Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : B00D7O0B8W
Éditeur : R-jeunes adultes (2013)
Ajouter à mes livres
Résumé :
Avant que 35 filles ne soient choisies pour s'affronter lors de la Sélection... Avant qu'Aspen ne brise le coeur d'America... Il y avait une autre fille dans la vie du Prince Maxon.

Ne manquez pas cette nouvelle inédite de Kiera Cass, l'auteur de la séri... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (18)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par EnjoyBooks, le 05 novembre 2013

    EnjoyBooks
    La Sélection – Tome 0.5 : le Prince de Kiera Cass. (Genre : Jeunesse, Science-fiction).
    Editions : Robert Laffont
    Prix : 1,99€
    Année de parution française : 2013
    Année de parution originale : 2013
    Titre version originale : The selection, Book 0.5 : The Prince.
    .Résumé : Avant que 35 filles ne soient choisies pour s'affronter lors de la Sélection… Avant qu'Aspen ne brise le cœur d'America… il y avait une autre fille dans la vie du Prince Maxon.
    .Maxon est un personnage essentiel dans la trilogie « La Sélection ». Il me tardait vraiment de le rencontrer, de savoir ce qu'il pensait et d'être au plus près de ses pensées. Autant vous dire que je n'ai pas été déçu. En six chapitres, Kiera Cass a réussi à me foutre la chair de poule pas moins de trois fois. J'ai passé un excellent moment avec cette nouvelle… Arf les nouvelles sont décidément trop courtes.
    .Dès le début on est projeté dans la tête de Maxon, dans ses peurs, dans ses doutes, dans ses appréhensions et dans ses faiblesses. Ce que j'aime avec les nouvelles sur d'autres personnages, c'est qu'on se rend compte qu'ils ne sont pas comme ils voudraient nous le faire croire. Maxon dans le tome 1 pouvait paraitre sur de lui quant au déroulement de la Sélection, mais en fait c'est tout le contraire. On apprend à mieux le connaitre, que ce soit sur lui-même ou sur ses relations avec ses parents. On se rend compte que Kiera Cass a parfaitement travaillé son personnage masculin et l'a travaillé de telle façon qu'on pourrait facilement se mettre à sa place dans les choix qu'il entreprend. Maxon a un cœur, Maxon est timide, Maxon est sensible… ses trois caractéristiques font que je m'attache d'autant plus à lui, parce qu'on se ressemble.
    .On découvre aussi d'autres personnages comme les parents de Maxon. Son père ne m'a pas plu du tout, pour lui, seule la couronne compte au détriment de tout. C'est un père froid, en retenu avec son fils, ce qui est totalement l'opposé de la reine. Elle a avec Maxon une véritable relation mère-fils qui m'a touché. Encore une fois cette relation m'a rappelé la mienne avec ma maman, cela m'a d'autant plus permis de me rapprocher d'eux. On découvre aussi Daphne… mais je n'en dirais pas plus !
    .Revivre les scènes avec America du point de vue de Maxon, c'est carrément superbe ! J'ai eu des frissons plus d'une fois. Kiera Cass sait faire ressentir à son lectorat ce que ressentent ses personnages. J'ai totalement ressenti ce que Maxon éprouvait lorsqu'il se rend compte de ses sentiments pour America. Certaines phrases sont superbement bien tournées et cela rend Maxon touchant. Même si il a un cœur, on se rend compte aussi que c'est un vrai combattant et quoi qu'il arrive, il se battra pour conquérir le cœur de sa belle.
    .Je vous recommande vraiment cette nouvelle sur Maxon, qui nous enlèvera tous les doutes qu'on avait pu avoir sur sa sincérité envers America. le Prince Maxon est quelqu'une de droit, d'honnête, de touchant et de sincère. La plume de Kiera Cass permet de renforcer notre lien avec ce personnage qui jouera une place centrale et décisive dans la vie de notre petite America. Et puis TEAM MAXON quoi !!

    Lien : http://enjoybooksaddict.blogspot.fr/2013/11/chronique-la-selection-t..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par alittlematterwhatever, le 26 juillet 2013

    alittlematterwhatever
    Je suis tombée sous le charme de Maxon, héros de La Sélection. Je n'ai donc pas su résister et j'ai acheté le Prince, la nouvelle de Kiera Cass mettant en scène le jeune héritier d'Illeá.

    Maxon a dix-neuf ans et des responsabilités qu'il assume tant bien que mal. Et pour cause, son père n'est autre que le Roi d' Illeá et il est temps pour le prince de se marier mais forcément, quand on est prince, on n'épouse pas n'importe qui ! Sa femme sera choisie lors d'un concours diffusé à la télévision : c'est l'heure de la Sélection !

    La nouvelle de Kiera Cass nous offre un tout nouveau point de vue : celui de Maxon. En lisant les premières pages, je m'attendais à ne pas entendre du parler du concours. Il n'en est rien. En effet, le résumé nous parle du premier amour du Prince, autant vous prévenir, ce n'est pas le cas. le Prince, c'est La Sélection vue par Maxon. Attention, je ne dis pas que ce n'est pas intéressant, au contraire ! Ne vous étonnez simplement pas de retrouver America et les autres concurrentes.

    Grâce à cette nouvelle, nous en apprenons plus sur Maxon. On réalise à quel point ses responsabilités sont parfois dures à porter. Je me suis souvent moquée de son air un peu guindé. En effet, Kiera Cass retranscrit à merveille le snobisme du Prince. On constate, plus que jamais, qu'il est le fruit de son éducation : un jeune homme froid et arrogant malgré lui, qui cache un petit garçon qui ne veut pas décevoir ses parents. Et si lors de ma lecture, je me suis rendue compte que j'avais bien cerné Maxon, je dois dire que je m'étais totalement trompée sur ses parents. le premier tome de la trilogie de Kiera Cass nous est raconté du point de vue d'America et il n'y avait aucune raison que celle-ci discute avec le Roi. Ici, nous avons tout le loisir de constater que celui-ci peut être distant avec son fils. J'ai par contre eu un gros coup de cœur pour la Reine Amberly : sa tendresse maternelle m'a réchauffé le cœur.

    Le Prince est donc une lecture incontournable si vous avez aimé La Sélection. On en apprend plus sur les personnages, sur les préparations de la Sélection et on assiste à la première rencontre entre Maxon et les participantes : autant vous dire qu'on ne voit pas le temps passer.
    Et si vous n'avez pas de liseuse, aucune excuse : les smartphones et ordinateurs peuvent très bien faire l'affaire. Personnellement, ma kindle, c'est mon téléphone portable. Nous avons donc, quasi tous, la possibilité de lire des livres électroniques !

    Lien : http://alittlematterwhatever.over-blog.fr/la-s%C3%A9lection-tome-1-5..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

  • Par Koneko-Chan, le 27 avril 2013

    Koneko-Chan
    Une petite nouvelle qui se lit assez vite. J'aurais pu être plus rapide mais l'anglais et moi... Néanmoins, l'écriture est assez fluide et facilite la compréhension, on va dire que je n'ai pas eu de gros problèmes de compréhension malgré mon niveau qui est loin d'être super.
    J'ai pris le résumé de l'ebook mais je dois dire que je suis assez en désaccord avec lui (j'aurai pu faire le mien, mais je pense que c'est à ça que sert ma critique), parce que voilà, on laisse sous-entendre que Maxon aimait une autre fille, sauf que cette fille, on la voit à peine et Maxon ne semble pas ressentir plus qu'une profonde amitié envers elle (et ça se voit bien pendant la lecture !). Mais là n'est pas le point fort de ce petit récit.
    En effet, ce que j'ai préféré, c'est de lire cette nouvelle du point de vue de Maxon, et ainsi mieux comprendre ses réactions dans la Sélection (si vous avez lu ma chronique, vous vous rappellerez peut-être que j'ai trouvé assez risible la scène où il rigole un peu exagérément d'America quand elle lui dit qu'elle est là pour manger... Bon, je trouve ça toujours un peu gros, mais avec la pensée de Maxon, ça passe comme une lettre à la poste !).
    Bon, en fait je n'ai pas grand chose à dire, le récit prend forme avant la Sélection, on y voit quelques préparatifs et aussi le stress de Maxon, qui, dans le tome 1, semble rester un peu de marbre. Il m'a semblé plus humain en tout cas e je n'ai pu que l'apprécier davantage.
    Mon seul regret, c'est la longueur du récit, qui s'arrête un peu après le début de la Sélection (sans doute pour laisser la place au récit d'America). J'aurais bien aimé que ça continue ^^"

    Lien : http://miyu-neko.blogspot.fr/2013/04/a-selection-novella-prince.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par saphira44, le 04 décembre 2013

    saphira44
    Une petite heure de détente dans ce monde de brute (semaine de partiels). Cette nouvelle m'a donné qu'une envie, lire la suite ! vivement mai pour la sortie du tome 3. Entrer dans la tête de Maxon est une bonne expérience, je l'aime beaucoup et je suis contente d'apprendre qu'il ressemble assez à ce que je m'imaginais. Bien sur on ne peut pas demander à l'auteur d'écrire deux fois le même livre selon des point de vu différents (premièrement parce que ça finirais par être répétitif et deuxièmement on critiquerais surement l'aspect commercial de la chose) mais j'aimerais beaucoup découvrir d'autres passages des livres.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Dautresplumes, le 21 juin 2013

    Dautresplumes
    Après avoir vécu les premiers instants de la Sélection du point de vue d’America, une des sélectionnées, nous entrons, grâce à cette (trop ?) courte nouvelle, dans l’esprit du prince Maxon et cotoyons toutes ses appréhensions à la veille du grand jour : celui où il devra se résoudre à trouver la femme de sa vie parmi 35 prétendantes qu’il n’a pas choisi…
    Décidément, je ne comprends pas pourquoi dans la grande majorité des cas, lorsqu’il s’agit d’amour, nous avons toujours le droit au point de vue féminin. Je vais vous confier que moi, je préfère, et de loin, les points de vue masculin. L’explication en est simple : les hommes sont tellement plus touchant et vulnérables quand il s’agit d’amour… Bref, cette nouvelle m’a vraiment conquise, encore plus que le tome 1.
    J’ai beaucoup regretté dans le tome 1 de La sélection, la distance et l’effacement du prince Maxon. Il était là mais de manière trop lisse et fantomatique. Les tendances un peu égoïstes d’America nous empêchaient de vraiment se rendre compte de qui est ce prince. C’est donc une excellente idée que de nous avoir offert ce point de vue. Nous découvrons ainsi un peu plus du passé de Maxon et de ses relations féminines. Nous comprenons d’autant mieux son stress voire même sa panique quant à l’évocation même de cette Sélection qui se prépare.
    Mais ce qui est le plus évoquant reste sa relation avec ses deux parents. A travers quelques dialogues nous mettons le doigt sur le malaise énorme qui existe entre Maxon et son père, le Roi. C’est un personnage autoritaire et froid qui nous est dévoilé. Le prince subit littéralement ce devoir de trouver la future princesse parmi quelques filles dont il ne sait rien, et c’est de son père que la pression est la plus conséquente et ingérable.
    Sa rencontre avec America est un réel bouleversement qu’il prend de plein fouet, et qui va lui offrir la motivation, et surtout l’envie de vivre cette Sélection qui lui est offerte.
    Maxon m’apparait définitivement comme un homme charmant, prévenant et attendrissant. Il a hérité de la douceur et de la sagesse de la reine, avec qui il entretient une relation sereine et aimante. Leur ressemblance est désormais flagrante.
    L’auteur a eu une terrible idée d’écrire cette nouvelle. Terrible car c’est vraiment bien trop court, terrible parce qu’on réclamerait presque de redécouvrir toute la saga à travers les yeux du prince.
    Vous avez aimé les 2 premiers tomes et vous trépignez de découvrir le 3ème ? Prenez 30 minutes pour découvrir cette nouvelle, vous ne pouvez pas être déçu !

    Lien : http://dautresplumes.fr/a-selection-novella/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 1         Page de la critique

> voir toutes (4)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Ninie067, le 16 novembre 2013

    Peut-être a-t-il voulu m’endurcir en m’apprenant à m’endurcir, à ne pas me laisser mener par mes sentiments.

    Tu es trop stupide pour voir l’amour, même s’il surgit sous ton nez.

    La voix de mon père me tire de ma réflexion.

    — Reviens sur terre, Maxon.

    — Pardon ?

    — Combien de fois dois-je te le répéter ? La Sélection porte avant tout sur un choix capital et rationnel, elle ne te donne pas le droit de rêvasser.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Justastorybook, le 13 avril 2013

    “He stood and went to read my pin as I approached. “America, is it?” he said, a smile playing on his lips.
    “Yes, it is. And I know I’ve heard your name before, but could you remind me?”

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par ddreambookine, le 19 septembre 2013

    J’ai bien essayé de faire des choix, père. C’est juste que vous ne me faites pas confiance.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Justastorybook, le 13 avril 2013

    “I hope you find someone you can't live without.I really do. And I hope you never have to know what it's like to have to try and live without them.”

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (5)

Videos de Kiera Cass

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Kiera Cass

Kiera Cass - La Sélection .
A l?occasion du salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil, édition 2013, Kiera Cass nous présente son livre « La Sélection » aux éditions robert laffont. Pour en savoir plus : http://www.mollat.com/livres/kiera-cass-selection-9782221129289.html Notes de musique : Notes de musique : ® Words by Jason Shaw








Acheter sur Amazon
   

Faire découvrir La Sélection (nouvelle) : Le Prince par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz