AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755629150
Éditeur : Hugo et Compagnie (06/04/2017)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Le premier contact avec Mason Murphy est assez rude ! Le joueur phare de l'équipe des Red Sox est un véritable goujat. Mais il ne connaît pas encore le caractère bien trempé de Mia qui va rapidement le faire changer d'attitude.
Un mois entourée des joueurs de son équipe de base-ball favorite, Mia est aux anges. Pourtant, son bonheur va être entaché d'une mauvaise nouvelle. Pourra t-elle surmonter cette déception ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
garrytopper9
14 avril 2017
Quand un nouveau mois débute, on sait que l'on va voir arriver les nouvelles aventures de Mia Saunders, et c'est toujours un régal. Pour ce mois d'avril on suit notre belle Escort-girl à Boston, car elle a été embauchée pour redorer l'image du joueur phare de l'équipe de Baseball : Mason Murphy.
En effet, ce dernier multiplie les frasques et les conquêtes, alors qu'il doit signer prochainement plusieurs contrats publicitaires, ces derniers pouvant se rétracter, Mia va donc faire office de petite-amie régulière pendant un mois, afin qu'il puisse passer pour un gars qui cherche à se poser en ne restant qu'avec une seule femme.
On retrouve donc le même principe que dans les mois de janvier et mars, ce qui n'est pas désagréable. Après tout, le principe de base d'une escort est de tenir compagnie et de jouer un rôle. Ce que j'ai beaucoup aimé, comme le mois dernier c'est la thématique. En mars, le tome traitait de l'homosexualité, puisque si vous vous souvenez bien, Mia devait jouer le rôle de future femme d'Anthony Fasano, qui se révélait finalement être gay.
Grâce à Mia, ce dernier sortait enfin du placard et dévoilait son homosexualité. J'avais bien aimé le rôle d'entremetteuse que jouait Mia et j'avais aimé que cela se fasse sur un sujet comme l'homosexualité, cela prouvait que l'auteure pouvait également parler de choses sérieuses. Ce mois-ci, c'est également le cas puisque une bonne partie de notre lecture va tourner autour de l'organisation d'un gala de charité pour lutter contre le cancer du sein. C'est une très bonne chose d'aborder des thèmes forts dans des lectures légères, ça les rends plus vivantes, plus réalistes et les personnages en ressortent plus développés.
Par contre, pour la deuxième fois consécutive, Mia va jouer le rôle d'entremetteuse et je trouve que ça se répète un peu après le mois dernier. Donc pour la deuxième fois consécutive elle ne va pas sortir avec son client et va retrouver un client précédent. En mars elle retrouvait Wes, et ce mois-ci elle retrouve Alec.
Autant le mois dernier je trouvais que c'était très bien qu'elle revoie Wes, surtout qu'il y avait une bonne idée sur la manière de se revoir, autant sur le mois d'avril, j'ai trouvé que c'était rapidement traité, et que ça ne servait juste qu'a faire la scène de sexe mensuelle de Mia. Pour le coup ça décrédibilise un peu le personnage et c'est dommage. Après il faut dire que Alec le frenchie, c'est juste pas possible personnellement. Il m'avait déjà fatigué en février, et le revoir, même sur seulement 20 pages, c'était déjà trop.
Attention donc à ne pas faire systématiquement des tomes qui se ressemblent sur deux mois consécutifs. J'ai remarqué que si l'idée était bonne, l'auteure nous la resservait sur le mois suivant.
Une dernière chose qui me dérange un peu, c'est le langage et l'attitude de Mia en fonction du mois et du milieu dans lequel elle évolue. En Janvier, elle était tout à fait normale, ne se sentait pas trop à l'aise avec le train de vie de Wes. C'était logique.
En février, comme elle était une muse pour Alec, tout était très doux, très poétique. Admettons. En mars, elle jouait la bonne copine pour un couple de gay. Logique.
Et voilà qu'en avril elle joue toujours la bonne copine, mais avec un langage plus vulgaire afin de coller avec l'ambiance « bières et tapes dans le dos » des sportifs qu'elle fréquente. Sauf que premièrement, ça ne lui va pas, et deuxièmement on ne peut pas changer de manière de se comporter et de parler tous les mois. Je veux bien que l'auteure veuille installer une ambiance propre à chaque mois, mais si on suit les tomes mois après mois, on se rends compte que ça ne colle pas trop. C'est un détail, mais je tenais à le souligner.
Comme toujours c'est édité chez Hugo Roman dans la collection New Romance, et c'est de bonne qualité. Pas de coquilles, pas de bavures, un très belle couverture et une bonne qualité de papier.
J'ai vraiment bien aimé cette lecture malgré quelques petits défauts mais qui viennent surtout de mon coté tatillon. Vivement le mois de mai pour retrouver Mia à Hawaï !

Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Gaoulette
11 avril 2017
Note : 4/5
Merci à Audrey Carlan pour avoir pris de risques sur les aventures de Mia pour le mois d'Avril. Mon mois préféré avec celui de Mars bien sûr. Il relance l'histoire et donne un coup de fouet aux aventures. Rien n'est joué avec Mia.
Ici c'est la rencontre du monde de Base-ball et leur sportif sacrément hot mais un brin narcissique. Mason je l'aurais volontiers appelé le gros bébé qui m'a fait fondre complétement. Mia aura plus un rôle de conciliateur dans ce volume que de bombasse sexy….quoique….
J'ai beaucoup aimé les opposés Rachel/Mia. L'héroïne est peut être attachante mais elle dégage une autre image celle d'Escort…. Son amitié avec Rachel a été une belle surprise et agréable.
Les aventures de Mia sont toujours hots, deux anciens personnages sont évoqués et un va faire sa réapparition. D'ailleurs je ne l'ai pas vu venir celle-là. Qu'on aime ou pas Audrey Carlan prend un risque et c'est super. Cela relance l'histoire et elle garde ses lectrices en haleine.
Cette fois-ci je n'ai pas lu le début de la suite, je sais juste que ce sera centré sur Mia, Gin et Maddy pour notre plus grand bonheur. Des vacances entre filles, le pied ! Ça va parler cul, fringue, épilation et il va y avoir du sexe !! Un bon tome en perspective avec j'espère de bonne tranches de rigolades.
Le petit hic quand même, c'est sacrément court, pas vraiment le temps de s'amouracher des autres personnages. J'espère que l'auteure nous donnera de temps en temps des nouvelles.
J'attends Mai avec impatience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
MissCroqBook
09 avril 2017
Depuis le début de cette série, je n'arrive pas à me faire une opinion franche et déterminée. Mes avis sont en dent de scie. Un coup, j'adore l'histoire, la fois d'après je n'accroche pas. Et là malheureusement je n'ai pas vraiment accroché.
Nouvelle ville : Boston. Nouvelle mission : jouer le rôle de la petite amie de Mason Murphy pendant un mois pour aider à redorer son blason. Joueur vedette de l'équipe des Red Sox, Mason Murphy jouit d'une réputation plutôt sulfureuse. Toujours vu en compagnie de femmes, mais jamais la même, parfois en train de fumer ou saoul, son image n'est pas des plus reluisantes. Pour décrocher de nouveaux contrats de sponsorings, il a besoin de changer cette image auprès des professionnels mais aussi du grand public. Et Mia a été embauchée pour l'y aider.
Malgré un premier contact difficile et une mission qui s'annonce compliquée, Mia parviendra-t-elle à donner le change ? Poussera-t-elle la relation au-delà du factice ?
Après un troisième tome agréable dans lequel Mia montrait une autre facette de sa personnalité, bien plus intéressante, elle retombe dans ses vieux travers. Elle a beau clamé qu'elle n'est pas une prostituée, je trouve que son comportement s'en rapproche beaucoup. Elle a une double personnalité assez troublante : d'un côté, j'ai beaucoup aimé son investissement et son engagement auprès de l'association pour la lutte contre le cancer du sein. Son idée de gala de charité nous prouve qu'elle sait être à l'écoute des autres et généreuse. Par contre de l'autre côté, elle est toujours aussi vulgaire et immature. Elle a tendance à adopter un comportement déplacé à l'opposé de ses grand discours sur l'honnêteté et la pureté de ses sentiments pour Wes. de ce point de vue-là, je la trouve un peu fausse. Et c'est cet aspect qui me dérange le plus chez elle. Car malheureusement, le coté altruiste, doux et charitable ne représente pas la majorité de son caractère.
J'ai beaucoup aimé les personnages de Mason et Rachel. Sous ces airs bourrus, dragueurs et bruts, Mason est un homme intelligent, tendre et généreux. Il faut creuser sous la surface pour le découvrir. La timide Rachel, elle aussi est un personnage auquel on s'attache. Amoureuse de Mason, elle prend son rôle de publiciste très au sérieux et est prête à défendre son client bec et ongle, même si pour cela elle doit le regarder s'épanouir au bras d'une autre et en souffrir.
Côté écriture, c'est plutôt fluide. L'histoire est courte et se lit d'une traite. Il n'y a que peu de rebondissements et le scénario est cousu de fil blanc dès le début.
Une nouvelle fois ma lecture aura été en demi-teinte, avec des passages vraiment passionnants mais un comportement et une vulgarité de la part de Mia qui viennent les entacher.
Persévérante de nature, je pense lire le prochain tome en espérant sincèrement que le séjour de Mia à Hawaii soit plus palpitant et que son comportement soit moins controversé.
La suite le mois prochain….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Laurapassage
11 avril 2017
Comme tous les mois, c'est avec plaisir que je me suis lancée dans la suite de la saga d'Audrey Carlan avec Calendar Girl - Avril. Les mois se suivent et ne se ressemblent pas, Janvier m'avait beaucoup plu, Février déçue et Mars conquise. Mais qu'en est-il de ce nouveau volet publié chez Hugo Roman dans la collection New Romance ?
"J'ai souvent entendu que l'enfer est pavé de bonnes intentions, mais c'est la première fois que je saisis vraiment le sens de cette expression."
Dans Calendar Girl Avril, et comme tous les mois, nous retrouvons Mia toujours impatience de découvrir son nouveau client. Alléluia, elle grandit enfin et réfléchit un peu plus avant d'agir, même si ses vieux démons ne sont jamais bien loin quitte à ressurgir dans certaines situations. N'empêche, elle se montre enfin un peu plus mature dans ce dernier volet et fait preuve d'un peu plus de bon sens qu'auparavant (outre le tome de Mars différent par rapport à son client). Elle pense un peu moins par le sexe et un peu plus par les sentiments... et c'était pas gagné. Mason, son client est quand à lui un personnage complexe et tout en opposition. Encore une fois, il aurait été agréable de l'approfondir davantage, mais le format oblige, on se contente d'un déroulement rapide de toute la profondeur qu'il incarne. Rachel, son attaché de presse n'est pas en reste non plus même si sa personnalité et son histoire sont survolées.
Comme je le disais, le mois d'avril est celui des sentiments, qui sont clairement mis en avant. Mia doute beaucoup de son futur une fois son année d'escort terminée et Wes n'est jamais bien loin de ses pensées. Une fois n'est pas coutume, leur relation amis/amants/amoureux est chamboulée et surtout remise en question sur son bien fondé et sa réelle nature. le sexe encore bien présent m'a paru cette fois-ci non pas limite porno comme pour le mois de Février, mais c'est plutôt le côté pervers qui m'a dérangé, que j'ai trouvé très limite. Une chose est sûre, Audrey Carlan sait franchir les limites du New Adult, certes en n'en exposant qu'une seule à la fois par tome, mais quand même. Pour autant, Calendar Girl - Avril reste un très bon court roman.
"Si un jour tu veux rester avec une femme plus de trois jours, tu apprendras qu'il vaut mieux lui donner des noms qui lui donnent le sentiment d'être spéciale, et pas juste une parmi tant d'autres. Tu ferais bien de t'en souvenir."
Puisqu'en plus de ne pas totalement respecter les codes du New Adult en se dirigeant vers du porno-soft (comme j'ai pu le dire dans le tome de Février), Audrey Carlan développe chaque fois son histoire autour d'une morale qui fonctionne bien. Entre cancer, bonne cause, estime de soi et peur à la fois de ne pas mériter et d'ouvrir son coeur, ce nouveau volet n'est pas en reste de belles valeurs qui contrastent avec le sexe pur et dur qui alimente cette histoire (avec l'éthique mise à l'épreuve autant dans le comportement de Mia, avec l'alcool, l'argent et le sexe notamment, et son travail qui ressemble parfois à de la prostitution). Et ça fonctionne puisque ce mois d'Avril divertit comme il le devrait tout en arrivant à toucher son lecteur en lui rappelant l'importance de certaines choses dans la vie.
"Je sais désormais qu'il est important de prendre des risques pour trouver son bonheur et que bien trop de gens se laissent piéger par la routine en pensant que leur vie ne peut s'améliorer, même quand ils ont conscience de ne pas être heureux."
Calendar Girl - Avril est un mois qui m'a beaucoup plu, mêlant encore une fois les dérives et les morales de cette histoire, tout en faisant avancer Mia, et Audrey Carlan arrive une nouvelle fois à nuancer les deux aspects complètement opposés avec brio. Vivement le tome de Mai !
Lien : http://laura-passage.com/cal..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Beliwei
13 avril 2017
Bon à n'en pas douter, le rendez-vous mensuel des aventures de Mia me plait bien. Après un mois de mars avec une histoire qui m'avait bien plu, j'étais pressée de savoir ce qu'il allait advenir de Mia auprès d'un des membres des Red Sox.
Mia avance au fil des mois et des missions, c'est sa quatrième et nous avons déjà l'impression qu'elle a appris tant de choses sur elle-même. le fait qu'elle est revue Wes lors de sa dernière mission, la positionne différemment par rapport aux hommes qu'elle côtoie et c'est ainsi, confiante qu'elle aborde cette nouvelle mission auprès de Mason Murphy, l'un des joueurs de Red Sox. Mason est sexy, canon, il déborde de sexytude mais il est aussi arrogant, trop sur de lui et la façon pleine d'assurance et de certitudes concernant ce qui allait se passer avec elle, la pousse à remettre les choses en place dès le départ. Qu'il en soit ainsi, elle a du répondant et il aime ça !
Leur relation d'un mois sera placée sous le signe de la répartie, nous offrant ainsi des moments assez drôles, j'ai vraiment passé un très bon moment à les lire tous les deux. Mia est en mission, mais il s'avère qu'elle se voit lancer elle-même dans une mission qui pourrait ainsi changer le regard que Mason porte sur les femmes. Tantôt masochiste, tantôt prévenant, nous prenons plaisir à découvrir la véritable personnalité de Mason, nous le côtoyons auprès de son équipe, au sein même de sa famille. J'ai beaucoup aimé son personnage et l'histoire qui l'entoure.
C'est un des côtés que j'apprécie beaucoup dans cette série, c'est que nous suivons à la fois Mia. Elle a donc sa propre histoire, rythmée au fur et à mesure que les tomes évoluent. Mais nous abordons aussi l'histoire des personnages qu'elle côtoie en mission. Donc Audrey Carlan nous offre à chaque tome une histoire différente tout en poursuivant notre découverte de Mia. Nous sommes fidélisées par Mia, personnage centrale de Calendar Girl mais nous sommes aussi assurées de découvrir une nouvelle histoire à chaque tome. Aucune mission ne se ressemble jusque là, et j'espère que cela va continuer ainsi.
Le récit de ce tome est rythmé au grès de rebondissements auxquels nous ne nous attendons pas forcément. Mia va se retrouver dans l'incertitude la plus totale, éprouvant ainsi tant de sentiments : colère, tristesse, fatalisme mais aussi un regain d'énergie et toujours cette envie de mieux faire et de profiter. Ce que j'apprécie aussi dans cette histoire, c'est que si nous ne sommes pas toujours d'accord avec ses choix (ce fut pour moi le cas à un moment donné de ce tome), Audrey Carlan fait en sorte que nous puissions comprendre son état d'esprit et sa façon de voir les choses. Elle arrive assez facilement à nous replacer dans le contexte de l'histoire.
C'est un tome durant lequel j'ai ressenti vraiment de multiples émotions, fierté, déception mais j'ai surtout passé un très bon moment avec Mia au contact de Mason, sa famille, son équipe. Un tome plein d'humour, j'ai eu des fous rires, mais aussi torride, certaines sexes de scènes ne pouvant pas laisser insensibles. C'est justement bien dosé et je suis très curieuse de voir ce que réserve l'avenir à Mia, surtout que je crois me rappeler que le mois de Mai s'annonce comme étant le plus chaud de toute la série.
Lien : http://www.livresavie.com/ca..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
SweetyHoneyAddictionsSweetyHoneyAddictions15 avril 2017
– Tu as vraiment un joli petit cul, Mia, dit-il en me mettant une fessée.
Je m’arrête et me tourne vers lui en le fusillant du regard.
– Écoute, petit. Si tu ne veux pas devenir manchot, je te conseille de ne plus jamais toucher mes fesses.
Il recule face à moi, mains levées.
– Ok, d’accord. Je m’entraînais juste pour demain. Y a pas de mal, ok ?
– Ouais c’est ça, garde plutôt tes forces pour demain.
Je gravis l’escalier, contente d’avoir eu le dernier mot, mais sa réponse me parvient lorsque j’atteins le premier étage.
– Chérie, tu apprendras vite que je ne manque jamais de forces avec les femmes.
Bon sang, je ne sais pas si je vais réussir à le supporter un mois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
GaouletteGaoulette11 avril 2017
J'ai souvent entendu que l'enfer est pavé de bonnes intentions, mais c'est la première fois que je saisis vraiment le sens de cette expression.
Commenter  J’apprécie          80
Ninie067Ninie06711 avril 2017
Il se rapproche de nouveau, saisit mes hanches et les plaque contre les siennes. – J’ai hâte qu’on soit amicaux, susurre-t-il en frottant son bassin contre le mien, me faisant sentir son érection grandissante. Je soupire et le repousse en décidant de lâcher l’affaire. – Contente-toi de prendre mes sacs. C’est alors qu’il siffle son chauffeur, comme un chien, et je grimace en enlevant ses mains de mes hanches. – T’en fais pas, Bébé, tu t’habitueras tôt ou tard, dit Mason. Je lève les yeux au ciel et j’ouvre moi-même la portière pour me faufiler à l’intérieur. Il me suit et, une fois installé en face de moi, frappe dans ses mains. – Tu veux un petit remontant ? J’écarquille les yeux. – Il n’est même pas midi ! – Il est midi quelque part dans le monde, lance-t-il en me faisant un clin d’œil. Il ouvre le minibar et en sort une bouteille de champagne en se léchant les lèvres. Mon corps réagit instantanément, je ressens des fourmillements entre les jambes. Je secoue la tête et croise les cuisses. Ce type est un enfoiré, mais je ne peux pas nier que c’est un très bel enfoiré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml10 avril 2017
-Salut beauté.

Ce sont les premiers mots qui sortent de sa bouche – qui au passage, est terriblement sexy. Dommage que ses paroles et la façon dont ses yeux me reluquent des pieds à la tête me fasse bouillir…de rage. Adossé à sa limousine, Mason Murphy porte des lunettes de soleil d’aviateur, ses cheveux sont châtain foncé avec des reflets roux, et son sourire en coin fait sans doute fondre les culottes de ses fans. Heureusement pour moi, je suis désormais habituée à être entourée de mecs canons.

Je lui tends la main, et il m’étudie en remontant ses lunettes sur sa tête, révélant de magnifiques yeux verts.

-Quoi, tu m’embrasses pas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaurapassageLaurapassage11 avril 2017
Je sais désormais qu’il est important de prendre des risques pour trouver son bonheur et que bien trop de gens se laissent piéger par la routine en pensant que leur vie ne peut s’améliorer, même quand ils ont conscience de ne pas être heureux.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Audrey Carlan (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Audrey Carlan
Audrey Carlan: "Mia is an escort. She is not a call girl"
autres livres classés : escort-girlsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
829 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre
. .