AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2354880812
Éditeur : Gulf Stream Editeur (2010)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 9 notes)
Résumé :


Présentation de l'éditeur :

Rome, an 120 de notre ère, à l'aube du règne d'Hadrien. Des enfants disparaissent, parfois en plein jour, sans que les mystérieux ravisseurs soient inquiétés par les autorités de la ville. Cette série d'enlèvements pourrait bien être orchestrée par un marchand d'esclaves. À moins qu'elle ne soit l'oeuvre d'un fou...

Nul ne s'en soucie, jusqu'à ce que Titus Clarus, héritier d'une famille patri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (0) Ajouter une critique
Maliae
Maliae13 novembre 2015
  • Livres 5.00/5
Je ne savais pas vraiment dans quoi je m'embarquais avec ce livre, je l'avais acheté pour l'auteure et pour la couverture, et je ne me souvenais plus du tout de quoi ça parlait. Et ce fut une agréable surprise. J'ai aimé découvrir Rome à cette époque. le livre décrit bien les traditions, et j'ai appris des choses que j'ignorais totalement sur cette époque, comme le fait que les graffitis existaient déjà. le livre baigne dans les superstitions, les personnages ne cessent de prier leurs dieux, de leur promettre des sacrifices en échange de leur aide. On sent bien que les dieux font partis intégrante de leur culture, de leur vie. Ils prennent ça très au sérieux, et c'est sans doute à cause de ça que les choses qui arrivent dans ce livre, arrivent. Car certains sont prêt à aller très loin pour demander des faveurs aux dieux.
Lucretia est un personnage que j'ai totalement adoré, c'est une forte tête, elle a du caractère, elle est impulsive (même si ça peut lui jouer des tours) et droite. Elle se bat pour ce qu'elle croit juste, même si son oncle et sa mère ne la soutiennent pas. J'ai aimé sa relation avec Dîn. Dîn est son esclave, mais on sent que c'est bien plus que ça, Lucretia la traite comme une soeur, et leur amitié rend Lucretia plus forte. Dîn, elle, éprouve quelques doutes dû à son passé difficile, mais on sent qu'elle apprécie sincèrement Lucretia. Il y a également Méroé, ancien gladiateur, il est lui aussi l'esclave de Lucretia, et il va l'aider et la soutenir dans ses recherches de Titus. Ils étaient tous les trois mes personnages préférés, et j'ai aimé suivre leur aventure, malgré les moments difficiles. J'ai aussi beaucoup apprécié Titus, et j'ai tremblé pour lui, ainsi que Sextus et sa relation avec les chevaux.
Et évidemment il y a les personnages que j'ai détesté, l'oncle de Lucretia pour commencer, je l'abhorrais, je le trouvais égoïste, pas du tout à l'écoute. La façon dont il peut traiter Titus et Lucretia m'écoeuraient. Je sais que c'est culturel, à cette époque, l'attachement pour les enfants, pour la famille, n'était pas du tout gagné, mais quand même. Je le détestais. Buculus également m'a vraiment énervé, c'était vraiment un idiot. Octavia la mère de Lucretia m'a déplu elle aussi, elle était trop passive, encore pire que son époux, elle ne cessait de se plaindre de son sort, sans rien faire, sans agir. J'avais envie de la secouer.
Bien entendu d'autres personnages m'ont déplu, mais je n'en dirai pas beaucoup plus pour vous laisser les découvrir, ainsi que ce qui s'est passé, et pourquoi Titus a été enlevé.
Honnêtement, il y a assez peu de suspens quand aux coupables, mais les personnages sont tellement géniaux qu'on se laisse emporter par le récit, par Lucretia et ses décisions. Son caractère.
La fin est une bonne conclusion, tout en restant ouverte. J'avoue que j'aurais aimé qu'elle soit un peu différente pour un petit détail, même si j'ai compris que ça se passe comme ça, que c'était sans doute le plus logique.
Le livre est donc vraiment très intéressant. Et un lexique à la fin est là pour nous donner quelques clés de compréhension et informations sur la Rome de cette époque.
Lien : https://jetulis.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pollulux
pollulux10 septembre 2015
  • Livres 3.00/5
Princesse des os est un roman historique qui nous ramène à l'an 120, dans les rues de Rome. Une série d'enlèvements d'enfants se produit sans que personne ne cherche à réellement arrêter les coupables, jusqu'au jour où Titus Clarus, le fils héritier d'une famille praticienne, disparait à son tour. le centurion Buculus mène l'enquête qui l'oriente sur la piste de Sextus, un aurige. La cousine de Titus, Lucretia Clara, décide de mener l'enquête de son côté. Aidée de son esclave, Din, elle découvre les bas-fonds de la ville qui vont la mener jusqu'à l'endroit où est détenu le petit Titus. La vérité finit alors par éclater.
Plusieurs aspects de la vie romaine sont abordés : nous suivons la vie d'une riche famille, l'esclavage, les jeux, les croyances, la sorcellerie sont autant de thèmes qui apparaissent.
Ce livre est intéressant à lire même s'il me paraît complexe à faire lire à des élèves. Il faut en effet se replonger dans le contexte de l'époque avec un certain nombre de mots à consulter dans le glossaire. de plus l'intrigue est tout de même complexe. Je conseille ce livre à de bons lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sahlielle
Sahlielle24 février 2015
  • Livres 5.00/5
Un roman noir à souhait qui nous plonge dans la Rome ancienne, aux temps des jeux, des esclaves, des courses de chars et des rivalités entre les grandes familles. On suit l'enquête de Lucretia et de ses amis pour retrouver son cousin Titus, un enfant enlevé par des adoratrices de la déesse Hecate, sanguinaires et prêtes à tout. Les changements de points de vue fréquents donnent du dynamisme à l'histoire et intensifient le suspense. L'écriture est fluide et soutenue. J'ai beaucoup aimé plonger dans ces ambiances funestes depuis mon canapé où je ne crains rien !
Commenter  J’apprécie          10
Histoiredenlire
Histoiredenlire22 mars 2015
  • Livres 5.00/5
Ce roman met en scène une jeune fille qui enquête et se bat au péril de sa vie pour trouver la vérité. L'écriture vive et directe de Charlotte Bousquet nous plonge immédiatement dans l'intrigue.
Divers aspects de la vie à Rome sont abordés : le lecteur a un aperçu des habitudes quotidiennes des membres d'une riche famille, ici celle des Clarus (qui a existé mais dont les personnages du roman sont fictifs). La condition des esclaves est aussi donnée à voir.
Le polar rappelle également le goût des Romains pour le spectacle, et plus particulièrement des courses de char, comme celle qui a lieu au cirque Maxime et qui oppose diverses équipes, généralement soutenues chacune par une part précise de la population (peuple, patriciens...).
La sorcellerie a une très grande importance dans le roman et permet d'évoquer les croyances chères aux Romains, avec les offrandes et sacrifices faits aux Dieux. Il est aussi question des prémisses du Christianisme, et Princesses des os montre ainsi les difficultés et persécutions qu'ont connu les premiers Chrétiens, eux qui n'adoraient qu'un seul Dieu quand la majorité, influencée par les Grecs et les civilisations conquises, en avaient des dizaines.
Lien : http://www.histoiredenlire.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
MaliaeMaliae13 novembre 2015
Le rêve. L’imagination.
Ils devenaient ses plus précieux alliés. Ils lui permettaient de passer à travers les barreaux de sa cage, d’échapper à son affreuse captivité. Ils lui permettaient de garder espoir.
Pour le moment.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Charlotte Bousquet (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charlotte Bousquet
Bande annonce du nouveau roman Young Adult de Charlotte Bousquet ! Sixième titre de la collection Electrogène aux éditions Gulf Stream. Sortie prévue le 25 août 2016. "Une dystopie lunaire, un entre-monde de cuivre et de ténèbres, peuplé d'ombres et de chimères. Une réflexion profonde sur la liberté et sur la condition féminine."
autres livres classés : sorcellerieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le dernier ours

Qui est le personnage humain principal ?

Anuri
Karen Avike
Svendsen
Kiviuq

12 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Le dernier ours de Charlotte BousquetCréer un quiz sur ce livre