Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique



> Anne Krief (Traducteur)

ISBN : 2070634736
Éditeur : Gallimard (2011)


Note moyenne : 3.47/5 (sur 124 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Le soir du bal de promotion du lycée, le beau et mystérieux Daniel avoue son amour à Lucy. Il prétend qu’ils se sont aimés dans une autre vie, qu’elle s’appelait alors Sophia et que leur passion est vouée à l’éternité. Troublée, la jeune fille refuse de le croire, même ... > voir plus
Lire un extrait Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (36)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par darkmoon, le 26 juillet 2013

    darkmoon
    Un amour qui survit au-delà de la mort. Impossible ? Pourtant Daniel se souvient de toutes ses vies, ses "réincarnations". Et il veut, il doit, retrouver Sophia, son grand amour de l'antiquité. Il est sûr qu'elle se souviendra de lui.
    Lucy est une jeune fille comme les autres et lorsque Daniel, qu'elle aime en secret, lui déclare sa flamme, elle est comblée. Mais pourquoi l'appelle-t-il Sophie et pourquoi prétend-il qu'ils se connaissent déjà ? Daniel est très blessé par la frayeur de Lucy, il aurait aimé qu'elle se souvienne de leurs vies passées. Mais l'amour ne nous laisse pas toujours le choix...
    C'est une merveilleuse histoire d'amour avec une petite touche de paranormal et de drame, les personnages de Daniel et Lucy apprennent à se connaître lentement avec douceur et tendresse. Leur relation est touchante et émouvante. Bien que Lucy m'ait souvent énervée et que Daniel ne soit pas si attirant que ça, j'ai été vraiment prise par ce roman où se mélange amour et haine.
    Une écriture très agréable à lire et assez poétique. Des changements de narration très intéressants qui nous permettent de suivre plusieurs " histoires" à la fois. D'une part celle de Daniel et de ses vies et de l'autre son histoire d'amour avec Sophia/Constance/Lucy.
    Dans ce livre, on passe d'une époque à l'autre sans aucun problème. Petit à petit on arrive à croire Daniel tout comme Lucie. Je pense que certains points auraient tout de même dus être plus développés, afin d'apporter la touche d'originalité qui manque au roman. Ici on a trop l'impression de lire une histoire, on ne parvient pas à se plonger dans l'intrigue. C'est dommage car l'idée de départ aurait pu donner quelque chose de mieux. Mais au-delà de ce point négatif, ce roman reste très agréable à lire jusqu'à la fin. Sauf que là je n'ai pas compris : une impression de fin bâclée, l'intrigue de m'a pas parue finie, et pourtant pas de deuxième tome !!!
    Donc voilà une histoire d'une extrême finesse. Bien qu'elle soit plutôt lente et se perd souvent dans des explications et des détails inutiles, elle reste géniale et très bien imaginée.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 20         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Tiboux, le 11 mai 2013

    Tiboux
    Personnellement, je considère 4 filles et 1 jean comme une référence en matière de lectures légères. Pour ma part, je possède l'intégrale que j'ai lue un bon nombre de fois au même titre que les Harry Potter ou encore Twilight. Ce sont des romans dont je ne me lasse pas. Ils représentent une source de réconfort inestimable dans ma vie de lectrice assidue.
    Vu que j'ai adoré cette intégrale ; premier livre que je lisais de cette auteur, je m'étais fixée l'idée de découvrir tous ses écrits à mon rythme. Même si « Toi et moi à jamais » m'attend sagement dans ma PAL, j'ai eu du mal à résister à l'Appel de la bibliothèque qui possède deux autres titres. Un jour, en me promenant dans les rayons de mon ultime tentation, je suis tombée sur « L'amour dure plus qu'une vie », il ne m'a pas fallut bien longtemps avant que je me décide à l'emprunter. Je me réjouissais de pouvoir enfin le découvrir.
    Après les deux premiers chapitres alternant présent puis passé, j'étais un peu perplexe. Je n'étais pas certaine que je passerai un agréable moment avec ce roman. Toutefois, il était hors de question que j'abandonne cette lecture aussi vite. Alors, j'ai continué en tournant les pages les unes après les autres. Petit à petit, je me suis rendue compte que cette lecture se révélait dépaysante. Au bout du compte, cela me faisait beaucoup de bien. Au départ, les éléments - qui m'avaient gênés - se sont révélés nécessaire pour apprécier pleinement ce récit.
    Au sujet de l'histoire, je l'ai trouvé intéressante voire même fascinante. Ce mélange de romances perdues dans les vies antérieures est l'essence même de cet ouvrage. le récit est agréablement rythmé grâce aux différents bonds dans le passé. L'un des deux personnages principaux coupe les instants présents en partageant ses souvenirs passés. Cela peut paraître curieux au premiers abords mais cela permet de découvrir plusieurs détails liés au couple maudit. J'aime ce terme car à mes yeux, c'est celui qui correspond le plus si je me base sur la globalité des vies antérieures évoquées.
    Pour une seconde approche, j'apprécie toujours l'écriture d'Ann Brashares. Cela donne une impression de légèreté, de fluidité dans le récit qui passe tout seul. Ce récit n'a rien à voir avec les autres livres déjà lus dans le genre lectures légères. En faite, je le trouve nettement plus profond ; ce qui ajoute une dimension supplémentaire à sa simplicité. Grosso modo, il est un cran au-dessus à mes yeux.
    Au sujet des personnages, je suis moi-même surprise par ce que je m'apprête à écrire mais je me suis prise d'affection pour les deux protagonistes principaux. Daniel est particulièrement touchant dans ses sentiments. Il tente désespérément de retrouver LA personne qu'il aime depuis si longtemps. Pour cela, il narre toutes les fois où ils se sont rencontrés en replongeant dans ses souvenirs de vies antérieures. C'est un point qui m'a permise de m'attacher à lui. Je le trouve émouvant dans sa quête amoureuse. Il est un peu dramatique à sa façon. Pourtant, c'est ce trait de caractère qui m'a beaucoup enchanté chez ce personnage.
    De plus, la structure du récit est bien pensé... Daniel remonte dans ses souvenirs jusqu'au moment présent. Au bout d'un temps, le passé laisse place à l'instant actuel. Ces idées donnent un bon fil conducteur à l'ensemble de l'histoire. Pour ma part, j'adhère complètement à ce procédé.
    La fin m'a laissé sur ma faim sans faire de jeux de mots. En effet, j'ai un goût d'inachevé dans la bouche ; ce n'est franchement pas agréable ! L'un des personnages effectue un choix qui n'est pas forcément le meilleur si on se met à sa place. Toujours est-il que cette décision a soulevé des questions ainsi que différentes hypothèses sur l'issue de cette romance. Cela m'a légèrement ouvert les yeux... J'étais (et je le suis toujours) méfiante sur certains personnages secondaires, certains évènements... Bref, je ne suis pas fan de ce style de finition pour un livre. Après tout, vous me direz que ceci laisse une possibilité de suite... Je suis entièrement d'accord avec ceux qui pensent comme ça. Puisque la fin n'est pas réellement fermée, une suite serait tout à fait envisageable. Après, encore faut-il que l'auteure en ait l'envie.
    Malgré un léger point négatif, je suis contente de cette trouvaille. Il ne me reste plus qu'à découvrir ces autres ouvrages : 1) Toi et moi à jamais 2) Trois aimes pour la vie. le premier est dans ma PAL personnelle ; quant au second, il est disponible dans ma médiathèque. Si je le peux, je vais tenter de plonger dans ces deux bouquins durant l'année. A priori, je pourrai y arriver si je ne m'éparpille pas trop.
    Quant à vous, cher(s) lecteur(s), si vous appréciez le thème des vies antérieures ainsi que les romances quelque peu compliquées, vous devriez tester ce roman. A mes yeux, l'histoire d'amour n'est pas niaise, enfin je ne le trouve pas. Cela dépend des goûts de chacun bien entendu. C'est un livre léger mais avec une certaine maturité comparé à d'autres références du style. Si vous aimez Ann Brashares, il y a de fortes chances que ce titre vous plaise. En tout cas, je vous le souhaite sincèrement.

    Lien : http://bookmetiboux.blogspot.fr/2013/05/chronique-lamour-dure-plus-q..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par UniversLivresque, le 22 mai 2013

    UniversLivresque
    A la base, comme vous devez surement le savoir si vous avez passé un peu de temps sur mon site, je suis particulièrement attirée par le genre fantasy. Mais, grâce à JustAdream, j'ai appris à savourer d'autres sortes de livres. Jusqu'à présent, même si j'essayais, ça ne menait à rien.
    Je tiens donc d'abord à la remercier pour m'avoir permis d'ouvrir ma passion à d'autres genres. Et maintenant, passons à mon avis.
    Un livre ayant pour couverture deux ombres qui ressemblent à des amoureux et des feuilles volantes, ne m'ont pas attiré plus que ça. Si je l'aurais vu en magasin, je pense que je n'aurais même pas pris la peine de lire le résumé. Pourtant, comme j'ai eu l'opportunité de l'avoir en mains après que le courrier soit arrivé chez moi, il est vrai que le petit texte sur la quatrième de couverture a éveillé ma curiosité.
    Les premières questions qui défilent à ce moment-là ? Ce sont simplement des questions telles que : L'histoire arrivera-t-elle à me faire accrocher? Peut-on vraiment pouvoir aimer d'autres genre lorsqu'un prédomine ? Est-ce que ça ne va pas être trop ennuyant ?
    Enfin bon.. Vous l'aurez donc compris, j'ai hésité à le commencer, mais pas très longtemps puisque je commençais déjà à être en manque de lecture ! Donc je me suis décidée à le commencer et tel a été mon étonnement !
    Face à un livre comme ça, je me suis tenue prête à tout et le pire a été que j'ai fais cela pour rien.
    L'auteur, Ann Brashares, mène l'histoire tel qu'elle l'entend et a réussi, pour ma part, à me faire rentrer dans l'aventure. Je ne suis pas habituée au nom courant tel que Daniel ou July. J'ai trouvé que c'était trop proche de la réalité pour arriver à m'emmener dans le monde dans lequel j'aime tant aller : Celui de l'imagination.
    Il est vrai que ça n'a pas été aussi facile de m'y introduire avec ces débuts. le lycée, les personnages, le décor, des vrais noms de villes. Mais j'ai trouvé un point positif à ceci : Parfois, lorsqu'on lit un livre de fantasy, on risque souvent de se perdre dans la carte du monde qu'on a en tête. On ne sait plus trop où on est ni où on va. Ici, l'avantage est qu'on puisse à peu près se repérer et il est clair que cela rend la lecture bien plus agréable.
    Lucy est donc une jeune fille qui rencontre un garçon nommé Daniel et tombe éperdument amoureuse. de là, on peut se dire qu'on a assez entendu ce genre d'histoires, mais l'auteur fait en sorte que nous ne le voyons pas arriver.
    Je m'explique : Tout d'abord, on se trouve en compagnie de Lucy et de sa meilleure amie, en 2004. Jusque là, ça va. On ne s'attend pas à des miracles, mais dès le chapitre suivant, le temps ne suit pas son cours et on assiste donc à un énorme retour en arrière. Et c'est particulièrement pour ça que j'ai adoré ce livre fabuleux. L'auteur ne fait pas que nous raconter une histoire et comment elle se passe, non. Elle va plus loin : Non seulement nous sommes au courant de ce qui se produit au présent, mais en même temps on avance dans le passé. Ann Brashares donne a son livre le pouvoir de nous faire remonté là où tout a commencé, et pas seulement en quelques lignes, mais ceci va nous suivre durant toute la lecture de son roman.
    Autre chose que j'ai notamment apprécié durant ma lecture : c'est le fait que les chapitres soient coupés de telle sortes que lorsqu'on suit Daniel, c'est lui-même qui nous parle. Cela donne l'impression qu'il vous parle directement car il n'emploie pas de mots trop compliqué, et parle comme si c'était à un ami qu'il raconté sa vie. Lorsque Lucy devient donc le personnage principal, on change de narration et de temps : on passe donc de la 1ere personne à la 3eme, et le texte est écrit au passé.
    Je trouve que cette façon d'arranger les chapitres est plutôt pas mal car elle permet de ne jamais s'ennuyer d'entendre la même personne parler. Parfois, c'est bien que le narrateur soit hors de l'histoire et n'en fasse pas directement parti.
    Les points négatifs que j'ai trouvé à ce livre : Pour quelqu'un comme moi, qui n'a pas beaucoup de culture géographique, c'est difficile parfois de comprendre de quoi parle le narrateur lorsqu'il fait allusion à certains endroits. ( Ceci est tout de même un point positif pour la personne qui aura de la culture à ce niveau, car c'est tout de même bien expliqué et on ne se perd pas)
    Autre points que je n'ai pas énormément apprécié : il m'est arrivé de ne plus suivre le cours du temps. Ce que je veux dire par là, c'est qu'il y a des moments où j'ai eu l'impression qu'Ann Brashares ait un peu mélangé les temps. Je me suis donc retrouvé à relire quelques lignes pour comprendre pourquoi on est passé de telle à telle date.
    Et dernière chose, la fin ne m'a pas déçu mais j'aurais tout de même voulu en savoir plus. Mais ne soyons pas trop gourmand, elle est tout de même bien faite et je trouve ça original !
    C'est tout ce que j'ai pu trouvé de plus mauvais.
    Il y a encore une chose que je voulais préciser : Dans son livre, elle approfondie l'histoire de rêve et de vie antérieur. J'ai tellement été absorbé par sa belle histoire qu'elle a su écrire qu'il m'est arrivé à me demander s'il y avait du vrai dans ce qu'elle expliquait. Je me le demande encore maintenant, tellement cela m'a fasciné.
    Et pour finir, je dirais donc aux personnes qui sont attachés à un seul genre littéraire : N'ayez pas peur d'en essayer d'autre, il suffit de tomber sur le bon. Vous pourriez faire de belles découvertes.

    Lien : http://univers-livresque.blogspot.fr/2013/04/lamour-dure-plus-quune-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Baby_marie, le 12 juin 2011

    Baby_marie
    Lorsque Daniel, un garçon de son lycée, l'appelle Sophia et lui dit la connaître depuis toujours, Lucy est troublée. Effrayée, elle s'enfuit. C'est que Daniel, une âme qui renaît sans cesse depuis des centaines d'années, cherche Sophia depuis des siècles, désespéré de l'avoir perdu. Peu d'âmes conservent des souvenirs de leur passé entre chaque réincarnation mais Daniel, si et il n'a de cesse de retrouver l'amour de sa vie, Sophia. Les années d'errance à la poursuite de la femme qu'il aime ne lui font pas peur, tant qu'il la retrouve. D'une vie à l'autre, il la manque, il la retrouve trop tard, elle ne le reconnaît pas mais cette vie-là est différente.
    Un livre absolument magnifique, plein d'émotion. Les recherches de Daniel, son amour indéfectible pour Sophia et les réminiscences de Lucy, qui sent combien elle est attachée à Daniel et la fin parfaitement réussie du roman, tout ça fait de ce roman un livre magique.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Melli, le 15 novembre 2014

    Melli
    Lycée, une jeune lycéenne, est secrètement amoureuse de Daniel, un jeune homme mystérieux qui est renfermé. Fascinée par lui, elle n'ose pas lui adresser la parole. Ce ne sera que lors de la soirée du bal de fin d'année, qu'ils vont s'adresser la parole pour la première fois. Si au début, tout se passe bien, un mot de Daniel va tout chambouler. Au lieu de l'appeler par son prénom, il l'appelle Sophia et lui demande si elle se souvient de leur histoire. Même si elle a l'impression de le connaitre, affolée…elle s'enfuit.
    La suite du roman va s'attarder sur plusieurs époques pour que le lecteur puisse comprendre pourquoi Daniel a prononcé le nom de Sophia. Daniel est une personne qui a la capacité de se souvenir de ses vies antérieures. Tombé amoureux de Sophie, lors d'une de ses vie, il n'aura de cesse de la retrouver dans réincarnations. le problème, c'est que contrairement à Daniel, son âme sœur n'en garde aucun souvenir.
    Le roman est écrit à la troisième personne et alterne entre les points de vue de Daniel et de Lucy., afin qu'on puisse comprendre leur présent, mais surtout leur passé.
    J'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire jusqu'à la moitié du livre, où l'intrigue commence à prendre forme et à partir de là tout s'enchaine.
    Je n'ai pas particulièrement aimé le personnage de Lucy qui ne sait pas où elle est et ce qu'elle doit faire pour être heureuse dans sa vie. Elle n'arrive pas à prendre de décisions et attend que quelqu'un d'autre lui apporte la solution.
    Quant à Daniel, mon point de vue est partage. Autant, j'ai adoré le Daniel du passé qui raconte son histoire et sa relation avec les précédentes réincarnations de Lucy. Autant le Daniel du présent m'a énervé, tellement il est passif. Préférant vivre dans le passé et ses souvenirs que d'agir concrètement dans le présent. Il préfère que Lucy vive sa vie, alors d'arranger leur histoire. Il fait un pas un arrière à chaque fois… Un peu bizarre quand on sait qu'à chacune de ses vies, il veut la retrouver pour ivre avec elle…
    Daniel et Lucy ne feront que se croiser et ce n'est que dans les dernières pages qu'ils vont se retrouver.
    La fin est bâclée… je n'ai pas compris la décision de l'auteure. Il y a une impression d'inachevé. de même qu'il reste beaucoup de question en suspend.
    Si le résumé était prometteur, j'ai été déçu de ma lecture. Ann Brashares n'a pas réussi à donner vie à cette histoire d'amant éternel.

    Lien : http://littlerosebud.canalblog.com/archives/2014/11/05/30871626.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (27)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Talissa, le 26 février 2012

    Tu es avec moi, Lucy, dans toutes mes pensées, tous mes projets, mes plaisirs, mes errements, mes réussites et mes chagrins. Ce que je vois, je le vois avec tes yeux aussi, et avec toi je suis plus déterminé et mieux que je ne pourrais jamais l'être sans toi.
    Je sais que cette lettre ne contient pas de réelles informations , et je te prie de m'en excuser. Tu pourras toujours me frapper pour cela plus tard. Mais je m'apercois que je t'ai écrit une sorte de prière. Je prie pour que sans l'avoir reçue (la lettre que je t'ai écrite hier soir ou celle que je t'écrirai demain, et après-demain et apres-après-demain) tu saches ce qu'elle contient : que je vais bien et surtout que je suis avec toi où que je me trouve, qu'il n'est pas de force sur cette terre ni de longueur de temps capables de nous séparer. Je reviendrai. Mon amour pour toi est plus sincère que tout ce que j'ai connu au cours de ma très, très longue vie.
    L'amour est très exigeant, paraît-il, mais le mien ne demande qu'une seule chose : quels que soient les évènements et le temps qu'il faudra attendre, tu me conserveras ta confiance, tu te rappelleras qui nous sommes et tu ne perdras jamais espoir.
    A toi, pour toujours,
    Daniel.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation

  • Par Talissa, le 26 février 2012

    J'ai vu la beauté dans toutes sortes de choses. Je suis tombé amoureux, et c'est elle qui continue à vivre. Je l'ai tuée une fois et je suis mort pour elle plusieurs fois, et tout cela en vain. Je la cherche désespérément; son souvenir me hante. Je garde espoir qu'un jour ou l'autre elle se souviendra de moi et me reconnaîtra (P.10)

    La pauvre mécanique de ta cervelle d'oiseau a eu raison de toi, et l'oubli seul était ta planche de salut (P.37)

    Lorsque je me revois dans cette vie, c'est en général d'un point de vue extérieur. J'ai l'impression, malgré le souvenir que j'en ai, que ce n'était pas encore moi. Que c'était quelqu'un qui allait devenir qui je suis, et que j'observe cette personne de loin. Peut-être est-ce ainsi qu'il faut procéder pour pouvoir vivre avec. (p.42)

    -Tu aimes tes souvenirs, mais c'est ton amie que tu dois aimer, lui recommanda-t-elle en guise d'adieu. Tu te souviens de ce qui est perdu, et tu oublies ce que tu as sous les yeux.
    Il comprenait ce qu'elle essayait de lui dire, mais il ne raisonnait pas comme elle et ne lui ressemblait pas.
    -Si j'oublie, qui se souviendra? s'enquit-il avec une irrépréssible mélancolie. Cela n'existera plus.
    -Cela n'existe déjà plus, soupira-t-elle. (p.295)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par Mariloup, le 01 août 2013

    _ Nous pourrons aller où nous voudrons!
    _ Et quoi d'autre?
    _ Nous pourrons faire tout ce que nous voudrons. Nous pourrons nous marier. Nous pourrons ne pas nous marier et vivre dans le péché. Nous pourrons travailler. Nous pourrons ne pas travailler. Nous pourrons paresser. Nous pourrons habiter tout en haut d'un gratte-ciel. Nous pourrons décider de vivre sur l'eau, dans une maison sur pilotis. Nous pourrons faire l'amour tous les jours.
    _ Deux fois par jour.
    _ Trois fois par jour.
    Elle haussa les sourcils.
    _ Trois fois par jour?
    _ Nous avons pas mal de retard à rattraper!
    Elle hocha la tête.
    _ Nous pourrons vieillir ensemble.
    _ J'aimerais beaucoup.
    _ Avoir un ou deux bébés.
    Elle avait l'air si enchantée par cette perspective qu'il craignait de la décevoir, mais il savait que sa réaction ne le trahirait pas trop.
    _ ça, je ne sais pas si c'est écrit dans les astres pour moi, dit-il.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par darkmoon, le 22 juin 2013

    -Tu aimes tes souvenirs, mais c’est ton amie que tu dois aimer. Tu te souviens de ce qui est perdu, et tu oublies ce que tu as sous les yeux.
    -Si j’oublie, qui se souviendra ? S’enquit-il avec une irrépressible mélancolie. Cela n’existera plus.

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la citation

  • Par darkmoon, le 26 juin 2013

    Il existe de fugitifs moments de bonheur que l’on se doit de faire durer en prévision des mauvais jours.

    Commenter     J’apprécie          0 23         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
12,00 € (neuf)
8,47 € (occasion)

   

Faire découvrir L'amour dure plus qu'une vie par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Lecteurs (320)

> voir plus

Quiz