AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 272020031X
Éditeur : Fayard (1976)

Note moyenne : 3.21/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Scandaleuse et mystérieuse, « Histoire d'O » est le récit d'une femme cherchant ses limites dans une sexualité violente et paroxystique. Prisonnière de son amant, celle-ci découvre dans le château de Roissy les plaisirs du sado-masochisme. Son initiation l’entraînera plus loin qu’elle ne l’imaginait: là où la jouissance ultime est d’appartenir à l’autre. Ce roman pornographique singulier d'une crudité rare est servi par une écriture froide et concise. Prix des Deux-... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
bina
bina26 juin 2014
  • Livres 2.00/5
Ayant voulu tenter ce livre à la réputation sulfureuse, j'ai choisi cette édition au hasard, et j'ai bien mieux apprécié la préface de Jean Paulhan au roman lui-même.
La préface est une sorte d'essai de Paulhan qui m'a interpellé par sa construction.
Il ouvre son exposé sur une revendication d'anciens esclaves fraichement libérés, qui se révoltent pour que leur ancien maitre les reprenne en esclavage. Etre esclave demande de s'abandonner totalement à son maitre, sans avoir à réfléchir ni à prendre de décision. Paulhan compare le danger de leur cahier de doléances, aux dangers d'autres genres de livres…les érotiques. Et cette fois, il entre dans le vif du sujet, dans la critique d'Histoire d'O. Il y donne surtout une certaine vison de la femme…sa vision.
« Sans doute l'Histoire d'o est la plus farouche lettre d'amour qu'un homme ait jamais reçu ». C'est une manière de voir les choses. Mais est-ce faire preuve d'amour que de fouetter une femme au sang, la marquer au fer rouge comme un animal de troupeau, et la percer et la ferrer ainsi, pour mieux l'abandonner ensuite ? Pour O, sa soumission complète montre son amour inconditionnel pour l'homme qui l'a choisie, quitte à préférer la mort que son départ.
L'héroïne attire, on comprend très vite que sa soumission sera de plus en plus complète, de plus en plus absolue, mais on espère toujours qu'elle aura un sursaut de révolte . En vain.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          10
Marti94
Marti9413 décembre 2013
  • Livres 3.00/5
«Histoire d'O » est un roman érotique de Pauline Réage publié en 1954.
La première partie, autour de l'enfermement à Roissy, raconte l'histoire d'une femme soumise à la volonté d'un homme, alors qu'elle est libre. Ce choix est surprenant aujourd'hui mais il s'explique par la volonté d'O d'aimer jusqu'au don de soi en acceptant la cruauté de ses tortionnaires.
Dans les années 50, c'était quand même assez fort de raconter les fantasmes féminins (même si ce n'est pas présenté comme ça) comme si le carcan du sado-masochisme (qui était un type de pratiques sexuelles non institutionnalisé à l'époque) était la seule alternative à la passion folle. Alors, jusque-là, ça marche bien, et l'histoire a une puissance érotique indéniable.
Ça se gâte vers la fin car un tas de situations et de personnages nouveaux viennent embrouiller le message et rendent l'histoire confuse.
Au final, ce roman m'a semblé un peu long pour décrire le carcan de l'amour ! Ce livre, qui a fait scandale, est celui d'une femme, d'une femme blessée.
Lu en septembre 2011
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
bert4566
bert456624 août 2012
  • Livres 5.00/5
Malgré l'horreur du sujet, l'héroïne fascine complètement le lecteur...
Commenter    J’apprécie          00
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
binabina26 juin 2014
Les seules libertés auxquelles nous soyons sensibles sont celles qui viennent jeter autrui dans une servitude équivalentes. (Jean Paulhan)
Commenter    J’apprécie          10
binabina26 juin 2014
Sans doute l'Histoire d'O est-elle la plus farouche lettre d'amour qu'un homme ait jamais reçue. (Jean Paulhan)
Commenter    J’apprécie          10
binabina26 juin 2014
Et l'on sait d'ailleurs qu'une passion inconditionnelle pour la liberté dans le monde ne manque pas d'entrainer assez vite des conflits et des guerres, non moins inconditionnelles. (Jean Paulhan)
Commenter    J’apprécie          00
binabina26 juin 2014
Enfin une femme qui avoue?! Qui avoue quoi? (...) qu'elles ne cessent pas d'obéir à leur sang, que tout est sexe en elles, et jusqu'à l'esprit'. (Jean Paulhan)
Commenter    J’apprécie          00
autres livres classés : érotismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
220 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre