Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2070364445
Éditeur : Gallimard (1973)


Note moyenne : 3.8/5 (sur 35 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Que dire de Sylvia? Elle n'est pas romanesque, elle est tendre, elle n'est pas naïve, elle est bonne, elle n'est pas dure, elle est nette. Les belles dames de la cour ni le prince ne l'éblouissent. Elle sait tout, depuis toujours, sans avoir jamais rien appris. Elle a l... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

  • Par cathcor, le 15 février 2012

    cathcor
    Chez Anouilh, l'amour est toujours puni, la pureté n'a pas de place, la vie est laide. C'est l'atroce loi des hommes et la morale de cette pièce "brillante".
    Lucile, toute pure jeune fille,est jetée dans un milieu frivole et oisif,pour y jouer la SYLVIA de Marivaux lors d'une représentation mondaine.
    Le comte Tigre, son hôte,expert en bonnes fortunes, s'éprend de son émouvante partenaire avec laquelle,tout en "répétant" son rôle, il noue un authentique dialogue.
    Mais la société cynique et cruelle qui les entoure, jalouse de cet amour naissant,tisse sa toile autour du couple.
    Tigre n'échappera pas à son milieu et Lucile s'enfuit, dupée et à jamais blessée. La pièce rose, après de bouleversants instants de grâce, vire au noir, qui est peut-être le noir de la vérité...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

> voir toutes (7)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par cathcor, le 15 février 2012

    Je m'intéresse assez peu,personnellement,aux confidences. C'est toujours à peu près la même chose et cela ne soulage que celui qui les fait. Vous êtes jeune, vous débarquez au pays de l'amour: vous devez avoir l'impression d'être une exploratrice, de découvrir des continents...Vous apprendrez bien assez vite que la pièce ne comporte que 2 ou 3 rôles, 2 ou 3 situations toujours les mêmes...On n'invente guère. Jusqu'aux vices qui sont d'une banalité, d'une précision désespérantes!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par cathcor, le 08 mars 2012

    Je ne sais d'ailleurs pas quelle conjuration de cagots et de vieilles filles a pu réussir, en deux siècles, à discréditer le mot "plaisir". C'est un des mots les plus doux et les plus nobles dela langue....Le mal et le bien, aux origines, cela a dû être ce qui faisait plaisir ou non-tout bonnement. Toute la morale de ces cafards repose précisèment sur ce petit mot fragile et léger qu'ils abhorrent. Pourquoi l'amour ne serait-il pas d'abord ce qui fait plaisir au coeur? On a bien le temps de souffrir par lka suite.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Astrid2479, le 20 mai 2012

    La vie n’est qu’une pièce théâtrale dans laquelle tous les hommes sont des acteurs.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par StephD, le 27 mars 2013

    Je serais à lui, s'il est pauvre, s'il fuit et qu'il ne sait même pas où coucher le soir, s'il a une femme et des enfants et qu'il n'a qu'une petite heure à me donner, dans un café.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par genou, le 25 juin 2013

    La tête, le cœur font mille bêtises. Les mains se trompent rarement.


    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

> voir toutes (19)

Videos de Jean Anouilh

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Jean Anouilh


Pascal Laurent présente Sorj Chalandon, "Le quatrième mur", Grasset
Le quatrième mur « L'idée de Samuel était belle et folle : monter l'Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille...








Sur Amazon
à partir de :
5,38 € (neuf)
2,60 € (occasion)

   

Faire découvrir La Répétition ou l'amour puni par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Quiz