AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020338173
Éditeur : Editions du Seuil (2000)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Une chaleur d'enfer s'est abattue sur la Côte d'Azur, mais pour l'agent de police Marcel Blanc, c'est le moindre de ses soucis.
Figé sur son rond point et désespéré par sa vie de famille, la déprime le guette.
Heureusement, un tueur très créatif a l'idée de mettre du piment dans sa vie. Il faut dire que Marcel se retrouve à collectionner les cadavres "recomposés" : un corps de femme avec une tête d'homme…
De quoi s'occuper la tête et oublier s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
manue14
manue1413 juin 2015
  • Livres 4.00/5
Les idées sont vraiment intéressantes. J'ai beaucoup aimé le sujet d'un couturier qui s'amuse à découper des morts pour en créer d'autres. C'est un sujet que je n'avais encore jamais lu !
Brigitte Aubert nous plonge vraiment dans son histoire à travers différents points de vue. Mais le plus intéressant reste celui du meurtrier.
Tout au long de l'histoire on sait qu'il rode, qu'il côtoie ses victimes et même les inspecteurs de police qui ne voient et ne se doutent de rien.
Concernant l'enquête elle pourrait être un peu plus approfondie, j'aurais apprécié avoir aussi des parties plus précises comme celle de la recherche d'indices, d'empreintes ou de l'avis d'un médecin légiste mais tout cela manque dans l'histoire… L'auteure met plus en avant la partie humaine des personnages, c'est une bonne chose mais pour un polar cela ne suffit pas…
Ce que j'ai trouvé un petit peu dommage c'est que Brigitte Aubert ne parle pas assez de Nice, elle évoque des quartiers, des rues, mais il n'y a presque pas d'indications… Il aurait été agréable de retrouver des noms de rues de lieux un peu connus dans la région ou au contraire découvrir des lieux que je ne connais pas encore. Au final, à part quelques repères de temps en temps, la ville pourrait être n'importe laquelle, c'est un peu dommage. On ne retrouve pas non plus l'ambiance de certains lieux qui sont si caractéristiques de la région. J'ai ressenti de ce côté-là un manque, surtout pour une histoire qui se déroule dans une ville où je vais assez souvent…
Les parties concernant le meurtrier sont assez bonnes, elles ne sont pas gore ce qui permet à tout le monde de lire ce roman très intéressant.
Ce qui m'a un peu manqué c'est le fait que le meurtrier ne s'attarde pas sur les victimes, cela aurait pu être bien que le meurtrier les observe, et que l'on voit vraiment cette partie prédatrice qui est souvent présente dans les tueurs en série.
J'aime beaucoup l'idée que le meurtrier puisse tuer tout le monde mais que la plupart ont un lien avec les enquêteurs. Cela donne l'impression qu'un filet se resserre et on ne sait finalement pas qui sera sa dernière victime.
Pour tous les personnages les sentiments sont presque inexistants. J'aurais apprécié que ces derniers soient plus développés que ce soient ceux des victimes, des enquêteurs ou du tueur.
Mais en général les descriptions sont bien faites, du moins juste pour ne pas que ce soit trop gore et que tout le monde puisse lire ce roman.
La fin m'a bien plu jusqu'à la dernière scène que je trouve un peu trop romancée pour un polar. Malgré tout la partie épilogue rattrape le tout et on imagine ce qui pourrait arriver à ce personnage !
En résumé un bon roman que j'ai pris plaisir à lire avec des personnages intéressants.

Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Isamax56
Isamax5618 février 2015
  • Livres 4.00/5
C'est le troisième roman que je lis de cette auteure, j'aime toujours autant, mais celui-ci ne joue pas dans le registre absurde. Bien que l'histoire soit terriblement noir, gore, on sent toujours poindre une petite note ironique humoristique qui nous fait lire ce livre au 2ème degré. Et c'est cette petite note, ce petit détail qui tue qui fait toute la différence.
Commenter  J’apprécie          30
rogermue
rogermue05 juin 2013
  • Livres 4.00/5
Polar que j'ai trouvé par hasard avec un meurtrier à qui manque une case et qui abat ses proies par pure envie de tuer.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
manue14manue1413 juin 2015
D’abord, parce que l’homme en question était ce qu’il y avait de plus mort. Ensuite, parce qu’il ne s’agissait pas vraiment d’un homme. Le problème était qu’il ne s’agissait pas non plus vraiment d’une femme. Car si le corps portait un pantalon dont la braguette ouverte révélait une anatomie incontestablement masculine, la tête, elle, à moitié enfouie sous les épluchures de légumes, était celle d’une belle blonde aux yeux bleus.
La solution de cette incongruité anatomique ne relevait ni du transvestisme, ni de l’hermaphrodisme, mais tout bêtement de la couture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Brigitte Aubert (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brigitte Aubert
La chronique de Carole S - Funerarium
Notre chroniqueuse du jeudi, Carole S. ne connaissait pas les ouvrages de Brigitte Aubert avant de lire "Funeraium" (éditions Points). Et on peut dire que notre serial-lectrice est tombée sous le charme de ce thriller...
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Le couturier de la mort" de Brigitte Aubert.

Quel chien a la petite vieille de la ruelle au début du roman ?

un teckel
un caniche
un yorshire

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le couturier de la mort de Brigitte AubertCréer un quiz sur ce livre