AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 220312220X
Éditeur : Casterman (01/03/2017)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 48 notes)
Résumé :
DIX
L’âge que j’avais quand mon cerveau s’est détraqué.

HUIT
Années de validité de mon passeport.

SIX
Le nombre de personnes qui me cherchent au Spitzberg, dans l’Arctique.

QUATRE
L’âge auquel j’ai rencontré ma meilleure amie.
Je ne dois plus jamais l’appeler, ni lui envoyer de SMS.

DEUX
Deux cailloux noirs. L’un m’appartient, l’autre est à Drake.
Je le rejoi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (50) Voir plus Ajouter une critique
book-en-stock
18 février 2017
★★★★★
★★★★★
«Elle ne se doute clairement de rien.» Ça, c'est l'histoire de ma vie. Jusqu'à Drake. p. 51
Flora souffre d'amnésie antérograde depuis l'âge de 10 ans, elle en a aujourd'hui 17 mais pense souvent encore comme une petite fille. Toutes les deux ou trois heures, elle oublie tout et doit relire son cahier où tout est consigné. Elle écrit sur ce cahier, des post-it ou encore sa main afin de se souvenir. Mais tout change le jour où Drake l'embrasse: Flora se souvient! C'est son premier souvenir d'après sa maladie. Elle va alors tout tenter pour retrouver ce jeune homme amoureux d'elle qui est parti étudier au Spitzberg. Mais comment envisager voyager sans se perdre alors qu'elle oublie au fur et à mesure jusqu'à ne plus savoir qui elle est?
Ce roman écrit à la première personne commence de façon saisissante dans un paysage époustouflant et une situation des moins banales. Puis on rencontre Flora dans une fête chez elle en Cornouailles, et on la suit dans son quotidien chamboulé par un baiser.
Le récit est fascinant par son côté répétitif, quasi obsessionnel car chaque fois que Flora oublie elle doit tout relire dans son cahier ou la boite qu'elle cache sous son lit. Elle a le réflexe de tout noter, consigner car elle a conscience qu'elle va oublier. Il y a également des post-it sur les murs dans chaque pièce car elle oublie aussi où regarder ou bien pourquoi elle a écrit telle chose si le message n'est pas suffisamment clair. le lecteur relit donc lui aussi plusieurs fois les mêmes indications mais tout le talent d'Emily Barr est là: jamais on ne se lasse, on entre dans ce système avec Flora et on la suit.
Le récit est également palpitant car il alterne habilement le passé et le présent de façon très rythmée. L'auteur nous livre sans qu'on le sache d'infimes indices sur la situation véritable de Flora. On s'attache pourtant aux petits détails tant la part de mystère est grande mais la vérité est bien dissimulée.
Enfin le récit est dépaysant avec la vie si singulière en été au Spitzberg où il fait constamment jour et qui offre des paysages fabuleux.
Je suis soufflée par la qualité d'écriture de cette auteur que je ne connaissais pas. L'intrigue est savamment ficelée et elle a su m'emporter dans une lecture addictive au point où je ne pouvais plus poser le livre avant de l'avoir fini. C'est rare chez moi! Dès les premières pages, on se sent proche du personnage de Flora grâce aux détails bien choisis auxquels elle se raccroche. La situation est terrible pour elle, mais sa force de caractère et sa volonté bouleversent. On a envie qu'elle s'en sorte, elle le mérite! le lecteur n'en sait pas plus qu'elle alors c'est comme si on cherchait ensemble pour comprendre ce qu'il se passe.
Un titre énigmatique, une couverture marine très sobre et l'absence de résumé en quatrième de couverture nous oblige à plonger de plein pied dans le récit sans a-priori. Mais ensuite on ne sait plus sur quel pied danser, on n'a rien à quoi se raccrocher: la mémoire de Flora n'est pas fiable et on doute parfois des gens autour d'elle. Ne vont-ils pas profiter de sa faiblesse et la manipuler?
Ce roman est génial, je n'ai jamais rien lu de tel. Un grand merci à Babelio pour cette Masse Critique et aux éditions Casterman pour l'envoi de cette lecture à découvrir sans délai!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          316
Ichirin-No-Hana
09 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Flora Banks est une jeune adolescente de dix-sept ans qui a une amnésie antérograde déclenchée suite à l'ablation d'une tumeur du cerveau. Elle n'a aucune mémoire à court terme. Toutes ses actions ne lui restent pas en mémoire plus de deux heures. Les seuls souvenirs qu'elle possède sont antérieurs à son dixième anniversaire, âge qu'elle avait au moment de l'opération. Pour mieux vivre au quotidien, elle se note les choses importantes sur le bras, elle inonde ses murs de post-it... Tout son petit train-train va être chamboulé le soir où Drake l'embrasse et, pour la première fois depuis sept ans, ce souvenir va lui rester en mémoire...
Flora Banks d'Emily Barr est un roman pour adolescents très singulier. La lecture de ce roman est assez particulière, car le roman étant écrit du point de vue de Flora, possède énormément de répétitions. En lisant une vingtaine de pages, on peut avoir l'impression de ne pas avoir avancé du tout dans l'intrigue car Flora va tenter de se remémorer tant bien que mal des événements antérieurs (en relisant ses notes ou les écritures de son bras) ou va tout simplement refaire exactement les mêmes actions. C'est assez déroutant au départ et peut-être ennuyant par moments mais on s'y fait rapidement. Ce qui peut être également gênant c'est que Flora, ayant l'impression d'avoir toujours dix ans, a une façon de penser d'enfant et l'écriture en pâtit forcément (phrases courtes, beaucoup de guimauves quand elle parle de Drake...). Je pense que le parti pris de l'auteur pourra déranger certains lecteurs et je l'avoue cela a été mon cas au début. Ce choix de l'auteure est une prise de risque intéressante mais Emily Barr tient son défi jusqu'au bout et le fait de façon très intelligente.
Flora Banks est surtout un roman particulièrement émouvant. le personnage, de par sa complexité, m'a vraiment touché. C'est une adolescente qui malgré sa maladie très contraignante fera preuve d'un énorme courage. Les relations qu'elle entretient avec son entourage, notamment avec son frère, sont particulièrement belles. La force de ce récit est également son intrigue. On suit Flora dans son voyage en Norvège (les descriptions de paysages sont d'ailleurs très immersives !) en quête d'un amour qui pourrait lui apporter une vie un peu plus normale. La mémoire de la jeune fille étant complètement instable, on a par moments un peu de mal à croire ses dires et on en vient même à penser que peut-être tout ceci est un rêve ou un espèce de délire cérébral.
C'est un roman que je le conseille notamment par son expérience de lecture très originale et également par les messages très touchants qu'il véhicule, c'est un réellement un roman sur l'espoir. Les romans adolescents sur la maladie sont légions depuis le succès de Nos étoiles contraires de John Green et je trouve qu'Emily Barr a su tirer son épingle du jeu et nous proposer un roman très intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          193
ValHou57
01 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Dans ce roman, nous allons suivre Flora Banks, une adolescente de 17 ans avec une particularité. Elle vit dans une petite ville du nom de Penzance où tout le monde la connaît. Depuis l'âge de 10 ans, Flora souffre d'un problème de mémoire important. En effet, tous les souvenirs qu'elle possèdent jusqu'à cet âge lui reviennent parfois en mémoire, mais elle n'en a aucun depuis cet âge. Les 3/4 du temps, elle ne sait même plus qui elle est ou quel âge elle a.
Pour l'aider à se souvenir, elle note tout dans un cahier et sur ses bras grâce à un feutre indélébile. Cela l'aide à ne pas paniquer et à s'en sortir au quotidien. Lors d'une soirée, Flora embrasse Drake. Chose étrange, elle s'en souvient. C'est son premier vrai souvenir depuis des années et cela la perturbe. Quand Drake quitte Penzance pour l'autre bout du monde, Flora va fuguer pour le rejoindre.
Comment une jeune fille qui n'a plus de mémoire peut-elle envisager un tel périple? Y arrivera-t-elle? Que va-t-il arriver à notre héroïne?
Flora est une adolescente qui rencontre bien des difficultés, mais qui refuse de baisser les bras. Elle est rêveuse, têtue, bavarde et déterminée. C'est une battante que rien n'arrête lorsqu'elle a une idée en tête. Elle a su me toucher profondément. Elle est gentille, douce et intelligente et on ne peut que s'attacher à elle. J'ai eu de la sympathie, de la compassion pour elle, à défaut de pouvoir m'identifier à son personnage. Je n'ai aucune idée de l'effet que cela produit d'être à sa place et honnêtement, je ne souhaite pas le connaître un jour, mais j'ai vécu cette histoire à travers ses yeux et certains passages m'ont bouleversés. le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle ne manque ni d'idées, ni d'imagination, ni de ressources. Au cours de ma lecture, j'allais de surprises en surprises et je me demandais comment l'histoire allait évoluer, quelle direction prendrait son personnage et je ne pouvais qu'espérer que les choses s'arrangent pour Flora et croiser les doigts pour qu'elle parvienne à atteindre son but.
Paige, la meilleure amie de Flora est gentille et prévenante envers elle. Elle est toujours présente à ses côtés pour l'aider à se souvenir et à avancer. Malheureusement leur amitié sera mise à mal, lorsque Flora commettra une erreur de taille. Paige ne comprends pas pourquoi elle a commit cet acte, pourquoi elle l'a trahie de cette manière et n'arrive pas à lui pardonner son manque de clarté. Elle va donc prendre ses distances avec nos héroïnes, malgré la promesse faite à ses parents. Néanmoins, elle guettera de loin pour être sure que tout va bien. On la voit tour à tour gentille et douce, puis en colère et dévastée par la trahison, elle ne veut plus parler à Flora mais continue à garder un oeil sur elle. J'ai aimé cet aspect de son personnage qui ne sait pas toujours comment faire, ni quelle décision est la meilleure. Elle tâtonne et nous offre un personnage intéressant et complet.
La mère de Flora est une femme aimante et effrayée par ce qui touche sa fille. Elle est surprotectrice et étouffante envers la jeune fille, qui ne semble pas forcément toujours s'en rendre compte. Elle essaye de contrôler les moindres faits et gestes de Flora et arrive à se convaincre que c'est pour son bien-être. Mais qu'en est-il vraiment? le fait-elle pour sa fille ou pour elle-même?
Je comprends et veux bien croire que ce n'est facile à vivre ou à gérer au quotidien, que les parents soient effrayés ou ce genre de choses, mais de là à agir de la sorte, je ne suis pas d'accord. Pour moi, les parents doivent accompagner leurs enfants et les aider à faire leur apprentissage pour devenir des adultes accomplis. Or, là, même si son père tente de refréner sa femme, celle-ci continue à l'enfanter et la considérer comme une petite fille qu'elle n'est plus. Elle la retient au lieu de l'aider à voler de ses propres ailes. Par moment, j'étais exaspérée par le comportement de cette dernière.
Je ne connaissais pas l'auteur et de ce que j'ai vu, c'est son premier livre traduit en France. Ce fût donc une découverte absolue pour moi. J'ai beaucoup apprécié sa façon de nous raconter l'histoire de Flora. Sa plume est plaisante, prenante et particulière.
Elle nous raconte cette histoire à la première personne et d'une telle manière qu'on a l'impression de la vivre à travers notre héroïne, son regard et son problème de mémoire. Ça donne de la profondeur au récit, des émotions fortes pour le lecteur, et une réelle addiction pour le récit. On a donc un aspect de répétitions qui pourra en déranger quelques-uns, mais qui pour moi, fait toute la force du récit. En temps normal je n'apprécie pas ces procédés, mais pour ce texte en particulier, cela coule de sens. L'auteure ne le fait pas pour gonfler la taille de son roman, mais bel et bien pour nous immerger totalement.
Ce que j'ai le plus aimé c'est justement cette "bizarrerie" de narration. Elle nous permet d'appréhender l'histoire différemment en créant ce petit quelque chose en plus qui la différencie des autres.
Emily Barr sort des sentiers battus pour nous offrir un texte intéressant, innovant, bien construit et addictif à souhait. Je voulais absolument poursuivre et savoir comment tout se terminerait pour notre héroïne. Les actions, temps lents, révélations et rebondissements sont parfaitement dosés pour nous captiver du début à la fin. J'ai également eu des surprises bonnes ou moins bonnes. Il y a une chose en particulier que je n'avais pas vu venir et qui m'a laissé bouche bée.
Le seul petit point négatif que j'ai ressenti est la fin un peu trop ouverte. Je fais partie de ces lecteurs/lectrices qui préfèrent les fins fermées. Je ne veux pas avoir à imaginer la suite des événements. Non pas que je n'ai pas d'imagination, loin de là, mais lorsque je lis une histoire j'aime avoir la fin que l'auteur a en tête.
En résumé, une narration particulière mais bien menée qui nous permet plus facilement de s'approprier l'histoire. Une plume agréable et entraînante qui nous pousse à tourner les pages les unes derrière les autres. Une héroïne principale adorable, attachante et émouvante qui nous fera voyager avec elle jusqu'en Arctique. Flora est le genre de personnages comparable à un OVNI en littérature jeunesse et j'ai adoré. Des rebondissements et révélations qui nous tiennent en haleine tout au long de ces 369 pages. Un livre que je ne peux que vous recommander fortement!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Gaoulette
12 février 2017
★★★★★
★★★★★
Tout d'abord merci à Marie-Delphine de Babelio et la maison d'Edition Casterman pour cette masse critique privilégiée. Et je peux dire dès le départ, je ne pense pas que je m'y serais penchée à mois de passer sur une critique élogieuse d'un de mes contacts. Cela aurait été dommage car je suis passée à côté d'une tuerie.
Qui est Flora Banks : jeune fille de 17 ans qui se comporte comme une petite fille de 11 ans car elle souffre d'une amnésie antérograde. Elle peut garder des souvenirs quotidiens pendant une courte durée. Elle garde certains actes de la vie courante en tête mais difficile pour elle quand elle l'a fait. Donc tout elle les jours elle est en pleine confusion. ET puis il y a ces 8 chiffres de la quatrième de couverture qui sera un leitmotiv pour Flora mais un vraie suspense pour le lecteur.
Donc tout d'abord, dès les premières lignes moi je suis devenue Flora Banks. Pourquoi ? La narration et la plume de l'auteure de nous laisse pas vraiment le choix. C'est un vrai casse-tête pour les méninges car un coup Flora discute avec une personne qu'elle apprend à connaitre et apprécie pour se retrouver ensuite dans son corps en pleine confusion. Et franchement dès les premières pages le roman devient addictif. Une personne « faible » que tout le village peut en faire ce qu'ils veulent. Comment trouver le vrai du faux dans ce qu'écrit Flora malgré des preuves évidentes. On a découvert le casse-tête chinois, bienvenu dans le casse-tête Flora : Paige, Jacob, Drake et ses parents qui connaissent vraiment Flora Banks.
Donc ce roman qui va sorti bientôt va en chambouler plus d'un. Et oui à la fin du roman je suis restée béate et ne pas savoir quoi dire. Je rassure la fin est plausible et même plus que réaliste mais on arrive pas à savoir comment placer le roman d'Emily Barr. Thriller je ne suis pas d'accord, suspense oui. Roman pour adolescent je ne pense pas non plus, sujet trop complexe et ce n'est pas que je n'ai pas confiance en leur jugement eux aussi pourrait être perplexe. Pour moi c'est un roman suspense pour adulte, en plus la couverture ne fait pas jeunesse du tout.
Je vais être honnête j'ai adoré malgré quelques remarques négatives ce roman. Il sort de sentiers battus et surtout il plonge le lecteur en pleine immersion dans la tête d'une jeune fille amnésique antérograde. Donc compliquée de la suivre mais on se prend de sympathie pour cette jeune fille courageuse qui montrera une personnalité hors norme.
Donc je vous dis laissez-vous tenter par les aventures farfelues de Flora Banks qui vous rendra triste, mais vous donnera aussi quelques petits fous rire et surtout vous émouvra au possible. Un très beau message véhiculé sur l'éducation des parents que j'ai adoré.
Ce n'est pas un coup de coeur car je suis restée un peu perplexe sur le final de ce roman mais que j'ai compris. Et oui pas besoin de chercher compliquer au final. Moi j'étais partie dans tous les sens et je m'en rends compte qu'il fallait jure bien ligne les lignes. Concernant les chiffres, retenaient les ils sont importants surtout au moment où ils font leur apparition. Donc quand même un grand merci à Emily Barr qui nous propose ce roman que je ne suis pas prête d'oublier. J'en ai rarement lu de comme ça. Une roman suspense qui kidnappe son lecteur du début jusqu'à la fin… A lire le 1er mars 2017.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
BOOKSANDRAP
07 mars 2017
★★★★★
★★★★★
AVIS : Je m'appelle Flora. Sois forte. J'ai 17 ans. Paige est ma meilleure amie. Drake m'a embrassé sur la plage. Spitzberg. Ne pas boire d'alcool. Je m'appelle Flora. J'ai une mémoire rétrograde.
Flora perds la mémoire toutes les deux heures environs. Elle se « réveille » de son amnésie, paniquée et perdue, persuadée qu'elle à toujours 10 ans. Mais elle en a aujourd'hui 17. Je m'appelle Flora, sois forte. Ces mots gravés sur sa peau, l'aident à tenir le coup. Mais Flora n'ai pas du genre à manquer de courage. Quand le garçon dont elle est amoureuse part pour l'Arctique elle entreprend son idée folle de le rejoindre…

Je l'ai adoré du début à la fin. Ce n'était pas ce à quoi je m'attendais c'est vrai, mais j'ai été vraiment agréablement surprise par les émotions que ce bouquin m'a fait ressentir tout au long de ma lecture.
En le commençant j'avais quelques appréhension. J'avais peur que vu l'univers suggéré dans le synopsis, un univers assez sombre, complexe, glacial, l'intrigue soit pas assez fourni, ou que ce soit bien trop survolé à cause de l'épaisseur assez fine de l'oeuvre. Et bien je me suis fait du soucis pour rien. le livre n'a beau faire que 360 pages, il est développé et prenant.
La plume est vraiment agréable, on passe les pages très vite, ce n'est pas une lecture plombante ou ennuyante même si parfois il y a quand même quelques longueurs qui auraient pu être enlevé pour apporter un peu plus de rythme, on n'y prête pas vraiment attention car on est immergé avec elle à Spitzberg. Même si certains passages sont un peu lents, le mystère qui flotte dans l'air et l'intrigue créer sont vraiment original.

Je dois bien avouer que c'est une lecture qui est assez déroutante. Quand on rencontre Flora on apprends très vite de quoi elle est atteinte. Avec son amnésie antérograde, elle n'arrive pas à se créer de nouveaux souvenirs dans le présent. C'était vraiment perturbant et à la fois très intéréssant d'avoir un personnage qui à une psychologie aussi spéciale. Elle à toujours l'impression d'avoir 10 ans. Et pour le coup c'est déroutant car elle a beau avoir 17 ans, dans sa tête elle est encore une petite fille, avec des réflexions et des agissements d'enfant. Alors même si parfois cela m'a agacé, je me faisais vite la réfléxion que c'était le but de l'auteur, de créer un personnage qui ne grandit pas vraiment, qui reste bloqué à la gamine qu'elle était avant que sa vie ne bascule. L'auteur à réussi le pari compliqué de distiller des touches de naïveté dans la jeune femme qu'est Flora aujourd'hui. C'est une grande réussite pour moi.

Alors même si cela peut paraître un peu redondant car dans les 100 premières pages il ne se passe pas grand chose, elle perd la mémoire, la retrouve, la reperd et la retrouve et on assiste c'est quand même hyper addictif et impossible à lâcher.
J'ai eu énormément d'affection pour Flora. J'ai trouvé ce personnage extrêmement courageuse, forte. Mais aussi obsessionnelle et enfantine. Plusieurs facette qui forme cette jeune femme qui se cherche et tente de se construire dans une famille surprotectrice. Ça fait passer le lecteur par toute une palette d'émotions. Bien malgré nous on est ému, puis en colère, peiné et joyeux. On a aussi beaucoup d'empathie pour elle mais aussi pour ses parents qui subissent sa maladie chaque fois. Je l'ai vraiment adoré et je vous recommande vivement de faire vite sa connaissance.

Ce bouquin ne fait pas que nous raconter une histoire, il nous en fait vivre une également.
On voyage dans l'Arctique, on découvre des paysages glacials inconnu. On a qu'une envie, enfiler une paire de bottes bien chaudes et allez nous aussi voir des ours polaires, au risque de se faire croquer. Mais tant pis tant que c'est pour rejoindre son grand amour.
J'ai été véritablement bluffée par la dernière partie du roman. Quand on arrive à la fin de sa « quête » il y a un retournement de situation que je n'avais absolument pas vu venir. Je me suis le pris en pleine gueule et je suis restée complètement sur les fesses de m'être faite autant avoir. La première chose que je me suis dite en refermant ce livre c'est « Où est la suite ». Ça aurait mérité un second tome. Je veux un second tome, l'histoire est si riche et les possibilités si variés que c'est dommage d'en avoir fait un One shot. La fin est inattendue et en même temps elle suit la suite logique de l'histoire. C'était saisissant. Je n'arrive pas à me dire que c'est fini, que je dois quitter Flora. Je veux continuer à la suivre dans ses aventures. Ca se lit très vite je n'aurais eu aucun mal à ce que le livre fasse 200 pages de plus, j'aurais été tout au aussi passionnée et prise dans l'histoire.

La seule ombre au tableau pour moi c'est les promesses que l'on nous avait faites et qui n'ont pas été tenues.
Je suis un peu déçue dans le sens où je partais dans ce roman en pensant que j'aurais affaire à un thriller young-adult. Hors, ce n'est pas du tout un thriller. C'est un young adult, tout ce qui à de plus réussi, mais un young-adult seulement. J'imaginais ça plus haletant. Dans la première partie, on nous ébruite qu'on ne sait pas toute la vérité, qu'il y a énormément de secrets et de non-dits et finalement c'est moins renversant que prévu. Vu le résumé et la bande annonce je pensais tomber dans un livre qui se vit à 1000 à l'heure et j'avoue qu'en avançant dans le récit je n'ai pas ressenti cette urgence et cet empressement. C'était plus lent que je ne l'imaginais bien que c'était extrêmement addictif. L'auteur prends le temps d'installer son histoire. J'attendais à chaque chapitre d'entrevoir cet aspect thriller que je désirais vraiment découvrir, et finalement il n'est jamais apparu. C'est dommage, cela aurait poussé l'intrigue encore plus loin. Cela ne m'a tout de même pas gâcher ma lecture, car j'ai vraiment passé un excellent moment.

Vous l'aurez compris, j'ai adoré ma lecture et je vous la recommande a 100 %.
Ce ne sera pas un coup de coeur tout simplement car c'était pour moi un peu redondant par moments et qu'il manquait peut-être ce côté dangereux qui aurait fait la différence si cela avait été un peu thriller. le personnage de Flora et son histoire sont ultra touchant, je suis certaine que vous succomberez vous aussi à sa gentillesse et sa naïveté attendrissante.
Laissez-vous embarquez aux côté de notre si spéciale héroïne, mais n'oubliez pas de lui rappelez qui elle est, a ce qu'il parait elle a tendance à oublier certains détails ;)

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
BookosphereBlogBookosphereBlog15 mars 2017
« Comment je peux avoir oublié que je suis amnésique ? Mais, en même temps, comment pourrais je m’en souvenir ? »
Commenter  J’apprécie          10
BookosphereBlogBookosphereBlog15 mars 2017
« C’est l’arctique. Je suis là. Ceci est mon présent. Ceci est mon monde. »
Commenter  J’apprécie          20
KaeKae02 mars 2017
A l’intérieur de ma tête, c’est le chaos. C’est un incendie. C’est une tempête de neige. C’est la jungle. C’est le désert arctique. C’est à la fois tout ce qui s’est produit et tout ce qui ne se produira jamais. Le temps est un élément aléatoire. C’est la chose qui nous fait vieillir. Les humains s’en servent pour organiser le monde. Ils ont inventé un système pour essayer de mettre en ordre le hasard. Tous les êtres humains, tous sauf moi, vivent leur vie découpée en heures, en minutes, en jours et en secondes, mais choses ne sont rien. L’univers rigolerait bien de nos tentatives pour l’organiser, si seulement il daignait s’y intéresser. Le temps est ce qui fait flétrit et pourrir nos corps. Voilà pourquoi ils ont peur de lui. Mais moi, ça ne m’atteint pas : je sais que je ne vieillirais jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
oktaokta30 janvier 2017
« Je souris. Je ne parle à personne. Je me contente de respirer, de regarder, d’exister. C’est l’Arctique. Je suis là. Ceci est mon présent. Ceci est mon monde.
Commenter  J’apprécie          80
ValHou57ValHou5701 mars 2017
C'est peut-être la première fois de ma vie que je dors ailleurs que dans ma chambre rose à Penzance. Je suis en sécurité, là-bas. Tout à coup, ma maison me manque et j'ai le cœur qui se serre. A Penzance, j'étais en sécurité; ici je suis dans l'inconnu. J'ai réussi à arriver jusqu'en Arctique. Ce qui explique la montagne enneigée devant ma fenêtre.
Il faut grand jour et je n'ai pas la moindre idée de l'heure qu'il est. Je regarde mon téléphone. Il prétend qu'il est minuit et demie mais je ne le crois pas. Si c'était vrai, il ferait noir dehors.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : amnésieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1000 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .