Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2352072077
Éditeur : Audie-Fluide glacial (2012)


Note moyenne : 4.16/5 (sur 31 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Dans ce nouveau tome, Robert et Raymonde découvrent l'écologie, d'un point de vue consommateurs (avec les lampes basse consommation, le tri sélectif, etc.). Raymonde est plutôt une adepte, contrairement à Robert qui se révèle être contre.
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (10)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par marina53, le 26 mars 2014

    marina53
    C'est en compagnie d'un couple d'amis férus d'écologie que Raymonde et Robert sont partis pique-niquer dans la forêt. Alors que ce dernier jette ici et là les os de poulet ou la barquette plastique des carottes râpées, son amie s'insurge contre lui en lui parlant de la protection de la planète, du réchauffement climatique, de la dégradation de la nature... bref, Robert en a par-dessus la tête de ses jérémiades. Aussi quand Raymonde le somme d'aller récupérer sa barquette, quelle n'est pas leur surprise à tous de découvrir une véritable déchetterie en pleine forêt... du coup, ça a donné des idées à Raymonde qui compte elle aussi jouer à l'écolo. Entre les ampoules basse consommation qui mettent un temps fou à éclairer la pièce, le tri des poubelles qui s'est fait dans l'urgence en pleine nuit car évidemment Robert a tout mélangé ou encore limiter sa consommation d'eau et vérifier qu'aucun robinet ne coule, Robert n'en peut plus des idées farfelues de sa femme... Quoique... Ça donne à réfléchir...
    Binet s'attaque une fois de plus à un sujet d'actualité et met à rude épreuve ce pauvre Robert, notamment avec le tri des poubelles (chacun s'y reconnaîtra!). Entre les toilettes sèches, le compost, les maisons écolo, les ampoules basse consommation ou le covoiturage, tout y passe. Sans être rébarbatif ni faire la leçon de morale, Binet décrypte avec humour et intelligemment les gestes du quotidien pour avoir un tant soit peu l'âme écolo. Une petite piqûre de rappel ne fait pas de mal! Tout en noir et blanc, avec un dessin nature sans être caricatural, cet album instructif, drôle et cocasse sur papier recyclé (??) ne finira pas dans ma poubelle verte... ou jaune? Je ne sais déjà plus...
    Les Bidochon sauvent la planète... ne manque plus que la cape!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 42         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par canel, le 16 octobre 2012

    canel
    --- BIEN VU ! A peine caricatural.
    Attention, Raymonde est passée au VERT, suivant l'exemple de René et Gisèle. Robert a du boulot pour tout comprendre et enregistrer et n'a pas fini de râler. Jeter ses déchets dans les lieux idoines, recycler dans les bonnes poubelles, limiter les consommations d'eau et d'électricité... Tout ça pour quoi, pour qui ? Les Esquimaux, les Africains, les orangs-outans ? "On les connaît même pas" !!
    On peut toujours se moquer de monsieur Bidochon mais il y a quelques situations vécues - que celui qui n'a jamais pesté contre une ampoule basse conso lui jette la première pierre (ou la 1ère brique de chanvre)...
    Excellent album ! Sans trop dévoiler, je peux dire que la maison écolo des amis et le covoiturage offrent des moments particulièrement savoureux...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 21         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par cicou45, le 23 février 2013

    cicou45
    Bon, j'avoue que jusqu'à présent, je n'avais jamais lu un seul tome des Bidochon car les dessins me répugnaient assez et je trouvais (pour en avoir lu tout de même quelques extraits) l'humour assez lourd.
    Mais, pour ne pas critiquer sans avoir d'arguments tenables, je me suis laissée tenter pas cet ouvrage car le thème me paraissait un sujet sensible et que j'étais curieuse de connaître la façon dont l'auteur en ferait une grosse farce.
    L'écologie, sujet qui nous concerne tous et dans ce livre, s'il y a une leçon à tirer, c'est qu'en faisant de petits gestes au quotidien qui finiront par rentrer dans notre routine (à tel point que nous ne nous apercevrons même plus que nous les faisons puisque cela nous semblera un jour naturel), nous contribuons un petit peu chaque jour à la préservation de l'environnement.
    Un album très caricatural, poussé à l'extrême, dont certaines scènes prêtent à sourire tellement elle sont exagérées et l'on en vient même à plaindre, de temps, à autres, Monsieur Bidochon, qui finalement devient un fervent défenseur des orangs-outans et des Africains...d'Afrique...A découvrir ,
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 18         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par trust_me, le 29 octobre 2012

    trust_me
    A quoi ça tient un changement de vie ? A un repas chez des amis qui vous font visiter leur maison écologique par exemple. Vous découvrez les joies du four solaire (40 minutes pour un œuf dur, véridique !), des toilettes sèches et des murs peints à la caséine de lait. Et votre femme ressort de là avec des idées vertes plein la tête. Pour vous, les temps s'annoncent difficiles. Entre le tri sélectif, les ampoules basse-consommation et le covoiturage, vos habitudes bien ancrées dans le train-train quotidien vont être sacrément bousculées…
    Comme toujours, c'est Raymonde qui insuffle le vent du changement et Robert qui passe son temps à râler. Elle essaie de lui faire comprendre que chacun de nous peut sauver un petit coin de la planète en se montrant responsable : économiser l'eau en pensant « aux africains d'Afrique » ou lutter contre le réchauffement climatique qui frappe durement les inuits, obligés de s'acheter des climatiseurs (véridique !). Et lui de répondre : « Mais on les connaît même pas ! ».
    Le schéma narratif reste immuable et tient dans l'opposition entre la mentalité vieille France de Robert et la bonne volonté naïve de sa femme. Lui cherche en permanence à imposer son point de vue et elle continue à avancer malgré son boulet de mari. Il faut quand même reconnaître qu'au fil des albums les Bidochon ont gagné en subtilité.
    Binet évite l'écueil du donneur de leçon. Il se contente de mettre le doigt sur quelques incohérences évidentes et sur la futilité de ces petits gestes censés avant tout nous donner une bonne conscience écolo. le but premier reste de toute façon de mettre en place des situations et des dialogues où l'humour prime. Au final, sur un sujet aussi casse gueule, les Bidochon restent fidèles à eux-mêmes et continuent de faire rire les lecteurs. Pari réussi, donc. Et rendez-vous au prochain numéro, avec peut-être une réflexion sur les sextoys ou le militantisme, le choix de Binet n'est pas encore arrêté (véridique !).


    Lien : http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2012/10/les-bidochon-t21-sauve..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par pbazile, le 18 février 2013

    pbazile
    Il n'est pas facile de faire rire avec l'écologie: les écolos sont plutôt des gens pessimistes.
    Binet, qui possède si bien ses personnages, y arrive comme d'habitude, en traitant dans cet opus les dilemmes des ménages tiraillés entre leur envie de faire quelque chose et la réalité du monde.
    Curieusement, c'est Raymonde qui croit savoir et qui se lance à corps perdu dans un truc qu'elle ne maîtrise pas et Robert qui est (presque) raisonnable, et qui fait preuve d'un recul d'habitude dévolu à sa femme. Il gagne (presque) en sympathie dans cet album (sans que Raymonde en perde; elle a tellement bon fond).
    Un délice pour qui s'est effectivement confronté à l'écologie au quotidien.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique


Critiques presse (4)


  • BDGest , le 13 novembre 2012
    Sans démériter – Binet reste un excellent auteur humoristique -, Les Bidochon sauvent la planète n'atteint pas le niveau des albums abordant des thèmes plus universels.
    Lire la critique sur le site : BDGest
  • Auracan , le 17 octobre 2012
    On peut se poser la question de savoir si Les Bidochon encore capables de nous étonner après tant d'années de sujets traités avec humour et grincement de dents ? La réponse est assurément oui et l'on s'en réjouit.
    Lire la critique sur le site : Auracan
  • BoDoi , le 16 octobre 2012
    Les gags s’enchaînent avec fluidité, Binet maîtrisant parfaitement les différents registres comiques, et les séquences mémorables – car tellement réalistes – se succèdent les unes aux autres. […] C’est drôle, c’est intelligent, c’est efficace. Et c’est un excellent plaidoyer, tout en nuances, pour une France plus écolo.
    Lire la critique sur le site : BoDoi
  • Actualitte , le 16 octobre 2012
    Chargé de leçons essentielles, ce nouveau tome est dans l'air du temps, certes, mais toujours avec cet axe invraisemblable et bidochonesque. […] C'est toujours à se bidonner. Avec des scènes d'anthologie, comme la notice d'utilisation des poubelles de tri sélectif, imprimée (sur du papier non recyclé, évidemment) en hollandais.
    Lire la critique sur le site : Actualitte

> voir toutes (7)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par marina53, le 26 mars 2014

    - On parle de destruction de la planète et vous, vous balancez votre barquette en plastique dans les fourrés!!!
    - Je vois pas le rapport!!
    - Vous savez combien de temps elle va mettre pour disparaître votre barquette? CENT ANS!!
    - Et alors??
    - Alors quand vous reviendrez ici, elle sera toujours là!!
    - Je suis pas idiot! Si je reviens ici, je vais pas me remettre là où c'est déjà sale!!
    - Non, mais vous pourriez penser aux autres!!
    - Quels autres?
    - Les inuits de Kuujjaq, par exemple!
    - Parce qu'ils vont venir pique-niquer ici?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 19         Page de la citation

  • Par canel, le 16 octobre 2012

    - On parle de destruction de la planète et vous, vous balancez votre barquette en plastique dans les fourrés !!!
    - Je vois pas le rapport !!
    - Vous savez combien de temps elle va mettre pour disparaître, votre barquette ? CENT ANS !!!
    - Et alors ??
    - Alors quand vous reviendrez ici, elle sera toujours là !!
    - Je suis pas idiot ! Si je reviens ici, je ne vais pas me remettre là où c'est déjà sale !!
    [devinez les phrases de Robert...]
    (p. 4)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par canel, le 16 octobre 2012

    On vient de passer deux heures dans une maison en paille à faire nos besoins dans une litière entourés de murs peints à la purée, et c'est moi qui fous l'ambiance en l'air !!! (p. 26)

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par stefjoe, le 19 janvier 2013

    Quand les Bidochon s’intéressent à l’écologie, on imagine bien que c’est du sérieux, qu’ils ne vont pas s’investir à la légère. Comme toujours, Raymonde doit lutter contre les réticences initiales de Robert (qui a bien du mal à distinguer les toilettes sèches du lombricomposteur) mais ce dernier va finir par se convertir à la cause... Ce couple s’avère une nouvelle fois champion pour mettre en boîte nos comportements et nos contradictions. Bien sûr, la planète ne sera peut-être pas sauvée pour autant mais que c’est drôle !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par canel, le 16 octobre 2012

    - Vous êtes plutôt actif ou passif, Robert ?
    - NA ! T'as compris à présent ? Il profite du covoiturage pour chercher des aventures !
    (p. 43)

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

Lire un extrait







Sur Amazon
à partir de :
9,66 € (neuf)
9,87 € (occasion)

   

Faire découvrir Les Bidochon, Tome 21 : Les Bidochons sauvent la planète par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (52)

  • Ils veulent le lire (1)

> voir plus

Quiz