Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2700236114
Éditeur : Rageot Editeur (2010)


Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Benoît est intrigué. Ce matin Viviane, sa voisine d'en face, n'a pas ouvert ses volets. Dans l'immeuble, personne ne peut le renseigner sur son absence. Bientôt l'inquiétude succède à la curiosité. Serait-il arrivé quel... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (3)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Colibrille, le 12 juin 2015

    Colibrille
    "Derrière les volets", "Fenêtre sur cour"... Il y a comme un petit air de ressemblance entre ces deux tires. Une ressemblance qui n'est pas pour me déplaire et qui se concrétise dans l'intrigue. Tout commence quand Benoît constate que sa charmante voisine d'en face ne donne plus de signe de vie. Habituellement, celle-ci lui lance un bonjour de la main depuis sa fenêtre, tous les matins, à 7h. Au bout de deux jours, Benoît décide de prendre l'affaire en main et se transforme en un Sherlock junior...
    Éléonore Cannone construit une intrigue efficace, pleine de suspense, mais surtout très drôle. Elle met en scène un héros pour le moins original, un brin hypocondriaque et très imaginatif. Les frasques du jeune Benoît m'ont énormément amusée.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par fannyrobin, le 17 mai 2011

    fannyrobin
    Chaque matin à 7 h, Benoît ouvre ses volets et salue sa voisine d'en face. Mais depuis plusieurs jours, celle-ci n'ouvre plus ses volets. Benoît, de nature très anxieuse, part à sa recherche tout en imaginant le pire.
    Un chouette roman, avec un personnage principal attachant et drôle avec son côté hypocondriaque. Une histoire à huis clos dont on comprend rapidement la chute mais qui se tient très bien. Un bon roman junior à recommander !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par fannyrobin, le 17 mai 2011

    fannyrobin
    Chaque matin à 7 h, Benoît ouvre ses volets et salue sa voisine d'en face. Mais depuis plusieurs jours, celle-ci n'ouvre plus ses volets. Benoît, de nature très anxieuse, part à sa recherche tout en imaginant le pire.
    Un chouette roman, avec un personnage principal attachant et drôle avec son côté hypocondriaque. Une histoire à huis clos dont on comprend rapidement la chute mais qui se tient très bien. Un bon roman junior à recommander !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

> voir toutes (6)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Colibrille, le 12 juin 2015

    J'ai ouvert mon cahier de maths. Il fallait que je travaille. J'avais pris du retard cette semaine. Je n'avais rien suivi en cours. J'avais bâclé mes devoirs. Si ça continuait, je raterais mon bac (dans cinq ans) et je finirais chômeur (à vie).

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par catheia, le 08 décembre 2014

    Je ne parlais pas du déménagement, mais du bébé. Toutefois, j'ai préféré ne pas la contredire.Les gens aiment les bébés.En général. Surtout ceux qui en font, j'imagine. Ils ne réalisent pas que ces petites créatures ultra-bruyantes chopent le moindre microbe qui traîne à une vitesse supersonique et vous le refilent après.En particulier. Je le sais. Je l'ai lu dans un prospectus sur les chiots chez le vétérinaire de Gertrude. p.47
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Colibrille, le 12 juin 2015

    Pour m'éclaircir les idées, j'ai décidé de dresser une liste avec, dans une colonne, les explications dites "raisonnables" et, dans l'autre, celles qui me submergeaient naturellement.
    A la fin, les deux colonnes étaient égales. Elle pouvait aussi bien être allongée et heureuse sur une plage aux Seychelles qu'allongée et inconsciente sur le carrelage de sa salle de bain.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Colibrille, le 12 juin 2015

    Attention ! Je ne suis pas complètement fou non plus.
    Je n'imagine aps tout de suite des trucs du genre meurtres/serial killer/terroristes/guerre. Ce sont des cas limites et donc extrêmement rares. je suis plutôt du type accident de la route/ maladie/accidents domestiques. je fais dans l'angoisse raisonnable, dans la trouille statistique.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Colibrille, le 12 juin 2015

    A peine ai-je posé le doigt sur la sonnette que Mme Vaudrier a ouvert. Elle avait un joli visage, de longs cheveux auburn ramenés en queue de cheval et un ventre énorme !
    Passé l'effet surprise, j'ai compris qu'elle était très très enceinte. Observation/déduction. Sherlock aurait été fier de moi.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Eléonore Cannone

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Eléonore Cannone

Rencontre avec Eléonore Cannone








Sur Amazon
à partir de :
6,93 € (neuf)
5,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Derrière les volets par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz