Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


ISBN : 2277126306
Éditeur : J'ai Lu (2007)


Note moyenne : 3.99/5 (sur 108 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Pour Chris MacNeil et sa fille Reagan, une adolescente de quatorze ans, la vie s'écoule heureuse et aisée dans un quartier bourgeois de Washington.
Et puis, un jour, des bruits étranges résonnent dans la calme demeure, des objets disparaissent, des meubles sont d... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (13)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par gruz, le 14 août 2012

    gruz
    Beaucoup de ceux qui se plongeront aujourd'hui dans l'enfer de ce livre, le feront suite au visionnage du film.
    Ils ne seront pas déçus, tant ils sont proches par l'ambiance.
    Car cette histoire est effrayante, principalement par son atmosphère oppressante et son ton à la fois clinique et malsain.
    Glaçant pour les lecteurs de l'époque et sans doute encore pour les lecteurs d'aujourd'hui.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 30         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par darkmoon, le 27 février 2013

    darkmoon
    On peut se questionner sur l'efficacité de cette histoire en 2004. Dans nos sociétés modernes, la religion ou la spiritualité est pratiquement absente et l'horreur se vit au quotidien sur le poste de télévision. Dès lors, un récit de possession diabolique pourra sûrement paraître anodin pour le nouveau lecteur.
    Personnellement, je me souviens des frissons intenses lors de la lecture de ce roman (et du visionnement du film) . Blatty n'est certainement pas un grand écrivain, par contre la structure de son récit est parfaite et avec ce filon, il a produit un classique que tous les autres auteurs du genre aspirent à égaler depuis sa parution, il y'a plus de trente ans.
    Pour ceux qui ne sont pas familiers avec « L'exorciste », il s'agit de l'histoire d'une jeune fille de douze ans, présentant les symptômes d'une maladie mentale, mais qui finalement s'avère possédée par un démon. Deux prêtres vont tenter de l'arracher à son destin tragique en pratiquant un exorcisme.
    Dès l'enfance, nous nous faisons inculquer les archétypes du bien et du mal ; Dieu et le diable, l'ange et le démon, la lumière et l'obscurité etc. Il est alors compréhensible que ce livre soit devenu un tel phénomène culturel, capable de rejoindre et faire vibrer autant de gens. En donnant un nouveau visage au diable, sous la forme d'une entité s'exprimant à travers le corps d'une innocente enfant, Blatty a mis à jour tout le folklore entourant l'existence et les manifestations du diable.
    Basé sur un fait vécu, le livre est choquant de réalisme. On peut s'identifier facilement aux personnages principaux ; le père Karras doute de sa foi, un peu comme tout le monde ; la victime, Regan, est choisie au hasard et est sans défense devant la furie des ténèbres ; sa mère est athée et aux prises avec des problèmes maritaux.
    Dans sa globalité, ce roman est terrifiant, tranchant comme un rasoir et bouleversant jusqu'au fond de l'âme. L'ambiance lourde et envahissante m'a donné la chair de poule.
    Pour les amateurs de sensations fortes, il parait indispensable de lire ce roman.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 17         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par fichetoux, le 21 avril 2012

    fichetoux
    Une de mes premieres lectures "hors normes" et "hors age requis" ( devais avoir dans les 12-13 ans, acheté en cachette avec mon argent de poche, puisque le film était ENA( enfants non admis), me suis donc plongé dans cette lecture tentatrice pour le jeune adolescent que j'étais, ai beaucoup aimé sans être vraiment effrayé, plutôt séduit même, car entre le côté "horreur" /possession démoniaque, il y avait en parallèle l'intrigue policière et l'enquête.( élement qui est très très secondaire dans le film) et puis bien sur, le fait de braver l'interdit parental ;-D et lire autre chose que les bouquins imposés par l'école...
    Si le livre est bien sympa, l'adaptation ciné m'a plu, sans plus( exception de la BO de Mike Oldfiel) maintenant le fait d'avoir lu le livre et vu le film bien plus tard a certainement joué en sa défaveur
    Bien à vous
    Fred-Fichetoux-Beg mode adolescent rebelle
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Amnezik666, le 04 août 2012

    Amnezik666
    Si comme moi vous connaissez par coeur le film de William Friedkin peut être vous demandez vous ce que la lecture du roman vous apportera. La réponse est aussi claire que concise : RIEN ! L'adaptation cinéma est tout simplement parfaite.
    Maintenant il n'en reste pas moins que le roman est un excellent bouquin pour les amateurs de sensations fortes. A lire avec Tubular Bells en fond sonore, ambiance et frissons garantis !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par vagabondssolitaires, le 24 septembre 2013

    vagabondssolitaires
    On ne présente plus L'exorciste, légendaire long métrage de William Friedkin (mettant en scène Ellen Burstyn et Linda Blair) sorti sur grand écran en 1973. Longtemps considéré comme le film le plus terrifiant de tous les temps, ambulances à la sortie des salles, malaises et crises cardiaques de spectateurs auront grandement contribué à ancrer la légende dans l'esprit collectif.
    Mais avant d'être un film, L'exorciste fut aussi un roman, que l'on doit à un autre William :
    William Peter Blatty.
    Publié en 1971 et fort de plusieurs millions d'exemplaires vendus dans le monde, Blatty s'inspire, pour son roman, du véritable cas de possession et d'exorcisme d'un jeune garçon; fait divers dont il eut vent dans les années '50 alors qu'il était étudiant.
    D'un prologue dans des ruines ensablées d'Irak, irradiée d'une chaleur étouffante, et berceau du Mal («ailes déployées, pieds en forme de serres, pénis bulbeux en érection, bouche étirée par un rictus sauvage. le démon Pazuzu.»), l'histoire prend place sous le ciel automnal du quartier de Georgetown à Washington, au cœur d'une maison de style coloniale où vivent Chris McNeal, actrice que tout le monde s'arrache, et sa timide et craintive fille Reagan.
    L'histoire vous la connaissez tous…
    L'écriture de Blatty est simple, quasi clinique, scénaristique même, tant les dialogues s'enchaînent à vitesse folle. le frisson grandit à mesure que les pages se tournent et là réside à mon goût l'intérêt du texte : l'atmosphère malsaine dans laquelle il nous plonge sans même que l'on y prenne garde. L'enfer nous happe dans son déchaînement, les lits bondissent du sol, les meubles traversent les pièces et les obscénités (si connues désormais) fusent de la bouche de cette (autrefois) angélique fillette.
    Si les similarités avec le film sont indéniables (à la virgule prêt dans certains dialogues), le fil de l'intrigue n'est en rien gâché. On explore plus en profondeur les pensées des protagonistes: le questionnement sur la mort, qui agite Chris dès le début de l'histoire, ou la culpabilité du Père Karras quant à sa mère par exemple.
    On découvre aussi une intrigue secondaire (inexistante dans l'adaptation cinématographique) concernant les domestiques de la famille; certes, pas vraiment indispensable mais qui a le mérite de nous faire rentrer un peu plus dans l'intimité des personnages.
    Alors disons que si vous appréciez le film, le roman agit un peu comme un "behind the scene" ou une nouvelle "version longue inédite"
    Le roman cependant, à la différence du film, laisse planer le doute quant aux origines du mal dont souffre Reagan : réelle possession ou maladie énigmatique?
    Le doute persiste.
    William Peter Blatty aurait pu, de cet énième combat manichéen, tirer une critique des comportement humains, jugeant le Bien et le Mal, l'Eglise et la Science. Mais au final, il n'en est rien. L'auteur veut nous divertir, nous effrayer tout simplement, et il réussit son pari.
    N'y chercher donc, ni réflexion philosophique ou effet de style littéraire, mais simplement ce petit frisson qui parcourt l'échine, et la satisfaction, en fermant le livre, d'avoir passer un moment diaboliquement bon !

    Lien : http://vagabondssolitaires.wordpress.com/2013/09/24/lexorciste-_-wil..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 4         Page de la critique


Critiques presse (1)


  • Lexpress , le 25 novembre 2011
    Si ce roman effraie encore aujourd'hui, c'est moins par ce qu'il raconte que par le style clinique de l'auteur, par ses non-dits et par sa manière de dépeindre l'Amérique matérialiste.
    Lire la critique sur le site : Lexpress

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation







Sur Amazon
à partir de :

1,48 € (occasion)

   

Faire découvrir L'exorciste par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec ce livre (3) > voir plus

> voir plus

Quiz