AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755629096
Éditeur : Hugo et Compagnie (05/01/2017)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte 1 million de $ qu'il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l'expédie dans le coma. Mia doit assumer la dette de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort.

Elle deviendra escort. Un contrat mensuel de 100 000 $.
12 hommes, 12 villes, 12 rencontres, 12 liv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
Alirosalys
21 janvier 2017
  • 4/ 5
Calendar Girl : Janvier, LE livre du mois !
Je l'ai reçu en Décembre, comme cadeau de nouvelle année de la part de Hugo New Romance. Ce colis m'avait étonnée et rendue euphorique toute la journée. Encore merci à la maison d'éditions pour leur confiance. En une soirée, emballé, c'est pesé : cette lecture est rapide et addictive.
Je vous fais un petit résumé : Mia vit à Las Vegas avec son père et sa petite soeur. Depuis que sa mère est parti, son père se met à boire et à parier, accumulant ainsi des dettes. Son dernier emprunt s'élève à 1 million de dollars, et il perd. Il lui est impossible de le rembourser. Cela ne plaît pas au prêteur, qui l'expédie aussitôt dans le coma, menaçant également Mia et sa soeur. Pour éviter une fin tragique, l'héroïne signe un contrat pour devenir escort girl, ce qui lui ramène 100 000 dollars par mois. Chaque mois, un nouvel homme, une nouvelle ville, une nouvelle aventure !
Pour commencer, j'ai été fort étonnée de la taille du roman. En effet, il ne fait que 150 pages ; il est donc très rapide à lire. C'est vrai que quand on y pense, 12 tomes de 150 pages, c'est assez énorme. le principe de Calendar Girl m'a de suite convaincue, bien qu'attendre le prochain tome chaque mois risque d'être long et frustrant. Aussi, j'aime vraiment bien les couvertures, qui se différencient uniquement par la couleur et le nom du mois. Bien que cette lecture ait été trop courte et « facile » à mon goût, cela n'en reste pas moins une agréable découverte !
L'intrigue est chargée d'humour, suivant un fil conducteur cohérent, bien que tiré par les cheveux. Mia est une escort girl mais l'explication de ce terme reste vague : elle escorte un homme riche pendant un mois, elle doit faire ce qu'il veut mais ce qui concerne le sexe n'est pas compris dans le contrat. On explique bien à la jeune femme, soucieuse au début, qu'elle n'a pas à s'inquiéter pour cela. Mais, à peine arrivée chez Mr Janvier, j'ai été un peu surprise de constater qu'elle n'appréhendait pas tant que ça le sexe... Ahem. Comme vous l'aurez compris, c'est une romance érotique. Si vous n'aimez pas ce genre ou que vous êtes encore un(e) jeune adolescent(e), évitez. Néanmoins, si vous êtes friands de ce genre de lecture, sachez qu'elle ne peut que vous plaire. L'histoire reste très logique, légère et drôle. Puis, on ne peut pas s'empêcher de fondre pour l'homme qu'elle est censée escorter. On a qu'une envie : qu'ils se mettent ensemble. Pourtant, comme il est expliqué dans le résumé : un mois, un nouvel homme. À peine on s'attache que c'est déjà fini... C'est trop horrible ! On hésite donc énormément entre le fait de s'attacher ou non aux personnages rencontrés. Sur le temps d'une lecture, on oublie ses soucis pour penser à ceux de Mia. On ne fait que tourner les pages pour savoir si elle se rapproche ou non de son but...
La plume d'Audrey Carlan est jeune, simple et fluide. Ses mots se lisent tous seuls, on a du mal à lever notre nez du bouquin. Durant les scènes torrides, son écriture depuis de plus en plus abrupte, franche et brute, non sans y avoir un peu de douceur et de lenteur pour garder le rythme. Enfin, un livre bien écrit, qui se lit en deux petites heures pour se détendre.
Au niveau des personnages, je ne vais pas vous mentir en disant que j'aime énormément Mr Janvier. Il est beau, gentil, mystérieux, charmeur... Ayant été tout de suite touchée par Mia, je ne voulais qu'une chose : que sa première mission soit un succès ! Elle est forte, courageuse, sensible et altruiste. Mia mérite beaucoup de belles choses, son combat pour sauver son père qui ne joue pas bien son rôle paternel la rend encore plus incroyable. Quand au premier homme à escorter, je dois avouer que c'est un paradoxe... Et qu'il est un peu incohérent. Mais, il n'en reste pas moins attendrissant. On a envie de le voir heureux, lui aussi, bien que sa vie ne soit pas un aussi gros désastre que celle de Mia. L'amitié qu'il partage avec cette dernière montres d'autres facettes de lui comme : le compréhension, la serviabilité et l'attachement. J'en viens à me demander si on le reverra dans un des prochains tomes, ou si Mia risque de tomber sur quelqu'un de vraiment méchant. Aussi, Tante Millie m'a fait trop rire. C'est elle qui aide la protagoniste à devenir escort girl, elle la briefe sur ses missions, l'aide à être la demoiselle parfaite pour ce job... Elle n'aime pas beaucoup le père de ses deux nièces, mais la menace qui le suit touche justement ses deux protégées. Elle se doit d'agir, et c'est ce que j'aime beaucoup chez elle ; elle est prête à tout pour les gens qu'elle aime. La meilleure amie de Mia m'a laissée indifférente, d'autant plus que je la trouve vraiment bizarre. Sa présence dans ce premier tome n'a pas vraiment eu d'importance, hormis le fait que ça rappelle au lecteur que la principale n'est pas si seule que ça. Enfin, ceux qui m'ont le plus touchée restent quand même les trois premiers. En terme général, les personnages de Calendar Girl ont le pouvoir de devenir attachants en seulement 150 pages.
À la fin du livre, on en apprend un petit peu sur le deuxième homme qu'elle doit escorter, durant le mois de février. Elle n'a que quelques jours pour se préparer avant de débarquer chez Mr Février, qu'il me tarde de découvrir. le souci avec la fin de ce livre, c'est qu'on nous donne quelques informations alléchantes un peu avant la dernière page. On en dit trop mais en même temps pas assez ! Ce que je peux vous dire après une telle lecture, c'est que j'ai hâte d'être en Février.
Grosso modo, Calendar Girl est une série prometteuse de romance érotique, avec une héroïne charmante que j'aime beaucoup. Elle est amenée à faire des choix qui rendent l'intrigue palpitante. En plus d'avoir une écriture fluide et addictive, l'auteure nous plonge dans son univers d'escort girl avec beaucoup d'humour et de légèreté. Lecture agréable garantie !
Lien : http://papillonvoyageurblogl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ValerieLacaille
19 janvier 2017
  • 3/ 5
Ce roman fait une entorse à mes habitudes de lecture. En effet, je ne suis pas fan de ces romans "érotico sentimentaux" qui se multiplient depuis le succès mondial de la série "50 nuances de gris". J'ai toujours l'impression de me retrouver dans les Arlequins que lisait ma mère: une jeune fille en guise d'héroïne, sur qui est tombée toute la misère du monde, et qui va se retrouver dans les bras (et le lit) d'un jeune étalon riche à millions! Bien sûr, ici, nous avons tout de même des scènes de sexe en plus, lesquelles auraient probablement fait rougir le lectorat féminin des années 60!
Bref, c'est vraiment, pour le coup, la publicité médiatique qui m'a donné l'envie me procurer ce roman, ainsi que l'enjeu intellectuel que s'est lancé l'auteure, à savoir écrire 12 livres dans l'année avec pour héroïne la jeune Mia, escort girl (pour rembourser les dettes de papa), qui se dérouleront dans 12 villes différentes, avec 12 hommes divers. Un par mois. Celui-ci étant donc le premier de la série et de l'année.
Soit. Il faut reconnaître que ce n'est pas trop mal écrit et que les scènes assez chaudes ont sans doute le pouvoir de réveiller les dessous de couette en berne; mais j'ai surtout apprécié le personnage de Mia. Une jeune femme que la vie n'a pas épargnée (évidemment), mais qui garde la tête sur les épaules et conserve un regard acerbe sur la société du paraître, notamment dans l'univers des portemonnaies bien garnis.
Voyons la suite en février!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Alahya
20 janvier 2017
  • 2/ 5
En entendant parler de ce livre, j'étais extrêmement dubitative. L'idée du changement d'hommes chaque mois me perturbait énormément et j'ai beaucoup hésité avant de lire ce 1er tome.
Mais la promo était telle que ça titillait ma curiosité, alors je me suis dis « pourquoi ne pas tenter ? ».
♦ Côtés positifs
L'ensemble de la lecture était assez sympa. Mia est une femme déterminée qui sait très bien ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas – chose qui est très agréable, étant habituée à trouver des personnages féminins du genre « oh, je suis si perdue, que faire ? ».
Wes, quant à lui, n'est pas mal non plus. Il ne tourne pas autour du pot et exprime clairement ce qu'il veut et ne veut pas, à l'instar de Mia. L'honnêteté entre ces deux-là est admirable.
J'ai d'ailleurs bien aimé cette relation très honnête qu'ils avaient. J'ai trouvé ça mature, sans « chichi », que ce soit dans leurs sentiments, leurs aveux ou leurs décisions.
Il y a également le concept de sortir un tome chaque mois, tout au long de l'année (12 tomes pour 12 mois), que j'ai trouvé novatrice et sympathique ! le temps de sortie entre chaque tome n'est comme ça pas trop longue (amen !) et l'idée de suivre un personnage pendant une année entière m'a séduite.
♦ Côtés un peu moins positifs
Malheureusement, je crois que cette partie va être plus longue que la 1ère…
Déjà, le concept. Escort girl ? Pas mon truc. Changer d'hommes tous les mois ? Hum, non plus. En effet, de ce que j'ai compris, chaque nouveau tome sera composé d'un nouveau client de Mia et on suivra tout simplement sa vie d'escort girl. Ceci m'a beaucoup crispé, mais j'ai voulu tenté au moins le tome 1 – peut-être serai-je surprise !
… Mouais.
En dehors de l'intrigue tournant autour du métier d'escort girl et du « je change de mec comme de chemise » que je n'apprécie pas tellement, je trouve que le livre est très court. Pour moi, c'est plus une nouvelle qu'un roman – le bouquin faisant environ 160 pages – et je préfère largement quand le livre a déjà une certaine longueur pour me laisser le temps de m'attacher aux personnages.
Et non, je me suis pas attachée aux personnages – troisième problème pour moi. Ils ne sont pas ce que j'appelle des personnages approfondis, ce que je regrette beaucoup, aimant – personnellement – découvrir petit à petit le passé des personnages, leurs désirs secrets, leur personnalité cachée, vivre avec eux leurs erreurs et leurs succès… Je n'ai pas trouvé ça, dommage.
Ensuite, le sexe. Bien sûr, c'est de la New Romance alors, forcément, il y a du sexe en veux-tu en voilà ! Mais par rapport à la brièveté du livre, j'ai trouvé que les scènes de sexe était un peu trop nombreuses. Peut-être me trompé-je, mais je pense qu'il y a autant de scènes érotiques que de scènes… « normales », si je puis dire.
Cela a donc mangé la moitié du « roman » – déjà court – alors si on ajoute toutes les nombreuses ellipses qu'a inclues l'auteure, il ne nous reste plus beaucoup de place pour découvrir les personnages de façon approfondie pour nous permettre de nous attacher et de vivre leurs émotions…
Dernier point ! J'ai dis plus haut que j'avais aimé la détermination de Mia – ce qui est vrai – mais d'un autre côté, j'aurais préféré qu'elle se laisse parfois un peu plus aller parce que je l'ai trouvé trop… inébranlable.
En fait, je veux tout simplement une juste dose. Assez de fragilité pour nous faire partager ses peurs et ses erreurs – car c'est de cela qu'on apprend ! – et pour la rendre humaine, mais pas trop pour ne pas tomber dans la victimisation exagérée.
♦ En bref
Une lecture sans plus qui ne m'a pas attrapée dans ses filets imaginaires, mais que j'ai trouvé assez sympa pour se changer les idées.
Je suis très dubitative quand à ma poursuite des tomes qui vont sortir, mais j'essaierai peut-être le tome 2 – celui de février. Je veux bien savoir si l'on va retrouver Wes – je l'espère, en tout cas ! 😉
Lien : https://magielivresque.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AlouquaLecture
11 janvier 2017
  • 5/ 5
Voila une saga qui s'annonce plus que très bien !
Vu ce que nous donne le mois de Janvier, je suis plus que pressée de découvrir la suite des avectures de Mia. Si chaque mois est aussi intense, je ne donne pas cher de ma peau et de mon stock de culottes …
On peut sans conteste qu'Audrey Carlan bouscule pas mal de choses avec cette saga réparties sur les douze mois de l'année, une année qui s'annonce chaude et surprenante, j'en suis certaine.
Mais revenons un peu à l'histoire, c'est quand même un peu le but du blog ☺
Mia, son grand malheur, c'est qu'elle tombe très facilement amoureuse des hommes avec qui elle a des relations. Alors lorsque celle-ci va devoir côtoyer un homme différent chaque mois durant un an et tout cela pour venir en aide à son père et rembourser sa dette, on peut aisément deviner que cela ne sera pas du tout simple pour elle.
Premier « client » pour notre escort d'un an, le beau Wes qui est scénariste hollywoodien. Un homme bourré de charisme et tellement séduisant, que sa propre mère a engagé Mia durant presqu'un mois pour l'accompagner lors de soirées où il devra faire une apparition, tout cela dans le but d'éloigner les éventuelles chasseuses de fortune. Ce que j'ai franchement apprécié chez lui, c'est que sa richesse ne fait pas de lui un homme imbu de sa personne, il reste assez simple dans sa manière d'agir, et ce petit jeu de séduction qu'il va déployer pour séduire Mia dès leur rencontre, rhooo il y a de quoi faire fondre un coeur de glace tellement la chaleur monte de plusieurs crans dès qu'il est dans la même pièce qu'elle.
Quand je lis ce premier opus, qui pour moi est déjà d'un très bon niveau sur tout les points, je suis plus que curieuse de découvrir ce que nous réserve Audrey Carlan pour la suite. Tout est tellement bon dans ce livre, que ce soit l'histoire en elle-même, l'approche des personnages, l'évolution de Mia, celle de Wes également, l'érotisme et la sensualité, … bref, pour moi c'est un premier tome qui donne le ton sur la saga, une saga parfaite qui nous tiendra en haleine durant toute cette année.
Nous quittons Los Angeles et partons direction Seattle pour rencontrer le prochain « client » de Mia qui est artiste. Mia sera sa muse, voila qui donne pas mal de perspective sur le déroulement de ce mois de Février ☺
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cammy
18 janvier 2017
  • 4/ 5
A la base, je n'avais pas du tout envie de lire cette histoire de fille qui va jouer les call-girl pendant 1 an pour 1 million de dollars. Franchement, je trouvais ça glauque. Autant j'aime les romances mais là, c'était trop pour moi. Et puis les blogueuses qui l'ont reçu en service presse en ont fait l'éloge et ça a titillé ma curiosité et comme un mouton, j'ai craqué.
Et honnêtement, j'ai bien fait parce que j'ai trouvé cette histoire très sympa !!
Mia doit donc à tout prix rembourser la dette de jeu de son père et il se trouve que sa tante gère une agence d'escort de luxe. Les termes m'ont rassurée, il ne s'agit pas du tout de prostitution comme moi et Mia le craignions. Mia n'a aucunement l'obligation de coucher avec ses clients (mais que rien ne l'empêche de le faire si elle le veut et elle sera officieusement dédommagée...). Dans le cas de ce premier contrat, elle est là pour accompagner le client à différents rendez-vous professionnel. Pour le coup, ça n'a pas l'air si mal comme boulot.
Et évidemment, le premier client, en plus d'être hyper canon est très entreprenant et ce, dès sa rencontre avec Mia. Wes est riche, beau, avec un nom de famille à rallonge et il a besoin d'une escort qui tiendrait les croqueuses de diamant à distance lorsqu'ils se rendront à des rendez-vous professionnels. Franchement, malgré son coté arrogant, Wes est vraiment parfait. Même si Mia n'est pas sa copine "pour de vrai", il est super attentionné, et sympa... Et pour couronner le tout, il a une famille en or avec des parents charmants super fiers de leur fiston.
Mia a bien de la chance d'être tombée sur lui pour son premier boulot ! Ce mec est parfait. Tellement qui c'est parfois facile d'oublier qu'ils ne sont pas un couple.
Elle par contre, elle m'a un peu déstabilisée. Elle a acceptée ce job lorsqu'elle a eu confirmation qu'elle n'était pas obligée de rejoindre son client dans son lit... et elle n'attend pas 12h avant de se jeter sur lui. J'espère que l'on ne va pas avoir le même schéma dans les 11 prochains tomes. D'ailleurs, je n'ai pas aimé sa réaction lorsqu'elle découvrir le dossier de son prochain contrat.
Je comprends qu'elle se soit fait briser le coeur plus d'une fois et qu'elle se protège mais quand même...
A part ça, j'admire quand même les sacrifices qu'elle fait pour sortir son père de la mouise. Et alors qu'elle pourrait avoir une solution de facilité servie sur un plateau, elle préfère se débrouiller seule pour ne rien devoir à personne.
J'ai critiqué en lisant parce que j'ai quand même du mal avec le principe mais au final, plus les pages passaient plus j'étais à fond dans l'histoire. Malgré la rapidité, les scènes hot très nombreuses (trop ?) et cette fameuse histoire de "client", j'ai beaucoup apprécié l'amitié (voir un peu plus) que développent Wes et Mia.
Wes s'est montré de plus en plus touchant et à la fin, je ne voulais qu'une seule chose, qu'ils restent ensemble. Je l'ai tellement aimé que je suis psychologiquement préparée à détester les 11 prochains clients et pourtant, je meure d'envie de les rencontrer !!
Ce premier Calendar Girl se lit vraiment tout seul, c'est sympa et drôle et on referme le livre avec une seule pensée "Vivement Février".

Lien : https://ibelieveinpixiedust...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
KizunaKizuna19 janvier 2017
- Tu es déjà montée dans une limousine ? demande Wes en me regardant d'un air amusé

La réponse est non, bien évidemment, mais je refuse de le lui dire

- Bien sûr, je dis en ouvrant la portière

Wes met sa main sur sa bouche en riant et je grimace, ne comprenant pas la blague

- Alors pourquoi tu veux monter à l'avant ? demande-t-il en désignant la porte que je viens d'ouvrir

Je regarde à l'intérieur et je vois le volant du conducteur. Lorsque je me redresse, je réalise qu'un homme en uniforme de chauffeur tient la portière arrière ouverte.

- Je le savais , je voulais simplement demander au chauffeur où nous allons, dis-je en me sentant rougir

- Mais bien sûr, dit-il en posant une main sur le creux de mes reins pour m'accompagner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui18 janvier 2017
– ...Ces hommes peuvent te promettre la lune, ça ne veut pas dire qu’ils la décrocheront pour toi. Crois-moi, j’ai déjà entendu ça. Trop de fois, d’ailleurs.
– Alors, il n’y a rien qui l’interdit ?
– Non, mais… protège ton cœur, ma poupée. Ce métier n’est pas pour tout le monde et tu as déjà beaucoup souffert pour quelqu’un de si jeune. Prends le temps de t’amuser, de te détendre, et goûte à tout ce que la vie peut t’offrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui18 janvier 2017
J’ai beau me considérer comme une dure à cuire, je suis quand même tombée amoureuse de tous les hommes avec qui j’ai couché. Tous, sans exception.
Ça fait à peine vingt-quatre heures que je le connais, et je me sens mieux avec Wes qu’avec tous les autres, parce que tout est fondé sur du respect et de l’amitié – et une montagne d’orgasmes.
Commenter  J’apprécie          00
CammyCammy18 janvier 2017
Cette fois-ci, avec Wes, je me suis protégée de manière si féroce qu'il n'a eu que des petits bouts de mon coeur.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui18 janvier 2017
Souriez tout le temps. N’ayez jamais l’air ni en colère ni triste, et de manière générale, ne montrez pas d’émotion négative. Les hommes ne paient pas pour gérer vos problèmes. Ils paient pour ne pas avoir à le faire, justement.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Audrey Carlan (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Audrey Carlan
Audrey Carlan: "Mia is an escort. She is not a call girl"
autres livres classés : escort-girlsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2274 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .