Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2253173592
Éditeur : Le Livre de Poche (2013)


Note moyenne : 4.17/5 (sur 512 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Ils n'ont plus le choix : il faut se battre ou mourir.
De la survie d'Eden dépendent celle des enfants, de leur union, l'avenir de cette étrange planète.
Pour l'Alliance des Trois, c'est l'épreuve ultime, la fin d'une longue quête, naissance ou mort de l'e... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (69)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Nepenthes, le 18 novembre 2012

    Nepenthes
    Dernier tome du premier cycle d'Autre-Monde, on peut dire que Maxime Chattam met le paquet pour clore cette partie du récit ! Pas une minute à s'ennuyer, tout s'enchaîne à une vitesse de plus en plus vertigineuse. Les pièces du puzzle finissent de se mettre en place (même si la véritable nature de Malronce et du Raupéroden m'était évidente depuis le second tome déjà).
    Ce troisième livre conclut donc magistralement le premier cycle : un concentré d'action, de suspense... certes, toujours une intrigue un peu convenue par moment, mais cela n'empêche pas de dévorer les chapitres les uns après les autres. L'auteur sait vraiment tenir son lecteur en haleine jusqu'au bout.
    En prenant du recul sur l'ensemble des trois tomes, j'ai vraiment beaucoup apprécié l'ambiance générale de l'histoire. On navigue sans cesse dans les références religieuses, les croyances d'hier et d'aujourd'hui : un mélange de fanatisme, d'images bibliques (la pomme, Eden...) mais aussi des références à des cultures bien plus anciennes (le peuple Gaïa, le terme "Wyrd" dans l'anagramme de Disneyworld, "Wyrd-Lon-Deis" qui fait référence aux croyances nordiques...). Bien sûr, le principe de la Terre Mère est central dans la trilogie, et s'ajoute à cette ambiance qui oscille toujours entre post-apocalyptique et mystique. Cela montre, selon moi, de la subtilité d'écriture chez Maxime Chattam.
    On pourra chipoter, dire que de manière globale, c'est "tout est bien qui finit bien" et que les personnages s'en sortent toujours assez "facilement", je pense qu'il y a assez de nuances dans ces livres pour les rendre juste ce qu'il faut d'intrigant, d'intéressant et de bien mené.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par claire04130, le 16 mars 2014

    claire04130
    Et voilà le troisième tome, le dernier du premier cycle.
    On retrouve nos 3 héros arrivés au porte d'Eden, le plus grand refuge de Pans de tout les temps, avec une terrible nouvelle : une guerre imminente entre les Cyniks et leurs semblables. de là, se met en place une stratégie chez les enfants pour pouvoir battre les adultes devenus hargneux. On rencontre et on voit évoluer les personnages. On les observe grandir, en prenant de fortes responsabilités, qui pourraient avoir de grave conséquences sur leur avenir.
    L'auteur réussit une fois de plus à nous plonger dans son histoire. Il n'épargne pas les amis de Matt, qui perdent la vie un par un, de façon tragique mais héroïque. Il ne perd pas de temps, l'histoire va très vite, les temps de repos n'existent presque pas.
    J'était contente d'avoir retrouvé un Matt moins agressif que dans le second tome. Il m'as semblé plus réfléchi, plus grand. Quand à Ambre et Tobias, ils ont une place considérable au sein de l'histoire. Ces deux personnages sont très agréables. Quand à la guerre finale, elle est vraiment réaliste et très bien écrite. J'ai pu sentir la peur des Pans et leur douleur.
    Au final un livre plus que réussi, dont on ne peut se séparer avant de connaitre la fin.
    Je vais de ce pas, me jeter sur le deuxième cycle, qui promets d'être très riche en rebondissement ! Et je vous conseille de faire de même :)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par verobleue, le 17 octobre 2012

    verobleue
    Nos héros doivent rallier tous les Pans car une grande guerre se prépare. La reine Malronce veut éliminer tous les enfants de la Terre et mener sa « Quête des Peaux » pour offrir aux hommes la rédemption.
    Les Pans vont devoir s'unir et développer leurs pouvoirs à l'aide des Scararmées.
    Dans ce troisième tome, « le cœur de la terre » les personnages sont développés, on y découvre leur évolution et l'on comprend que chacun d'eux à son importance, son rôle à jouer. Ils sont attachants, courageux, héroïques.
    Et enfin sont dévoilés les mystères du testament de roche, de la reine Malronce et du Raupéroden et le pourquoi de l'importance de Matt et d'Ambre
    Il y a entre ces trois tomes un enchaînement sans grandes surprises.
    Le seul bémol c'est que cette « guerre » a un goût de trop peu. Connaissant Chattam, j'imaginais plus de chaos, de violence et de noirceur.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par FaBmNrD, le 17 décembre 2013

    FaBmNrD
    Après avoir été littéralement emballé par le premier tome de la série, été séduit mais sans plus par le second, voici donc le tome 3 et dernier du premier cycle d'Autre-Monde par Maxime Chattam.
    Une nouvelle fois, l'auteur a décidé de ne pas vous laisser de répit dans ce tome 3. Vous allez parcourir le territoire de ce qui était les Etats-Unis avant la Tempête du Nord au Sud et du Sud au Nord plusieurs fois, aller rencontrer des créateurs effrayantes, des humains déshumanisés, des ombres d'humains, etc. Au rayon fantastique, vous serez donc servis.
    Mais, si dans les deux premiers tomes, l'auteur s'était attaché à conserver une certaine cohérence scientifique pour expliquer la Tempête, ses conséquences sur l'environnement et les humains, il a décidé de laisser tomber cela dans ce tome 3. Vous découvrirez donc un passage vers un monde parallèle, un "esprit" de la terre, etc.
    Sur le plan du scénario on plonge donc en plein récit merveilleux et on délaisse le côté réaliste.
    Sur le plan stylistique, une nouvelle fois, Maxime Chattam vous entraîne à pleine vitesse à travers les évènements et vous offre peu de répit pour réfléchir à ce monde qui semble avoir perdu toute logique.
    Un tome de conclusion de cycle qui semble donc ouvrir la porte à un univers beaucoup plus magique qui ne l'était au premier tome.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par SophieDubowyj, le 05 mai 2014

    SophieDubowyj
    Le voyage se poursuit pour nos héros Matt et Ambre. En route pour Eden, la plus grande cité créée par les Pans ils vont devoir affronter deux menaces importantes: la reine Malronce qui veut éliminer les enfants et le Raupéroden, un monstre qui poursuit Matt...
    Le rythme est toujours maintenu dans ce troisième tome de la saga Autre Monde, les rôles de chacun s'affirment: la véritable guerre est enclenchée entre les Pans (enfants) et les Cyniks (adultes). Chaque personnage poursuit son développement et rencontre son destin, épouse le rôle qu'il est amené à jouer dans ce nouveau monde. La fin ouvre de nombreuses possibilités, le parti pris écologique est clairement affirmé et on devine que la suite sera très différente. le coeur de la terre clôt donc le premier cycle d'Autre monde, l'ensemble formant une très bonne aventure de fantasy
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

> voir toutes (30)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par solene1008, le 21 mars 2010


    Tobias disparu dans les entrailles du Raupéroden, Matt et Ambre retournent à Eden, la cité des Pans, pour avertir le conseil de la ville de l’imminence d’une invasion des Cyniks, fomentée par la reine Malronce. Les Pans n’ont plus le choix, ils doivent se préparer à combattre, notamment en développant leur Altération, ce pouvoir surnaturel octroyé par le Cataclysme.
    Tobias arrive à échapper au Raupéroden et l’Alliance des Trois, reformée, affronte Cyniks et Gloutons dans une guerre sans merci. Le Raupéroden et la maléfique Malronce finiront par s’entretuer : la cohabitation entre Cyniks et Pans s’avère alors possible. Le monde change…

    Avec L’Alliance des Trois, on découvrait un nouveau monde, avec Malronce son exploration. Le Coeur de la Terre montre les jeunes héros dans l’apprentissage de la vie en commun, de la politique, de la guerre et du rapport, nécessaire et salutaire, à la nature. Ainsi que la résolution des énigmes comme la vraie nature du Raupéroden et de la reine Malronce.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par Nef, le 21 mai 2012

    Et Ambre parla,d'une voix surpuissante,projetée hors de son corps par une force surnaturelle :
    -Vous qui êtes nos pères et nos frères,baissez vos armes car nous ne sommes pas vos ennemis.
    L'amplitude phénoménale de la voix de l'adolescente les arrêta.
    -Vous êtes vides de connaissances,lança Ambre vides de souvenirs. Et vous vous êtes réfugiés dans la religion pour fuir la peur. Mais s'il existe un dieu quelque part, il ne peut être que miséricordieux, il ne peut vouloir que vous versiez le sang de vos enfants. C'est la peur du vide qui vous a aveuglés.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation

  • Par Clyde, le 21 janvier 2012

    En quelques secondes, une quarantaine de Mangeombres fondirent sur la Horde et le ciel fut illuminé d'éclairs funestes pendant que les plaintes des Renifleurs résonnaient au pied de la montagne.
    Après seulement cinq minutes, le silence revint et les Mangeombres se replièrent, repus, vers leurs galeries souterraines.
    Les armures de la Horde gisaient dans l'herbe.
    Inertes.
    Et cette fois, aucune force électrique ne put insuffler la vie dans ces guerriers déchus. Ils n'avaient plus d'ombre.
    Et rien ne peut survivre sans sa part d'ombre.
    L'équilibre du monde.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par mamangel1, le 11 octobre 2013

    La haine appelant la haine. Une spirale infernale vers toujours plus de barbarie, au nom de la victoire. Zélie en était malade. Mais que pouvaient-ils faire d'autre, Les Cyniks ne s'arrêteraient pas. Il faudrait qu'un des deux camps triomphe pour que la sérénité revienne. Maintenant que l'étincelle du conflit s'était allumée, il ne pouvait y avoir de repos sans un vainqueur et un vaincu.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par Isis, le 20 mai 2012

    Frapper pour évacuer les doutes. Pour leur faire payer tout ce qu'il vivait. Pour se venger.
    A travers la violence, il allait exprimer tout ce qu'il y'avait de pire en lui, et détruire, comme si Malronce et ses forces étaient responsables de tout ce qu'il endurait depuis la Tempête.
    Son visage changea. La peur disparut, remplacée par une détermination effrayante.
    Les portes du hall se fendirent sous les coups ennemis.
    Les pans reculaient, terrorisés par cette puissance qui se frayait un chemin vers eux.
    La Horde.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

> voir toutes (46)

Videos de Maxime Chattam

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Maxime Chattam


L'écriture du roman | La patience du diable - Maxime Chattam
Maxime Chattam revient sur le processus d'écriture du roman "La patience du diable" : les éléments réels qui sont venu nourrir la fiction, l'importance de la musique lors de l'écriture...








Sur Amazon
à partir de :
7,22 € (neuf)

   

Faire découvrir Autre-Monde, Tome 3 : Le coeur de la terre par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (1037)

> voir plus

Quiz