AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Christophe Lerouge (Illustrateur)
ISBN : 2092507117
Éditeur : Nathan (2005)

Note moyenne : 2.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :

1756, en France. La petite vérole est toujours une maladie meurtrière. Chez son maître Buffon, Pierre, dix-huit ans, rencontre Théodore Tronchin, médecin réputé. Ce dernier utilise une technique médicale qui serait capable de protéger contre la maladie. Craignant pour la santé de ses propres enfants, le duc d'Orléans, cousin du roi, a fait appel au médecin. Mais pour beaucoup l'expérience es... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Tchippy
Tchippy30 octobre 2015
  • Livres 2.00/5
Livre destiné aux jeunes de 10 ans environ.
Intéressant sur la façon dont se développait la médecine à l'époque, avec suffisamment de suspense pour garder le lecteur intéressé.
J'ai eu du mal à accrocher du fait de la simplicité de l'intrigue, mais je reconnais que pour un public plus jeune - et peut-être moins exigeant - cette série de livres me semble tout à fait indiquée.
Commenter    J’apprécie          20

Les critiques presse (1)
Lecturejeune01 mars 2006
Lecture jeune, n°117 - Pierre, le jeune paysan du Singe de Buffon (voir LJ n° 115, notice 1), maintenant homme de confiance de son maître, est chargé par ce dernier d’assister Théodore Tronchin, médecin suisse qui doit absolument réussir l’inoculation des enfants du duc d’Orléans pour prouver l’efficacité de la vaccination contre la variole. Comme dans le premier volume, Pierre et ses amis vont avoir à lutter contre l’obscurantisme et le parti clérical qui ne reculera devant rien pour faire échouer l’expérience. Heureusement nos héros sont là ! La vie chez les grands est décrite avec verve, les aventures et courses-poursuites dans le Paris des malandrins tiennent en haleine. Le lecteur découvre par ce récit la science du milieu du XVIIIe siècle. C’est frais, alerte, moqueur. Le jeune public s’intéressera peut-être plus à l’aspect policier qu’aux peines de coeur du héros et aux développements plus arides sur la médecine. Michelle Brillatz
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
autres livres classés : VaccinsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
110 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre