AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jaime Semprun (Traducteur)
ISBN : 2910386252
Éditeur : Editions de l'Encyclopédie des Nuisances (2007)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :

" Nous vous montrerons, à vous les bolcheviques russes et espagnols, comment on fait la révolution et comment on la mène à son terme. Chez vous, il y a une dictature, dans votre Armée rouge, il y a des colonels et des généraux, alors que dans ma colonne, il n'y a ni supérieur ni inférieur, nous avons tous les mêmes droits, nous sommes tous des soldats, moi aussi je suis un soldat. " Dans ce qu'il est conve... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Hardiviller
Hardiviller30 mai 2016
  • Livres 4.00/5
Dans ce petit livre bien rempli , l'auteur suit pas à pas en Aragon puis à Madrid l'action de l'anarchiste Buenaventura Durutti et celle des miliciens de sa colonne durant le bref été de l'anarchie ( de juillet à novembre 1936 ) il met en évidence comment la perspective révolutionnaire qui était en jeu dès le départ de la colonne vers Saragosse a été communément éclipsée par la mort de Durutti et par ce que l'on a appelé les funérailles de l'utopie . Car à partir de là , la personnalité et la démarche de cet homme d'action seront transfigurées par les impératifs de ce que Miguel Amoros nomme la politique extérieure de la CNT . Durutti n'est plus qu'un héros mort au champ d'honneur de la politique collaborationniste de la Confédération envers l'état Républicain .
A partir de données éparse et pour certaines inédites , ce travail minutieux donne à voir comment Durutti s'engagea dès la fin juillet 1936 dans un labyrinthe ou les questions logistiques d'un front improvisé furent contrariées par les intrigues contre-révolutionnaires , elles mêmes favorisées par les intérêts divergents des dirigeants anarchistes . Après que Durutti eut fini ses jours dans le piège madrilène , la marche forcée dans le même labyrinthe va épuiser et exaspérer des milliers de libertaires espagnols et internationaux engagés corps et âme dans la révolution et résistant à la militarisation des milices sur le front d'Aragon . Et quand la stratégie visant à séparer et contenir le processus révolutionnaire qui accompagnait encore parfois la résistance des miliciens butera sur les barricades des insurgés de mai 1937 , la CNT mettra tout son prestige dans la balance pour convaincre sa base que la seule voie sans issue , en somme , la révolution . Désormais , comme l'avait douloureusement pressenti Camillo Berneri , entre Burgos et Madrid , il n'y aura plus que Moscou .....
Les giménologues , 26 août 2006 .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          93
Dans la catégorie : Histoire de l'EspagneVoir plus
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Histoire de l'Europe>Histoire de l'Espagne (50)
autres livres classés : guerre civile espagnoleVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr

Autres livres de Miguel Amorós (1)Voir plus




Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
683 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre