AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ellane92


Ellane92
12 octobre 2014
★★★★★
★★★★★
Jane Eyre est une jeune orpheline recueillie par sa tante, qui la méprise, et par ses cousins, qui la martyrisent. Acquérant rapidement l'étiquette d'enfant rebelle, elle est envoyée, à son plus grand soulagement, en pensionnat. Si sa nouvelle vie n'est pas vraiment facile à Lowood, elle s'y fait rapidement une amie, Helen Burns, enfant douce et tuberculeuse résignée à son triste sort.
Huit ans plus tard, Jane Eyre, devenue enseignante de Lowood, décide de changer de vie et de quitter le pensionnat. C'est ainsi qu'elle devient la préceptrice d'Adèle Varens, dans le manoir de Thornfield, qui semble cacher de bien étranges choses. Jane ne tarde pas à tomber sous le charme du charismatique maitre du manoir, Edouard Rochester, homme tout aussi mystérieux qu'attirant, à la réputation sulfureuse, et qui alterne avec la gouvernante de sa pupille confidences amicales, déclarations à double sens et brusqueries hautaines.

Qu'est-ce qu'il est bien, ce livre de Charlotte Brontë !! Il fait partie de mes romans d'enfance (j'avais tout juste une dizaine d'années la première fois que je l'ai lu), et c'est mon premier livre "adulte" (ou, en tout cas, pas estampillé "jeunesse"). J'aime le caractère droit et entier de Jane Eyre, sa retenue comme sa passion, sa générosité et son intelligence. Elle ne se compromet jamais, ni enfant, ni adulte, ni par amour, ni par haine. de même, l'évocation de Rochester est extrêmement réussie, à la fois viril et sensible, fort et aimant, bien loin de ces pâles princes charmants qui ne savent que chanter "Un chant, je n'ai qu'un seul chant" et embrasser leur belle, et qui pourtant remplissent les écrans de télévision de nos chères têtes blondes.
L'écriture de Charlotte Brontë est fine et élégante, précise, avec quelques envolées poétiques. Les dialogues en particulier sont de petits bijoux, ciselés, intelligents, non exempts d'humour ni de passion, notamment ceux de Jane et d'Edouard.
Au-delà des relations Jane-Edouard, Jane Eyre est aussi le récit d'une époque, d'une société, dans lesquelles les femmes n'avaient finalement que peu le droit de choisir leur vie, peu de métiers qui s'offraient à elle, peu le droit aussi à s'affirmer. C'est aussi une apologie de la valeur de la morale et de l'éducation, du travail et de l'honnêteté, et de l'affirmation du droit des femmes à suivre leurs aspirations.
Vivement ma prochaine relecture !
Commenter  J’apprécie          10215



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (89)voir plus