Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2020638800
Éditeur : Editions du Seuil (2004)


Note moyenne : 3.3/5 (sur 10 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
C’est une famille de chiens qui ressemble à s’y méprendre à une famille d’immigrés. Le jour, les mâles font tourner la roue. Le soir, ils rejoignent leurs proches, dorment à la niche et mangent à la gamelle, se font discrets pour ne pas déranger. Malgré cela, ils subiss... > Voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

  • Par bibliothequegries, le 04 avril 2012

    bibliothequegries

    Les chiens sont ici l'allégorie de ceux qui comptent si peu dans la société : émigrés de toutes sortes, sans papier, marginaux, voire même artistes de rues… Les autres « zumins » les traite effectivement comme des chiens, vivant dans des « niches », exploités par une société qui se sert d'eux pour établir son propre bien-être, mais sans jamais les reconnaître égaux à eux et sans leur accorder ce même confort qu'ils leur ont cependant assuré. Cette société injustement inhumaine aux siens est observée et durement ressentie par un fils d'émigré, sensible au dur labeur des pères pour nourrir leur famille, des mères pour protéger et élever dignement leurs enfants dans l'inquiétude des dangers et de la haine ordinaire de leur environnement. Mais de son regard acéré et perspicace, de sa propre expérience et de l'entraide des siens contre l'adversité, il tirera les leçons pour son avenir et celui des opprimés, et donnera lui-même des leçons de civisme et d'humanisme à ces « zumins » sans âme ni charité.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Hanta, le 06 août 2015

    Hanta
    A cause d'un déménagement qui me prend pas mal de temps, j'ai essayé de prendre des livres plus courts pour pouvoir les feuilleter tranquillement dans les transports en commun.
    Le style d'écriture est très clair et on arrive facilement à s'identifier aux émotions qui envahissent le personnage principal : la peur, la haine, la tristesse, le sentiment d'injustice...On sent dans ce petit bouquin tous les sentiments que peuvent vivre des immigrés, exploités et rejetés par le système. le dernier recours est de se révolter contre la société, au péril de leur vie et de leur famille. C'est dans cette partie que j'ai moins accroché à l'histoire car César n'avait pas une position de leader. On sentait qu'il était balloté par les évènements et que finalement, tout ce mécanisme le dépassait totalement . La fin est assez ambiguë...
    Pourquoi une note moyenne ? Certains passages sont très confus, surtout celui avec l'intervention des "albatros", d'autres sont assez violents, voire très crus. Les caricatures des personnages sont aussi trop extrêmes, notamment ceux des forces de l'ordre. Et je pense sincèrement que ce genre de discours attise encore plus la violence et la haine.

    Lien : http://leslecturesdehanta.eklablog.com/les-chiens-aussi-a84037110
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par bibliothequegries, le 04 avril 2012


    « On va faire du bien à l’humanité en la débarrassant d’une ordure comme toi. On va s’offrir une bavure, une rare. Regarde tous les témoins qu’on a autour de nous.
    Tous les enfants de zumins ont fait un signe de la tête. J’ai fermé les yeux pour ne pas voir venir l’orage. D’abord, j’ai senti la lourdeur d’une batte de baise-boule qui s’écrasait derrière mon oreille droite. Mon cœur retransmettait l’émission en direct, une vraie échelle de Richter. Derrière mes yeux clos défilait un univers avec des soucoupes volantes à plusieurs bras articulés, des étoiles filantes, des éclairs, des météorites. J’entendais aussi des cloches et des oiseaux, mais les cloches étaient beaucoup plus nombreuses.
    Après sont arrivés les coups de batte suivants. Différents des coups de pied, plus légers. Il y avait aussi une chaîne de vélo qui voltigeait par là. »
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

> voir toutes (15)

Videos de Azouz Begag

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Azouz Begag

Interview d'Azouz BEGAG par Laurent Jacqua .
Laurent Jacqua a rencontré Azouz Begag. Il évoque notamment ses relations avec Brice Hortefeux quand tous deux se croisaient en conseil des ministres...








Sur Amazon
à partir de :
4,69 € (neuf)
1,76 € (occasion)

   

Faire découvrir Les Chiens aussi par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (18)

> voir plus

Quiz

    Où sont les hommes ?

    "Si c'est un homme", c'est

    •   Claude Lévi-Strauss
    •    Peter Levi
    •   Primo Levi
    •   Carlo Levi

    10 questions - 6 lecteurs ont répondu