AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2302009746
Éditeur : Soleil (2010)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 193 notes)
Résumé :
Elinor Jones est très fière d’avoir été engagée par la célèbre maison Tiffany, réputée pour les créations sur-mesure de sa jeune prodige, Bianca, et pour ses bals qui rassemblent trois fois par an les dames les plus fortunées d’Angleterre. Son arrivée coïncide avec une dispute opposant Abel à sa sœur Bianca, l’anniversaire de celle-ci et la découverte des tissus rapportés de voyage par Madame Tiffany pour la collection du bal d’hiver. A l’instar de ses consœurs Macy... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (62) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
missmolko121 mars 2013
  • Livres 3.00/5
Le temps de cette lecture j'ai été transporté dans un autre temps, une autre époque où les jeunes filles ont des robes somptueuses, de belles coiffures et des bijoux magnifique.
J'ai voyagé au coeur des la campagne anglaise en pleine époque victorienne que j'aime tant. J'aurai aimé que cette époque soit un peu plus mise en avant, peut-être est-ce le cas dans les tomes suivants.
Les dessins signé Aurore sont très beaux, avec beaucoup de détails dessinés avec minutie. La palette de couleurs est très riche. Je suis juste un peu déçue par le dessins des visages que je trouve trop anguleux ou pointus (un peu a la façon des mangas). J'aurai aimé des portraits aux visages plus ronds mais j'admire malgré tout le travail moi qui suis incapable de dessiner quoi que ce soit.
Niveau scénario, l'intrigue est un peu maigre, il ne se passe pas grand chose et cette BD est extrêmement courte, on reste donc sur notre fin et avec un tas de questions sans réponses. En même temps je ne veux pas être trop sévère avec ce premier tome puisque qu'il s'agit plus d'installer l'intrigue, de présenter les différents personnages....
Les personnages justement... Alors je suis perplexe, tous semble cacher des choses, des secrets plus ou moins lourds et après la lecture je ne sais toujours pas qui est "gentil" et qui est "méchant", qui je dois apprécier et qui je dois détester... C'est une sensation assez étrange. Elinor est la seule qui est plus ou moins attachante mais elle a un petit coté timide et nunuche qui parfois m'énerve.
Enfin en refermant cette BD je me suis demandée s'il s'agissait d'une BD pour adulte ou si elle était destinée aux enfants ou adolescents. J'ai plus l'impression qu'elle est pour un public jeune (ou disons plus jeune que moi!)
Bref pas de coup de coeur (moi qui voulais lire cette BD depuis très longtemps) je suis légèrement déçue. Je donnerai quand même une chance aux tomes suivants en espérant qu'ils seront plus à la hauteur de mes attentes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Ewylyn
Ewylyn21 octobre 2013
  • Livres 4.00/5
J'ai découvert par hasard cette bande dessinée, grâce à ma soeur qui l'a empruntée à la bibliothèque. C'est une belle histoire qui se laisse lire, originale et sympathique, j'en ressors très enthousiaste et envieuse de découvrir la suite.

La forme dans un premier temps. La couverture est très jolie, on y voit un nécessaire de couture dans l'ombre, un très bel effet de lumière mettant en valeur le protagoniste principal, Elinor Jones. le style vestimentaire m'a de suite attirée, me faisant penser à l'ère victorienne. Je ne me suis pas trompée en visionnant la quatrième de couverture. le résumé et les costumes des personnages font clairement penser à l'Angleterre victorienne. J'adore cette époque et ses vêtements, les dessins sont sympathiques, je ne pouvais pas passer à côté !

Ce premier tome sert d'introduction et c'est très réussi. On est plongé dans cette histoire, ses secrets et aborder un récit avec le thème de la couture est original. Nous suivons Elinor Jones, la nouvelle couturière de la famille Tiffany et le moins que l'on puisse dire c'est que cette famille ainsi que ses domestiques cachent des choses. On découvre une partie de ces secrets à la fin du tome et je me tairais sur ces premières révélations. Mais on est encore loin de tout savoir. Je ne pensais pas trouver une intrigue aussi prenante et c'est une bonne surprise. le thème de la couture nous est présenté avec le bal d'hiver que la famille Tiffany organise, les costumes sont tous plus beaux les uns que les autres, c'est une vraie merveille.

En plus d'avoir une histoire merveilleuse, les dessins sont magnifiques. On se croirait réellement dans l'Angleterre victorienne. Les costumes sont de toutes beautés, le rendu et les motifs des étoffes sont splendides, les détails sur certaines robes sont très beaux. Les couleurs rendent hommage à ces belles créations. Je suis absolument fan, mais en plus de maîtriser le vocabulaire textile et ses représentations, les planches nous révèlent des décors et des objets propres à cette époque. Ils sont tout aussi beaux que les costumes.

Je suis fan du soin apporté aux décors constituant la demeure des Tiffany et le travail de colorisation est juste magnifique, elles s'agencent merveilleusement entre elles. C'est sincèrement un bel ouvrage esthétiquement parlant. le travail réalisé sur la nature, les fleurs, les jardins méritent eux aussi d'être applaudis.

Le design des personnages est bien pensé. Elinor est attachante, les autres couturières sont très sympathiques, j'attends d'en apprendre davantage sur leur compte, mais elles me plaisent. Siam en particulier est très énigmatique et sa relation avec Abel m'a surprise. Elinor est une jeune femme intrigante, on ne sait pratiquement rien sur elle sauf son talent pour la couture, on commence à aborder l'un de ces secrets, mais il manque encore des pièces du puzzle. Je me suis attachée à cette héroïne sympathique et généreuse. Abel Tiffany est très mystérieux, il a un drôle de caractère, il est bienveillant à sa manière, on peut le croire peu gentil, mais je sens qu'il en est tout autre. Mme Tiffany est peu présente, mais j'aime sa joie de vivre et son implication dans l'entreprise familiale. Elle comme son fils sont très bien dessinés. J'ai eu un coup de coeur pour le design de Bianca Tiffany, humainement, elle me paraissant adorable, mais elle semble bien cacher son jeu. Elle est gâtée et ça ne va pas se passer sans heurts, Elinor va l'apprendre à ses dépens. Chao et Heng sont deux des domestiques employés chez les Tiffany, Heng est aussi silencieux que Chao est intrigant.

En fin de compte, les personnages de cette série semblent tous cacher des secrets, leurs passés sont inconnu, des manques sont à combler, pourtant ils sont attachants et donnent envie d'en savoir plus à leur sujet. L'histoire est bien ficelée pour un premier tome, les dessins sont superbes, j'ai un coup de coeur et je compte bien lire la suite.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MllePeregrine
MllePeregrine03 février 2014
  • Livres 5.00/5
Je ne suis pas particulièrement adepte des BD, néanmoins celle-là m'a ravie. Les dessins sont splendides, quant à l'histoire, il s'agit d'une jeune couturière qui arrive travailler dans la célèbre maison Tiffany, au début des heures de gloire de celle-ci.
Une BD qui parle de couture? C'est donc pour moi! Et je ne regrette pas le voyage, dès demain j'emprunte le deuxième volume au CDI du collège!
Commenter  J’apprécie          130
Livresse_des_Mots
Livresse_des_Mots15 mars 2014
  • Livres 4.00/5
« Elinor Jones » de Algésiras et Aurore est une très belle série de trois bandes-dessinées à destination d'un public plutôt féminin, puisqu'elle se déroule dans l'univers de la Mode, en Angleterre à l'époque Victorienne. Mais ne soyons pas sexistes, les hommes peuvent aussi apprécier ce petit bijou. Les froufrous, les dentelles, les somptueuses étoffes et les merveilleuses robes de princesses ne sont qu'un prétexte pour inviter le lecteur à découvrir une histoire plus sombre et plus complexe.
Elinor est une jeune et talentueuse couturière, fraîchement embauchée par la maison Tiffany, réputée pour le savoir-faire extraordinaire de Bianca - une adolescente douée mais capricieuse - et les bals fastueux à thématiques qu'ils organisent à chaque saison. Les robes sont confectionnées sur mesure et rivalisent de splendeur. le prestige de la Maison ne souffre aucune imperfection. Il faut donc travailler d'arrache-pied, de jour comme de nuit, jusqu'à l'épuisement... surtout pour Elinor qui se révèle de fragile constitution...
L'histoire se fait de plus en plus grave et menaçante au fil des albums. le lecteur apprend à connaître la famille Tiffany et ses employés, s'immisce dans les secrets et failles de la Maison. Les apparences se fissurent et dévoilent une réalité bien moins resplendissante que les robes qui y sont cousues. Aurore magnifie ce récit à l'aide de son graphisme étincelant et éblouissant à en cligner des yeux. Vivement coloré, doux et très lumineux, il édulcore avec minutie une intrigue nettement moins brillante. J'ai beaucoup apprécié ce huis-clos oppressant qui se déroule sous le règne des apparences et des illusions et je le recommande chaleureusement !
Lien : http://www.livressedesmots.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Malahide75
Malahide7509 novembre 2015
  • Livres 3.00/5
C'est un grand jour pour Elinor Jones : elle vient d'être engagée comme couturière auprès de la famille Tiffany, dont les collections de haute couture, dessinées par la jeune Bianca, font fureur. Mais à peine entrée dans dans le Saint des Saints, là voilà confrontée aux mystères et aux oppositions qui animent les membres de la maisonnée. Que cache Abel Tiffany sous ses abords maussades et antipathiques ? La petite Bianca est-elle vraiment la créatrice des modèles fabuleux qui font sa gloire ? Et qui est vraiment Chao, le majordome, qui semble avoir une influence beaucoup plus grande que celle donnée par son poste ?
Non seulement Elinor devra travailler d'arrache-pied pour mériter et conserver sa place dans la maison Tiffany, mais elle devra également faire preuve d'habilité pour éviter les pièges mesquins tendus par Bianca...
Un joli petit album, sans prétention, qui devrait ravir les jeunes lecteurs et lectrices. Des couleurs pastels douces et beaucoup de détails exquis, notamment sur les robes de bal, sont propres à faire scintiller les yeux des petits princes et des princesses en puissance.
Le vocabulaire aisé et l'histoire mignonne sont tout à fait adaptés pour les lecteurs de 9-10 ans, avec la juste dose de mystère et de questions sans réponse pour les amener à lire les tomes suivants.
Le lecteur adulte regrettera sans doute l'absence de mouvement qui rend les planches trop statiques et le manque de profondeur du personnage de Bianca (dont le faux-air de Nellie Oleson est frappant !) qui paraît soit tête à claque, soit adorable.
Mais l'ensemble est charmant et mérite amplement la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
ninon16ninon1601 février 2013
-Du gui argenté. Il y en a plein la forêt, qu'est-ce que tu veux que j'en fasse ?
-Bouquets.
-Si tu m'avais écouté, tu m'aurais laissé convaincre madame de faire importer des fleurs fraîches du sud, au lieu de ces plantes ordinaires. Mais bien sûr il a fallu que madame cède à tes idioties, et voilà avec quoi on se retrouve.
-Hiver c'est plantes d'hiver. Pas fausses fleurs poussées ailleurs.
-Hmph.
-Vous avez raison sur les plantes d'hiver, monsieur Heng. Je suis sûre que ce sera magnifique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
laure03laure0306 décembre 2013
Abel,voici notre nouvelle couturière Élinor Jones,Élinor voici mon frère,Abel Tifany
Bonjour,Monsieur.
Elle n'est pas bien épaisse.Elle ne tiendra jamais le coup.
Il faudra vous y abituer .Il est toujours comme ca.
En l'asence de notre mère, c'est lui qui fait la loi à la maison ,HÉLAS.
Votre mère est en déplacement?
Rachel,va m'attendre dans l'atelier, je te rejoins.
Merci beaucoup pour votre aide , mademoiselle peaks.
Vous devez avoir faim,je vais demander à la cuisinière de vous monter quelque chose .
Oh, j'ai déjà mangé,je vous assure, ne vous dérangez pas.
Je vous laisse vous installer.Quand vous serez reposée,et allez dans la verrière au fond du couloir.Je vous présenterai aux autres couturière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PonielPoniel14 décembre 2014
Nous sommes des couturières, c'est aussi ma fierté, et au bal je veux apparaître comme telle. Nous ne pouvons pas être mieux habillées que les invités, tu comprends ?
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : modeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Connaissez-vous vraiment le quotidien d'Elinor Jones ?

Chez qui Elionr va-t-elle travailler ?

Chez Macy
Chez les Tiffany
Chez ses parents
Chez elle

6 questions
39 lecteurs ont répondu
Thème : Elinor Jones, Tome 1 : Le Bal d'hiver de AlgésirasCréer un quiz sur ce livre
. .