AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de andman


andman
25 avril 2015
★★★★★
★★★★★
Le deuil d'un enfant est une souffrance inextinguible ! Si la douleur s'atténue avec le temps, la plaie morale jamais ne se cicatrise totalement.

La vie d'Octave Lassalle a basculé le jour de la mort accidentelle de sa fille à seulement dix-neuf ans. Ce chirurgien cardiaque a laissé un confrère opérer Claire dont l'état aux urgences lui semblait sans espoir. Anna, son épouse, ne lui a jamais pardonné cette lâcheté professionnelle et s'est envolée définitivement vers son pays d'origine, le Canada, où Claire repose depuis lors.

Plusieurs décennies se sont écoulées, Octave est aujourd'hui nonagénaire. Pendant les longues nuits d'insomnie, entre poésies et haïkus japonais, le souvenir De Claire toujours le hante.
C'est décidé, dorénavant trois femmes et un homme se relaieront jour et nuit auprès de lui. Peut-être ce relationnel d'un genre particulier atténuera-t-il les pensées morbides qui trop souvent se manifestent, peut-être trouvera-t-il dans ces échanges à répétition un réconfort capable d'apaiser un tant soit peu ses vieux jours...
L'ancien professionnel de santé a sélectionné avec infiniment de soin “son équipe” dont chacun des membres dispose, s'il le souhaite, d'une chambre à demeure. Si les quatre personnes ont un parcours de vie heurté et non rectiligne, il se dégage cependant de ce petit groupe une homogénéité qui n'est pas sans rappeler l'harmonie florale qui caractérise le jardin entourant la vaste maison. Chacun suit un courant souterrain, invisible en surface, qui semble s'écouler dans une même direction. Peu à peu l'histoire de chacun s'enchevêtre, s'imbrique dans celle des autres et Octave n'est pas le seul à bénéficier du rayonnement qui se dégage de cet étrange ballet humain.

Paru en 2013, “Profanes” est un roman délicieux qui parle des choses de la vie avec pudeur et réalisme. le style de Jeanne Benameur est remarquable. Les phrases, rarement longues, sont très souvent suivies d'un groupe de mots voire d'un seul mot.
Cette syntaxe épurée à l'extrême donne une vivacité surprenante à ce roman intimiste. Éblouissant d'un bout à l'autre. Génial.
Commenter  J’apprécie          712



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (68)voir plus