Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2844202748
Éditeur : Thierry Magnier (2003)


Note moyenne : 3.44/5 (sur 9 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Rien ne sera jamais accompli. L'écriture œuvre et œuvre encore. Elle n'accomplit jamais. Je sais. J'ai accepté. Etre là. C'est mon poste. Je ne garde rien. Je ne sauvegarde rien. Je travaille. Sans relâche. J'ai besoin d'espérance.

Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par trust_me, le 06 mai 2013

    trust_me
    « Écrire c'est renoncer et désirer dans le même acte. » Dans ce texte spécialement créé pour la manifestation Un livre une rose en 2003, Jeanne Benameur explique pourquoi l'écriture est pour elle une activité vitale.
    Un texte proche de la poésie, celle que j'aime, qui reste à hauteur d'homme, qui griffe et caresse avec élégance. Jeanne Benameur connait le pouvoir des mots. Elle sait les agencer pour que naisse l'émotion. Pas besoin de lyrisme boursoufflé, c'est ici le minuscule qui fait mouche. Les mots sont comptés, jamais légers, parfois brusques, ils semblent murmurés. J'ai vraiment beaucoup de mal à traduire mon ressenti par rapport à cette lecture. Ça relève d'un registre trop intime pour que je l'exprime avec sérénité. Sachez juste que la prose de Benameur m'a ému autant qu'elle m'a ébloui.

    Lien : http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2013/05/comme-on-respire-jeann..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 22         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par mireille.lefustec, le 26 février 2013

    mireille.lefustec
    Si bref, mais tellement intense !
    J'aurais envie de tout recopier! Je vais l'acheter pour le garder à portée de main et d'oeil.

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

> voir toutes (16)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par nadejda, le 04 mars 2011

    C'est dans les livres que j'ai pu oser éprouver enfin tout ce qui en moi s'était durci. Je lisais. Je reconnaissais ma violence, ma peine, ma joie si forte parfois qu'elle m'emportait dans l'indicible, toujours l'indicible. Enfin ce que j'éprouvais était là, vécu par d'autres, écrit. Je pouvais moi aussi prendre ma place. J'avais moi-aussi le droit. Puisque je me reconnaissais. Enfin.
    Je me suis apprivoisée dans les livres.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par nadejda, le 04 mars 2011

    Rien ne sera jamais accompli.
    L'écriture oeuvre et oeuvre encore. Elle n'accomplit jamais.
    Je sais
    J'ai accepté
    Etre là
    C'est mon poste.
    Je ne garde rien. Je ne sauvegarde rien.
    Je travaille. Sans relâche. J'ai besoin d'espérance.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation

  • Par nadejda, le 04 mars 2011

    Quand il y a un mur de livres dans une pièce je me sens à l'abri. Plus sûre que derrière n'importe quelle porte blindée.
    Les armées n'ont jamais protégé personne du malheur. Elles protègent les frontières. Mais notre frontière à nous, qui la protège ? Qui nous permet de rester humain, à l'intérieur de nous ?

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par nadejda, le 04 mars 2011

    J'écris des mots. Pour que lève la pâte qui multiplierait autre chose. Pour que le sang batte fort. Vivant.
    Je suis sûre qu'avec des mots on vit.
    ...Sortir du silence.
    Vouloir les mots. Devenir humbles.
    Ecrire c'est renoncer et désirer dans le même acte.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par Eipoca, le 24 mars 2012

    J'écris pour moi, pour eux. J'écris pour tous ceux qui veulent tenir une promesse de vie.
    Comptons sur nos doigts les émotions qui nous tiennent éveillés. Ce sont les mêmes pour tous. Vous, moi, nous les avons connues très tôt. L'enfance n'ignore rien. Nous avons éprouvé très tôt. Continuons.Et puisque nous avons grandi, continuons. Nous n'en finirons pas.
    Il n'y a pas d'autre moyen d'être entier. Et nous ne vivrons pas au détail.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

> voir toutes (10)

Videos de Jeanne Benameur

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Jeanne Benameur

Jeanne Benameur lit "il y a un fleuve", présentée par son éditeur Bruno Doucey.











Sur Amazon
à partir de :

2,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Comme on respire par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (21)

> voir plus

Quiz