Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Laetitia Devaux (Traducteur)

ISBN : 2070579042
Éditeur : Gallimard (2008)


Note moyenne : 3.54/5 (sur 48 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Sara veut devenir célèbre. La célébrité est son obsession. La chirurgie esthétique, son fantasme. Aussi, quand la légendaire star de rock, Jonathan Heat, propose de la prendre en main, c'est comme si son rêve devenait réalité. Mais s'il y avait un prix insoupçonné... Et... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (9)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par canel, le 18 août 2011

    canel
    Depuis l'adolescence, Sara s'invente des vies, joue des personnages qu'elle incarne à la perfection, allant jusqu'à changer de voix, d'accent. Manipulation ? schizophrénie ?
    Le lecteur découvre peu à peu le parcours qui a conduit cette jeune fille, dès dix-sept ans, à se jeter dans la gueule du loup - en l'occurrence chez une star de la chanson accro à la chirurgie esthétique. Toute ressemblance avec un chanteur décédé en juin 2009 n'est bien sûr nullement fortuite.
    Comme dans l'excellent Junk, les éclairages sont donnés par zooms successifs sur les différents protagonistes, ce qui donne parfois ici un effet de redondance pénible. Les points communs avec cet autre roman de l'auteur ne s'arrêtent pas là : une certaine naïveté dans le ton, un jeune homme amoureux/dépendant d'une adolescente qui l'entraîne dans sa chute, un processus d'auto-destruction à plusieurs.
    Une lecture plaisante ? non, certainement pas. Les thématiques sont intéressantes : image de soi, identité à l'adolescence, chirurgie esthétique, fascination pour la célébrité... Mais le personnage à multiples facettes de Sara déstabilise totalement, suscitant tour à tour pitié et solide aversion. le malaise et l'ennui vont crescendo, le lecteur s'enlise dans cette fange, et la fin ne réserve guère de surprises.
    Une déception pour ce livre emprunté à la médiathèque, d'un auteur auquel je pensais pouvoir me fier aveuglément.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par les-lectures-de-rebecca, le 18 septembre 2014

    les-lectures-de-rebecca
    Titre : Le visage de Sara
    Auteur : Melvin Burgess
    Editeur : Gallimard jeunesse
    Collection : Scripto
    Date de parution : 12/06/2008
    Résumé : Sara veut devenir célèbre.
    La célébrité est son obsession.
    La chirurgie esthétique, son fantasme.
    Aussi, quand la légendaire star de rock, Jonathan Heat, propose de la prendre en main, c'est comme si son rêve devenait réalité.
    Mais s'il y avait un prix insoupçonné...
    Et Sara est-elle prête à aller jusque-là ?
    Mon avis : C'est un livre vraiment « hard ». Une histoire très dure à lire et à appréhender.
    Sara est vraiment obsédée par son image, et elle paraît complètement folle à cause de cela. C'est effrayant à quel point cela l'obsède. Elle vit sa vie comme elle l'entend sans se soucier des répercussions sur ceux qui l'entourent. Et son obsession pour la célèbrité et la gloire est vraiment démente.
    Jonathon Heat est un véritable monstre, un personnage horrible. Toute sa vie tourne autour de son apparence, il a son chirurgien personnel et est entouré d'hypocrites.
    Je ne sais pas vraiment comment expliquer à quel point cette lecture m'a semblée étrange, car c'est vraiment horrible ce qui se déroule durant l'histoire. On a l'impression de devenir fous et de ne plus savoir à qui se fier, c'est extrêmement perturbant. Je n'ai donc pas vraiment apprécié cette lecture.
    Ma notation :
    **_ _ _


    Lien : http://les-lectures-de-rebecca.blog4ever.com/le-visage-de-sara-de-me..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Archessia, le 20 août 2010

    Archessia
    Sara est une jeune fille qui se sent enfermée dans son propre corps, elle sent qu'elle est plus que ça, elle veut un corps qui lui permettrait d'inspirer les gens.
    Elle se sent vouée à quelque chose de grand.
    Quand elle rencontre la grande star Jonathon Heat, connue pour user et abuser de la chirurgie esthétique, elle y voit l'opportunité de sa vie.
    Ici, l'histoire flirte entre plusieurs genres. le thriller et le fantastique, le réel et la schyzophrénie.
    Ce roman est écrit comme un énorme article, un dossier sur ce qui est arrivé à Sara.
    Melvin Burgess nous parle de ses recherches qu'il a effectué pour transmettre au mieux l'histoire de Sara.
    Il a récolté des témoignage de son petit ami, sa meilleure amie, des archives du procès de Heat et des vidéos de Sara qui se filmait, comme un journal intime en images.
    Ce livre pourra plaire à différentes tranches d'âge, de par son côté proche de la jeunesse et des questions que beaucoup de jeunes filles se posent sur leur physique, mais aussi par sa grande maturité de narration.
    Entre la biographie et la fiction, entre le rêve et la folie, c'est à vous de décider maintenant.

    Lien : http://archessia.over-blog.com/article-le-visage-de-sara-49609065.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Kimysmile, le 21 avril 2010

    Kimysmile
    Ce livre est assez spécial, je ne le ferais pas lire à un enfant, tant certains passages sont difficiles. Son style est profond, le livre est bien écrit mais plus pour un public adulte.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Vero_miguel, le 14 mars 2012

    Vero_miguel
    Melvin Burgless est connu pour son livre Billy Elliot qui a été adapté au cinéma il y a quelques années. Cependant, je tiens à vous parler d'un tout autre livre écrit par lui : Le visage de Sara. Je l'ai choisi à la médiathèque rien qu'en lisant le résumé : celui-ci m'a fait pensé à la saga Uglies donc je me suis dit pourquoi pas. Toutefois je me suis bien trompée, et cela pour mon plus grand bonheur. le résumé dévoile un tout petit point de l'intrigue. Lorsqu'on commence à lire ce livre, on y plonge directement grâce à l'auteur qui le présente comme un reportage sur un fait réel. Donc dès le début, on sait ce que devient les personnages et ce qui va arriver. Malgré qu'on sache cela, le livre est tellement bien écrit qu'on souhaite seulement savoir comment Sara a pu arriver à cette situation finale. Concernant les personnages, on a le droit à des personnages normaux, mais aussi à des personnages dont la place est dans un hôpital psychiatrique. On n'arrive pas à s'identifier aux personnages principaux, tellement ils sont « bizarres », voir même « psychotique ». Avec Sara et Jonathon, on entre dans un univers où finalement on ne sait plus où se situe le vrai du faux. Même à la tout fin, le personnage de Sara reste toujours aussi douteux car on ne sait toujours pas où se situe la vérité. Cela aurait pu me gêner, mais non. Melvin Burgless a réussi là un véritable tour de magie. Pour finir, je vous dirai tout simplement ceci : foncez lire ce livre !

    Lien : http://dreamsakura.canalblog.com/archives/2012/03/09/23719423.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (10)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Jijy, le 03 juillet 2012

    C'est faux. Je l'aimais, je l'aimais vraiment. Je l'aime encore. Mais dans un couple ça doit fonctionner. On peut s'aimer et ne pas être compatibles, j'ai dû accepter cette idée. On croit toujours qu'il suffit d'aimer. Mais Mark et moi, on était trop différents. Ça ne pouvait pas coller entre nous.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par canel, le 18 août 2011

    - Les temps ont changé (...). Toutes les jeunes filles rêvent d'opérations comme celle-ci. De nos jours, elles assimilent ça à l'achat de vêtements neufs. (...) Je n'ai jamais rencontré une seule femme qui aime son corps. Or, de nos jours, pour la première fois, les femmes peuvent avoir ce qu'elles désirent.
    - C'est le monde à l'envers, protesta Bernie. S'ils mettaient de vraies femmes dans les magazines et à la télévision, au lieu de corps retouchés, ces femmes comprendraient à quel point elles sont ravissantes sans avoir besoin de se transformer en chair à pâté. (p. 225)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par MargauxLavigne, le 03 juillet 2014

    On ne dit jamais la vérité sur moi. C'était déjà le cas avant que je sois célèbre. Les gens racontent toujours des histoires qui me font mal. C'est une forme de violence. Les gens cherchent toujours à démolir la beauté.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par canel, le 18 août 2011

    Pour K, Sara était prisonnière de son propre visage. Son dégoût pour son apparence était si profond qu'elle souffrait d'un permanent sentiment d'aliénation dans son propre corps. Son anorexie en était un aspect, les blessures qu'elle s'infligeait un autre. K déclare qu'elle avait un rapport à l'identité si trouble qu'elle prenait tout comme un jeu. Pour Sara, sa voix, ses manières, et même son apparence ne lui appartenaient pas. (p. 240)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par MargauxLavigne, le 03 juillet 2014

    Nous avons tous notre histoire personnelle, et nous devons composer avec. La seule chose qui soit certaine, c'est que notre avenir se réduit à chaque instant, tandis que notre passé croît.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Melvin Burgess

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Melvin Burgess

Interview dans l’émission The Book Show sur la chaîne Sky Arts (en anglais)








Sur Amazon
à partir de :
10,93 € (neuf)
0,95 € (occasion)

   

Faire découvrir Le visage de Sara par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Lecteurs (74)

> voir plus

Quiz