AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2868534910
Éditeur : Le Temps qu'il fait (2007)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Ce lexique (80 entrées) est écrit sur un ton tour à tour précis, attendri, grave, primesautier. Bien que délibérément subjectif, il est assez documenté, nourri d'expériences vécues et de franches rencontres pour permettre aux lecteurs d'attachement de mieux saisir les quelques beaux enjeux d'un métier assez peu célébré. Depuis hier, aujourd'hui, mais également pour demain, le livre - qui est, plus que jamais, en question - a tout à gagner à être mis entre de bonnes ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
ivredelivres
ivredelivres06 janvier 2013
  • Livres 4.00/5
Pour poursuivre le voyage en terre de librairie je vous propose un abécédaire au ton joyeux, qui bien entendu fait l'éloge de la librairie.
Peut-être connaissez-vous déjà l'auteur : Patrick Cloux, pour les amateur de marche je vous recommande son livre Marcher à l'estime.
Ici c'est avec bonhommie mais aussi avec sérieux qu'il parle de son métier et de ses difficultés mais aussi de son rôle de guide en lecture.

Balade de A à Z sur les étagères des librairies. On démarre à Amitié car proposé un livre c'est pour lui « un adoubement complice et fraternel ».
Il reconnait qu'il y a des villes, des lieux qui sont des déserts de librairies ( et depuis 2007 ça ne s'est pas arrangé)
Il a des exigences Patrick Cloux, pour lui une librairie doit être belle « pas forcément riche, mais belle » elle se doit d'être un « doux refuge » mais attention elle ne doit pas être trop pomponnée dit-il dans l'entrée Bouquiniste car elle doit permettre de « trouver ce qu'on ne cherche pas »

Il faut au libraire supporter la clientèle qui « piaffe sans relâche » ces clients qui veulent être vite servis « car ils sont mal garés » qui suivent les yeux fermés ce que les « bluffs médiatiques leur intiment d'aimer »
Il passe en revue les campagnes pour le livre, les lois, les aides et aussi les mesures qui déstabilisent ( une augmentation de TVA par exemple!)
Vous ferez un tour dans les grandes librairies pratiquement toutes disparues aujourd'hui.
L'obligation douloureuse de vendre le tout venant pour pouvoir vendre ce à quoi l'on croit, ce à quoi l'on tient.
Mais disons-le tous les libraires ne sont pas parfaits, il y en a de fort peu aimables, de franchement acariâtres, et même , si si , des libraires qui ne lisent pas ………….
Pour lui lecteur est un métier qui permet de « voir germer un jour, un texte porteur de joie là où on ne l'attendait pas ».
Quand vous saurez qu'il y a l'entrée engouement , inventaire, fidélité, je sais que vous ne pourrez pas résister
J'ai aimé la combativité de Patrick Cloux, sa truculence, sa bonne humeur. Mais il n'y a pas à se tromper c'est un libraire entré en résistance. Sa défense de la profession est passionnante et passionnée et un peu comme avec les épidémies, à le lire, il vous prend un prurit de lecture.
Le genre de livre qui vous donne une envie furieuse d'ouvrir une librairie ou du moins d'aller y faire un tour, bref une oeuvre de salut public et avoir mis Gérard Philipe en couverture est un appât supplémentaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
IreneAdler
IreneAdler27 mars 2012
  • Livres 5.00/5
Abécédaire sur le métier de libraire, sur ce qui en fait la joie mais aussi parfois les difficultés.
Les clients, les relations client, les livres, l'amour ou le désamour qu'on leur port. Les aspects plus techniques aussi : le représentants, les relations éditeurs, les récepions, les retours.
Une célébration d'un métier assez peu connu (anecdote : "Libraire ? C'est la premirèe fois que je rencontre quelqu'un qui fait ce métier-la !") et qui subit actuellement de profondes et brutales mutations.
Mais un métier qui est tellement bien ! (Comment ça je suis partisane ?!)
Commenter  J’apprécie          110
Citations & extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche2406 décembre 2013
Parfois un libraire se surprend à rêver devant un lecteur qui se penche sur les étagères plutôt que de tourner autour d'une table de couvertures toujours plus attrayantes (achetez la couverture, tant qu'à faire). Il l'observe. Le voit sourire, tirer d'entre d'autres livres tout aussi solidaires, un livre clair, pas de photo de l'auteur dessus, pas de bandeau accrocheur, non, un livre tout simple, parfois pas tout à fait neuf, dont il n'essaierait pas de discuter le prix ni pour l'achat duquel il n' espèrera pas un gratuit, un cadeau, comme si lire devait être récompensé.
Ce lecteur a raison, c'est lui, le chercheur de trésors qu'une main anonyme (le libraire n'a pas de nom, il ne doit pas en avoir) a placé là pour lui ou pour un autre. C'est lui qui aura l'éternité. ( Isabelle Baldine Howald, écrivain et libraire, in Revue "Lignes", mai 2006 / p.118)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
fanfanouche24fanfanouche2402 décembre 2013
Il y a une chaîne de conviction du livre. elle est invisible à qui ne sait pas lire. dès que plus investi, le lecteur la pressent à chaque niveau. Depuis la librairie d'où on lui parle jusqu'à la beauté intrinsèque de ce petit parallélépipède modeste, riche d'une photo appropriée, d'une vignette et d'un titre, unique comme son identité. Quant au texte, il peut éblouir, enthousiasmer, émouvoir. On n'en finirait pas. Sans conviction de part et d'autre, rien n'aurait été possible. On apprend en lisant. (p.49-50)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
IreneAdlerIreneAdler10 juillet 2012
Le livre est un vecteur d'éternité courte. L'immédiateté le sauve. Vous sentez briller les yeux d'un libraire, vibrer sa voix, pleine de l'envie de commenter, de décrire. Il a été touché, c'est sûr, et il veut vous transmettre son émotion, vous charger de cette bonne nouvelle.
Commenter  J’apprécie          40
IreneAdlerIreneAdler10 juillet 2012
Les bonnes librairies agissent en alternative, en arc-en-ciel sous la pluie. Elles croient encore au conseil, à la connivence, aux vertus du ponton et de l'arche. Elles agrègent un public (c'est une chance à ne pas minimiser) en partie orphelin de sens et de signes. Ce sont nos "bons clients", ces nombreux lecteurs volontairement déconnectés des médias lourds.
Commenter  J’apprécie          10
fanfanouche24fanfanouche2406 décembre 2013
Aimer lire rend libre de lire ce qu'on veut. A son cœur, à son rythme; solitaire, solidaire; reliant les vies entre elles, en fratrie. (p.111)
Commenter  J’apprécie          30
>Commerce, communications, transports>Commerce intérieur>Commerce intérieur des différents produits (24)
autres livres classés : librairesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1160 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre