Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Céline Schwaller (Traducteur)

ISBN : 2848930721
Éditeur : Les Deux Terres (2010)
Ajouter à mes livres
Résumé :
Au début des années 1970, Corey Sifter, issu d'une famille ouvrière de l'Etat de New York, devient assistant dans le somptueux domaine de la puissante famille des Metarey. Grâce à leur générosité, il poursuit ses études dans une pension privée et, s'éloignant de ses mod... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (7)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par missmolko1, le 26 octobre 2011

    missmolko1
    J'avoue qu'avant de lire ce livre, je ne connaissais absolument pas Ethan Canin mais ce livre m'a donné envie de découvrir ses autres romans.
    America America raconte l'histoire de Corey, jeune adolescent qui va vivre la campagne électorale du sénateur Bonwiller dans les années 1970. Aujourd'hui journaliste et ayant des filles adultes, il nous raconte son adolescence et nous décrit le contexte politique de l'époque sur fond de scandale.
    L'écriture est fluide et ce livre se lit en un rien de temps, l'auteur sait nous tenir en haleine et faire durer le suspense grâce a des flash- back et des allusions sur les faits à venir. Une fois commencé, on ne peut plus le lâcher et puis petit a petit on découvre les différents personnages et leur travers....
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par beeshop, le 10 novembre 2010

    beeshop
    Corey, journaliste et rédacteur en chef du Speaker-Sentinel assiste, à titre privé, aux obsèques du sénateur Henry Bonwiller. Il y est accompagné de Trieste Millbury jeune stagiaire au journal. La mort du sénateur est le point de départ de ce roman passionnant qui nous plonge au cœur d'une campagne politique américaine dans les années 70 part l'intermédiaire du récit qu'en fait Corey à Trieste.
    Corey Sifter est issue d'une famille ouvrière de l'Etat de New York. Son père est plombier et sa mère est au foyer. Au début des années 70 la principale activité de la région est l'exploitation minière. Corey assiste un jour son père lors d'une intervention sur le domaine de la famille Metarey, très puissante famille de la région. Il devient tout d'abord “homme à tout faire” sur le domaine lors des vacances puis petit à petit devient l'assistant de la famille. Il a un profond respect pour cette famille et notamment pour Mme Metarey, aviatrice et femme paraissant très indépendante et Mr Metarey. Les deux filles de la famille ont un comportement à la fois d'enfants gâtées et d'enfants un peu paumées. Grâce à la générosité de la famille Metarey, Corey effectue ses études dans une pension privée où il est un élève exemplaire. Mr Metarey est un très solide soutien du sénateur Bonwiller et Corey va activement participer à la campagne présidentielle de celui-ci.
    Le sénateur Bonwiller lutte pour le retrait des troupes du Vietnam, il veut être le président du rêve américain, de l'égalité, du respect des droits, le président d'une Amérique juste. le livre nous fait ressentir avec force l'euphorie de l'engagement politique, des convictions, et l'excitation ainsi que l'emulsion intellectuelle que doit provoquer une campagne. Corey est naïf, il voit la politique comme un combat d'idée, il associe l'homme politique à son discours, hors un tragique évènement va lui prouver petit à petit que pour gagner certains hommes sont prêts à tout (mensonge, parjure,…). Il va également découvrir un monde où l'argent et la luxure règne.
    Le sénateur nous laisse en permanence entre deux sentiments : l'admiration pour l'homme politique, ses actions et ses idéaux et le dégout pour l'homme “privé” par sa lâcheté et son comportement envers les femmes. Tel un prédateur, rien ne l'arrête dans sa campagne, ni la mort d'une femme, ni les soupçons de la polices, ni les médias qui commencent à le “lâcher”. On a l'impression d'un aveuglement, comme si prit dans cette course folle à la présidence plus rien ne pouvait le stopper et surtout pas les bons conseils de Mr Metarey… dont le dernier acte sera certainement une conséquence de ce fou tourbillon vers le pouvoir.
    Ce roman est une véritable épopée dans une époque de l'histoire américaine passionnante. Les personnages créés par l'auteur sont à multiples facettes. Trieste à qui Corey raconte tout à la fois l'histoire avec un grand H et sa propre histoire est particulièrement attachante par sa vivacité d'esprit, sa pertinence et son répondant. J'ai également beaucoup d'affection pour le père de Corey, taiseux ouvrier qui passe sa fin de vie à littéralement dévorer des livres et son ami et ancien voisin Mr McGowar ne s'exprimant que par écrit sur un bloc de papier. Ces deux personnages secondaires sont en fait les plus lucide sur le monde qui les entoure.
    Ce roman passionnant est également un magnifique livre sur les clivages sociaux et la naissance du syndicalisme ouvrier.

    Lien : http://mespetitesidees.wordpress.com/2010/11/08/america-america-deth..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par monito, le 15 juillet 2010

    monito
    Le jeune Corey Sifter est adolescent dans l'Est des Etats-Unis. Issu d'un milieu populaire, il vit paisiblement protégé par des parents aimants qui l'aiment. Les circonstances, aidées par sa mère, lui font rencontrer une riche famille, les Metarey, engagée dans les primaires de l'élection présidentielle américaine avant le Watergate.
    Derrière le Sénateur Bonwiller, la famille est engagée à fond, notamment dans la levée de fonds mais aussi dans la stratégie de campagne.
    Devenu journaliste, Corey fait des allers-retours dans le passé et évoque tout à la fois un quasi secret d'Etat, un voyage initiatique, les dessous de la politique américaine et finalement la vanité de toute chose.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par sheldrake, le 27 juillet 2012

    sheldrake
    Cet excellent roman d'apprentissage se déroule dans les années 70. Outre des qualités romanesques indéniables (le livre est bien écrit, les personnages sont crédibles et attachants, l'intrigue tient en haleine), il permet de découvrir le fonctionnement d'une élection présidentielle américaine (ici une primaire). de toute évidence, le personnage du sénateur Bonwiller a été calqué sur Ted Kennedy dont les ambitions politiques n'ont pas survécu au drame de Chappaquiddick.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Rhodopsine, le 22 juillet 2012

    Rhodopsine
    Un journaliste revient sur une période marquante de sa jeunesse, marquée par une campagne électorale pour la présidentielle américaine. Un scandale interrompt dramatiquement la montée du candidat . le roman est touffu, passionnant, très facile à lire. Je vais lire les autres romans de E.Canin
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par missmolko1, le 25 octobre 2011

    "La politique, ce n'est pas une balle de ping-pong, Corey. C'est ça, le secret, bon sang." Il ouvrit un carnet en secouant la tête. "C'est un ballon de rugby, dit-il avant de tourner la page. C'est ça dont il faut se souvenir. On ne sait jamais comment il va rebondir."

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par Rhodopsine, le 22 juillet 2012

    Comment chacun de nous arrive-t il à comprendre ce qui n'est jamais dit? par quelle constellation de gestes et d'aveux, par quel détail dans le comportement ou dans le ton discernons-nous les intentions obscures, inavouées, de ceux qui nous entourent?

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

> voir toutes (3)

Videos de Ethan Canin

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Ethan Canin

Payot - Marque Page - Ethan Canin - America America








Sur Amazon
à partir de :
16,99 € (neuf)
9,00 € (occasion)

   

Faire découvrir America America par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (36)

> voir plus

Quiz