Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique



> Jacqueline Hiegel (Collaborateur)

ISBN : 2253149810
Éditeur : Le Livre de Poche (2001)


Note moyenne : 3.97/5 (sur 35 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Les enfants incarnent la naïveté, la fragilité, l'innocence. Si bien que, lorsque l'un d'eux se rend coupable d'un crime de sang, nous sommes incrédules et saisis d'un vertige terrifiant : qu'adviendrait-il si nous étions les parents de ce jeune criminel ? Il arrive pou... > Voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Woland, le 01 juillet 2015

    Woland
    Bellemare & Nahmias, un duo bien connu pour raconter, de façon aussi sobre que possible - et aussi brève, radio oblige - des histoires fondées en général sur des faits authentiques, criminels ou à connotation inexplicable. "L'Enfant Criminel" tourne pour sa part autour de l'éternelle question, au demeurant jamais résolue : "Naît-on psychopathe ?" Les exemples recueillis ici par notre duo ne nous le disent pas tout simplement, sans doute, parce que la chose est impossible.
    Prenons le cas de Mary Bell, une fillette qui, au début des années soixante, assassina froidement deux garçonnets plus jeunes qu'elle. Comme d'habitude, on chercha à savoir si elle était à même de faire la différence entre le Bien et le Mal. Elle le pouvait mais, en revanche, elle ne parut comprendre qu'à la dernière minute que ce qu'elle avait fait, bien ou mal, n'était pas un jeu. En outre, ni l'accusation, ni la défense ne se sont penchées sur son enfance : enfant rejetée dès sa naissance, elle fut elle-même victime de trois tentatives d'empoisonnement par médicaments de la part de sa mère, laquelle faisait aussi venir chez elle des "clients" qui demandaient à être flagellés devant l'enfant. En outre, la mère manifestait un certain faible pour son deuxième enfant - de sexe mâle.
    Si on lit en filigrane, on voit bien qu'on ne saurait accuser Mary Bell d'être née psychopathe. Ce qu'elle a subi dans sa toute jeune enfance n'a pu que la marquer et éveiller éventuellement chez elle des instincts sadiques - nous en avons tous mais, Dieu merci, chez la plupart des gens, ils demeurent en sommeil - et criminels. En outre, elle ne s'attaquait qu'à des garçons plus jeunes qu'elle ... Peut-on parler de hasard ? Elle parlait aussi de ses victimes comme d'"objets", caractéristique typique du psychopathe et d'autant plus frappante chez elle qu'elle s'exprimait, en dépit de son âge, comme l'eût fait un psychopathe adulte. Mais elle-même n'avait-elle pas été "objétisée" par une mère complètement désaxée ? ...
    Après de longues années passées dans des centres peu adaptés et après un travail de thérapie, la petite Mary Bell a recouvré la liberté, s'est mariée et a eu un enfant, une fille. D'après ce qu'en disaient Bellemare et Nahmias à l'époque de la sortie de leur livre, l'enfant avait 12 ans et sa mère l'élevait avec tendresse - comme n'importe quelle mère normale. Chez l'enfant elle-même, on n'avait pas observé de signe de psychopathie, de cruauté envers les animaux, d'intérêt pour les incendies, d'énurésie, etc, etc ... La malédiction lancée par l'incompréhensible comportement de Betty Bell envers sa fille a-t-elle été levée par le Temps et le travail accompli sur elle-même par Mary ? Quand on lit le poème qu'elle écrivit, encore enfant, de sa prison, pour sa mère, on se dit que l'Inconscient de Mary, lui, n'était pas dupe et savait bien que, sans le comportement maternel, beaucoup de choses auraient pu être évitées ...
    Nous ne cherchons pas à excuser les tortures (sur les animaux entre autres) et les deux assassinats reconnus par Mary. Simplement, nous répétons qu'il semble bien que l'enfance joue un rôle déterminant dans le déclenchement de la cellule de ce cancer de l'âme appelé "psychopathie". John Douglas, qui fut parmi les premiers "profilers" du FBI, est lui aussi de cet avis. Certains diront que, dans son "Tueur Sur La Route", Ellroy nous donne l'image d'un enfant psychopathe de naissance : mais c'est faux car les parents du jeune Martin Plumkett sont loin d'être une référence, et ceci même s'ils appartiennent à un milieu relativement aisé.
    Le reste des récits de ce livre demeure conforme à la démarche entreprise : concision, réalisme, aucune complaisance pour attirer le client. Certains, bien sûr, pourront choquer parce que l'enfant et l'adolescent criminels choquent plus que l'adulte dans le même cas. Mais l'ensemble est de bonne facture et se lit sans problème. Il nous laisse, par contre, avec toutes nos questions. Mais y répondre n'était pas le but recherché. ;o)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Peterdone, le 08 mai 2014

    Peterdone
    Bellemare et Nahmias sont décidément fort concernant les enquêtes et tout ce qui concerne le meurtre. Les multiples histoires (vraies qui plus est) à propos des crimes commis par ces enfants sont à la limite de l'angoissantes, surtout "le cas Mary Bell", "le secret de la mer", "Manon aux cheveux d'or", "l'enfer à l'école" et "les trois jumeaux". La guerre psychologique que ces deux romanciers nous impose dans ce livre face est impressionnante. On en vient toujours à ce dire "non, ce n'est pas possible, un gosse ne peut pas faire ça !" Et finalement...
    Ce n'est pas aussi angoissant que Millénium, mais ça vaut le détours !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par 111Genevieve111, le 10 décembre 2010

    111Genevieve111
    un livre racontant diverses histoires bouleversante qui nous ouvres les yeux sur un mal "caché'' de la société. Parfois cela se passe dans un milieux terne et brisé , d'autre fois il n'y a pas d'explication .logique au gestes de ses jeunes criminels

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

  • Par hakimnew, le 05 août 2014

    hakimnew
    le titre attire et donne envie de lire le livre et BELLEMARE comme auteur ça rajoute aussi une autre envie.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Missdodolivres81200, le 09 novembre 2014

    Missdodolivres81200
    La tournure des enquêtes est tout simplement hyper absorbante! J'ai lu le livre en deux jours et je n'arrivais même plus a m'en sortir. Tout simplement génial! Je le conseille vivement.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (7)

Videos de Pierre Bellemare

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bellemare

Pierre Bellemare se raconte sur Livesque du Noir à propos de "Ils ont vu l'au-delà"











Sur Amazon
à partir de :
6,27 € (neuf)
2,18 € (occasion)

   

Faire découvrir L'Enfant criminel par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (90)

> voir plus

Quiz