Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2845634668
Éditeur : Xo Editions (2010)


Note moyenne : 3.82/5 (sur 168 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Bannie sur Terre pour avoir failli détruire AutreMonde, Tara est coupée de toute sa vie passée. Aucune nouvelle de ses amis, Robin l’elfe aux beaux yeux, Cal le Voleur Patenté ni Moineau la douce…

Loin de son MagicGang, le temps paraît bien long à la jeu... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (17)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Ewylyn, le 08 octobre 2014

    Ewylyn
    Trois tomes (6, 7 et 8) complètement explosifs. Ils sont riches, bourrés d'actions, de révélations et d'émotions ; un pur concentré d'aventures que j'ai adoré lire. Il y a évidemment des longueurs, c'est d'ailleurs le seul point négatif que je peux donner, c'est parfois long à mettre en place. Seulement, à côté de toutes ces belles histoires et ces découvertes sympathiques, j'ai pris plaisir à poursuivre mon périple Tara Duncan.
    Les surprises sont toujours aussi nombreuses. Il faut avouer que l'important monde créé par l'auteure justifie tous ces détails croustillants, ces intrigues complexes et tout ce concentré loufoque et survitaminé. Que dire, il y a tellement de choses en trois tomes de plus 400 pages chacun... Côté univers, on découvre la contrée des dragons, leur mode de vie, leur politique ; on fait un tour chez les trolls, je remercie l'auteure pour ne pas en être resté au cliché du troll idiot et de les avoir fait vivre en symbiose avec la nature ; les vampyrs sont également présents, les démons avec les Limbes, on revoit même une vieille connaissance là-bas. On apprend à mieux cerner le passé de Magister, la magie et surtout les objets démoniaques, on va même jusqu'à faire revenir des fantômes ! Côté univers, depuis le premier tome je suis emballée par ce travail de titan et je reste campée sur ma position, c'est passionnant d'apprendre toutes ces choses sur les autres peuples d'AutreMonde.
    Les intrigues, j'irais au plus succinct, c'est mieux de découvrir par vous-même les nombreuses trouvailles de l'auteure. Tara doit aider les vampyrs et les dragons sans tomber le piège de Magister et sans risquer d'incidents diplomatiques. Parce que des coups d'État sont si vite arriver, par ailleurs, je crois pouvoir dire que le pouvoir trouve une grande place dans ce trio de tome. L'ambition et le pouvoir. On le voit avec les intrigants, la prise de possession de l'impératrice d'Omois, la soif de connaissance de Fabrice... ou même la première apparition de la Reine Noire, la partie obscure de Tara. Notre héroïne va devoir puiser en elle-même la force nécessaire pour sauver son monde de l'invasion des fantômes, s'alliant ainsi avec Angelica. Elle fera la rencontre de Sylver, elle va également s'exiler et faire ami avec son pire ennemi pour contrecarrer les plans de l'Impératrice maléfique...
    En trois tomes, je viens juste de vous les grandes lignes, mais il se passe beaucoup d'autres événements que je ne raconterais pas, ils sont riches en émotions, en informations capitales ou ils sont trop drôles pour être mis ici. En tout cas, j'ai eu un gros coup de cœur pour les tomes 7 et 8, surtout le huitième, il m'a tellement scotchée que je l'ai lu en à peine deux jours. Il est vrai que les ingrédients employés par Sophie Audouin-Mamikonian sont bien exploités pour nous tenir en haleine. Elle garde complet l'identité de Magister, mais elle laisse passer des petites idées captivantes. Elle nous conte de beaux voyages à travers AutreMonde et OutreMonde, elle sait manier les combats, avec la politique, l'amour et la famille, l'adolescence, la mort, la magie.
    Et ce avec une plume étonnante. Fluide, agréable à lire et simple tellement elle nous prend du début à la fin du récit. Les dernières lignes sont toujours aussi bien ciselées, le final de chaque tome est très réussi, il donne aussitôt envie de lire le tome suivant. L'humour, le peps incroyable qu'elle donne à travers son écriture, c'est bien écrit, parce que c'est vivant, moderne et entraînant. On est enthousiaste et l'imagination débridée fait tellement du bien. J'adore les descriptions comme les dialogues.
    On arrive ainsi à la partie sur les protagonistes. En parler, ce serait trop long, vous vous retrouverez avec une chronique bien trop longue et puis je n'ai pas envie de retirer le plaisir qu'on éprouve devant certaines révélations ou ce qui peut arriver à certains personnages. Tara est toujours aussi sympathique, disons que j'aime son esprit vif et combatif, sa loyauté même si je l'apprécie moyennement, elle reste une héroïne atypique. Du Magicgang, il faut retenir Fabrice, très surprenant, ce qui lui arrive m'a vraiment intéressée, il est devenu passionnant à suivre durant ces trois opus. Cal est égal à lui-même, lui aussi connaît une belle histoire, j'aime sa famille, ses répliques, c'est vraiment un super personnage, mon favori depuis son apparition dans la série. Moineau et Fafnir sont toujours aussi géniales, la première est toute en intelligence, en sagesse et bienveillance, tandis que la seconde est plus tranchante, forte et honnête. J'admets que Robin, je n'y adhère toujours pas, sa personnalité est un vrai point d'interrogation, je pense que c'est lié au phénomène de double identité, elfe et humain, il est trop tiraillé et il m'a parfois déçue dans ses réactions. Sinon, j'adore Mara, Jar, Magister, Kyla, Manitou, Isabella... Chem évidemment ! Charm ou Xandiar... Ils sont tous importants et apportent quelque chose au récit, ils ne laissent pas indifférents. Je crois avouer que la palme des super personnages revient aux deux nouveaux introduits, Sylver et Mourmur. Le premier, parce qu'il est vraiment extraordinaire, dans son histoire, sa personnalité, ses répliques ; le second parce que les inventeurs un peu fous, j'adore !
    En conclusion, ce sont trois tomes explosifs, je ne suis pas déçue de cette suite. Malgré quelques longueurs qui m'auront parfois ennuyée, j'avoue la richesse de l'univers, la plume dynamique et le charme des personnages me tiennent éveillée et émerveillée. Chaque tome voit son lot de péripéties, d'émotion et de petites révélations. C'est agréable à lire, drôle, une vraie parenthèse pour l'imagination avec une bonne humeur ravageuse ; la série continue de me faire plaisir et de tenir en haleine avec ses intrigues aussi nombreuses que captivantes.

    Lien : http://la-citadelle-des-livres.skyrock.com/3233741545-Dans-le-piege-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par DakotaHW, le 14 mai 2012

    DakotaHW
    Décevant. Un passage éclair sur les sentiments, tout concentré sur une intrigue dont on finit, plus rapidement que de coutume sur un livre de Sophie Audouin-Mamikonian, par se lasser. Et c'est en tant que fidèle Taraddict, modératrice des blogus et soutenant chaque année de très très loin SAM que je parle ainsi. On a mis en relief, dès le premier tome, Selena qu'on aime bien, très gentille, très douce, faiblarde et affectueuse, un peu malheureuse et puis trop trop belle, elle se révolte soudain comme ça ce qui lui fait perdre d'un seul coup toute sa considération et sa véracité et sa chair, le passage de "au secours je suis atteinte d'un sort qui me rend parfaite aux yeux de tout le monde", était légèrement bébé, frôlant PRESQUE le pathétique, et puis Selena meurt d'une attaque et puis voilà, même pas un pincement au coeur, un véritable ratage ce coup-ci. Bon.
    Arrive l'intrigue principale, le passage dans les Limbes démoniaques de Tara, ou tout se croche avec Robin... L'autrechose avec une jumelle de Tara, et le "je te faisais confiance". Cliché, très décevant.
    Et puis enfin, le retour de Tara à Autremonde. Très bon moment, quand même, sur le coup, qui fit ressortir tout le talent de SAM, sorte d'explosion qu'on attendait dès le début, qui tarde, se fait légèrement trop attendre, mais c'est comme toutes les stars et se fit se mériter à ce tome ses 3 étoiles.
    BrEf. Ce tome est sûrement mon moins aimé des 9 (Neuf, déjà! Plus que 3 avant le dévoilement de Magister, hihi), mais SAM étant SAM... On regrette pas les dernières heures passées.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Sharon, le 25 avril 2012

    Sharon
    J'ai attendu longtemps après sa sortie pour lire ce huitième tome, afin de pouvoir le lire et d'enchainer avec le tome 9. Une PAL immense et deux volumes d'Indiana Teller aident à patienter.
    J'apprécie toujours autant la capacité de Sophie Audouin-Mamikonian à renouveler les péripéties d'un tome à l'autre tout en réexploitant des faits qui se sont passés dans les tomes précédents. Elle tisse ainsi une intrigue où les rebondissements ne manquent pas, qu'ils soient tragiques ou franchement comiques.
    Le comique est nécessaire. Tout comme l'impératrice maléfique, la tonalité est très noire, et Tara devra affonter bien pire que ce qu'elle a déjà enduré - et elle a déjà enduré beaucoup. Message codé : ne ratez pas l'apparition de Bel.
    Alors que lire la cartographie d'Autremonde est déjà très compliquée pour moi, Tara est amenée à visiter la planète des démons, ou plutôt devrais-je dire l'une de leur planète car elle découvre à sa grande stupéfaction l'existence de plusieurs mondes. Cette planète est en pleine mutation puisque les démons l'ont terraformée dans un but que je vous laisse découvrir. Ils sont devenus très beaux, ces démons, puisqu'ils ont décidé d'adopter une apparence humaine. Oui, adopter une apparence elfique est tout de même un peu gros, et personne ne s'y est essayé.
    Parlons-en, des elfes, ou plutôt de l'elfe de coeur de Tara, Robin. le pauvre. Il n'est pas très bien remis de ses précédentes aventures, et le dénouement me laisse à penser qu'il aura du mal à se remettre de celles-ci. Ce n'est pas maître Chem, trop rare dans ce volume (j'aimais beaucoup ce personnage) ou Mourmur Duncan, savant fou quasiment sous contrôle qui me diront le contraire.
    J'ai un regrêt, cependant : Magister est devenu bien pâlichon, ce n'est plus vraiment le méchant à abattre des précédents volumes. Il n'est pas devenu plus humain, il aurait pu, non, il est juste devenu terne. J'espère que le tome suivant me fera changer d'avis.

    Lien : http://le.blog.de.sharon.over-blog.com/article-tara-duncan-tome-8-l-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Chinmoku, le 30 mars 2014

    Chinmoku
    Le tome 8, le tome "charnière"...
    Je trouve qu'à partir de ce tome, l'histoire a remarquablement baissé en qualité. L'humour est omniprésent, lourd, trop lourd, et enlève le plaisir de la lecture et beaucoup de crédibilité.
    Ne parlons pas des histoires d'amour sans queue ni tête, à l'image des best sellers américains... L'histoire est on ne peut plus invraisemblable.
    Je ne dirais pas que Tara Duncan est devenu "nul", car Sophie Audoin-Mamikonian reste une auteur de talent. Seulement, elle nous avait habitués à mieux avec le début de la série...
    Comme par hasard, ces changements s'opèrent au moment où apparaissent des produits dérivés de Tara Duncan, BD, CD, romans bonus... Sophie se laisserait-elle emporter par la fièvre de la célébrité et les clichés américains ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

  • Par titepomme, le 17 avril 2011

    titepomme
    **En ouvrant un Tara Duncan, j'ai toujours cette impression d'un joyeux fouillis... qui n'est jamais démentie jusqu'à la fin. C'est un plaisir de retrouver tous ces personnages autant attachants les uns que les autres, cette faune et flore complètement loufoque et bizarre. L'humour est toujours aussi présent que dans les autres tomes, peut-être même encore plus dans ce tome-ci. Un humour ciblé très ado, mais on le comprend aisément quand on voit les échanges entre l'auteure et ses fans au travers de son blog (-> http://www.taraduncan.com/blog/).
    Quand à cette nouvelle mouture, ce n'est qu'aventure, rebondissements en tous genres, amours contrariées et d'autres naissantes. Pas de temps mort et on est presque essoufflé en reposant le livre.


    Lien : http://lecture-addict.blogspot.com/2010/10/tara-duncan-et-limperatri..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

> voir toutes (17)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par mathilde08, le 30 mai 2013

    - Vous n'avez sans doute pas cela ici, puisque votre magie est différente de la nôtre, répondit Moineau [...], mais chez nous, les sortceliers se lient avec des compagnons d'âme. [...]. Très étrangement, Fafnir vient de se lier avec l'un de vos chatons.
    Soudain, Cal se plia en deux, semblant souffrir d'une terrible douleur.
    Inquiet de voir ces invités succomber l'un après l'autre à un mal invisible, Archange se précipita et se pencha sur le visage ruisselant du petit Voleur.
    Cal était recroquevillé, son visage inondé de larmes.
    - Appelez un médecin ! cria Archange, se penchant de plus belle afin d'entendre les mots de Cal.
    Soudain, il se releva, une expression très perplexe sur le visage et tout le monde put entendre ce que disait Cal :
    - Un... un chaton démoniaque... un chaton rose démoniaque... ahhhhh... je vais mourir ! Fafnir s'est liée avec un chaton rose démoniaque ! aaahahhhaahhhh !
    Le petit Voleur riait tellement qu'il tomba par terre, incapable de tenir sur ses jambes. Tara, en dépit de la tension, sentit ses propres commissures se relever vers le haut, les traîtresses.
    Fabrice croisa son regard et se mit à glousser. Moineau lutta pour ne pas rire, en vain et bientôt, emportés par leur fou rire, les deux garçons se roulèrent l'un à côté de l'autre, se tenant les côtes, sous les yeux stupéfaits des démons. Sylver était trop angoissé par ce qui arrivait à Fafnir pour rire, mais Robin, tout furieux qu'il se sentait, fut bientôt gagné par l'hilarité de leurs amis. C'était terrible, mais la vision de l'implacable Fafnir, tout de cuir vêtue, ses deux haches à la main, accompagnée du chaton finit par envoyer des bulles de rire dans son cerveau.
    Vaincue, Tara se mit à rire aussi. Tout doucement d'abord, puis de plus en plus fort, jusqu'à sentir les larmes rouler sur ses joues, elle aussi.
    Fafnir dut sentir le changement d'atmosphère autour d'elle, car son hurlement faiblit. Une lueur d'intelligence filtra au travers de son épouvantable angoisse et elle baissa les yeux sur Cal et Fabrice qui se tordaient de rire par terre.
    Elle ferma la bouche.
    Le silence leur tomba dessus comme un couperet. Avant que Moineau, qui luttait de toutes ses forces pour ne pas se plier en deux elle aussi, n'ait le temps de réagir, Fafnir lui arrachait le petit chat des mains en grognant :
    - Ça va pas de le remuer comme ça ! Il a mal au cœur !
    Cal, qui tentait de se relever, repartit aussi sec dans son fou rire.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par mathilde08, le 24 mai 2013

    - Nous venons avec toi, bien sûr, dit la jeune fille d'une voix douce. Tu auras besoin de la force de la Bête et de l'invincibilité du loup.
    Fabrice sourit et Tara eut soudain l'impression que son sourire était plein de dents.
    - Moi aussi, je viens, évidemment, ajouta Cal, c'est une parfaite OMOVTM.
    - Une quoi ? demanda Fabrice.
    - Une OMOVTM. Oh Merde On Va Tous Mourir. C'est comme ça que j'ai baptisé la plupart des situations impliquant Tara et le magicgang.
    Il avait l'air d'un ange innocent aux grands yeux gris. Et son sourire aurait trompé un saint. Fafnir sourit elle aussi.
    - Je viens, bien sûr, dit-elle, j'aime beaucoup cette idée d'OMOVTM, sauf que moi, je pense que c'est plutôt une OCIVTM, Oh Chic Ils Vont Tous Mourir !
    Ce fut plus fort qu'eux, en dépit de leur tristesse pour Tara, Fabrice et Moineau ne purent s'empêcher de glousser.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation

  • Par mathilde08, le 24 mai 2013

    Depuis, Mourmur s'était installé au Manoir et avec lui le chaos avait également emménagé. Tara était assez contente d'avoir une espèce de Q, l'armurier de James Bond, à demeure. Ne serait-ce que parce Isabella passait tellement de temps à rugir contre Mourmur qu'elle ne s'occupait pas trop de sa petite fille. Bieennn !
    Il y avait eu une sorte de rémission au Manoir, lorsque Mourmur avait découvert les séries télé. Cela avait été une véritable révélation. Il aimait particulièrement Bones, NCIS et tout ce qui mettait en oeuvre des machines à traquer les indices. Dans son laboratoire, il avait recréé une grande partie des laboratoires qu'il voyait à la télévision. Tara avait beau lui dire que c'était de la fiction et que ce qu'il voyait n'était pas tout à fait réel, rien à faire. Il ne rêvait que d'une seule chose : qu'enfin quelqu'un se fasse assassiner au Manoir, afin qu'il puisse analyser les indices et démasquer le coupable.
    Evidemment, personne ne se dévouait pour lui rendre ce petit service.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par mathilde08, le 24 mai 2013

    - Elle est morte, bon sang ! explosa Tara, ruisselante de larmes. Vous, votre planète, vos histoires, vous m'avez tout arraché ! Mon père, ma mère, mon amour... J'EN AI ASSEZ !
    Ses yeux virèrent au bleu et elle se remit à vrombir comme une énorme guêpe. Jar avait déjà vu Tara vraiment en colère. Là, deux fois en si peu de temps, elle mettait sa vie en danger. Et même si cela heurtait sa fierté, il savait parfaitement qu'elle se retenait dans ses combats contre lui. Il devait agir vite. Il bondit et l'assomma d'un seul coup de poing bien appliqué. Pâle comme la mort, la jeune fille s’affaissa dans ses bras. Il la posa à terre.
    - Par mes ancêtres ! s'exclama Isabella en se précipitant pour toucher le front de la jeune fille, mais qu'est-ce que tu fais, Jar ?
    - Je suis désolé, grimaça Jar, mais ma chère sœur est une sorte d'arme de destruction massive, la laisser exploser est une très mauvaise idée. Elle n'est pas si solide que ça, cette petite planète Terre...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par mathilde08, le 24 mai 2013

    - Pardonne-nous, nous sommes un peu en retard, mais Sal voulait t'offrir une vache comme cadeau d'anniversaire, remarqua malicieusement Betty en tapotant le dos de son ami. J'ai eu toutes les peines du monde à lui faire comprendre que, n'étant pas un dragon, il y avait peu de chances que tu apprécies. Et, euh... c'est quoi cette bestiole qui ressemble à un tyrannosaure avec des ailes et ces lions verts dans ton parc ? J'ai failli avoir une crise cardiaque lorsqu'ils ont déboulé le long du chemin !
    - Des cadeaux, soupira Tara. A qui on aurait pu donner la vache de Sal d'ailleurs. Merci Sal, c'était très gentil d'avoir pensé à moi, mais Betty a raison, je préfère un truc plus... plus...
    - Tu préfères un truc plus de "filles" que de "dragon", l'interrompit Betty. Joyeux anniversaire Tara !
    Et la jeune fille brune brandit triomphalement un beau cadeau emballé avec un nœud rouge. Tara n'attendit pas. Sous leurs yeux impatients, elle l'ouvrit et en sortit un ravissant caraco blanc portant le portrait de... Robin ! Ses yeux s'embuèrent.
    - Betty, c'est magnifique ! Comment as-tu fait ?
    - Je l'ai dessiné de mémoire, Sal a travaillé sur la broderie, tu ne le croiras pas, mais il a lu le concept sur internet et paf ! en une nuit, il est devenu une brodeuse incroyable !
    Sal sourit modestement. Tara retint un gloussement. Passer d'énorme dragon noir intimidant à brodeuse, ça, c'était un parcours original !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

> voir toutes (15)

Videos de Sophie Audouin-Mamikonian

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Sophie Audouin-Mamikonian


Tara duncan - 20 septembre 2014
Dédicace de Sophie Audouin-Mamikonian à la Fnac Saint Lazare le 20 septembre 2014 à l'occasion de la sortie du tome 12 des aventures de Tara duncan! Signature, concours de déguisement, ...








Sur Amazon
à partir de :
18,00 € (neuf)
14,14 € (occasion)

   

Faire découvrir Tara Duncan, Tome 8 : L'impératrice maléfique par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (425)

> voir plus

Quiz