Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2070361918
Éditeur : Gallimard
Ajouter à mes livres
Résumé :
Thomas Becket, fidèle conseiller et ami du roi d’Angleterre, est brillant, jeune et intelligent. Il partage tous les plaisirs de Henry II qui l’admire et combat à ses côtés l’influence rivale de l’épiscopat. Jusqu’au jour où l’archevêque de Cantorbéry meurt. Le roi exig... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par gill, le 27 mars 2012

    gill
    Henri II Plantagenêt, roi normand d'Angleterre, confie à Becket le grand sceau royal et lui donne tous les pouvoirs.
    Mis à la tête de l'église, pour la ramener sous la coupe du roi, il se révèle soudain comme inflexible à la défense des intérêts religieux et se dresse contre son monarque.
    Par delà l'honneur du roi ou de Dieu, c'est l'honneur de l'homme que Jean Anouilh met en question dans cette pièce costumée où se cristallisent presque tous ses thèmes de prédilection
    A mon sens cette pièce prestigieuse, brillante, intelligente et élégante, est le sommet de son oeuvre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

  • Par Zoops, le 21 janvier 2013

    Zoops
    Vraiment un très beau livre, qui montre l'amitié sous un jour plus sombre, plus complexe.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par gill, le 28 mars 2012

    Un décor vague avec des piliers partout. C'est la cathédrale. Le tombeau de Becket, au milieu de la scène, une dalle avec un nom gravé sur la pierre. Deux gardes entrent et se postent au loin. Puis le roi entre par le fond. Il a sa couronne sur la tête, il est nu sous un vaste manteau. Un page le suit à distance. Le roi hésite un peu devant la tombe, puis, soudain il enlève son manteau que le page emporte. Il tombe à genoux, priant sur les dalles, seul, tout nu, au milieu de la scène, derrière les piliers, dans l'ombre, on devine des présences inquiétantes.
    Le roi
    - Alors, Thomas Becket, tu es content ? Je suis nu sur ta tombe et tes moines vont venir me battre. Quelle fin pour notre histoire ! Toi, pourrissant dans ce tombeau, lardé des coups de dague de mes barons et moi, tout nu, comme un imbécile, dans les courants d'air, attendant que ces brutes viennent me taper dessus. Tu ne crois pas qu'on aurait mieux fait de s'entendre ?
    Becket en archevêque, comme au jour de sa mort, est apparu sur le côté,derrière un pilier. Il dit doucement :
    Becket
    - On ne pouvait pas s'entendre....
    (lever de rideau de l'édition parue à "La table ronde" en 1965)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par cathcor, le 04 février 2012

    L'amitié est une bête familière,vivante et tendre. Elle ne semble avoir que deux yeux toujours posés sur vous et qui vous réchauffent. On ne voit pas ses dents. Mais c'est une bête qui a une particularité curieuse,c'est quand elle est morte qu'elle mord.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par pafla24, le 12 septembre 2013

    Une pièce historique sur le sens de l'honneur et du devoir, sur l'amitié. On peut la mettre en parallèle avec les pièces historiques de shakespeare

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (19)

Videos de Jean Anouilh

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Jean Anouilh


Pascal Laurent présente Sorj Chalandon, "Le quatrième mur", Grasset
Le quatrième mur « L'idée de Samuel était belle et folle : monter l'Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille...











Sur Amazon
à partir de :
3,90 € (neuf)
0,41 € (occasion)

   

Faire découvrir Becket ou L'Honneur de Dieu par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Quiz