Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2266028480
Éditeur : Pocket (1989)


Note moyenne : 3.4/5 (sur 10 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Un tortionnaire torturé par l'Enfer de Dante, des êtres venus du passé et du futur qui se rencontrent dans un célèbre café de Montparnasse, un sonnet qui renaît de ses cendres, deux scientifiques enthousiastes qui ne réussissent qu'a intervertir le pôle et l'équateur...... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par gill, le 29 mars 2012

    gill
    Ce recueil de nouvelles est divisé en deux parties.
    La première intitulée ''Sur la terre'' comprend les textes suivants ''son dernier combat'' qui raconte une étonnante histoire extrêmement humaine, ''Le plombier'' qui pourrait s'intituler il n'est de pire aveugle qui ne veut voir, ''interférences'' où l'histoire insolite d'un vrai faux suicide et ''l'affût au canards'' une histoire simple de gens simples.
    Tandis que la deuxième partie ''Comme au ciel'' est moins terre à terre et s'envole vers les cieux avec ''quand le serpent échoua'' un drame au paradis originel, ''les lieux saints'' une histoire fantastique édifiante et ''le coeur et la galaxie'' qui relate le premier contact des hommes avec une planète habitée par des êtres intelligents.
    Tout le talent de Pierre Boulle est dans ce recueil qui est sûrement un de ses meilleurs.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par gill, le 28 avril 2012

    gill
    Un tortionnaire torturé par L'Enfer de Dante, des êtres venus du passé et du futur qui se rencontrent dans un café de Montparnasse, un sonnet qui renaît de ses cendres, et deux scientifiques qui ne réussissent qu'à intervertir le pôle et l'équateur... Pierre Boulle avec ces contes, ou absurde rime avec humour, nous plonge dans un univers fantastique qui surprend, ravit et qui est un clin d'oeil à des auteurs comme Wells, Poe et Swift.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par gill, le 29 avril 2012

    Le chef du service promena sur les accessoires du supplice un regard froid, où il n'y avait ni pitié inquiète ni malsaine satisfaction. C'était simplement le coup d’œil irremplaçable du maître qui vérifie la parfaite ordonnance des préparatifs, avant de laisser la place à ses hommes pour l’exécution d'un travail délicat.
    Ayant gravi tous les échelons du service avant de parvenir au poste suprême grâce à son énergie, à sa vigoureuse intelligence et à un goût instinctif pour son métier, il avait acquis une technique sûre de la torture, sans jamais y prendre de délectation. Il la considérait comme un auxiliaire indispensable de certains interrogatoires ; plutôt comme un mal nécessaire...
    (extrait de "L'hallucination - chapitre I)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par gill, le 23 août 2013

    On connaît surtout Pierre Boulle par ses romans "la planète des singes" et "le pont de la rivière Kwaï" qui ont été à l'origine de superproductions cinématographiques. Mais il avait commencé par cultiver son goût de l'étrange et de l'absurde dans des nouvelles mémorables, qui, sans vraiment devoir rien à personne, font penser à Voltaire, Swift, Kafka et Borges.
    Dans celle qu'on va lire, il expose, développe et exploite à peu près toutes les variations et tous les paradoxes du voyage dans le temps et de la guerre temporelle.
    Personne n'a jamais fait mieux en si peu de pages....
    (introduction de la nouvelle "une nuit interminable" extraite de l''anthologie du livre de poche "les mondes francs" parue en 1988)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par gill, le 30 mars 2012

    On connaît le goût de Pierre Boulle pour le côté absurde de l'existence et, comme disait Thomas Eardy , les petites ironies de la vie.
    Ce recueil de nouvelles nous confirme, une fois encore, - et avec quel brio ! - l'acuité de sa vision dans un domaine où il est passé maître.
    Pas une de ces histoires qui ne réserve une surprise ; pas une qui ne dérange le lecteur et ne lui donne à voir ce que le romancier est seul à avoir aperçu.
    Mais comme toujours chez Pierre Boulle, l'humour, cette "politesse du désespoir", ne perd jamais ses droits, et l'auteur nous oblige à sourire au moment même du frisson.
    (quatrième de couverture de l'édition parue chez "Julliard" en 1970)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (5)

Videos de Pierre Boulle

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Pierre Boulle


La Planète des singes - l'Affrontement - Bande Annonce
Vendu à plusieurs millions d'exemplaires dans le monde, La Planète des singes de Pierre Boulle est un grand classique de la science-fiction. Les Éditions Julliard le rééditent à l'occasion...








Sur Amazon
à partir de :

4,50 € (occasion)

   

Faire découvrir Contes de l'absurde par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (24)

> voir plus

Quiz