Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2203032707
Éditeur : Casterman (2012)


Note moyenne : 3.14/5 (sur 14 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Etats-Unis, 16 000 personnes réunies dans un stade, cathédrale médiatique, cathédrale d'un jour.
Le Pape Nelson 1er, successeur de Benoît XVI, premier Pape Noir en visite au pays d'Obama. 3 armes le visent, 3 raisons de vouloir sa mort, 3 balles qui le toucheront... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (5)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par meyeleb, le 18 septembre 2012

    meyeleb
    Bienvenus dans un polar comme on en fait outre-atlantique, une intrigue policière sur fond d'Amérique pluriculturelle où l'agent noir Jackson pointe aux alcooliques anonymes et traîne une histoire perso plutôt sombre. Lorsqu'un jour on lui refile the enquête of the enquêtes : l'assassinat du pape noir Nelson Ier en plein meeting à Houston. Trois suspects, trois pistes. Epaulé par l'agent Forge, Jackson mène l'enquête.
    Des vignettes sépias parfois tachetées de rouge sang. Une trame bien ficelée qui délie les péripéties les unes après les autres dans un rouage dramatique efficace.
    C'est prenant, surprenant, surtout par sa chute... mais chuuuut!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par PtiteSouris, le 15 septembre 2012

    PtiteSouris
    L'histoire : Nelson Ier est le premier pape noir de l'histoire. Lors d'une célébration aux Etats-Unis rassemblant des milliers de gens, Nelson Ier est abattu. On charge l'agent Jackson d'interroger trois suspects arrêtés sur place.
    Cette bd est avant tout vue comme un reportage en direct. Les dessins sont donc très réalistes, utilisant les couleurs sépia et parfois du rouge. Ce qui donne à l'ensemble un côté très réel.
    Pour ce qui est du scénario, l'idée de départ n'est pas mauvaise. Mais je trouve que cette bd manque à ses promesses : l'enquête n'avance pas, et la fin me semble facile, légèrement manichéenne.
    Donc une bd qui ne me laissera pas un grand souvenir.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par profdoc72, le 07 juin 2013

    profdoc72
    Une bande dessinée très surprenante, très ancrée dans le style réel, et qui frappe fort. Je ne dévoile surtout pas l'histoire, très intrigante, même si l'épilogue, bien que très surprenant, déçoit un peu de par sa facilité. Une bonne lecture.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Yaneck, le 30 juillet 2013

    Yaneck
    EXTRAIT "Excellent polar mâtiné de réflexions sur l'actualité. Bon, pas de chance pour l'auteur, Benoît XVI n'est pas mort et ce n'est pas un noir qui a été désigné. Will Argunas a été trop en avance pour une Eglise qui se considère toujours comme fondamentalement européenne, et en tous cas, fondamentalement blanche. Uchronie, donc, assez bien réalisée, et qui surtout trouve une résonnance, en ce mois de juillet 2013, assez étonnante, avec la réalité. "

    Lien : http://www.chroniquesdelinvisible.com/article-in-the-name-of-samedi-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Garlon, le 11 décembre 2012

    Garlon

Critiques presse (7)


  • BDSphere , le 10 mai 2012
    Houston, 2014. Un événement : la première apparition publique aux Etats-Unis d’un pape d’origine africaine. Un attentat vient troubler ce moment historique. L’enquête est menée par le FBI et coordonnée par l’agent Morgan Jackson, un policier noir newyorkais. Après Missing, Black Jake et Bloody September, passé expert dans la peinture de l’Amérique actuelle, Will Argunas excelle dans la dramaturgie de ce polar noir à l’intrigue bien ficelée où la fiction fait étrangement écho à un scénario plausible de la réalité.

    In the Name of, Will Argunas, Collection KSTR, Casterman, 112 pages, 16 euros.

    ISBN: 978-2203032705
    Lire la critique sur le site : BDSphere
  • ActuaBD , le 23 février 2012
    Dans ce mélange entre polar classique et critique sociale, Argunas y va parfois un peu fort, diminuant la force de son scénario.
    Lire la critique sur le site : ActuaBD
  • LesEchos , le 31 janvier 2012
    L'Amérique pourrait bien zigouiller aussi le premier pape d'origine africaine. Tel est le pitch de « In the name of... », dernière bande dessinée choc de Will Argunas.
    Lire la critique sur le site : LesEchos
  • BDGest , le 23 janvier 2012
    Libéré du carcan imposé par le respect dû à l’œuvre d’un auteur disposant d’une cohorte de fans, [Will Argunas] propose un album qui porte indéniablement sa « patte », solidement étayé par ses points forts.
    Lire la critique sur le site : BDGest
  • BoDoi , le 18 janvier 2012
    Comme souvent, l’auteur s’inspire de photos et d’acteurs pour composer ses décors et incarner ses personnages […] , ce qui donne à son récit à la fois un réalisme appréciable (primordial pour son scénario de politique-fiction) et une patine cinéma américain agréable.
    Lire la critique sur le site : BoDoi
  • Auracan , le 12 janvier 2012
    Ce roman graphique de plus de 110 pages se lit d’une seule traite. Le dessin est réaliste avec un trait très efficace rehaussé de noir, à l’image de l’histoire qu’elles illustrent.
    Lire la critique sur le site : Auracan
  • Sceneario , le 10 janvier 2012
    [Les] différents protagonistes mis en scène dans ce thriller ne sont pas de simples prétextes pour l'histoire de Will Argunas. Très finement amenés, très judicieusement analysés, tout ces personnages ajoutent une profondeur à l'histoire. Touchant aux valeurs humaines, ils permettent de se poser la question sur ce que pourrait devenir la religion d'ici quelques années. C'est ce travail précis sur les personnages qui fait aussi que cet album est une réussite.
    Lire la critique sur le site : Sceneario

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par zevince, le 14 juillet 2012

    Vous pensez leur dire la vérité un jour ?
    Je ne crois pas qu'ils soient prêts à l'attendre. Le conclave espérait un miracle en m'élisant, suite aux multiples bourdes de Benoit XVI, je leur ai donné ce qu'ils attendait de moi.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Gregor, le 23 juin 2013

    J'ai... J'ai toujours eu un problème avec l'alcool. Même si à l'époque, je refusais de l'accepter. Je mettais ça sur le dos du boulot. Au F.B.I., personne ne savait que je buvais. J'étais respecté. Je faisais du bon boulot. Et certains flics avec qui je bossais montraient même une certaine admiration. J'arrivais à gérer. Mais à la maison, c'était autre chose. Amy me connaissait par coeur, impossible de la tromper. On se disputait souvent à ce sujet. Elle pensait vraiment pouvoir me changer. Alors un jour, en rentrant du boulot, j'ai trouvé un mot sur la table.. Elle était partie. Elle m'avait quitté.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Gregor, le 23 juin 2013

    - Quel enthousiasme ! Il n'y a personne qui t'attend, c'est ça ? Comment ça se fait ? T'es une jolie fille femme, intelligente, indépendante...
    - Justement, ça fait peur aux hommes que je rencontre. Et avec nos horaires... Et puis j'aime mon métier. J'en ai bavé pour arriver là. Alors il n'y a pas de raison que ce soir moi qui sacrifie tout ça.
    - Tu veux pas d'enfant ?
    - ça c'est une question qui revient de plus en plus dans la bouche de mes parents. Surtout depuis que j'ai passé le cap des 36 ans.
    - Tu es une fille unique ?
    - Malheureusement, oui.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (5)

Videos de Will Argunas

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Will Argunas

Will Argunas en interview pour planetebd.com .
L??uvre de Will Argunas (de son vrai nom Arnaud Guillois) est caractéristique d?elle-même. Toujours des polars noirs, prenants et poignants, mais sans grande percussion commerciale? Toujours un trait hachuré en noir et blanc, un peu « rough » mais constant? Et toujours les USA pour décor de fonds, la civilisation de tous les excès et de tous les possibles, qui le fascine. « U.S.A. » (pour Uriel, Samuel, Andrew), c?est d?ailleurs le titre de son nouveau one-shot, qui aborde le stress post-traumatique et le difficile retour à la vie civile, pour les vétérans de la guerre en Irak. Néanmoins, cet entretien a été réalisé au sortir d?une ?uvre d?anticipation particulièrement aboutie : « In the name of ». Découvrez un auteur bien trop confidentiel à notre goût?








Sur Amazon
à partir de :
14,72 € (neuf)
9,00 € (occasion)

   

Faire découvrir In the name of par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz