AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Christiane Besse (Traducteur)
ISBN : 2020864762
Éditeur : Points (2006)

Note moyenne : 3/5 (sur 47 notes)
Résumé :
"J'ai écrit 8 romans mais je ne peux m'empêcher d'écrire des nouvelles. Quelque chose dans la forme brève me séduit et m'attire inlassablement." Tels sont les propos de William Boyd dont le présent recueil est la démonstration éclatante.

Ces histoires sont tour à tour drôles, absurdes, poignantes, comme les vies de leurs personnages animés du désespoir tranquille et contagieux propre aux anti-héros boydiens, nous promènent à travers le temps et l'espa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
jeromfan
jeromfan20 avril 2008
Voici le 4ème recueil de nouvelles de l'auteur d'"Un anglais sous les tropiques", "L'après-midi bleu" ou encore "Armadillo" (mon chouchou, je suis secrètement amoureuse de Lorimer Black, le anti-héro).
8 histoires courtes et singulières, sans unité de style ni d'époque mais cependant réunies par l'ironie désabusée de ses personnages, au bord de la folie plus qu'amers.
On y croise un homme et une femme mariés qui se reconnaissent dans leurs solitudes réciproques et vont essayer de s'aimer, un jeune soldat amnésique dont les seuls souvenirs sont ceux d'une fiction qu'il a écrite, un gringalet souffreuteux observateur ambivalent du milieu du culturisme de haut niveau, un écrivain russe amouraché d'une jeunesse qui se moque de lui... et bien d'autres personnages qui tentent souvent maladroitement de trouver l'amour ou de le retenir.
Les nouvelles s'avalent avec un plaisir mêlé d'insatisfaction... C'est vraiment trop court! Et on s'en veut de laisser tomber des gens si perdus...
http://jeromfan.over-blog.com/article-3523321.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
meyeleb
meyeleb05 août 2012
  • Livres 2.00/5
J'ai été un peu déçue par ces nouvelles, dont le recueil ne présente pas d'unité particulière et dont le style me semble bien en deçà de ses romans.
Commenter  J’apprécie          50
Derwijes
Derwijes07 mai 2015
  • Livres 1.00/5
Une grosse, grosse déception...
Les nouvelles présentées ici sont ennuyeuses, confuses et finissent en queue de poisson. Boyd les à écrit d'une façon paresseuse, on a l'impression que certaines de ces nouvelles ont étés publiées avant même d'avoir étés finies...
Les thèmes sont variés mais tout du long on s'ennuie à mourir, les descriptions sont plates voire inexistantes, les personnages inintéressants,et, conséquemment, les histoires le sont aussi. Pourtant, de Boyd, on peut s'attendre à bien mieux...
A éviter, préférer ses romans, qui sont beaucoup mieux écrits.
Commenter  J’apprécie          00
camor
camor06 mai 2016
  • Livres 2.00/5
J'adore William BOYD mais le format "nouvelles" ne me convient pas. Je rentre juste dans une histoire qu'il faut en démarrer une autre. Je ne rencontre nullement les personnages.
Commenter  J’apprécie          11
vdujardin
vdujardin27 avril 2012
  • Livres 3.00/5
Je ne les ai pas toutes appréciées de la même façon. J'ai bien aimé la nouvelle Beulah Berlin de A à Z, dont chaque paragraphe commence par une lettre de l'alphabet, dans l'ordre, et le plus souvent sur le mode du jeu Marabout… Bout de ficelle… Selle de cheval… Il y fait en plus référence, à la lettre S, à la Sextine, que vous pouvez par exemple découvrir sur le deuxième blog de mon père, consacré uniquement à la sextine... Vous pouvez, vous aussi, utiliser le programme de dessin ou lire la célèbre sextine "Ongle et oncle" d'Arnaut Daniel. Il présentait il y a déjà longtemps ce travail de Sextine graphique sur son site perso. Sinon, ce type de poésie a été beaucoup utilisé par certains Oulipiens (membres de l'ouvroir de littérature potentielle), et en particulier Jacques Roubaud... Bien sûr, Poézibao présente aussi les sextines...
Lien : http://vdujardin.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
bibliophagebibliophage10 août 2010
Table des matières :

"La femme sur la plage avec un chien" (aventure extraconjugale, entraînée par le chien Euclide)
"Fascination" (un poète/journaliste replonge dans ses souvenirs d'étudiant - on suit en parallèle sa fascination de l'époque pour sa voisine du dessus et celle du moment pour une jeune athlète)
"Carnet de notes n°9" (réflexions d'un cinéaste)
"Beulah Berlin, de A à Z" (une artiste relate sa vie par paragraphes : les lettres commençant chaque paragraphe se suivent par ordre alphabétique, et le mot terminant un paragraphe est repris dans le début du suivant)
"Incandescence" (nouvelle presque policière)
"Le problème esprit / corps" (dans le domaine du bodybuilding)
"Yves Hill" (un vieil homme, ancien écrivain à succès, un peu perdu à Londres)
"Le fantôme d'un oiseau" (l'histoire d'un soldat amnésique après une bataille, le "patient n°39")
"Le pigeon" ("les affres d'un gentilhomme russe", commencés par une citation de Tchekhov : "Vous me demandez : qu'est-ce que la vie ? C'est comme demander : qu'est-ce qu'une carotte ? Une carotte est une carotte, et voilà tout.")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
line70line7019 mars 2011
Utiles les demi-tours, les virages à 180°. Il me semble qu'ils définissent le progrès de la vie mieux que la vieille image de la croisée des chemins. Combien de fois dans notre existence des évènements significatifs ont-ils pu être décrits comme un virage à 180° ? Tomber en désamour, par exemple, est un demi-tour affectif majeur plutôt qu'une bifurcation sur la route de la vie.
Commenter  J’apprécie          10
vieiloursvieilours11 octobre 2013
Méditations sur le nombril : une cicatrice que tout être humain porte... Les pleurs d'un bébé n'ont pas besoin de traduction...Un cri n'a pas d'accent ...Un bâillement est compris partout au monde...Malgré leur banalité, les vérités banales de la vie n'en sont pas moins vraies.
Commenter  J’apprécie          00
jpp59jpp5923 juillet 2014




Tu n'as peut-être pas un problème d'alcoolisme mais moi j'ai un problème avec ton alcoolisme.


>modifier
Commenter  J’apprécie          10
vieiloursvieilours11 octobre 2013
Comment savoir si votre vie est intrinsèquement dépourvue d'intérêt ? Vous le savez, point final. Certaines personnes s'en accommodent dans la tristesse et le silence, d'autres tentent d'y remédier.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de William Boyd (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Boyd
William Boyd discusses his novel Restless. Quelques mots de William Boyd sur le roman d'espionnage.
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

ARMADILLO, LE PETIT SOLDAT

Le héros de ce roman est ...........

William Boyd
James White
Lorimer Black
Jonathan Roscoe
Michael Bottom
Conrad Milliband
Waldemar Strike

15 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Armadillo de William BoydCréer un quiz sur ce livre