AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791093088006
Éditeur : Moka éditions (01/09/2016)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Il arrive de nous promener sans prêter attention à ce qui nous entoure. Nous faisons habituellement les mêmes chemins, nous parlons au téléphone, sans même se rendre compte qu'il y a une multitude de créatures étonnantes cachées ici et là.

J'étais en résidence à São Paulo. Je suis sortie marcher dans la rue et j'ai commencé à voir des choses que je n'avais jamais vues auparavant. Était-ce un rêve ?

Pour un public de tous âges, pour tous... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
ElGatoMalo
29 mars 2017
Au chapitre XVI de son Traité de la Peinture, Léonard de Vinci écrit ceci :
"Moyen d'exciter l'esprit et l'imagination à inventer plusieurs choses.
Je ne ferai point difficulté de mettre ici parmi les préceptes que je donne, une nouvelle manière d'inventer ; c'est peu de chose en apparence, et peut-être passera-t-elle pour ridicule : néanmoins elle peut beaucoup servir à ouvrir l'esprit, et à le rendre fécond en inventions. Voici ce que c'est. Si vous regardez quelque vieille muraille couverte de poussière, ou les figures bizarres de certaines pierres jaspées, vous y verrez des choses fort semblables à ce qui entre dans la composition des tableaux ; comme des paysages, des batailles, des nuages, des attitudes hardies, des airs de tête extraordinaires, des draperies, et beaucoup d'autres choses pareilles. Cet amas de tant d'objets est d'un grand secours à l'esprit ; il lui fournit quantité de dessins, et des sujets tout nouveaux."
Donc pour stimuler notre créativité, Léonard suggère d'utiliser une qualité (ou un défaut ?) de notre cerveau à trouver dans chaque forme une ressemblance avec d'autres formes (les mécanismes de la vision décryptant le réel en contours simples qui doivent se mélanger un peu dans les zones de la mémoire qui leur sont consacrées). On donne aujourd'hui à cette capacité, ou perturbation, de l'imagination, le nom savant de paréidolie. Et bien c'est exactement ce que fait Renata Bueno, artiste brésilienne de São Paulo. Pendant deux ans, elle a parcouru le quartier de Largo do Arouche où elle habite en prenant des photographies de tout ce qui pouvait être murs lépreux, peintures écaillées, tôles ou éléments mécaniques rouillés ; tout ce qui, par un effet de contraste, pouvait donner une forme sur laquelle elle a ajouté des yeux, des bouches et des bras très schématiques (visiblement en traitement numérique) dans un style très enfantin. Les plus significatives de ces photographies, légèrement retouchées sont imprimées ici pleine page, sans marge et sans texte, dans un album relié et cartonné grand format. Le livre se termine sur une double page où sont présentés quelques travaux d'une classe de primaire sur le même principe et conclut en encourageant à l'utiliser comme support pédagogique. Ce qui n'est pas une mauvaise idée puisqu'on a au moins la caution d'un génie de la renaissance italienne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Writer
28 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Reçu dans le cadre d'une masse critique jeunesse, je remercie Babelio et les éditions Moka pour cette découverte. Tout t'abord, ce livre fait partie pour moi des « beaux livres » au sens noble du mot : une très bonne qualité de couverture et de pages (épaisseur et texture). Normalement, destiné au plus jeunes, cet ouvrage pourra donc donner le goût des « beaux livres » aux jeunes, et cela c'est un très bon point d'autant plus dans une période de « numérisation » des livres et lectures.
Sur le contenu, je trouve que cet ouvrage peut être un réel support à l'expression ; je m'explique, il n'y a quasiment aucun écrit dans ce livre, mais faire parler les jeunes sur ce qu'ils voient dans les sublimes images proposées peut, à mon sens, développer l'expression verbale (ou écrite). En effet, par l'imaginaire, les plus jeunes peuvent accéder à une lecture/compréhension inférentielle. Vous comprenez que j'encourage les grands, comme les petits, et les professeurs des écoles à se servir de ce livre (au minimum le feuilleter).
Dernier point que je trouve non négligeable, est le fait qu'après avoir lue et regardée ce livre, notre regard sur le monde « matériel » change. Il est vrai qu'après avoir passée de nombreux moments sur cet ouvrage, j'ai voulu voir si comme dans le livre, à partir de sols, de murs ou de friches, je pouvais observer des montres. Et bien sachez que l'exercice est bien plus complexe qu'il ne veut bien y paraître et surtout, très chronophage.
A mettre entre toutes les mains... (Par contre, amis des longs mots, passez votre chemin).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
WriterWriter28 mars 2017
Un autre jour, on m'a dit de me réveiller de ce rêve...
- Non, monsieur !
Que ces drôles de monstres vous poursuivent aussi !
Commenter  J’apprécie          10
Video de Renata Bueno (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Renata Bueno
Booktrailer de 'Monstros urbanos' - Renata Bueno
autres livres classés : RuesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Culture générale en violet

Dans le langage des fleurs, que signifie offrir des violettes ?

amour passionné
coeur blessé
amour timide
amour pour la vie

12 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , cinema , chanson , nature , art , peinture , religion , géographie , franceCréer un quiz sur ce livre