Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Françoise Maillet (Traducteur)

ISBN : 2070344134
Éditeur : Gallimard (2008)


Note moyenne : 3.26/5 (sur 39 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Depuis le Contact avec les Galactiques, les Terriens font figure d'exception. Si les extraterrestres ont tous été initiés par une espèce plus ancienne à laquelle ils doivent obéissance avant de pouvoir eux-mêmes «élever» une nouvelle espèce, il n'y a aucune trace des «p... > voir plus
Lire un extrait Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par finitysend, le 24 février 2012

    finitysend
    Du pour .. du contre ..
    Le premier roman de ce cycle ( Elévation ) ....
    Ce roman est le fruit du travail d'un astrophysicien qui venait de se mettre à écrire de la SF ...
    Les romans suivants de ce cycle sont bien meilleurs ( deux prix Hugo ) ..
    Le style de l'auteur culmine selon moi dans Marée stellaire et dans La jeune fille et les clones ...
    A bien y réfléchir ce roman n'a pas de défauts majeurs .. à par le fait que le style n'est pas toujours à la hauteur ( bâti et rendu du personnage principal )..
    Sinon le lecteur bénéficie d'un contexte de hard science qui confine à la perfection ( description somptueuses .. technologies amenées de façon ultra digeste ... ) ..
    J'ai eu du mal à digérer un petit côté Agatha Christie ( très circonscrit ) et à bien y réfléchir cela plaira certainement à d'autres ..
    David Brin n'est pas francophobe ....
    J'ai rarement vu un auteur américain émailler sa production d'autant de citations françaises et le personnage " franchouillard " du roman joue un rôle en vue de mystifier les tenants de certains intérêts ..
    La couverture tient ses promesses et la ballade est aussi somptueuse que cette superbe couverture ..
    Assez réussi donc avec quelques défauts d'une œuvre de jeunesse ...
    Une somptueuse ballade " au cœur du soleil " et une planète terre en bien triste état si on y réfléchie bien ( socialement et politiquement parlant )..
    Le contexte du cycle est très bien posé par ailleurs ..
    L'univers est un endroit dangereux mais il y a de l'espoir à condition de comprendre quelque chose aux subtilités des alliances et retournements et à ses complexes règles de fonctionnements et jurisprudences ...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 19         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par idevrieze, le 13 juillet 2014

    idevrieze
    Et bien c'était long.... Mais long.....

    Je suis totalement désolée vis à vis de l'auteur, car je sens bien que son livre aurait pu me plaire, qui sait ? Car j'aime la Science Fiction, j'aime les choses un peu bizarre. Mais là, c'était long. Je n'y suis pas arrivée et c'était vraiment long. Parce que l'enquête traînait en longueur, parce que l'univers était bof pour moi. Je ne sais pas ce qui c'est réellement passé mais croyez moi, à aucun moment, mon esprit n'a réussi à avoir ce déclic qui fait que franchement, même si le livre n'est pas facile de suite, on l'aime bien.
    Tout d'abord, nous commençons avec un professeur qui aime travaille avec des dauphins. Et pourtant, il va par une entourloupe d'un de ses potes extra terrestres participer à une enquête sur un phénomène bizarre qui va se produire près du soleil (si j'ai tout compris au bazard). En bref, il ne sait pas trop pourquoi il est là, ni nous non plus, mais il y va.
    On voit sur terre que les extra terrestres ont du mal à se faire accepter. Mais apparemment, il n'y a pas eu de réel soucis avec eux. Donc pourquoi il y a des soucis... Pure xénophobie, mais nous n'en devinons pas plus. Quant aux extraterrestres, ils ont chacun un physique différent et semblent se comporter différemment des humains mais je n'ai pas vu quelque chose qui puisse m'emballer personnellement. Quant à l'enquête, et bien je trouvais qu'elle tournait en rond. Et cela m'a très très vite lassée en fin de compte

    Lien : http://labibliodekoko.blogspot.fr/2014/07/le-cycle-de-lelevation-de-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          3 4         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Ecureuil, le 05 mars 2010

    Ecureuil
    Je suis assez partagé sur ce livre.
    L'idée de départ est excellente (cette histoire d'espèces extraterrestres qui en parrainent d'autres pour les élever à un niveau d'intelligence supérieur), mais je n'ai pas aimé ce que l'auteur en a fait.
    Pour moi, cela donne un roman de science-fiction assez lent qui se transforme en un roman policier au bout de 500 pages, avec de l'action pas toujours très crédible (contrairement aux détails scientifiques qui sont largement convaincants). J'ai l'impression que l'auteur a commencé une histoire et, après s'être rendu compte qu'il n'avait pas grand chose à dire et que cela ne pourrait pas durer longtemps comme ça, il a changé son fusil d'épaule.
    Bref, voilà un roman pas tout à fait inintéressant, mais pour moi, une chose est sûre : je ne lirai pas les autres tomes du Cycle de l'Élévation.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par S-aureus, le 25 octobre 2009

    S-aureus
    Les humains ont-ils vraiment accédés seul à l'intelligence ?
    Cela gène beaucoup l'immense fédération extraterrestre ou chacun a été "élevé" par un autre. A moins qu'il ne s'agisse de ces créatures qui ont été repérées dans le soleil ?
    Voici la question servant de prétexte à cette histoire. Pourtant, c'est à une toute autre chose que ça nous mènera !
    Au début j'ai eu un peu de mal à suivre l'histoire, puis c'est devenu un vrai plaisir. On dirait un peu une de ces enquêtes en hui clos ou tout le monde à quelque chose à caché, et finalement les solariens deviennent presque secondaires !
    En tout cas, ce livre est à conseiller à tout les amateurs de pur science-fiction !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Filisimao, le 25 septembre 2010

    Filisimao
    On se complète ! Je viens de commencer le premier volet du cycle de l'Élévation : Jusqu'au coeur du soleil.
    Selon moi, l'originalité de ce roman tient au fait que l'auteur créé une phylogénie galactique, dans laquelle certaines espèces en amènent d'autres à ce développer. Plus précisément à en faire des êtres conscients.
    Plus une espèce a contribué à en "élever" d'autres, plus celle-ci est respectée et jugée sage.
    Si l'on considère que chaque espèce à besoin d'être aidée dans son développement par une espèce avancée, alors quelle est l'espèce qui a enclenché le processus ?
    Qui de la poule ou de l'oeuf est apparu en premier ?
    C'est pour découvrir cette fameuse espèce originelle, que l'expédition solaire se met sur pieds.
    (pas pour découvrir si il s'agit de la poule ou bien de l'oeuf, hum-hum...).

    Lien : http://ranatoad.blogspot.com/2008/08/jusquau-coeur-du-soleil.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par finitysend, le 03 septembre 2012

    L'éruption était superbe et terrible - un maelstrom bouillonnant de luminosité , qui représentait un court-circuit électrique d'une ampleur inconcevable. Même un vaisseau solaire n'aurait pas survécu au flot soudain de neutrons à haute énergie engendrés par les réactions nucléaires consécutives à l'irruption , et contre lesquels l'écran electro-magnétique du vaisseau ne pouvait rien - et les neutrons étaient trops nombreux pour être filtrés par compression temporelle .
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la citation

  • Par JRB, le 15 avril 2014

    OMBRE



    L'établi était nu; chacun des outils qui l'encombraient habituellement pendait, inutile, à son crochet sur le mur. Les outils étaient propres. Le dessus éraflé et troué de l'établi brillait sous une couche de cire fraîche.
    Le tas d'instruments en partie démontés que Jacob avait repoussés gisaient sur le sol, accusateurs - autant que le chef-mécanicien, qui, désœuvré, l'avait observé d'un air soupçonneux quand il s'était approprié l'établi. Jacob ne s'en souciait pas. Malgré, ou peut-être à cause du fiasco à bord du Vaisseau Solaire, personne n'avait objecté quand il avait décidé de poursuivre ses recherches personnelles. L'établi spacieux lui convenait parfaitement, et nul ne s'en servait pour le moment. De plus, il y avait ainsi moins de possibilités que Millie Martine ne le découvre.
    Dans une abside de l'immense Caverne des Vaisseaux Solaires, Jacob apercevait une tranche du gigantesque vaisseau argenté, que la paroi rocheuse ne lui dissimulait qu'en partie. Loin au-dessus de lui, la courbe du mur se perdait dans une brume de condensation.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
5,99 € (neuf)
1,50 € (occasion)

   

Faire découvrir Jusqu'au coeur du soleil par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

Listes avec ce livre (2) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (96)

> voir plus

Quiz