AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Josette Chicheportiche (Traducteur)Chesley McLaren (Illustrateur)
ISBN : 2012009719
Éditeur : Hachette Jeunesse (2004)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 256 notes)
Résumé :
En visite officielle à Genovia, Mia apprend son futur métier de princesse héritière : discours, inaugurations, dîners mondains.
..
A sa façon, bien sûr ! Mais plus important que tout, elle sait enfin que Michael, son grand amour secret, l'aime aussi.

Pourtant il y a un problème : comment faire, à 14 ans et 8 mois, pour être sûre qu'un garçon restera amoureux de vous toute la vie ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Yumiko
Yumiko19 avril 2012
  • Livres 4.00/5
J'ai retrouvé avec plaisir Mia, l'héroïne si attachante de cette série. Dans le tome précédent elle et Michael s'avouaient enfin leur amour réciproque pour notre plus grand plaisir.
Ce nouveau journal commence alors que Mia est à Genovia. Elle découvre la vie épuisante et pas forcément palpitante d'une Princesse. Elle rencontre la haute société, des dignitaires de différents pays, le parlement de son pays, etc. Elle essaie de remplir les exigences qui lui sont imposées et n'y arrive pas toujours. Elle créera même un sacré remue-ménage en émettant une idée qui ne plaira pas à tout le monde.
A côté de tout ça, Mia est déchirée car Michael n'est pas à Genovia. Séparée de son amour de toujours notre jeune Princesse va commencer de douter et d'avoir peur. Et si Michael était avec quelqu'un d'autre en son absence? Et s'il ne l'aimait pas vraiment? Et s'il la voyait juste comme une amie? Elle finira même par se convaincre qu'il n'attend qu'une chose: rompre!
Vous l'aurez compris ce tome parle d'amour :) Difficile de ne pas se reconnaître dans les craintes et les doutes de Mia. Elle est touchante et drôle. Outre ses histoires de coeur, elle devra à nouveau faire face aux coups montés de sa grand-mère dont les réelles intentions restent mystèrieuses… Affaire à suivre!
Je me réjouis de découvrir le prochain tome de cette série légère et rigolote. Une littérature détente comme je les aime!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
teambook
teambook17 mars 2014
  • Livres 5.00/5
Ce livre s'intitule journal d'une princesse 4 une princesse dans son palais.
il a été écrit par Meg Cabot . Ce livre représente le journal intime de Mia une jeune lycéenne qui vient d'apprendre qu'elle est princesse de Genovia . Alors qu'elle passe ses première vacances à Genovia son petit ami passe les siennes en Floride . Les deux amoureux sont donc en décalage horaire et c'est très dur pour eux de discuter . Chaque jour Mia s'inquiète , elle a peur que son petit ami qui est en Floride passe son temps a surfer avec des filles plus jolies qu'elle ce qui me fait beaucoup rire dans ce livre est que chaque jour Mia se demande ce que fait Michael . C'est d'autant plus mignon quand Michael lui dit qu'il n'aime qu'elle . Pour conclure ce livre est un livre très romantique et on peut aussi se reconnaitre dans le personnage de Mia .
Commenter  J’apprécie          10
Ihopes
Ihopes24 octobre 2013
  • Livres 3.00/5
Une suite dans la continuité des autres tomes, pour tous vous dire je suis un peu déçu de cette saga, je m'attendais à mieux.

ATTENTION SPOILE SI PAS LU LES TOMES PRECEDENTS

Mia sort enfin avec l'homme de ses rêves : Michael, vient enfin le moment que nous attendions tous, son arrivé à Génovia.

Dans ce tome, Meg Cabot réussit un peu mieux à méler "amour" et "princesse". Pourtant j'ai été déçu de la façon dont est raconté le séjour de Mia à Génovia. Il n'est pas assez décrit et approfondit.

J'adore le prince René que je trouve très drôle, et il y a un point que je trouve amusant c'est le fait que l'auteur parle du film qui a été fait sur cette série. Elle nous explique certaines choses du film (pourquoi Tina n'est pas dedans...).

En conclusion, un tome sympathique mais pas mémorable.
Commenter  J’apprécie          10
sangar26
sangar2617 décembre 2015
  • Livres 3.00/5
Bon j'ai un peu lu ce tome il y'a un petit moment donc je ne vais rentrer trop dans les détails mais on est toujours dans le même esprit.
La situation évolue un peu pour l'héroïne qui est toujours une miss catastrophe.
On pourrait toujours s'identifier à elle au même âge et c'est toujours aussi fun.
En plus, je suis sorti d'une panne de lecture grâce à cette série qui convient je trouve même pour les adultes.
Par contre, je ne le conseille pas à une fille de 10 ans c'est trop tôt pour cette âge.
Et c'est de plus en plus vrai au fil des tomes qui deviennent plus adulte au fur et à mesure qu'elle grandit.
Par contre, je n'ai pas compris pourquoi l'auteur mettait autant de temps à faire évoluer et grandir mia et reste sur la même année pendant une longue période.
Heureusement, après ça change parce que au sinon ça serait trop répétitif et ennuyeux.
Comme toujours c'est plaisant à lire même ça ne révolutionne rien du tout mais en même temps pour de la chick lit c'est un peu difficile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MelieGrey
MelieGrey30 décembre 2015
  • Livres 5.00/5
Je continue donc ma relecture de cette Saga qui a rythmé toute mon adolescence et je prends toujours autant de plaisir à retrouver Mia et son journal qui m'amusent vraiment beaucoup.
Le roman commence alors que Mia est à Genovia, pour être présentée à son peuple, alors que Michael, son petit ami, est resté aux Etats-Unis. Ils ont du mal à se parler (décalage horaire et obligations princières obligent) et Mia commence à douter de l'amour de Michael, elle pense qu'il ne l'aime pas d'amour mais seulement d'amitié et se met en tête toute une série d'idées un peu loufoques. du coup c'est très amusant de la voir (même si, quand même, pour elle, cela ne doit pas être drôle). Ensuite, quand Mia rentre aux Etats-Unis, elle se retrouve avec un second problème sur les bras : choisir Michael le temps d'une soirée ou aller à un bal où sa grand-mère juge sa présence indispensable. Encore une fois, elle a peur que louper ce rendez-vous avec Michael (son premier rendez-vous) entraîne une rupture avec 'l'amour de sa vie'.
Mia a 14 ans et elle se pose beaucoup de questions et elle a peur de beaucoup de choses, notamment en ce qui concerne son avenir avec Michael. Ces questions viennent du fait qu'elle n'a pas confiance en elle, parce que plus on avance dans le roman (on doute aussi forcément, parce que notre lecture de son journal nous fait avoir les mêmes doutes qu'elle) plus on se rend compte que Michael est vraiment mordu de Mia. Il est trop adorable avec elle, je trouve. Et notamment sur la fin en fait.
L'écriture de Meg Cabot nous transporte dans cet univers et personnellement, dès que je commence de ce ses romans, j'ai beaucoup de mal à le lâcher ensuite. J'adore son écriture et j'adore particulièrement retrouver cet univers qui m'a bercé toute mon adolescence.
Encore un bon roman que je recommande.
Lien : http://meliegrey.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Koneko-ChanKoneko-Chan17 août 2014
Liste des héroïnes romantiques par Mia et Lilly et les leçons qu’elles peuvent nous enseigner


1. Jane Eyre de Jane Eyre
Restez fidèle à vos convictions et vous l’emporterez.

2. Lorna Doone de Lorna Doone
Vous ne le savez peut-être pas, parce que personne ne vous l’a dit, mais vous êtes probablement une reine et une héritière.

3. Elizabeth Bennet de Orgueil et Préjugés
Les garçons aiment bien les filles audacieuses.

4. Scarlett O’Hara de Autant en emporte le vent
Idem.

5. Maid Marian de Robin des bois
C’est une bonne idée d’apprendre à se servir d’un arc et d’une flèche.

6. Jo March des Quatre Filles du docteur March
Garder toujours un double de son manuscrit à portée de main au cas où votre petite sœur jetterait l’original au feu par vengeance.

7. Anne Shirley de Anne... la maison aux pignons verts
Un seul mot : Clairol.

8. Marguerite Saint-Juste de The Scarlet Pimpernel
Vérifier les bagues que porte votre fiancé avant de l’épouser.

9. Cathy des Hauts de Hurlevent
Attention à ne pas trop grossir. Vous ne rentrerez plus dans votre pantalon de cheval et vous vous retrouverez, vous aussi, à errer dans la lande, seule et le cœur brisé.

10. Tess de Tess d’Uberville
Idem.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
StupidGRINStupidGRIN01 janvier 2011
Je viens de penser à quelque chose : Quand Michaël m’a dit qu’il m’aimait, le soir du bal du lycée, peut-être qu’il voulait juste parler d’amitié, et non pas de passion enflammé. Bref, qu’il m’aimait bien, comme on aime une copine. […] Cette histoire m’embête un peu. Franchement. Ca m’a même réveillé au milieu de la nuit. Ce qui n’est pas très malin, vu que je dois inaugurer le nouvel orphelinat de Genovia. […] Pourquoi est-ce que je n’ai pas demandé à Michael de me préciser de quel amour il s’agissait, quand il m’a dit qu’il m’aimait ? […] Franchement je suis trop bête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Koneko-ChanKoneko-Chan06 août 2014
Pourquoi est-ce que je suis la personne la moins bronzée de Genovia ? J’aimerais bien savoir aussi combien René a de maillots de bain. À croire qu’il se prend pour un mannequin de chez Speedo. En tout cas, la fraîcheur de l’air n’a pas l’air de le gêner... C’est sûr qu’avec toutes ces filles qui hurlaient son nom, sur le port, ça doit lui tourner la tête. Est-ce qu’elles seraient encore aussi folles de lui si elles savaient que je l’ai surpris un jour en train de chanter une chanson de Enrique Inglesias devant le grand miroir de la salle de réception, avec mon spectre en guise de micro ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Koneko-ChanKoneko-Chan10 août 2014
- Je crois qu’on devrait..., ai-je commencé.
- Oui, je crois aussi », a dit Michael, et il m’a tenu la portière. Mais au moment où j’allais monter, il a posé sa main sur mon bras, et quand je me suis retournée pour voir ce qu’il voulait (même si j’avais déjà ma petite idée), il a murmuré : « Tu peux sortir, alors, vendredi soir ?
- Oui », ai-je soufflé.
Il m’a alors attirée contre lui, comme Mr. Rochester avec Jane, et il s’est penché vers moi à toute vitesse et m’a embrassée sur la bouche. Là, devant le concierge de son immeuble et au beau milieu de la 5e Avenue !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Koneko-ChanKoneko-Chan09 août 2014
Quand c’est moi qui donne à manger à Fat Louie, je remplis toujours son assiette à ras bord. On ne sait jamais : une maladie soudaine pourrait se déclarer et tuer tout le monde à Manhattan à l’exception des chats. Fat Louie est incapable d’attraper ses croquettes tout seul puisqu’il n’a pas de pouce. C’est pour ça que je lui en mets toujours un peu plus, au cas où on mourrait tous et où personne ne serait là pour ouvrir le sac de croquettes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Meg Cabot (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Meg Cabot

L'auteur Meg Cabot à la Fnac Montparnasse pour la sortie de son dernier roman Abandon
Retrouvez l'univers de Meg Cabot sur Fnac.com : www4.fnac.com Meg Cabot, célèbre auteur pour adolescents et jeunes adultes, était en rencontre à la Fnac à l'occasion de la sortie de son dernier roman Abandon. Meg Cabot est notamment l'auteure de la série le Journal d'une Princesse. A propos d' Abandon : Pierce, 17 ans, n'est pas morte. Ou plutôt elle n'est plus morte. Elle est revenue d'un séjour dans l'Au-delà, où elle n'a pas rencontré de lumière blanche, mais un jeune homme, John, à peine plus âgé qu'elle. Un jeune homme qui lui a proposé de partager l'éternité à ses côtés. Pierce a refusé. Elle lui a échappé. Mais pour combien de temps ? Interview par Patricia Gonçalves. Enregistré le 8 décembre 2011 à la Fnac Montparnasse, Paris.
+ Lire la suite
autres livres classés : journal intimeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien Meg Cabot ?

Combien de livres Meg Cabot a-t-elle écrit environ ?

30
40
50
60

10 questions
84 lecteurs ont répondu
Thème : Meg CabotCréer un quiz sur ce livre
. .