Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique





ISBN : 2012015700
Éditeur : Hachette (2008)


Note moyenne : 3.11/5 (sur 366 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Quelle fille n'a jamais rêvé d'être la reine du bal de fin d'année ? Une robe vaporeuse, un cavalier élégant et amoureux, une musique entêtante... Les histoires de ce recueil réunissent des héroïnes qui ont tout pour accéder au podium. Malheureusement, c'est sans compte... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (58)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 2.00/5
    Par kllouche, le 14 mars 2013

    kllouche
    Avec tous les avis négatifs qui circulent au sujet de ce livre, je n'en attendais pas grand chose. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai mis plus de deux ans avant de me lancer dans cette lecture.
    Ce livre est une véritable aventure (et c'est le cas de le dire), une plongée dans les méandres des lycées américains. Les cinq nouvelles que regroupent ce roman prennent racine dans un bal de fin d'année qui va mal tourner à la suite de l'intervention d'un être surnaturel. Les cinq auteurs sont donc censées y apporter leur grain de sel, y incorporer leur style et leur univers. Pour un résultat finalement assez peu original.
    C'est là que le bât blesse. Je m'étais figurée que chaque nouvelle apporterait quelque chose de nouveau à la précédente. Qu'on plongerait dans un monde différent à chaque fois. Qu'on passerait d'un style très poétique à un style plus brute ou plus enfantin. Bref, qu'on aurait le droit à des histoires variées tant dans leur forme que dans leur contenu. Or, point du tout. J'ai eu l'impression de lire cinq fois la même chose, avec juste les prénoms des personnages qui changeaient.
    Dans le détail, qu'est ce que ça donne?
    - La première nouvelle est écrite par la maîtresse des histoires d'amour compliquées, Stephenie Meyer. Et pourtant, je n'ai pas accroché. C'est surtout les dialogues entre les démones qui m'ont paru ridicules. L'auteur tente quelque jeux de mots complètement pourris et pas drôles. La fin également m'a paru réellement décevante, il ne manquait plus que des papillons qui s'envolait autour du couple et on atteignait le summum de la romance clichée!
    - la fille de l'exterminateur de Meg Cabot est la nouvelle que j'avais le moins envie de lire. Même si je n'ai rien lu de cet auteur, j'avais d'énormes préjugés par rapport à son style d'écriture et à la niaiserie de ses histoires. Au final, c'est la nouvelle qui m'a le plus plu! C'est dire! En effet, l'histoire bien qu'assez basique, m'a entrainée dans un vrai univers de vampires. On a des éléments de contexte qui nous sont donnés. On sait qui est l'héroïne, ce qu'elle fait là, et pourquoi. La romance n'a pas vraiment d'importance puisque ce qui compte c'est que les deux héros s'allient pour abattre l'adversaire. Enfin, en seulement quarante pages, l'histoire est vraiment bouclée: il y a un début, un milieu et une fin. Même si cette dernière peut amener à une suite vu que tout n'est pas réglé, on se contente quand même parfaitement de ce dénouement. Et ça, par rapport aux autres nouvelles qui ne sont que des avortons d'histoires, ça m'a fait particulièrement plaisir à lire !
    - La troisième nouvelle, le bouquet de L. Myracle, ne m'a laissé qu'un vague souvenir. Je n'avais jusqu'à maintenant jamais entendu parler de cet auteur. le style est basique, l'intrigue n'a rien d'originale et les héros sont une fois de plus stéréotypé. Elle ne mérite donc pas qu'on s'attarde sur elle. Je n'ai absolument pas compris la fin. Même en la relisant, je n'ai pas trouvé en quoi consistait le dernier vœu de l'héroïne. C'est embêtant quand même!
    - Madison Avery et l'Ange des ténèbres de Kim Harrison fait partie de l'univers de la saga Madison Avery que je n'ai pas lu. Par conséquent, j'espérais qu'elle me donnerait envie de me plonger dedans. Or, même si c'est une bonne introduction avec une mise en action directe, je n'ai pas du tout accroché au personnage de Madison. Elle ressemble pour moi à une petite fille gâtée qui rouspète quand ça ne va pas comme elle veut. Il ne lui faut pas bien longtemps pour accepter l'idée d'être morte, et de n'être plus qu'un fantôme. Sa réaction n'est pas crédible pour un sous, ce qui a profondément gâché l'intérêt que j'éprouvais à découvrir ce monde d'anges-gardiens et faucheurs.
    - Enfin, Baisers Divins de Michelle Jaffe est censé mettre en scène une héroïne encore au lycée. Ça ne pose de problème à personne qu'elle n'aille jamais en cours, qu'elle vive seule, que personne ne se préoccupe de ce qu'elle fait toute la journée? Et puis, elle a une façon d'appréhender son pouvoir et de voir les garçons qui m'ont passablement énervée. C'est encore une fois le stéréotype de l'adolescente américaine comme on les voit dans les séries télé: elles sont censées être mineures mais agissent comme si elles avaient 25 ans.
    En conclusion, ces cinq histoires ne m'ont pas convaincues. Trop stéréotypées, trop peu crédibles et trop peu travaillées, elles pourront difficilement convaincre d'autres personnes qu'un public de jeunes adolescentes,... et encore. Je n'en retiendrais que la nouvelle de Meg Cabot qui a su tirer son épingle du jeu puisque j'ai maintenant moins de réticences à me plonger dans un de ses romans.


    Lien : http://mariae-bibliothecula.blogspot.fr/2013/03/nuits-denfer-au-para..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Salsera15, le 10 juillet 2012

    Salsera15
    Je souhaite tout d'abord mentionner que je m'attendais à beaucoup plus de ce recueil de nouvelles que ce que j'y ai trouvé.

    La première nouvelle, L'enfer sur terre, je m'attendais à ce que Sheba, la démonne soit plus agressive. Elle sème le mal et le désespoir autour d'elle, mais ses actes m'ont parus sans intérêt. La nouvelle n'a fait que survoler le thème et j'ai senti que l'idée n'était pas complètement achevée. C'est comme si on avait essayé d'insérer une créature du mal dans une histoire pour adolescents, mais que celle-ci n'avait aucun impact majeur sur le déroulement des événements. Elle change le cours des choses, mais sans rien de plus. Ce personnage était censé me faire peur, mais je n'ai pas ressenti d'émotions de la sorte.

    La deuxième nouvelle, La fille de l'exterminateur, était davantage réussie que la précédente. Marie, exterminatrice de vampires se rend compte que le nouveau copain de son amie Lila est le fils de Dracula et elle ne souhaite pas que cette dernière se fasse mordre. J'ai bien aimé le mystère autours de Marie, entre autre le fait que dans son école, elle soit considérée comme solitaire et qu'elle n'aborde pas beaucoup de gens. le fait aussi qu'on échange les points de vue entre Adam et Marie était aussi très intéressant. Cependant, le personnage de Drake faisait ressortir le côté sensuel des vampires, mais il manquait un peu le petit côté agressif qui aurait pu démontrer sa vraie nature. La fin ne correspond pas non plus à celle d'une nouvelle ou on est censés ne pas connaître le dénouement, alors qu'on sait tout.

    La troisième nouvelle, le bouquet, était celle que j'ai trouvée la plus intéressante et celle qui m'a fait le plus peur. Les mystères autour du bouquet de fleurs ont suscité une hâte chez moi de connaître ses véritables effets. J'espérais que la voyante se soit trompée concernant la nature néfaste du bouquet, mais j'ai pu voir que ce n'était pas le cas. J'ai aimé le côté tragique de la nouvelle, mêlé à la peur que m'a donné la description du corps de Will à la fin. J'ai trouvé qu'elle était bien menée jusqu'à sa fin! La description des lambeaux de chair m'a vraiment fait tourner de l'oeil!

    La quatrième nouvelle utilisait le pouvoir de l'amulette pour justifier les actes que posaient les personnages. Cela m'a rappelé drôlement les romans de Fantasy ou un objet détient un pouvoir magique. J'aurais apprécié plus d'originalité de la part de l'auteure. Ceci est sans considérer qu'un personnage mort rencontre le tueur dans un tunnel et qu'il se réveille sur une table. Il s'agit selon moi d'une mise en scène déjà suffisamment explorée. Cependant, la description du personnage de Seth a réussi à fausser mes aspirations. Je ne m'attendais vraiment pas à ce que ce soit lui qui tue Madison. La description du gentilhomme, galant et attentionné est vraiment bien réussie et m'a prise dans son piège.

    La dernière nouvelle m'a laissée un peu perplexe. Je n'y ai pas du tout crue. Les costumes de majorettes qui m'ont fait penser au costume du personnage japonais Sailor Moon m'ont parus risibles. Une jeune fille de 14 ans qui se jette dans la gueule du loup pour un raison de prophétie, bon, ça ne m'a pas convaincue. Il en est de même pour les pouvoirs spéciaux de Miranda. le seul élément que j'ai apprécié de cette nouvelle c'est le personnage de la jeune fille et ses traits de caractères. Je l'ai trouvée très divertissante, je ne me suis pas ennuyée à lire ce qu'elle disait à Miranda. C'était un brin de fraîcheur dans une nouvelle peu convaincante.

    Malheureusement, je ne conseille pas ce recueil à quiconque. Il n'a pas su réellement capter mon intérêt. Les nouvelles sont superficielles et n'abordent pas la notion du mal en profondeur telles qu'elles étaient supposées le faire dans la quatrième de couverture. Je m'attendais à quelque chose de plus terrifiant, de plus poignant, mais j'y ai retrouvé des histoires d'adolescentes en présence d'un inconnu qui cache quelque chose. Ceci dit, j'en attendais énormément de la nouvelle de Stephenie Meyer, car ses romans Twilight ont été pour moi un coup de coeur! Mais je n'ai pas retrouvé cette même fougue et originalité littéraire dans sa nouvelle.

    Une grande déception littéraire pour moi!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Yumiko, le 19 avril 2012

    Yumiko
    Ce livre est un recueil de nouvelles regroupant cinq auteurs. Plutôt que de m'arrêter à un avis global, je vais prendre les nouvelles séparément, car toutes n'ont pas le même intérêt…
    1) L'enfer sur terre de Stephenie Meyer
    Le recueil débute par l'auteur que j'apprécie le moins. J'espérais être étonnée en bien, c'est une nouvelle fois raté, bien que cette nouvelle ne soit pas sans intérêt.
    Elle nous plonge dans une histoire de démons, avec une jeune diablesse qui cherche à monter en grade en sabotant un bal étudiant. Mais tout ne se passera pas comme elle l'a prévu…
    L'histoire en elle-même est bien pensée et suffisante pour une nouvelle. Seulement, même sur un texte cours, j'ai réussi à m'ennuyer à certains passages! Je crois que j'ai vraiment des problèmes avec son style d'écriture.
    2) La fille de l'Exterminateur de Meg Cabot
    Je retrouve avec bonheur cette auteur dans un genre plus inhabituel pour elle. Elle a réussi à relevé le défi de belle manière!
    Nous nous retrouvons une fois de plus avec des adolescents (finalement c'est le thème du livre). Nous suivons Marie qui a pour mission de tuer le nouveau copain de son amie car ce dernier n'a rien d'humain. Elle sera aidée par Adam, un garçon qui ne la laissera pas indifférente.
    L'histoire est très bien construite, amenant son lot de Révélation quant aux raisons de la mission que Marie s'est fixée. Les personnages sont finalement bien développés puisque dans chaque chapitre nous changeons de narrateur (Marie et Adam), ce qui permet de voir le point de vue de chacun. L'idée est tellement excellente que l'on pourrait juste regretter que ce ne soit qu'une nouvelle…
    3) le Bouquet de Lauren Myracle
    Trois amis se rendent chez une voyante. Frankie souhaite que Willy l'invite au bal, mais sa timidité maladive empêche cette demande. Elle pense qu'avec l'aide d'une voyante ça pourrait le pousser à le faire. Seulement voilà, l'obtention d'un bouquet va tout changer, et ce, pour le pire…
    Cette histoire reprend l'idée de la patte de singe et est extrêmement bien écrite! J'ai été tenue en haleine du début à la fin de part son côté légèrement horrifique. Un vrai bijou, dommage du peu.
    4) Madison Avery et l'Ange des Ténèbres de Kim Harrison
    Madison se retrouve chez son père pour le bal de fin d'année dans un lycée qui n'est pas le sien et avec des gens qu'elle ne connaît pas. La soirée s'annonce soporifique surtout que son cavalier la laisse tomber. Voilà qu'arrive un mystérieux garçon, Seth, qui va égayer cette soirée ennuyeuse. Oui mais il est loin d'être aussi charmant qu'il semble l'être et la vie de Madison va être complètement chamboulée…
    Kim Harrison est une auteur que j'adore et j'ai découvert avec plaisir que les nouvelles étaient un genre qui lui convenait parfaitement. Son histoire est bien construite et on la dévore du début à la fin. Aucun temps mort, des rebondissements inattendus, bref un pur bonheur!
    5) Baisers Divins de Michele Jaffre
    Miranda est une jeune fille qui travaille comme chauffeur dans une compagnie. Un jour, elle doit se rendre à l'aéroport pour chercher une cliente qui s'avérera bien particulière. La vie de Miranda va alors basculer et sa soirée sera bien mouvementée…
    A nouveau une histoire qui aurait mérité d'être développée. le passé de Miranda n'est presque pas dévoilé et plein de questions restent en suspens. Cette héroïne est très drôle avec ses réparties pas toujours adéquates et sa perte de sang froid quand elle doit parler à un garçon. le récit est halletant, rondement mené et servi par un style très accrocheur. Un nouvelle très agréable que l'on termine presque avec tristesse et frustration.
    Au final, ce recueil est une belle découverte et regroupe des nouvelles très intéressantes et extrêmement bien écrites (à part celle de Stephenie Meyer, mais dans ce cas, le problème vient surtout de moi face à son style…). Je ne peux que vous le conseiller chaudement si vous appréciez cet exercice de style.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par florencemullot, le 04 janvier 2011

    florencemullot
    Je dois dire que comme beaucoup de fans de Stephenie Meyer, en voyant qu'elle figurait parmi les auteurs de ce regroupement de nouvelles, j'avais décidé de me l'acheter. Et finalement on me l'a offert ! XD Et c'est difficile à dire pour moi (étant donné que le cadeau vient d'une très bonne amie), mais ce recueil de nouvelles n'est pas vraiment une grande réussite. Il se laisse lire, mais il y a trop d'impressions de déjà vu ou d'inachèvement.
    On commence par la nouvelle de Stephenie Meyer : "L'enfer sur terre". le style est brouillon. Franchement, ayant lu d'une traite les trois romans de Twilight, j'ai été très surprise. Impossible de reconnaître le style de l'auteur que j'aime. Ça part dans tous les sens, on est plongé en plein milieu d'une histoire sans rien connaître des personnages et même au fil de la lecture on se sent perdu. le démon venu démolir un bal de promo... Ouais... Fallait y penser c'est certain ! XD A ce demander si Stephenie Meyer n'a pas vécu le plus mauvais bal de promo du monde ! On n'arrive pas à s'attacher aux personnages, ils ne sont pas assez développés et le fait de changer de point de vue toutes les dix minutes n'arrange rien. A croire qu'écrire des nouvelles n'est pas donné à tout le monde.
    La seconde nouvelle est de Meg Cabot : "La fille de l'Exterminateur". Buffy est de retour !!! Oui, désolée mais c'est la première fois à laquelle j'ai pensé. On entre cependant dans une histoire qui se lit très facilement et on se prend d'affection pour la jeune héroïne, seule malgré la présence de son père, ayant un lourd fardeau sur les épaules et un ennemi de taille à abattre. Là entre en scène le garçon de ces rêves qui va arriver à éclairer son monde et même croire que les créatures démoniaques existent. le parfait petit copain ! XD Non, franchement, l'histoire est pas mal, surtout qu'on a le temps de découvrir l'héroïne et son univers.
    La troisième nouvelle : "Le Bouquet" est de Lauren Myracle. le style est assez bizarre. L'auteur nous préviens qu'elle a imaginé son histoire sur une ancienne légende asiatique (La main du singe, qui si vous êtes lecteur du mange XXX Holic vous dira sûrement quelque chose) assez flippante, et on se retrouve nez à nez avec une jeune femme effrontée à souhait. Plus drôle que flippant ! Mais tout se complique très vite. On bascule alors dans la tristesse par la perte d'un être cher, puis à la terreur quand celui-ci revient d'entre les morts grâce à un souhait qui aurait mieux fait de rester un désir caché.
    On en vient à la quatrième nouvelle et peut être ma préférée en soit ! ^^ "Madison Avery et l'Ange des Ténèbres". Bizarrement on y rejoint plus le style de Stephenie Meyer que dans sa propre nouvelle. L'histoire commence sans surprise avec un bal de promo mais la suite reste bien plus attrayante. En effet contre toute attente, l'héroïne passe l'arme à gauche, ce qui jusqu'à présent n'était encore jamais arrivé. Un peu de sang neuf ! Et vous vous dites que maintenant qu'elle est morte, l'histoire n'a plus lieu d'exister. Et bien détrompez-vous car elle n'est pas tout à fait morte. La partie intéressante débute ainsi vraiment. On entre dans un monde pas si simple que cela où la mort et les anges se battent becs et ongles pour nos pauvres âmes. C'est d'ailleurs bien dommage que l'histoire n'est pas de suite car elle était digne d'un roman.
    Et enfin la dernière mais pas la moindre "Baisers Fatals" de Michele Jaffe. On rencontre une wonder-woman en herbe qui se sent l'âme d'une justicière et qui craque sur le mauvais garçon. Heureusement pour elle une prophète vient se mêler de tout ça ! Assez rafraichissant à mon goût et plutôt drôle. Un bon mélange pour cette petite histoire qui est riche en action. Et on loin de la jeune fille écervelée et sans intérêt et l'auteur nous le fait bien comprendre. Un très bon moment qui m'a fait penser à Veronica Mars !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par LunaZione, le 20 novembre 2012

    LunaZione
    J'aime beaucoup le principe de ce livre : je trouve que regrouper cinq textes de cinq auteurs différentes sur un même thème est une très bonne idée ! Ça permet de découvrir et redécouvrir certains auteurs...
    Le thème choisit - le bal de fin d'année - est assez bateau, mais c'est vrai qu'il peut s'y passer pas mal de chose, comme nous le montre ces cinq auteurs !
    C'est parfois drôle, souvent inquiétant et toujours original, j'adore !

    L'enfer sur terre, Stephenie Meyer : où un démon s'amuse à provoquer des petits malheurs sur son passage...
    Ce n'est pas mon texte préféré de tout le livre, je pourrais même dire que c'est celui que j'ai le moins apprécié. L'idée est sympa, mais elle ne m'a pas convaincue, dommage !

    La fille de l'exterminateur, Meg cabot : où Marie essaye de tuer le fils de Dracula à un bal de fin d'année...
    J'aime beaucoup ! On retrouve totalement la patte de Meg Cabot dans cette nouvelle : c'est simple et vraiment très drôle, très ironique... On sent qu'elle s'est beaucoup amusée à l'écrire et ça fini par déteindre sur nous !

    Le bouquet, Lauren Myracle : où un bouquet magique gâche le bal de fin d'année de Frankie...
    Bon pour le coup, ce n'est pas vraiment une idée originale, puisque l'auteur s'inspire librement de La patte du singe de W.W. Jacobs... Cela dit, ce qu'elle en fait est très plaisant bien que plus léger. C'est ma préférée dans ce livre, c'est dire à quel point ça ne m'a pas dérangée de connaitre déjà cette légende urbaine !

    Madison Avery et l'ange des ténèbres, Kim Harrison : où une jeune fille meure pendant un bal et se bat pour rester dans le monde des vivants...
    J'aime beaucoup le fait qu'on ne sache pas réellement comment va se terminer cette histoire : seule la toute fin nous donne la réponse ! La nouvelle est très sympa, mais je crois qu'elle gagnerait à être plus développée : je crois qu'un roman qui raconterait cette histoire serait plus intéressant qu'une nouvelle. Il y a tellement de chose à dire ! C'est une bonne surprise !

    Baisers divins, de Michele Jaffre : où Miranda, une jeune fille douée de pouvoir magique essaye de sauver quelqu'un...
    C'est une jolie histoire, j'aime beaucoup l'humour qui est déployé dedans ! L'histoire est assez simple mais cohérente et pleine de surprises. Je trouve que Michele Jaffre écrit un peu à la manière de Meg Cabot... Je ne connaissais pas du tout cet auteur, mais Nuit d'enfer au paradis m'a donné envie de la découvrir !

    En bref, j'ai beaucoup apprécié ce livre et son principe : c'est simple mais il regorge de bonnes surprises !
    C'est un livre à découvrir :)

    Lien : http://lunazione.over-blog.com/article-nuit-d-enfer-au-paradis-steph..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la critique

> voir toutes (15)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par cocktail-addictions, le 06 mai 2010

    Là, Miranda se dit que l'existence devrait être fournie avec issue de secours. Une petite trappe par laquelle on pourrait s'éclipser chaque fois qu'on se ridiculise lamentablement ou qu'on a une subite poussée d'acnée.

    Commenter     J’apprécie          0 20         Page de la citation

  • Par cocktail-addictions, le 06 mai 2010

    - Pourquoi tu ne m'as rien dit ?
    - Je voulais mais dés qu'on se croisait, tu te volatilisais. A croire que tu m'évitais...
    - Je voulais surtout éviter de compliquer les choses.
    - Comme si c'était plus simple de se cacher derrière une plante en me voyant entrer dans la cafétaria mercredi midi!
    - Je ne me cachais pas du tout! Je, euh, je respirais l'oxygène des plantes. Très oxygéné, comme air!
    Maintenant, insérer votre cerveau dans le four.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation

  • Par paraty62, le 14 juin 2013

    Il n’est pas trop tard pour modifier votre destinée, essaya-t-elle de m’amadouer, en se raidissant dans son fauteuil.
    — De quelle destinée parlez-vous ? La raillai-je d’une voix saccadée. Celle où un arbre s’abat dans une forêt mais où, pauvre de moi, j’ai des boules Quies dans les oreilles ?
    Madame Z. me toisa derrière ses cils épais. La peau qui entourait ses yeux était aussi fine que du papier crépon, signe qu’elle était bien plus âgée que je ne l’avais présumé au départ.
    — Vous êtes une enfant impolie et irrespectueuse. Vous mériteriez une bonne fessée !
    Elle se laissa choir contre le dossier de son fauteuil, comme subitement délivrée de l’emprise malsaine du bouquet d’un simple claquement de doigts ! A moins que ce ne soit le bouquet lui-même qui l’ait libérée ?
    — Gardez-le, c’est votre décision ! Je décline toute responsabilité quant aux conséquences de vos actes !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par Gaelle95, le 07 septembre 2013

    "Ecoeurée d'elle même, Sheba soupira de bonheur. Gabi était si bon. Et puis, dans ses bras, elle se sentait bien, merveilleusement bien. "
    L'enfer sur terre, S. Meyer

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par LittleJohn, le 14 juillet 2010

    Effectivement, quelqu'un lui a bel et bien tiré dessus.
    Sauf que ce n'est pas moi.
    Et, autre truc incompréhensible: il saigne.
    Ça, ce n'est juste pas possible !
    Ne sachant quoi faire d'autre, je disparais derrière un pilier, l'arbalète serrée contre ma poitrine. Je dois me ressaisir, trouver quoi faire.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

> voir toutes (8)

Videos de Meg Cabot

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Meg Cabot

Meg Cabot - Abandon .
Meg Cabot vous présente son ouvrage "Abandon" aux éditions Hachette Jeunesse, à l'occasion du 27e salon du livre et de la presse jeunesse qui s'est déroulé à Montreuil du 30 novembre au 5 décembre 2011.http://www.mollat.com/livres/meg-cabot-Abandon-9782012023581.htmlNotes de musique : Chet Baker - In Paris - 11 Exitus








Sur Amazon
à partir de :
9,00 € (neuf)
1,19 € (occasion)

   

Faire découvrir Nuits d'Enfer au Paradis par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (903)

> voir plus

Quiz