur disent de ne pas se mêler de cette histoire, mais ayant surpris une dispute entre Gilbert et Bob, il vont vouloir en savoir plus, surtout Elias. Un soir il va d'ailleurs tenter de trouver des indices dans la grotte où c'était réfugié Gilbert.

Eh bien voila une chose qu'il n'aurait pas du faire, cela va tout changer pour la suite de l'histoire.

Je ne vous en dirai pas plus sur l'histoire en elle-même, mais je peux vous dire que vous y trouverez du sang-froid, des ados au comportement plus que louche, de la vengeance, des soupçons, et une pointe de romance pour aromatiser le tout.

Je découvre la plume d'Alice avec ce livre, plume que je suis ravie de connaître, elle se lit facilement, par moment je lui ai trouvé des tendances poétiques dans la tournure des phrases.

Un livre et une auteure à découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire-une-passion
02 février 2016
Quand j'ai vu que Alice Adenot-Meyer sortait un nouveau livre et dans une de mes maisons chouchous, je n'ai pas hésité un instant à l'ajouter à ma wish-list. J'étais pressée de retrouver sa plume et dans un univers totalement différent. Ici, pas de gouvernement totalitaire, pas d'historique, juste du Young Adult, et un résumé très intriguant. Je dois dire que j'ai bien aimé cette lecture, et qu'encore une fois, la musique a une place particulière dans ses oeuvres.

Jeanne est ado et mécontente : ses parents ont décidé de l'envoyer chez sa tante et son oncle, qu'elle ne connaît pas. L'argument choc de sa mère : elle reverra ses cousins, dont sa cousine, avec laquelle elle passait ses journées étant petite. Sauf que Jeanne, elle, ne se souvient pas de ces instants. Elle arrive donc chez eux assez remontée et réfractaire. Mais si ces vacances ne se passaient pas comme elle le pensait ? Et si ces événements étranges ne la menait pas sur une piste assez macabre ?

Je dois vous avouer qu'en lisant le résumé, je m'attendais à un poil de fantastique. Peut-être que la couverture (très belle) y a aidé aussi. Alors quand j'ai compris qu'il n'y aurait pas un brin de fantastique, j'ai redécouvert d'un nouvel oeil ce livre qui m'a fait passé un bon moment de lecture. J'ai tout de suite apprécié Jeanne, qui n'a pas un caractère dit facile. On le ressent dès les premières pages, et cela perrmet de s'attacher à elle. Qui serait content de passer ses vacances chez de la famille qu'on ne connaît pas, hein ? Personne, on est bien d'accord. de ce fait, on ne peut qu'être en accord avec ses pensées et sa réticence à être là-bas.

Cependant, si au début elle ne souhaitait pas passer pour la jeune fille très gentille, elle se rendra vite compte que ces fameuses vacances, ne sont pas vraiment une tare et elle découvrira des cousins, tante et oncle attachants et prévenants. Elle y fera aussi la rencontre d'un ami de son cousin, qu'elle trouve assez mystérieux pour vouloir en savoir plus sur lui. Puis quand les événements étranges pointeront le bout de leur nez, nos quatre amis seront sur le devant de la scène mais aussi un poil en danger.

Concernant l'intrigue, je n'en dirais pas plus, autant laisser le suspense du résumé qui en dit juste assez pour vouloir en savoir plus. Je dois bien avouer qu'avant ces événements étranges, je ne savais pas ce que l'auteure nous réservait, et ça apporte une touche d'addiction, car plus on avance, plus on veut savoir. D'autant plus que l'auteure manie très bien les mots pour créer des personnages très, très mystérieux. Comme nous sommes dans les pensées de Jeanne, nous faisons les mêmes suppositions. Mais sont-elles les bonnes ? Pourquoi tant de mystères ?

J'ai aussi beaucoup aimé les relations que met en avant Alice Adenot-Meyer. Sans en dire trop, les quatre amis vont se rapprocher et leurs liens deviennent de plus en plus forts, à chaque page tournée. Et évidemment, comme je le précisais plus haut, la musique a aussi sa place dans cet univers. Bien qu'elle ne soit pas prioritaire comme dans ses précédents romans, cette activité est tout de même présente, et apporte un peu de poésie dans cette ambiance de plus en plus sombre.

En résumé, un petit roman qui se lit tout seul et qui est intriguant rien qu'avec son résumé. Je n'ai pas été déçue de cette découverte, mais surtout ravie de retrouver Alice Adenot-Meyer dans un autre registre, cependant avec toujours la musique, même au second plan. Je dirai même que c'est sa marque de fabrique, et j'aurais été étonnée de ne pas la trouver ici. Vers le milieu, il est vrai que le roman devient angoissant, car on ne sait pas vraiment ce qui va arriver à nos personnages, mais l'intrigue est très bien menée jusqu'au bout. Une lecture que je conseille donc à tout le monde !

* Je remercie Astrid et Rebelle éditions pour leur confiance ! *

Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mollymoon
17 mai 2014
Je grillais tellement d'envie de lire ce roman que je craignais d'être déçue . Heureusement ça n'a pas été le cas . J'ai trouvé le début un peu mou mais quand l'intrigue s'est développée , j'ai retrouvé le plaisir des lectures d'enfance . Celles sous la couverture avec une lampe de poche , après l'heure de l'extinction des feux en compagnie du clan des sept .
C'est un bon livre qui se lit d'une traite.
Commenter  J’apprécie          10
nanet
10 octobre 2012
Dès les premières pages, le ton est donné : Jeanne raconte son histoire, et nous la suivons, dans ses doutes face à cette escapade alsacienne, qui ne l'enchante guère. Elle imagine maints stratagèmes pour réintégrer rapidement ses pénates, et son ordinateur... Cette forme de narration interne me laisse souvent pantoise, surtout avec de jeunes héroïnes, car je ne parviens pas à l'intérioriser. C'est encore le cas, ici, mais par certains côtés, j'ai trouvé ce personnage attachant, et, si elle avait eu quelques années de plus, l'intrigue aurait été tout aussi crédible. J'ai donc imaginé qu'elle n'avait pas seize ans... un moment.

[...]

Les personnages sont légèrement caricaturaux, ce qui permet à l'auteure de ne pas s'attarder sur eux. Elle donne une base, et laisse au lecteur le soin de se créer ses propres personnages, avec son vécu, ses envies. Ainsi, Bart, le cousin de Jeanne, s'avère être un être calme, assez costaud, blondinet... alliant le Violoncelle à son amour pour la nature, les longues marches dans les bois, et l'aide manuelle et physique qu'il apporte à son père. À vous d'imaginer : un corps sain avec un esprit sain... Mais, comme Bart est finalement un personnage secondaire, cette astuce revêt tout son charme. Alice concentre son écriture sur les personnages principaux.

L'article complet sur le blog !
Lien : http://lesmotsdenanet.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
tomppa_28
02 août 2012
Au début et à la fin du récit, la flèche de la cathédrale de Strasbourg pointe son nez au-dessus des toits de la capitale alsacienne. Par deux fois, Jeanne, l'héroïne du roman d'Alice Adenot-Meyer, fait ce trajet qui l'emmène de sa banlieue parisienne vers l'Est de la France, mais la jeune femme à bord du train, est-elle toujours la même ?

Piège dans les Ruines est un livre de jeunesse, et l'intrigue part d'une des situations classiques du genre : Une adolescente est arrachée à son univers habituel, plutôt de force que de gré, et doit aller à la rencontre de personnes et de situations qu'elle n'apprécie pas forcément. Ce départ est bien entendu un chiffre pour désigner l'adieu que nous sommes tous forcés de dire à l'enfance, poussés par le développement impitoyable de notre corps en pleine transformation et de nos cerveaux assiégés par les hormones.

La suite dans la Bauge : http://postlucemtenebrae.eu/?p=3774
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1029 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre