Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


ISBN : 2731616601
Éditeur : Les Humanoïdes associés (2005)


Note moyenne : 4.17/5 (sur 6 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Certains rêves, une fois réalisés, perdent un peu de leur saveur, sans que l'on sache trop pourquoi. C'est ce que devait ressentir Aimé à cet instant. Probablement parce que, comme dans toute quête, ce n'est pas le point d'arriv&#x... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par marina53, le 21 juin 2013

    marina53
    Martinien et Aimé, nos deux amis, ont donc décidé de partir ensemble vers la capitale, Lanmeurbourg. Après l'incendie qui s'est produit dans le tunnel et qui a détruit la voiture de Martinien, nos deux comparses n'ont eu d'autres choix que de s'y rendre en train. A bord du prestigieux express, Aimé voit un de ses rêves se réaliser enfin. Seul le pauvre chien Ferdinand est contraint de faire le voyage dans la soute. Arrivés sur place, quelle n'est pas leur surprise de découvrir enfin la cité impériale et tous ses beaux édifices. Ils s'empressent d'aller voir leur assurance afin de se faire dédommager pour la voiture. Un bonheur n'arrivant jamais seul, Martinien touche une véritable petite fortune et décide d'en faire profiter son ami ainsi que Ferdinand. C'est tout endimanché qu'ils se rendent dans un luxueux restaurant. C'est à ce moment qu'Aimé confie à son copain qu'il est atteint d'une maladie incurable et qu'il se rendait à Lanmeurbourg pour y suivre une cure thermale et rencontrer de grands docteurs...
    Quel plaisir de retrouver Martinien et Aimé! Après avoir fait leur connaissance, on se prend très vite d'affection pour ces deux bonshommes. Avec un scénario tantôt grave tantôt plus léger, l'auteur s'est essentiellement attardé sur l'amitié entre ces deux hommes. Mais, il réussit à attiser notre curiosité et je n'ai pas boudé mon plaisir. En alternant toujours la voix-off, très profonde, et les dialogues, Christophe Bec réussit à nous attendrir et donne encore plus d'ampleur au scénario. le récit se fait tendre, parfois violent ou triste.
    Quant aux dessins, ils n'ont absolument pas perdu de leur superbe! Les jeux d'ombre et de lumière sont parfaits, les couleurs explosent et le trait est maîtrisé. Avec une pleine page de la cité impériale magnifique!
    Carême, Cauchemars... ou rêves éveillés ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 22         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par marina53, le 21 juin 2013

    Certains rêves, une fois réalisés, perdent un peu de leur saveur. Sans que l'on sache trop pourquoi. Probablement parce que comme dans toute quête, ce n'est pas le point d'arrivée qui compte, mais le trajet, le parcours.

    Commenter     J’apprécie          0 21         Page de la citation

> voir toutes (5)

Videos de Christophe Bec

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Christophe Bec

Christophe Bec et Stefano Raffaele en interview pour planetebd.com .
Qu?il ?uvre en tant que scénariste, en tant que dessinateur ou en tant qu?auteur complet, Christophe Bec a du talent et généralement du succès. Une première trilogie, Sanctuaire (un huis-clos diabolique dans un sous-marin coincé dans une grotte), lui a valu la renommée de spécialiste de l?épouvante. Pourtant, Bec se veut éclectique et soigne avant tout les ambiances. Il est tout autant capable de narrer Royal Aubrac, un magnifique récit social au sein d?un sanatorium au XIXème siècle (diptyque), qui n?a pas connu le succès mérité. Mais il aborde aussi le western (Death Moutains), la saga familiale (les Montefiore), l?aventure historique (l?Aérospostale) ou? ok,ok, l?épouvante (Sarah, Under, Pandemonium, Carthago?). Aujourd?hui, Bec continue surtout Prométhée, une série de science-fiction halletante, en compagnie du dessinateur italien Stefano Raffaele, ici à ses côtés.








Sur Amazon
à partir de :
8,70 € (neuf)
8,69 € (occasion)

   

Faire découvrir Carême, Tome 2 : Cauchemars par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (11)

  • Ils sont en train de le lire (1)

> voir plus

Quiz