AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Françoise Cartano (Traducteur)
ISBN : 2743607300
Éditeur : Payot et Rivages (2000)

Note moyenne : 2.98/5 (sur 131 notes)
Résumé :
Non, il ne s'agit pas d'un ouvrage technique destiné aux filles de pêcheurs vivant sous les tropiques. Le livre de Melissa Bank nous emmène sur des rives plus proches mais sans doute plus incertaines encore. Jane, une jeune New-Yorkaise qui travaille dans l'édition, raconte sa vie, sa famille, ses amis et ses amours. Son récit est structuré en une série d'histoires, sans véritable ordre chronologique, mais qui au bout du compt... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Ambages
08 novembre 2016
  • 4/ 5
Un roman très intéressant. Composé d'extraits d'une vie, celle de Jane Rosenal. On la découvre jeune fille, femme, amoureuse ou pas, pleine d'humour et de questions, pleine de vie ou malade, à la recherche d'un homme ou avec un homme -parfois bien plus âgé qu'elle-, avec sa famille, ou seule avec elle-même. J'ai beaucoup apprécié cette lecture. Sous des traits légers l'auteur touche avec finesse des thèmes difficiles. Peut-être une préférence lorsqu'elle vit avec Archie, tous les deux ont leur mode de communication très second degré et sous des phrases anodines se cachent une grande sensibilité entre ces deux êtres qui s'aiment, se sont aimés, s'aimeront… Est également relatée la relation qu'elle a avec son père, et j'ai trouvé que l'auteur avait une manière simple et très authentique d'aborder l'approche de la mort. Un livre très humain.
"Robert dit que l’histoire des éphémères est ce à quoi aspirent toutes les bandes dessinées qu'il crée - belle, drôle, triste, vraie."
Comme ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
SophieDubowyj
31 mars 2015
  • 4/ 5
Ce sont plusieurs tranches de vie.. le personnage principal, Jane, une jeune femme qui aime les livres mais n'est pas sure d'aimer le monde de l'édition, connait les désillusions de l'adolescence, des amours intenses et d'autres moins, des épisodes douloureux dans sa vie et l'auteur rend compte de tout cela avec beaucoup de finesse et de tendresse. C'est un roman très agréable à lire où l'on se reconnait parfois et qui parait léger tout en faisant passer des émotions et des réflexions fortes et pertinentes.. Une jolie découverte
Commenter  J’apprécie          70
Sissidebeauregard
16 octobre 2013
  • 3/ 5
Drôle et rapide à lire. Un des premiers romans classé dans la catégorie chick lit. Parfois un peu décousu mais globalement amusant.
Commenter  J’apprécie          100
Loutre_des_Rivieres
26 avril 2012
  • 2/ 5
Je suis passée à côté de ce roman qui s'annonçait pourtant prometteur : New York et le monde de l'édition raconté par une jeune femme. Mais rien n'y a fait et je n'ai pas accroché, je n'ai pas ri et j'ai même eu du mal à le finir.
Commenter  J’apprécie          80
urbanbike
29 février 2008
  • 3/ 5
En bref, un livre agréable, drôle à lire le soir avant de s'endormir… Une plongée également dans des univers aisés de la côte est des USA, dans le monde de l'édition… En tous cas, style agréable, histoires bien ficelées et pas réservées aux filles…!
Commenter  J’apprécie          60
Citations & extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
AmbagesAmbages06 novembre 2016
- Peut-on être "un petit peu désespéré" ? ai-je demandé. Est-ce que ce n'est pas comme être "vaguement horrifié" ? Ou "légèrement époustouflé" ?
- Laisse-moi sauver ma dignité.
- Le plus étonnant, c'est que tu aies inventé une fin heureuse.
- Nous l'avions bien mérité.
Commenter  J’apprécie          120
AmbagesAmbages07 novembre 2016
Coleridge a dit que le bonheur n'est qu'un chien qui prend le soleil sur un rocher. Nous ne sommes pas sur terre pour être heureux. Nous sommes ici pour vivre de grandes expériences.
Commenter  J’apprécie          170
AmbagesAmbages08 novembre 2016
Mon père était parti. J'avais l'impression que je ne pouvais plus rien perdre, et j'ai su à ce moment que j'avais déjà perdu autre chose : je venais de perdre l'espoir d'être jamais aimée de cette façon.
Commenter  J’apprécie          150
AmbagesAmbages05 novembre 2016
Le dîner : grande conversation sur les livres formidables que tout le monde a lus, ou avait l'intention de lire, sauf moi. Julia venait juste d'en lire un, d'un auteur célèbre dont je n'avais jamais entendu parler, et qu'elle a qualifié de "fantastique". Je me suis dit : 'Tu lis trop'.
Commenter  J’apprécie          100
carrecarre15 septembre 2012
New York est la ville où l'on se sent chez soi quand on est de nulle part.
Commenter  J’apprécie          290
Video de Melissa Bank (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Melissa Bank
Author Melissa Bank is interviewed by former conference coordinator Deborah Pearl Siegel. A wonderful deep conversation about voice and why we write.
autres livres classés : new yorkVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La Chick lit vous a-t-elle séduit?

Que signifie le terme de "chick lit" ?

littérature de jeunettes
littérature de femmelettes
littérature de poulettes
littérature de belettes

12 questions
114 lecteurs ont répondu
Thèmes : chick litCréer un quiz sur ce livre