AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756040002
Éditeur : Delcourt (2013)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Casanova. Sa vie ne fut pas seulement une succession de conquêtes féminines – il en dénombre 142. Tour à tour diplomate, aventurier, courtisan, espion, escroc, violoniste, et premier grand libertin, il écrit ses mémoires à la fin de sa vie. Dans cette adaptation d’envergure des Mémoires de Casanova, Stefano Mazzotti dévoile les secrets érotiques et philosophiques d’un Don Juan aux multiples facettes.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
trust_me
trust_me02 septembre 2014
  • Livres 2.00/5
1789. Au crépuscule de sa vie, Casanova décide de rédiger ses mémoires. Il y raconte les nombreuses conquêtes amoureuses accumulées depuis ses seize ans mais surtout il propose une critique sans concession de la société de son époque dont il s'estime être le « produit » le plus représentatif. Ces mémoires (douze volumes dans l'édition intégrale publiée par Plon au début des années 60 !) sont donc avant tout une plongée dans les intrigues, les coulisses et les vices de l'Europe du XVIIIème siècle.
On y découvre un Casanova individualiste forcené ne cherchant que son profit immédiat et la jouissance sans contrainte. Mielleux à souhait, déclarant le plus sérieusement du monde son amour enflammé à chacune de ses conquêtes (« j'ignorais ce qu'était le vrai amour, tu es la première femme à me révéler ce mystère ». Ben voyons…), le jeune homme profite de toutes les occasions se présentant à lui. Bellâtre, charmeur, il n'a rien contre les femmes mariées, bien au contraire (il faut dire qu'elles le lui rendent bien). Loin de toute modestie, il se peint en amant aussi attentionné qu'endurant. Duo, trio, nuits entières passées à copuler sans connaître la moindre faiblesse, le gaillard était, à l'entendre, un très, très bon coup. En même temps, ce sont ses mémoires, il a bien le droit de se donner le beau rôle, j'en ferai autant le jour où je m'attaquerai aux miennes. le problème, c'est que les auteurs de cette adaptation en BD ne s'attardent que sur ses vantardises érotiques et masquent les aspects historiques les plus intéressants. Résultat, une succession répétitive de tableaux érotico-porno où les conquêtes s'enchaînent sans la moindre émotion. On sent en filigrane la décadence de la société de l'époque mais on reste en surface alors que cet aspect est sans aucun doute la partie la plus intéressante de l'oeuvre originale. Dommage, vraiment dommage.
Et le dessin me direz-vous ? Bof, bof… Je ne connaissais Stephano Mazzotti que de nom et je trouve son trait bien trop figé pour émoustiller la rétine. Bref, cet album est une vraie déception. Récitatifs plombants, graphisme hyper réaliste bien trop froid pour provoquer le moindre début d'excitation et mise sous silence de la partie « documentaire » de l'oeuvre, ça fait quand même beaucoup de points négatifs. Je ne sais pas quand sortira le second volume, mais ce sera sans moi.

Lien : http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2014/09/le..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          30
cible95
cible9525 juillet 2014
  • Livres 4.00/5
Adaptation en bande dessinée des « Mémoires » de Casanova. Joli dessin, belles couleurs. Album bien réalisé. A réserver à un public adulte.
Commenter    J’apprécie          10
Emidreamsup
Emidreamsup21 janvier 2014
  • Livres 2.00/5
Casanova est un personnage qui a inspiré bon nombre d'auteurs. Stefano Mazzotti et Silvio Andrei, dessinateur et auteur de bd érotique, l'ont choisi comme héros de leur nouvelle série. Aventurier, ancien homme d'église, ancien diplomate, mais surtout séducteur insatiable, Casanova ne manque pas d'intérêt.
Cette nouvelle adaptation permet de mettre en évidence le fossé entre le discours fleuri et policé, et les actes de ce Don Juan. le ton descriptif du récit est cependant un peu lourd et on a tendance à zapper le texte pour privilégier les dessins. Les auteurs semblent ne pas arriver à se décider entre récit historique ou récit érotique.
(LIRE LA SUITE SUR LE SITE)
Lien : http://www.envrak.fr/livres/bdvrak-le-journal-de..
Commenter    J’apprécie          00

Les critiques presse (4)
ActuaBD06 janvier 2014
Là ou il aurait été très facile de multiplier les étreintes très explicites avec des canevas répétitifs, l’auteur joue la modération érotique (presque pas de scènes vraiment porno) et une précision nouvelle dans le dessin.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BulledEncre09 décembre 2013
Silvio Andrei, chargé de cette adaptation, choisit évidemment de ne retenir que les passages les plus croustillants afin que son compatriote fasse valoir son coup de crayon vivant et sensuel.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario12 novembre 2013
Malgré ses qualités narratives et graphiques, ce premier volume pèche un peu sur le fond en nous présentant un personnage qui manque de substance, évoluant dans un monde qui semble figé dans son maniérisme.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest12 novembre 2013
Privilégiant les jeux de jambes des alcôves aux ronds de jambes des officines diplomatiques, ce premier volet des Mémoires de Casanova s’avère bien décevant, une fois les pâmoisons de la chair éteintes.
Lire la critique sur le site : BDGest
autres livres classés : mémoiresVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
534 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre