Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2070422771
Éditeur : Gallimard (2002)


Note moyenne : 3.58/5 (sur 40 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Encerclée par les icebergs du pôle Nord, l'île de Gottherdäl est une Venise éternellement enneigée, "un morceau de XIXe siècle conservé dans les glaces", tant les mœurs locales paraissent archaïques aux yeux du voyageur de passage. On s'y bat en effet encore en duels ar... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (9)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par LePamplemousse, le 22 décembre 2014

    LePamplemousse
    Sarah, une jeune femme écrivain, est envoyée par son éditeur dans une ville du Pôle Nord, afin de rédiger un guide touristique sur cette ville comparée à Venise dans une version polaire.
    Mais dès le tout début, dans le bateau et ensuite dans le train qui l'emmène vers cette ville du bout du monde, Sarah s'inquiète, a des sortes de prémonitions, et angoisse sans bien savoir pourquoi d'ailleurs.
    A peine arrivée, effectivement, les habitants lui semblent inhospitaliers, leurs moeurs et coutumes semblent d'un autre temps, à la fois énigmatiques et terrifiantes. La nuit polaire amplifie son malaise, l'obscurité y parait lourde, grasse et hostile, à l'image des canaux qui bordent et sillonnent la ville.
    J'ai beaucoup aimé cette ambiance mystérieuse et inquiétante, les personnages rencontrés sont eux aussi plein de secrets et ne paraissent pas tous avoir les meilleurs intentions envers Sarah...
    Pendant 250 pages, nous sommes littéralement plongés, englués dans une atmosphère poisseuse, noire, glauque et terriblement anxiogène, sans savoir si tout ceci est bien réel d'ailleurs...!
    Un roman que j'ai dévoré avec un immense plaisir.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 28         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par kedrik, le 07 septembre 2011

    kedrik
    C'est l'histoire d'une romancière qui se fait refuser son dernier roman mais dont l'éditeur a un prix de consolation : écrire un guide touristique sur la ville de Gotterdhäl, l'équivalent polaire de Venise. Sauf que cette ville est tout sauf une destination de villégiature. Coincée dans la glace, cette grosse bourgade remplie de pêcheurs devenus notables sans se départir de leur tenace odeur de poisson pourri est un lieu éminemment perturbant. Habitants inquiétants, coutumes étranges, passé sulfureux, la jeune romancière va tomber dans un vrai panier de crabes. D'autant qu'elle trimbale avec elle quelques démons personnels qui vont trouver un écho dans la folie ambiante.
    Brussolo, comme très souvent, décrit un superbe cauchemar. C'est une espèce d'Innsmouth nordique, avec une ambiance délétère. Boulevard des banquises offre un voyage à Gotterdhäl avec une belle économie de mots : 250 pages. Pendant la lecture, le froid nous fait frissonner tandis que l'ambiance lourde de cette cité fictive s'impose comme une chape de plomb. À l'heure où un imprononçable volcan islandais nous rappelle notre petitesse à l'échelle des phénomènes naturels, ce roman trouve en plus un écho particulier dans la crise financière qui a mené l'Islande au bord du gouffre dans les mois précédents. Gotterdhäl est étrangement possible à bien des égards.
    Je suis loin d'être un inconditionnel de Brussolo, qui écrit parfois trop vite, mais mazette qu'il est impressionnant. J'avais adoré ses romans médiévaux (Hurlemort, Le château des poisons, L'armure de vengeance...), mais il faudrait à l'avenir que je pioche plus souvent dans sa foisonnante bibliographie. Et surtout, pourquoi le cinéma n'utilise pas l'imaginaire bien barré de cet homme ? Il y aurait de quoi faire des films hallucinants avec ces histoires délicieusement dingues.

    Lien : http://hu-mu.blogspot.com/2010/05/boulevard-des-banquises.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par JLDragon, le 29 décembre 2014

    JLDragon
    Ce roman SF est teinté de folie et glace le sang.
    Serge Brussolo se balade dans tous les genres de la littérature et il nous le prouve encore.
    Il nous plonge ici dans une ambiance digne de la "Quatrième Dimension", dans un décor qui nous refroidit et avec des personnages principaux qui mériteraient une bonne psychothérapie...
    L'expiation est le sujet principal de roman, et dans ce roman, un seul moyen d'expier, il faut se faire souffrir. Si vous avez des tendances sado-masochistes, vous pourriez aimer ce roman.
    Les pulsions aussi prennent une belle place, les pulsions meurtrières et les pulsions sexuelles.
    Sarah, la personnage principale, est bien atteinte... Cependant, ce sont des pulsions qui pourraient paraître normales aux gens d'aujourd'hui.
    Serge Brussolo n'épargne pas ses personnages, mais il les flagelle avec beaucoup de poésie. On le sent dans sa prose, ses descriptions très poussées, ses métaphores etc.
    C'est superbement bien écrit comme toujours, même si par moment, les descriptions ramollissent le récit. Aussi, même si l'intrigue tient la route, on a du mal à percevoir les motivations des personnages, on nous les explique, mais on ne les ressent pas. Cela sonne faux quelque fois.
    Le scénario est à contre-courant, certes c'est fait exprès, mais ici j'ai ressenti un certains poids dans l'intrigue. On subit beaucoup l'action.
    J'ai été un peu déçu aussi par la fin, je m'attendais à un final plus exaltant.
    Cependant, ça reste du très bon Brussolo. Un livre que j'ai dévoré avec plaisir !

    Lien : http://jldragon.over-blog.com/2015/03/boulevard-des-banquises-de-ser..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par mazuay, le 08 juin 2011

    mazuay
    Bon, ça devait arriver un jour, voici le premier roman auquel je n'attribue que 2 étoiles. Déduction logique : je n'ai pas vraiment accroché. Je vous le présente quand même car je refuse de faire de la censure. Et puis on ne sait jamais, ce sera peut-être une occasion d'attirer un commentaire de votre part (vous êtes bien silencieux en ce moment ;-P).
    Il y a tout de même un commentaire élogieux à faire sur ce roman, Brussolo a choisi un thème original et ambitieux : le sado-masochisme élevé au rang d'art sociétal. Pas facile à visualiser hein !! Ca méritait bien une petite composition. Bon mais à part ça, ..., .euh, .., pas grand chose. L'intrigue part à vaut l'eau, se répète, ne présente ni originalité ni surprise finale. L'écriture est morne, pfff, on s'ennuie. L'atmosphère est foide (côté banquise oblige) et lourde. Heureusement que ce n'est pas un pavé, il aurait été difficile de me motiver pour le terminer dans le cas contraire.
    Alors peut-être que je n'ai tout simplement pas choisi le bon roman pour attaquer du Brussolo. Il a reçu plusieurs prix pour d'autres oeuvres. Il faudra que j'en essaie un autre.
    Bonne lecture donc (si vous avez le courage de vous y essayer) (possible depuis 1990)

    Lien : http://question-sf.over-blog.com/article-23065389.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Lalivrophile, le 19 août 2010

    Lalivrophile
    Ce livre est très particulier. On y voit bien la patte de Brussolo, mais «Boulevard des banquises» se démarque. On y retrouve certaines façons de faire de l'auteur, mais le style est parfois plus poétique, notamment lorsque Brussolo décrit l'ambiance de Gotherdale, et l'omniprésence du froid. Tout comme dans «La captive de l'hiver», l'auteur sait plonger son lecteur au coeur d'un univers glacé, et le décrit si bien qu'on a l'impression d'y être.
    L'intrigue est peut-être un peu lente à démarrer, mais c'est compensé par la façon dont le décor est planté: Brussolo entoure sa ville et ses habitants de mystère. Il mêle habilement beauté, laideur, souffrance, culpabilité... Il entrelace également l'histoire de Sarah à celle de Gotherdale. Et puis, par petites touches, il nous dévoile les raisons de l'étrangeté de certains actes des habitants.
    [...]
    Lire la suite sur:

    Lien : http://www.lalivrophile.net/boulevard-des-banquises-de-serge-brussolo
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

> voir toutes (5)

Videos de Serge Brussolo

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Serge Brussolo

Bob Garcia présente "Le Suaire écarlate" de Serge Brussolo, sur Téléssonne, dans "On a des choses à vous dire"








Sur Amazon
à partir de :
5,57 € (neuf)
2,41 € (occasion)

   

Faire découvrir Boulevard des banquises par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Quiz